Ghostly Roses
Bienvenue mon lapin, entre vite on t'attend !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bilbo's translate : Disgaea 3 : Absence of Justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bilbo's translate : Disgaea 3 : Absence of Justice   Ven 11 Sep - 20:50

Avant dernière vidéo du chapitre 1 et apprentissage des raisons concernant la haine de Mao envers son géniteur, ainsi que la découverte de ce fameux "suzerain" ... (allez savoir comment un truc pareil a pu avoir un gosse ôO)


Mao :
Je suis rentré. ...Hein !? Est-ce que je viens de dire "je suis rentré" !? Comment est-ce possible ? C'est va faire de moi un délinquant super maniéré !
Geoffrey : C'est probablement un effet de votre titre de héros. Il semblerait que les rumeurs soient fondées, que quand un démon porte le titre de héros, de terribles choses commencent à arriver... Sans un bon traitement, vous pourriez finir par en mourir. Hmhmhm.
Mao : Quoi !? Le titre de héros est si dangereux !?
Geoffrey : ... On dirait.
Mao : Ne parle pas comme si tu n'avais rien à voir là-dedans ! C'est pas toi qui disait que j'avais besoin des pouvoirs d'un héros pour vaincre mon père ?
Geoffrey : Euh, oh, c'était moi ? J'ai la mémoire courte, ces temps-ci. Enfin, vous pourrez le rendre dès que vous aurez atteint votre but. Hmhmhm.
Mao : Malédiction. Ça veut dire que tout cet amour et cette fichue justice vont naturellement venir en moi aussi ? Beurk ! Je vais me débarrasser de ce stupide titre dès que j'aurais vaincu mon père !
Almaz : Eh, euuh...
Mao : C'est Seigneur Mao.
Almaz : ... Hein ?
Mao : Pas "Hein ?". Tu es maintenant mon esclave. Tu dois m'appeler Seigneur Mao.
Almaz : Euh... okay... Seigneur Mao, alors. Pourquoi veux-tu vaincre le suzerain ? Ce n'est pas ton père ?
Mao : Si, c'est bien mon père. Mais quoiqu'il en soit, je dois le battre.
Almaz : Pourquoi ça ?
Mao : Cet homme... mon père... a piétiné et détruit ma précieuse console et tout mes jeux !
Almaz : Hein ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?
Mao : Qu'est-ce que c'est que cette histoire !? J'ai dépensé quatre millions d'heures dessus, et toutes ces données ont été désintégrées ! C'est impardonnable ! Je veux dire, quel sorte de parents ferait ça !? Il n'a pas le droit de se plaindre si je le bat !
Almaz : (C'est mauvais... C'est vraiment une stupide raison pour vouloir vaincre ton propre père... Ce démon a vraiment beaucoup d'espoirs. Ils ne peuvent que se battre entre eux. Ils n'ont besoin d'aucune raisons pour se battre. Et s'il arrive jusqu'au suzerain, je pourrais achever mon but, et la princesse... ... Hein !? Oh non ! Je viens juste de penser à un projet démoniaque. Est-ce possible que ce titre de "démon en formation" ai fait naître un démon dans mon cœur... ? Non, je ne peux pas être envahi par de telles pensées démoniaques ! Je suis un humain ! Je suis un héros ! Pour la princesse... Je ne me laisserai jamais devenir un démon !)
Mao : Hein !? Les laquais de père sont ici ! Ils ont senti notre intrusion ! Mu ha ha ha ! S'ils sont directement sous les ordres du suzerain, ça serait une occasion parfaite de tester mes pouvoirs de héros !

Mao : Hé hé... Une victoire totale ! C'est certainement le pouvoir d'un héros ! Un pouvoir qui rivalise avec l'humidité de 100 pères ! Comme je l'espérais, ces pouvoirs de héros marchent à merveille contre les démons !
Almaz : Tu es sûr ? Il me semble que ces ennemis étaient juste très faibles. Est-ce que tu m'écoute ?
Mao : Moi, je peux le sentir ! Ce flot de pouvoir partout dans mon corps ! Père n'est même plus mon ennemi !
Almaz : Mon titre de héros avait autant de pouvoir...? Ça se pourrait qu'il ait révélé une capacité cachée dans le genre ?
Mao : Tu n'as qu'à attendre, père ! Aujourd'hui est le jour où je vais te botter le derrière jusqu'à Celestia !

Almaz : (*gloups* Nous sommes presque entré dans la chambre du suzerain... Je vais battre le suzerain... Ça fait un mois depuis que je suis venu vaincre le suzerain. Je voudrais partir, mais je dois protéger la princesse... Mais... je me demande si nous pouvons vraiment gagner. Ce gosse, Mao, est très confiant, mais... on peut vraiment le faire ? Je veux dire, nous sommes en face du suzerain, j'ai entendu que ces coups réduisaient tout en cendre, je veux dire, allons-y.... Même Sir Aurum ne pourrait pas le battre, je vais probablement sortir d'un simple coup, je ne devrais pas faire ça... Non ! Ce n'est pas comme ça que je dois agir ! Peu importe comment, je dois le faire ! Si ce n'est pas pour moi, alors c'est pour elle ! J'ai à vaincre le suzerain ! Même s'il n'y a aucun moyen de gagner, je suis sensé le combattre ! Moi, Almaz von Almadine Adamant mourrait même pour la princesse ! ... même si je préfèrerais vivre !)
Mao : Heh, j'aime ce regard déterminé. Prêt à te ruiner gracieusement pour moi ?
Almaz : ... Hein ? Non, je n'ai nullement intention d'être ruiné pour toi.
Mao : Ah ouais !?
Almaz : ... Okay, okay, je vais me ruiner pour toi.
Mao : Hé, hé, hé. Allons-y.

Almaz : C-cet endroit c'est...?
Mao : Le bureau du doyen... la chambre de mon père... je crois.
Almaz : Tu crois ?
Mao : Je n'ai jamais vu le visage de mon père... C'était le cas, jusqu'à hier ! Aujourd'hui, je vais le faire s'agenouiller devant moi !
Almaz : Tu n'as jamais vu la tête de ton père !? Le suzerain est un "luchador" ?
Mao : Imbécile. Regarde bien aux alentours.
Almaz : Qu-que-quoooooooooiiiiiiiii !? C'est... la main du suzerain !?
Mao : Exactement. Il est si loin, je ne peux même pas imaginer à quoi son visage ressemble.
Almaz : Ah, c'est vrai, et après il y a du brouillard. Même les jours ensoleillés, je ne crois toujours pas être capable de le voir. Ha ha ha. Attends, ce n'est pas bon ! Il est trop énorme ! Avec un coup de poing, on va tous mourir, instantanément ! I-I-Il n'y a aucun moyen de gagner ! On doit s'enfuir... !
Mao : Pas besoin de courir ! Crois en mon pouvoir ! Un pouvoir de héros !
Almaz : ... Mais à la base c'était mon pouvoir. Et c'est surtout pour cette raison que je ne peux pas y croire.
Mao : Ça faisait un moment, pas vrai père ? Je ne sais même pas si tu peux m'entendre, mais je vais quand même te le dire. J'ai vu tout tes mouvements. Père, tu es déjà mort. J'arrive ! Prends ça ! Pour toutes les heures de données acharnées que tu as tuées !


Dernière édition par Shooting Star le Jeu 29 Oct - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bilbo's translate : Disgaea 3 : Absence of Justice   Dim 13 Sep - 10:25

Et voilà la fin du chapitre 1 ! Ne pas regarder la vidéo anglaise plus loin que la traduction ! x) Et qui reconnaîtra le clin d'œil de la preview ?

> http://www.youtube.com/watch?v=mQ38eJT2zOs
> http://www.youtube.com/watch?v=yB6XKhARDrc

Mao : Mu ha ha ha ! J'ai gagné ! Je suis sans conteste l'étudiant d'honneur n°1 ! Personne ne peut se mettre en travers de mon chemin !
Almaz : ... C'est bizarre. Je ne savais pas que mon titre pouvait faire ça. Ça veut dire que j'étais comme une sorte d'élu ?
Mao : Hmm !? C'est quoi ce grondement... ? P-papa !? Tu ne peux pas te contenter de reposer en paix !?
Almaz : ... Quelque part, je m'attendais à un truc comme ça.
Mao : Graaahhhh ! Tu vas me nettoyer ça à sec, papa !
Almaz : Ce n'est pas le moment de s'en faire pour ça ! Euuuuh... Tu vois ? C'est pour ça que je te dis qu'on aurait mieux fait de courir... C'était impossible pour moi, après tout...
Mao : Grrrr... Qu'il soit maudit... Merde !? J'ai obtenu le pouvoir d'un héros... ! Où se trouve mon erreur de calcul... ? Je ne peux pas accepter... une fin comme... ça...

GAME OVER (?)

Almaz : Hé ! C'est moi Almaz ! Le super héros venu punir le suzerain !
Mao : Tu perds très facilement pour un super héros.
Almaz : C'est ce qu'on pourrait penser, mais hooowaaaah ! Le vrai combat commence maintenant ! Quand les héros sont en danger, ils libèrent leurs vrais pouvoirs !
Mao : Et bien, c'est pratique...
Almaz : Bien que généralement calme, la colère du héros augmente pour vaincre le démoniaque Mao ! Tout le monde, prêtez-moi un peu de votre courage !
Mao : Ne dis pas ça !
Almaz : La prochaine fois dans "Sous-héros Almaz Z", épisode final : la fin de Mao ! Ça continuera juste un peu plus.
Mao : Nrr ! Je ne veux pas d'une fin comme ça ! Je vais même commencer une pétition !


Dernière édition par Shooting Star le Jeu 29 Oct - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bilbo's translate : Disgaea 3 : Absence of Justice   Dim 13 Sep - 11:34

Chapitre 2, où l'histoire commence enfin vraiment =p



Chapitre 2
Le cœur de Mao

Mystérieuse femme : ...Les dés en sont jetés. La troisième bande devrait agir maintenant selon mes ordres et exécuter le plan D ! Suivez-moi !

Mao : Pourquoi !? Comment ai-je pu perdre !? J'ai obtenu le titre d'un héros ! C'est impossible d'avoir pu perdre !
Almaz : Je ne sais pas quoi te dire. Ce n'est pas comme si on gagne forcément juste parce qu'on est un héros.
Mao : Qu'est-ce que tu dis ? C'est impossible qu'un héros perdre face à un suzerain ! Mes calculs ne peuvent être faux ! J'ai fait les recherches avec tout ce matériel comme référence et ces données !
Almaz : Mais, ce sont... ! Juste une série de jeux de super héros ! J'ai les mêmes jeux à la maison ! "Super Héros Quest", "Super Héros Legend" ! Tu as même "Super Héros Fantasy" ! Wow, ils sont populaires au Sous-monde ? Oh, et ces bd, et ces animes !? Et... Superalloy Seed Destiny !? Est-ce possible que toi, Seigneur Mao... tu admire le Super Héros aussi ? Tu récites le "Pacte des héros" ? Je le trouve génial. Il est comme... le héros parmi tous les héros. Oh, tu as acheté le numéro du mois dernier ? Où il perd contre Gig, mais après il gagne ! C'est comme un miracle tu cr... Hein ?
Mao : Moi...? Admirer...? Le super héros...? Quelle insulte ! Arrête de m'humilier ! Je pensais t'avoir dit que je DÉTESTAIS les héros ! C'est seulement tout le matériel de recherche pour parvenir à mes fins !
Almaz : Désolé ! Maintenant que je le prends, Superalloy Seed Destiny a l'air tout abimé...
Mao : Hmph. J'espère que tu es prêt : tu portes une lourde responsabilité pour avoir perdu une bataille que nous aurions dû gagner.
Almaz : Quoooi !? C'est ma responsabilité !?
Mao : Bien sûr. Il n'y a aucune autre raison pour laquelle j'aurais pu perdre.
Almaz : Ça n'a aucun sens...
Mao : Maintenant, assume cette responsabilité.
Almaz : Qu'est-ce que tu veux dire par là ?
Mao : Hé hé hé... J'ai toujours voulu faire des expériences sur un héros. Je vais utiliser ton corps pour...
Almaz : A-attends ! Tu te trompe sur toute la ligne ! Je... Je... Je ne suis pas un vrai héros !
Mao : Quoi !? Tu n'es pas... un héros ?
Almaz : J'admire... juste le super héros Aurum, tellement que je m'auto-proclame un héros. Mais en réalité, je suis juste un soldat... Je fais les corvées, mais je ne me bats jamais. Donc en ayant mon titre, tu pourrais même devenir plus faible au lieu de devenir plus fort...
Mao : Comment est-ce possible !? Je veux être remboursé !
Almaz : ... Hein ?
Mao : J'ai dit que je voulais être remboursé ! Je vais me venger de cette falsification ! Hé, faux héros ! Allons-y !
Almaz : Hé, où...?
Mao : A la banque des cœurs, bien sûr ! J'ai besoin d'aller me retirer ce sale titre !
Almaz : ... Les démons sont vraiment égoïstes. C'est toi qui m'a volé mon titre par la force en premier. Mais si je peux le récupérer... j'ai de la chance ♥️ Je ne peux pas rentrer à la maison avec un titre de démon, j'aime les héros, même si je me le suis donné moi-même. Attends, quoi ? Mon titre...
Le titre d'Almaz est devenu "Parfum démoniaque" !
Almaz : Parfum démoniaque !? P-pourquoi ça a changé...? Queee ! Maintenant que j'y regarde mieux, mes crocs et ongles ont encore poussés ! Et je ne me sens pas si mal. Mais pourquoi !? Ça veut dire que mon cœur a un parfum démoniaque, aussi !? Ça pourrait... être en train de progresser ?
Mao : Qu'est-ce que tu fais ? Il me semblait t'avoir dit de me sui... Oh hoh ? Ton titre... On dirait que tu te transforme en vrai démon maintenant.
Almaz : En vrai démon ?
Geoffrey : Hmhmhm... Quel tournure des événements intéressante... Oh, vous bavez.
Mao : *Huff* *Huff* Oh, il faut sortir d'ici. Regarder un spécimen si intéressant me rends si excité.
Almaz : ... Spé-spécimen ?
Mao : Hé hé hé... Je vais ajouter une nouvelle page à mon journal de recherches diaboliques. A ce stade, je calcule que tu seras complètement démon dans 666 heures au Sous-monde. Bien sûr, tu ne redeviendras jamais humain.
Almaz : Quoi !? Je ne redeviendrai jamais humain !?
Mao : En terme de titre, tu seras un démon cadet pour 7 niveaux, et avec le 8ème tu deviendras un vrai "démon" pour toujours.
Almaz : C-c'est une analyse assez détaillée...
Geoffrey : Hmhmhm. C'est une bonne opportunité. Une fois que tu auras achevé ton apprentissage, tu ne voudras plus être changé par quoique ce soit.
Mao : Hé, hé, hé... Être un démon c'est bien, tu peux faire la grasse matinée et choisir ta nourriture. Tu devrais plutôt me remercier !
Almaz : Pas question ! Je ne veux pas être un démon ! Si la princesse me voit comme ça, je ne pense pas que je puisse le supporter !
Mao : ... Hmph, ne tire pas des conclusions hâtives, j'ai dit que je voulais un remboursement. Je n'ai pas besoin d'un faux titre de héros. Je vais te le rendre, donc viens. Et après ça, je te laisse tout seul.
Almaz : Tu vas vraiment me le rendre !? Tu le promets, hein !? Tu le dois, okay !?
Mao : ...
666 heures avant qu'Almaz ne devienne un démon...


Dernière édition par Shooting Star le Jeu 29 Oct - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bilbo's translate : Disgaea 3 : Absence of Justice   Mer 16 Sep - 17:42

La suite, mise en place du fameux "cœur de Mao", autour duquel va tourner une bonne partie de l'histoire...


Réceptionniste : Bienvenue à la banque des cœurs du Sous-monde ! Ah, vous êtes vous-même le propriétaire du cœur ! Vous pouvez aller librement dans votre cœur.
Almaz : Quoi !? Les démons peuvent aller à l'intérieur de leur propres cœurs !?
Réceptionniste : Oui. De plus, les étrangers doivent avoir la permission du propriétaire pour être autorisés à y aller avec lui. Il semblerait que Mr.Mao autorise souvent Mr.Almaz à entrer.
Mao : Je suis peu enthousiaste à laisser un ancien-humain-crevé-faux-héros dedans, mais c'est ton titre donc tu es le responsable qui doit le trouver.
Almaz : Qu... Mais...
Geoffrey : Jeune maître, soyez prudent. Un cœur aride peut réagir à la moindre stimulation...
Mao : Ah, je ne le laisserai pas toucher mon cœur, je n'oserai pas le laisser...
Réceptionniste : Bien alors, entrez je vous prie. Vous pouvez même y aller sans but.

Almaz : ... Hein, il y a quelque chose par terre. Je me demande ce que c'est ? Une carte de donneur de sang !?
Mao : Hé ! Qu'est-ce que tu viens de ramasser sans même me demander ? Tu n'étais pas en train d'écouter quand je t'ai dis de ne rien tou...

Raspberyl : 'Lu Mao. Toujours en train d'étudier tes mangas et tes jeux ? Tu sais que les super héros sont un modèle pour nous, voyous.
Mao : Qu'est-ce que tu fais ici, Beryl ? Essaye-tu encore de m'arrêter dans mes recherches ? Je suis presque en train de confectionner une expérience physique. Sors d'ici.
Raspberyl : Pff, tu fais toutes ces études sérieuses pour être un farceur ? Tu es sûrement un étudiant d'honneur, si, si. Pourquoi ne pas oublier ces histoires maléfiques maintenant et faire un petit truc bien avec moi ?
Mao : ... Quelque chose de bien tu dis ?
Raspberyl : Ouais ! Soyons bénévoles !
Mao : N-ne sois pas stupide ! Jamais je ne ferais un tel acte de délinquance !
Raspberyl : Si tu le fais en secret, personne ne le saura. En plus, qu'est-ce qu'il y a de plus cool qu'un étudiant d'honneur qui n'a pas toujours été aussi honorable ?
Mao : Pas question ! Je deviendrai l'étudiant numéro un du Sous-monde !
Raspberyl : Oh, viens, ne dis pas ça. On va aller donner notre sang ensembles.
Mao : A-a-arrête ça ! Lâche moi, espèce de délinquante !
Raspberyl : Fais une pause. Donc, de quelle couleur est ton sang ?


Almaz : Était-ce une illusion ? Ou alors... un vieux souvenir ?
Mao : Enfoiré. Merci de m'avoir rappelé un si mauvais souvenir. Elle m'a fait ramasser les ordures trois jours entiers ! Et après j'ai dû donner deux litres de sang !
Almaz : Oh. Donc cette Beryl est un bon démon ?
Mao : Un bon démon ? Elle me force toujours à faire les pires choses qu'un démon puisse imaginer.
Almaz : Mais ce n'est pas parce qu'elle pense que c'est le mieux pour toi ?
Mao : Hmph, c'est tout bonnement stupide...

Raspberyl : Oh, tu es là, Mao. Rends le héros.
Mao : Que... ? Beryl ! Qu'est-ce que tu fais dans mon cœur ? Tu ne devrais pas pouvoir entrer sans ma permission !
Raspberyl : Oh ? J'y suis arrivée très facilement. Je suppose que ça veut dire que tu m'as finalement ouvert ton cœur après tout.
Mao : C'est impossible ! Malédiction ! Comment oses-tu aller dans le cœur dans quelqu'un avec des chaussures sales !
Kyôkô : Oh ? Nos chaussures ne sont pas sales. Nous les avons troquées contre des chaussons.
Asuka : Nous sommes venues te demander une faveur. Tu ne veux pas nous rendre le héros ?
Mao : P-pourquoi vous êtes là toutes les deux !? Je ne me souviens pas avoir donné ma permission à l'une d'entre vous ! La situation ne va pas s'accorder !
Raspberyl : Mais nos calculs sont parfaits. Si nous sauvons le héros, nous, voyous, auront plus de reconnaissance. Maintenant, allez ! Laisse-nous ce héros !
Mao : Et bien, j'en ai fini avec lui de toutes façons. Une fois que je lui aurai rendu son faux titre de héros, ce gars me sera inutile.
Raspberyl : Faux héros ? Quelle faible excuse... Prends garde, je vais te sauver maintenant !
Almaz : Oh, euh, non, c'est bon. Je suis réellement juste sur le point de récupérer mon titre, donc...
Raspberyl : ... Le syndrome de Stockholm, hein ? Pauvre chose. Très bien, n'en crois pas un mot. Reste calme et laisse-moi m'occuper de tout.
Mao : Donc tu ne vas pas partir, hein ? ... Je vais te le faire regretter ! Je vais expérimenter mes 48 talents de tueur sur toi !

Kyôkô : Quel incroyable étudiant d'honneur tu fais ! Comment c'est antisportif d'utiliser le héros comme bouclier !
Asuka : Mr. le héros... Je suis vraiment navrée... Notre mission de sauvetage est un échec complet...
Almaz : Ben, comme je l'ai dit... Je suis sur le point de récupérer mon titre, donc s'il vous plait, ne faites rien d'inutile.
Raspberyl : Mince ! Le couvre-feu !
Kyôkô : Oh non ! Briser le couvre-feu rendra nos parents super contents !
Asuka : Oui, c'est le couvre-feu imposé que nos parents désapprouvent fortement !
Mao : Je ne pense pas que ce décompte soit un couvre-feu...
Raspberyl : Tss. Je vais te laisser pour cette fois. Encore sauvé par le gong, Mao !
Almaz : Des démons qui suivent le couvre-feu ? C'est bizarre, non ?
Mao : C'est pour ça ce sont des délinquantes.
Almaz : Oh. Enfin, ce n'est pas si horrible de briser le couvre-feu une fois de temps en temps.
Mao : Hé hé hé... Tu penses comme un démon normal maintenant. Tu peux probablement rejoindre le hall des monstres.
Almaz : ... Hein ?
Mao : Tu viens juste de dire, sans provocation, que ce n'était pas si terrible de briser le couvre-feu. C'est la façon de faire d'un étudiant d'honneur.
Almaz : Que... Pas possible... Moi ? Un étudiant d'honneur démoniaque ? Ce-ça doit être une blague ! C'est à cause du titre !
Mao : Ne sois pas si modeste. Tu es mon esclave. J'en serai désolé si tu n'étais pas au moins si mauvais.
Almaz : Mais je ferai un terrible démon ! Je suis venu ici pour vaincre le suzerain, afin de pouvoir protéger la princesse !
Mao : ... Quoi !?
Almaz : (Quoi !? Oh non, j'ai accidentellement mise ma mission de coté et je lui ai tout dit ! Il va me tuer !?)
Mao : Cette princesse... Est-ce qu'elle est si importante ?
Almaz : Hein ?
Mao : Peu importe combien tu essayes, tu ne pourras jamais battre mon père. Tu dis que cette princesse est plus importante que ta vie ?
Almaz : C-c'est vrai ! Personne n'est plus attractif ou merveilleux que la princesse. Elle est belle, noble, vaillante... C'est une vraie dame qui aide toujours ceux qui ont des problèmes. Elle est si attractive que ce ne serait pas étonnant que le démoniaque et cruel suzerain essaye de la kidnapper.
Mao : Tu es en train de me dire que mon père en a après ta princesse ?
Almaz : Ouais. Enfin, c'est la rumeur après tout. Ils disent que la princesse elle-même l'a dit à quelques gens, donc ça doit être vrai. C'est pour ça que je suis venu vaincre le suzerain... Pour pouvoir lui être un peu utile... "Un héros doit agir avec courage pour protéger ceux qui lui sont chers"
Mao : Hm ?
Almaz : Je ne peux laisser un sale démon... Je ne peux pas laisser le suzerain prendre ma princesse ! Moi, Almaz von Almadine Adamant, suis disposé à mourir pour ma princesse !
Mao : ... Tu n'as pas besoin de battre mon père si tu le fais pour ta princesse.
Almaz : Pourquoi ça ? C'est parce que tu vas le vaincre, Seigneur Mao ?
Mao : C'est ça ! Enfin, c'est le plan ! Au fait, laisse moi te demander quelque chose. Est-ce que cette princesse sait que tu es au Sous-monde, là ?
Almaz : Eh, ben, euh... Actuellement, je la protège de loin, donc elle ne me reconnaîtra probablement même pas...
Mao : Quoi !? Tu veux dire qu'elle ne sait même pas que tu existe !?
Almaz : Eeeh, oui...
Mao : Hmmm... Alors il doit y avoir quelques mérites à la sauver, hein ? Statut, récompense, honneur... Et avoir la princesse, aussi ?
Almaz : Avoir la princesse !? Ohhh, non, non, non, non ! Bien sûr que non ! Je veux juste la p-p-protéger !
Mao : Quoi !? T'es un délinquant cinglé !? Ou bien un pur crétin !? Pourquoi veux-tu risquer ta vie pour quelqu'un qui ne sait même pas que tu existe ? Tu es stupide ou quoi ? C'est incompréhensible !
Almaz : ... Tu n'as pas à être si explicite. Mais peu importe ce que disent les autres ! Je peux supporter toutes les épreuves si c'est pour aider la princesse... je pense.
Mao : Hmmm... Pour un lâche comme toi, dire ce genre de choses... Ah ha ! J'ai compris ! C'est ça cet "amour" ou quelque chose du genre !
Almaz : Qu-qu-qu'est-ce que tu dis !? Je ne peux pas avoir ce genre d'ambition pour une princesse !
Mao : *Huff* *Huff* *Bave* Penser qu'un faux héros comme toi puisse avoir une telle quantité de ce mystérieux "amour"... Tu es un cobaye très intéressant. Si les choses vont bien, je pourrais même observer cet "amour" de plus près... Il semblerait que j'ai toujours besoin de toi en tant qu'esclave, même après t'avoir rendu ton titre de faux héros. Hé hé hé.... *Baaaaaave*
Almaz : Eh, ben... Ne te fais pas de faux espoirs. Je vais vouloir rentrer chez moi.


Dernière édition par Shooting Star le Jeu 12 Nov - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bilbo's translate : Disgaea 3 : Absence of Justice   Jeu 15 Oct - 18:58

Ouh, j'ai du retard, désolée >< A partir de maintenant, je pense que tout le monde a compris sur quoi va tourner une majeure partie de la quête principale, hmm ? ^^

Almaz : Wow, ÇA c'est une grande porte. C'est quoi cet endroit ?
Mao ? : C'est la plus profonde partie du cœur.
Almaz : Quel cœur tout petit ! On en est déjà à la fin ? On m'avait dit que les cœurs étaient immenses et compliqués. C'était faux ? Attends, hein ? Qui es-tu ? Un autre Seigneur Mao !?
Mao ? : Je suis le gardien. Qu'est-ce qui vous amène ici ?
Mao : Je cherche un titre de faux héros. Tu ne sais pas où il est ?
Mao ? : Le titre de héros est précieusement conservé dans cette cavité.
Mao : Alors ouvre cette porte maintenant ! J'ai besoin de mettre un terme à cette supercherie avec son faux titre.
Mao ? : Je ne le ferai pas. Cette cave ne peut être ouverte ou fermée que seulement si je le fais.
Mao : Quoi ?
Vrai cœur de Mao : Je suis ton vrai cœur. A moins que tu ne le souhaites vraiment du fond du cœur, cette cave ne s'ouvrira pas.
Almaz : Qu'est-ce qui se passe ? Tu disais que tu voulais vraiment l'ouvrir. Ça veut dire que tu ne veux pas vraiment ?
Mao : Ce n'est pas vrai ! Je crois du fond du cœur vouloir te refourrer ton faux ti...
Vrai coeur de Mao : Peu importe ce que tu peux penser en apparence, cette porte ne s'ouvrira que si ton vrai cœur souhaite le faire.
Almaz : Qu-qu'est-ce qui se passe ? Je pensais que tu allais me rendre mon titre...
Mao : Tu ne vois pas que je suis un petit peu occupé, là ? Je ne veux vraiment pas d'un faux titre de héros ! Je veux vraiment, vraiment, me débarrasser de lui.
Vrai coeur de Mao : Oh ? Et qu'est-ce qui te rends si sûr de toi ?
Mao : Mrrrgh ! Ouvre cette porte ! Si tu refuses, alors je vais la détruire pour bien l'ouvrir en grand !
Vrai coeur de Mao : C'est inutile d'utiliser la force. Même si tu l'ouvres, je te garantis que le contenu va...
Mao : Fin de la discussion ! Les cavités n'ont pas besoin d'être ouvertes ! On peut les détruire !

Almaz : Quelque chose semble aller de travers... En tout cas, je ne crois pas qu'utiliser la force soit le meilleur moyen de tout résoudre.
Mao : "Un démon doit commettre des actes tabous pour demeurer cool et populaire !"
Almaz : Encore un serment des démons ? On dirait qu'ils sont complètement opposés au pacte des héros...
Mao : Alors tu devrais savoir qu'il est parfaitement raisonnable pour moi de détruire cette cavité. En plus, c'est mon cœur ! J'y fais ce que je veux !

Mao : Hé ! C'était qui ces gars !?
Vrai cœur de Mao : C'était le mécanisme d'auto-défense de ton cœur. Depuis qu'un objet très précieux est gardé ici, nous sommes vraiment attentifs en ce qui concerne la sécurité.
Mao : Quoi !? Ce titre de faux héros est précieux ? Ce n'est que de la camelote !
Vrai cœur de Mao : ... C'est à moi, le vrai cœur, de décider.
Almaz : (Je me demande ce qu'il se passe... Mao semble certain de ne pas vouloir de mon titre de héros, mais... ça veut dire que lui et son cœur ont des idées différentes ? Ça veut dire que les démons ont un cœur compliqué ? ... Ou c'est juste Mao qui est un cas à part ?)
Vrai coeur de Mao : De toutes façons, les objets qui finissent ici ne sont pas facile à changer de place.
Mao : Quel signification il peut bien y avoir au fait de l'avoir. Assez de tes opinions, dis-nous juste comment ouvrir cette stupide porte.
Vrai coeur de Mao : ... Très bien. Pour ouvrir, cette porte, tu auras besoin d'ouvrir ton cœur avec de vrais sentiments.
Mao : Ouvrir mon cœur !? Impossible... Qui au monde... Rien que le fait d'y penser me donne des frissons !
Almaz : Mais, ce n'est pas si facile ?
Mao : Tu l'as toi-même entendu !? Ouvrir son cœur revient à te soumettre. Tous les démons préféreraient mourir ! Je n'aurais jamais pensé faire un acte si humiliant ! Je suis l'étudiant d'honneur n°1 pour mon propre intérêt !
Almaz : Wow... Être un démon a l'air vachement dur. Peut-être devrais-tu demander à ces délinquants.
Mao : Ah oui. Ils doivent considérer ça comme un super acte de délinquance d'ouvrir les cœurs. Excellent. Tout ce que j'ai à faire c'est de demander. Hé hé hé... Oui, cerveau diabolique, toujours laisser les autres faire le sale boulot avant d'essayer toi-même. Quel complot machiavélique, en effet !
Almaz : Mais c'était mon idée...
Mao : Un sage démon a dit une fois : "Ce qui est à toi est à moi, et ce qui est à moi est aussi à moi". Tu as un problème avec ça ? Ou peut-être que tu ne veux pas récupérer ton titre ?
Almaz : ... Non, aucun problème.
Mao : Alors contente-toi de rester calme et obéit moi. Allons-y.
Almaz : (*Soupire* C'est pitoyable. Je ne peux même pas répondre à un gosse. Protéger la princesse va devenir un miracle...)
Vrai cœur de Mao : ... Mao, tu dois ouvrir ton cœur du fond de toi-même, ou tu n'échapperas jamais à la malédiction des souffrances éternelles.

Raspberyl : ... Oh, donc ce n'est même pas un vrai héros ? Dommage... Je pensais avoir finalement trouvé une rare engendre.
Almaz : Désolé, je suis juste une engendre... normale.
Raspberyl : C'est pas de ta faute. Mes yeux étaient troublés. Désolée d'avoir pensé que tu étais quelqu'un de spécial.
Kyoko et Asuka : Accepte nos plus plates excuses, faux héros.
Almaz : ... Euh, vous pouvez arrêter de m'appeler faux héros ? C'est ce que je fais, pas qui je suis.
Raspberyl : Donc, Mao, qu'est-ce que tu me veux ? Je doute que tu sois venu jusqu'ici juste pour éclaircir la confusion. ... Quelque chose à faire avec son titre ?
Mao : Ouais. Même avec mon intelligence maléfique, il y a quelque chose que je ne peux résoudre.
Raspberyl : Hé, et qu'est-ce que ça pourrait être ?
Mao : Comment ouvrir mon cœur !
Raspberyl : Ouvrir ton cœur !?!?
Kyôkô : Même notre demoiselle n'oserait jamais tenter un acte aussi outrageux !
Asuka : Eew ! Quelle horreur ! J'en ai même vomi un peu !
Raspberyl : Hé... Tu trouve des idées vraiment folles quelques fois. Regarde... Je n'arrive même pas à arrêter mes poings de trembler.
Almaz : Hmm, je crois qu'ouvrir son cœur est vraiment une grosse affaire pour les démons...
Kyôkô : Mademoiselle, pourquoi ne leur parlez-vous pas de la terre cachée des mystères ? A propos de ce qui se trouve dans le vieux bâtiment de l'éco...
Raspberyl : Arrête, Kyôkô.
Kyôkô : Mais mademoiselle, nous ne pouvons ignorer le sort du faux héros. Il a besoin de notre aide.
Mao : ... Le vieux bâtiment de l'école, tu dis ?
Asuka : Ok tiens, tu en as entendu parler ? La légende dit qu'il y aurait un œuf de dragon maléfique...
Raspberyl : Asuka !
Asuka : Pourquoi pas, mademoiselle ? Un étudiant d'honneur cherche à faire quelque chose qu'aucun délinquant n'a jamais réussi. Nous devrions être prêtes.
Raspberyl : ... Bien, vous m'avez convaincue. Vous deux êtes sans doute de sincères racailles. C'est ce pour quoi nous sommes des filles tellement cool.
Kyôkô et Asuka : Mademoiselle...
Raspberyl : Mao, si tu es sérieux concernant de l'ouverture de ton cœur, va trouver le légendaire dragon au vieux bâtiment de l'école.
Mao : Qu'est-ce qui arrivera après ça ?
Raspberyl : Si tu mange son œuf au petit déjeuner, ton cœur est supposé s'ouvrir.
Almaz : C-c'est incroyable.
Mao : Je vois... Et on est supposé le manger avec de la sauce piquante, pas vrai ?
Almaz : ... De la sauce piquante !?
Mao : ... Faux héros, es-tu de "ceux qui mettent du sel et du poivre sur leurs œufs" ? Parce que je tue tout ceux d'entre eux que je rencontre.
Almaz : Bien sûr que non ! Va pour la sauce piquante !
Raspberyl : ... Mao, je te recommande fortement de ne pas y aller sauf si est prêt à risquer le reste de ta vie. Beaucoup des voyous qui ont essayé d'ouvrir leurs cœur ont été perdu dans le bâtiment. Personne n'en est jamais revenu en vie.
Mao : Muhahaha ! Ah, Beryl, as-tu peur ?
Raspberyl : Im-Impossible. Ce que je veux te dire c'est que je ne pense pas que tu puisse le gérer.
Mao : Hmpf. Je parie que ces looseurs étaient juste trop faibles. C'est d'un ennui, d'être traité comme tout le monde. Mes yeux démoniaques ont entrevu le futur. Je mangerai l'œuf et je verrai la terrible malfaisance de l'ouverture du cœur !
Almaz : Pourquoi est-ce que l'ouverture de son cœur serait si terriblement maléfique ?
Raspberyl : Hé... Tu ne manque jamais de confiance en toi. Bien, je t'aurais prévenu. Quoiqu'il arrive, ce sera de ta faute. Kyôkô, Asuka, allons-y.
Kyôkô et Asuka : Oui, mademoiselle. Passez-une bonne journée... vous deux.
Raspberyl : A plus tard Mao. Je prierai pour votre réussite.
Mao : Un dragon légendaire qui niche dans le bâtiment défendu... Hé hé hé. Quel sujet de recherches intéressant.
Almaz : Euh... On va vraiment y aller ?
Mao : Bien sûr. Tu ne veux pas récupérer ton titre ?
Almaz : Bien sûr que si. Mais...
Mao : Alors allons-y. N'oublie pas de prendre la sauce piquante, faux héros.


Dernière édition par Shooting Star le Jeu 12 Nov - 15:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bilbo's translate : Disgaea 3 : Absence of Justice   Jeu 29 Oct - 13:19

Mince, la police du forum a changé... Mao, va te teindre en blond immédiatement ! #SHBONG# Bon, je vais m'en occuper...

Plus sérieusement, voilà la suite. Désolée du retard, mais j'ai un peu la flemme de mettre les couleurs et de changer à chaque fois mes fautes de frappe >_> Hem... Enfin bref, voilà la suite des aventures ! (et la tout première vidéo que j'ai traduite... Ah nan, la première c'était une de Disgaea 2, et la deuxième c'était la fin Laharl... Enfin bref xD)

(au fait Junior, pour ta trad., j'oublie souvent de te le dire, mais : "you" signifie "vous" ET "tu" ! Tu met des vous partout, pour Minnie ça passe étant donné sa façon de parler, mais pour le méchant ou Junior ça fait un peu bizarre tant de politesse, ça colle pas à leurs rôles ou à leurs caractères ^^")



Geoffrey : Jeune maître, je vous attendais. Je me doutais bien que vous pourriez peut-être le faire, donc j'ai préparé un passage vers la vieille école.
Almaz : C'était rapide. Tu étais en train de nous espionner ?
Geoffrey : Hm hm hm. La rumeur dit que le bâtiment défendu est vraiment dangereux. J'ai crée une connexion directe au nid du dragon.
Mao : Hmm, tout comme je m'y attendais, Geoffrey. Si surnaturellement efficace , comme toujours. Viens, faux héros.
Almaz : Attends une minute ! Nous ne pouvons pas foncer dans la tanière du dragon. Tu dois toujours monter de quelques niveaux d'abord...
Mao : Imbécile ! Je ne sais même pas ce que veulent dire les mots "monter de niveau" ! Je dois manger cet œuf de dragon et ouvrir mon cœur tant que je le peux. Je n'ai pas de temps à perdre dans des batailles répétitives !
Almaz : (Euh, déjà, je ne crois pas vraiment à cette histoire d'ingérence d'œuf... Mais s'ils peuvent aller dans leurs cœurs, je suppose que ça pourrait marcher pour les démons... d'une façon ou d'une autre...)

Raspberyl : Attends, Mao.
Mao : ... Oh, encore toi.
Raspberyl : Donc tu y va vraiment, hein ? Pour un étudiant d'honneur comme toi, la terre interdite doit être un bon cimetière.
Mao : Hmpf, si tes mots pouvaient me faire peur, je ne serais pas assez stupide pour tenter d'ouvrir mon cœur, pour commencer. Je suis complètement prêt pour mon voyage. Et je ne vais pas te laisser te mettre en travers de mon chemin.
Almaz : (... Il n'a pas l'air de vouloir ouvrir son cœur, alors pourquoi est-il si déterminé à le faire ? C'est impossible. Il n'y a même pas la moindre lueur d'espoir... Je suppose qu'il déteste vraiment mon titre. Mais ça c'est ce qu'il dit, je devrais peut-être faire plus attention...)
Raspberyl : Tu as vraiment l'air prêt, Mao. Je ne vais pas essayer de t'arrêter. Mais en échange, on vient avec vous.
Mao : Quoi !? Pourquoi ? Ce n'est pas quelque chose à faire avec vous. Allez en classe comme vous le faites toujours.
Kyôkô : Heureusement pour nous, c'est le week-end.
Asuka : Oui, on a fini nos devoirs et sommes déjà prêtes pour le prochain cours.
Geoffrey : C'est une situation assez délicate, Miss Raspberyl. Je préférerais que vous n'interfériez pas avec le jeune maître.
Raspberyl : Oh Mr. Geoffrey, vous vous faites de fausses idées, je ne veux pas le rejoindre. Je veux juste voir par moi-même si la légende est vraie ou pas. Et je veux voir si le grand étudiant d'honneur, Mao, peut réaliser cet acte si outrageux.
Geoffrey : Mais...
Raspberyl : Ne t'en fais pas. Je prendrai soin de Mao pour toi.
D'une manière ou d'une autre, vous aller voyager avec Beryl !

Geoffrey : C'est assez perturbant. Je ne m'y étais même pas attendu...
Mao : C'est bon, Geoffrey. Elles ont juste peur de moi. Si un étudiant d'honneur comme moi peut ouvrir son cœur, le délinquant n'°1 ne se vantera plus de rien.
Geoffrey : ...
Mao : Relaxe, je crois en moi.
Geoffrey : ... Si vous insistez, jeune maître. Je prierai pour les pires des chances.
Almaz : Mr. Geoffrey fait vraiment beaucoup attention à toi, hein Seigneur Mao ?
Mao : Tu viens de t'en rendre compte ? Bien sûr. C'est ma main d'œuvre sélectionnée, mon majordome personnel. C'est le meilleur dans le métier.

La vieille école, aka (N.d.T = Aka signifie "rouge" en japonais. La version anglaise ayant gardé ce nom, je vais le garder aussi...), le bâtiment défendu, est le plus vieux bâtiment qui reste de l'Académie qui ne cesse de s'étendre et de se reconstruire. Elle se trouve dans le centre le plus profond, mais ses portes ont été strictement fermées, et l'on peut seulement en voir l'intérieur grâce à un voyage au travers de portes dimensionnelles. Mais depuis sa fermeture, la situation à l'intérieur reste toujours un mystère car quiconque s'y est aventuré n'en est jamais revenu. L'intérieur de cet ancien bâtiment est plein de dangers, à l'insu de son apparence abandonné. Il reste inexploré, là où même les pires casse-cou hésitent à entrer.

? : Ce bâtiment commence à devenir vraiment vieux... J'ai réussi à me débarrasser des dragons, je ferais mieux de continuer la rénovation. Hein !? Je sens d'autres personnes près d'ici ! Super, moi si timide !
Raspberyl : J'ai entendu plein de rumeurs sur cet endroit. Il y en a une connue à propos d'un légendaire étudiant d'honneur qui mangea un œuf de dragon... Et devint un délinquant légendaire. Tu n'est pas curieux en tant qu'étudiant d'honneur et tout ?
Mao : Vas-y, raconte. Mais seulement si ça dit s'il l'a mangé avec du sel et du poivre ou avec de la sauce piquante.
Almaz : Tu es vraiment obsédé par ça, hein ?
Mao : C'est ma grande préoccupation. Un de mes objectif est de faire de la sauce piquante le condiment officiel des œufs.
Raspberyl : Tu déteste toujours le sel et le poivre ?
Mao : Détester des trucs est la clé pour être un étudiant d'honneur. Qui voudrait manger tous ses légumes ?
Raspberyl : Nous mangeons tout ce qu'il y a dans l'assiette, que la classification de nourriture soit maudite ! Aucun étudiant d'honneur ne peut se vanter de ça.
Kyôkô : Notre demoiselle engloutit tout les repas de l'école de ses camarades de classe absents.
Asuka : Et comme tout le monde est toujours absent, ça fait 30 repas par jour...
Almaz : ... Comment est-ce possible ?
Raspberyl : Quand je pourrais profiter de la classe éco', je te ferais un banquet que tu dévorera jusqu'à la dernière miette.
Mao : Hmpf, encore tes inutiles ingérences...
Almaz : Hein ? Donc tu n'es jamais allée en classe économique, miss Beryl ? Mais je croyais que tu étais super assidue...
Raspberyl : Je le suis, mais la classe éco' est un cas spécial de cette école. Personne ne sait où la cuisine se trouve, et aucun professeur n'a jamais vu le prof' d'économie. Aucun des courageux qui sont partis à la recherche de la classe de cuisine n'en sont jamais revenus.
Almaz : ... Cette école est pleine d'histoires où on ne revoit jamais quelque chose.

Mao : Il est là ! C'est l'œuf de dragon, hein !?
Almaz : Ça a été très facile... Nous n'avons même pas vu l'ombre de ce légendaire dragon. Il n'est pas censé y avoir plus d'action et d'aventure que ça ?
Mao : Imbécile, arrête de rêver ! La réalité n'est jamais aussi romantique.
? : Hey, ne bougez plus !
Mao : Hm !? Qui ose me dire ce que je dois faire !?
? : Sei ! Yah ! Hah ! La cuisine est amour !
? : Sei ! Yah ! Hah ! La cuisine est pouvoir !
? : Sei ! Yah ! Hah ! La cuisine est sérénité !
Almaz : *Soupire* Encore des cinglés... Je me demande s'ils sont comédiens ?
Cuisiniers : Hoatah ! Nous sommes des cuisiniers ! Sous ordres de notre maitre, nous allons prendre l'œuf de dragon !
Mao : Hé hé hé... Vous voulez voler le bien d'un étudiant d'honneur ? Ha ha ha ! Je vais vous démembrer et vous servir fumés avec mon déjeuner d'œuf de dragon !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilbo's translate : Disgaea 3 : Absence of Justice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilbo's translate : Disgaea 3 : Absence of Justice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Manga Apollo Justice
» Apollo Justice Ace Attorney
» Justice League : Heroes Nations (PC Based)
» [Codex Levan] Chapitre 5 – Justice héraldique
» Le seigneur des anneaux/Bilbo le hobbit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghostly Roses :: Hors RP :: Mangas-
Sauter vers: