Ghostly Roses
Bienvenue mon lapin, entre vite on t'attend !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Douloureuses nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Douloureuses nouvelles   Sam 27 Sep - 2:25

Quand on est un vendeur, on se doit, devant sa clientèle, de garder ses problèmes personnels de côtés. Un gérant, lui, doit être insensible à ces même mal-être qui pourtant, touche tout le monde dans le quotidien: angoisse, anxiété, énervement, dépression, peur, manque de sommeil... Oui, quand vous faites partie du monde du commerce, tout ça, vous oubliez pendant 10 heures, de 9:00 le matin à 19:30 le soir. Le sourire doit figurer sur votre visage, qu'il soit vrai ou faut. qu'il soit bienveillant ou malfaisant. Un caractère posé et accueillant remplace votre humeur du jour.
Bien qu'à l’habitude, Doan à toujours cette fraîcheur, cette joie de vivre et cette énergie là où peut de gens on la tête dans le... Bol de céréale (je ne suis plus la narratrice de Wesley, je reprends le service avec mon bébé number ONE alors...), cette fois, et depuis environs deux mois déjà, Doan dégage une certaine orra noir. Il garde le sourire... Enfin, si un sourire aussi petit qu'un insecte tel une fourmis et forcé qu'un retour à l'école était considéré comme un sourire, alors oui, il souriait. Mais au lieu de se promener presque en dansant et en sautillant dans ses rayons de confiseries pour faire du facing et de la mise en rayon, il restait plutôt à son comptoir, à regarder, tête lourdement posé sur sa main droite, les passants par la fenêtre, juste près de lui, une vitrine de presque 3 mètres de long qui se coupait à près d'un mètre de la caisse par une porte typique des boutique d'antan. A vrai dire, il ne fit même plus attention à savoir qui rentre ou sort. Depuis près de deux mois déjà... Si on achète, tant mieux. Si non, ça sera pour une prochaine fois. Ou pas. Et ca dur depuis deux mois... Comment les rayons se remplissent ? Et bien au fait, ils se remplissent pas. Ils restent pour certains vides depuis deux mois.
Depuis deux mois les clients viennent et repartent, avec ou sans marchandises, depuis deux mois, Doan ne bouge pas de sa place de l'ouverture à la fermeture du shop. D'ailleurs, même l'envies de s'habiller "princesse" et sophistiqué à la mode pink child girl japonaise ne lui venait plus, adaptant plus que de simples tee-shirt bleus avec peut-être un ou deux petit coeur par-ci par-là et un short vert anis décoré par des strass, des petite chaussure "Temps de Cerise" dans les ton vert/jaune. Et rien de plus. Aucuns accessoires, aucunes babioles, même le maquillage était discret. A en voir ses yeux aussi sournoisement étroit - et oui, les beaux yeux ronds et géant de l'enfant on bien changés... Déjà qu'à l'adolescence ils mutaient ! - mais alors sans magie esthétique qui  les rendaient jusqu'ici ronds, voilà deux mois qu'on vit les véritables yeux de démons de l'incube. Les même yeux que son grand père.
Son aspect aussi morose soit-il ne jouait pourtant pas sur l'humeur des clients. Enfin, disons que même s'il les souriait, ceux-là avait cette fâcheuse manie de lui demander "qu'est-ce qu'il ne va pas ?
Oui, qu'est-ce qu'il ne va pas ?
Accumulation... Accumulation de deux choses différentes mais qui pesait lourd sur le moral de Doan.

Il y a deux mois, Kiara qui, jusqu'ici, pendant 14 ans, a été sa compagne, plutôt sa concubine et avec qui il a eu un enfant, SON file l'a quitté. Autant vous dire que l'amour qui l'as jusqu'ici sauvé l'as littéralement assassiné. Il 'as jamais sut pourquoi, il ne se doutait de rien. Depuis combien de temps avait-elle pensée à laisser derrière elle son petit ami de longue date et surtout son propre fils ? Cette femme à travers qui il voyait un avenir chaud et ensoleillé, en qui il portait une confiance et surtout un amour aveugle... Bien trop aveugle. Il a tout de même sacrifié tant de chose pour elle. Il a fait tant de choses, parfois même ds choses qu'il n'aurait jamais voulu faire, que pour elle. Quatorze années passé aux côtés d'une femme puissante manipulatrice au visage d'une Lilith moderne. Mais ce qui est surement le plus triste dans tout ça, c'est que Doan semble pourtant tellement meurtris par la perte de cette amour. Je veux dire, il semble encore tellement amoureux d'elle. Comme je vous l'ai dit, il n'a rien vu venir. Si il aurait été au courent de quoi que se soit, psychologiquement ou même inconsciemment, il s'y aurait été préparé et n'aurait pas ce vide aussi pesant dans sa tête depuis deux mois déjà.
Au fait, qu'est-ce qui est le plus dur ? Le fait que Kiara l'as aussi bien trahis . Le fait qu'elle ait lâchement abandonné son fils unique ? Le fait qu'en parallèle au deuxième fait, 2 mois après les 11 ans de Wesley, elle lui aurait offert comme cadeau empoisonné d’anniversaire son départ sans retour ? Le fait qu'elle l'ait LUI abandonné ? Ou tout simplement le résultat de tout ces faits ?

Et puis, la seconde accumulation est un nouvelle qu'il a appris la veille. Cette fois ce n'est pas une certaine dépression qui le malmenait sur ce point, mais une colère. Une petite colère, oui, mais une grosse, une gigantesque colère venant de lui. Oui, en effet, son fils lui a fait part, hier soir, d'un de ses secrets mystérieusement pas gardé...



Ca c'était passé ici même, alors que, pour une fois, comme sortie de son trouble de problème de coeur, Doan remplissait son cadencier en faisait le tour des rayons. A vrai dire, quand il trouve le courage à faire quelque chose pour oublier, justement, ses problèmes personnels, même les clients qui veulent passer à leurs achat sont obligés de l'interpeller. Et de ce fait, il n'avait pas entendu son fils entré. Et c'est vrai que la première fois qu'il a vu le nouveau physique... Diabolique.... De son fils, il a eu du mal à s'en remettre: il était devenu un incube, de ce faite, il aurait fallu doubler de surveillance et pourquoi même ne pas l'enfermer ?! Je revins: donc, alors que Wesley c'était posté près de son père et avoir prononcé un timide "papa", l'incube parent sorti ses yeux de sa feuille et posa les yeux sur ce furry. Il est rare de trouver Wesley ici et d'ailleurs, Doan sait qu'il a plutôt tendance à ne pas vouloir rôder près de la boutique. Alors évidemment, le voir DANS la boutique PRES de son père, ce fut déjà annonciateur de mauvaise nouvelles. Mais jamais Doan n'aurait pensé une tel chose et pourtant, ayant posé les yeux sur son bébé, il s'en tout de même dit "HEU ! Ah, oui... Incube ^^" "


J'ai un truc à t'dire.


Il n'y avait personne alors, après avoir dit à son fils de lui suivre, il posa son cadencier sur la caisse et parti derrière celle-ci où se trouve derrière un trop mignon et gourmand rideau, une petite pièce, de quoi mettre une table et une huitaines de chaises et de quoi préparé des boissons chaudes et des gâteaux, pour la pause matinal, le quatre heure et pour tout les moment où manger du sucrer et boire du sucrer pouvait être plaisant.
Doan offrit à son fils du chocolat chaud comme il a toujours adoré, avec toujours plus de chocolat que de lait. Lui, il c'était déjà installé. Non par sur une chaise, mais sur la table. Oui, on ne sait pas comme tout le monde !
Wesley ne dit rien au final pendant plusieurs très longues secondes, remuant sans cesses sa boisson comme s'il espérait créer un tourbillon lui permettant de voir le font de sa tasse.


Wesley, qu'est-ce qu'il y a ? Ca n'as pas l'air d'aller.


Le ton employé par le père tenait un ton berceur pour calmer son fils qui avait l'air bien perturbé, mais il avait cet arrière goût de peur. Oui, qu'allait lui dire son bébé ?


Mon démon. J'ai pas put l'contrôler. J'ai essayé pourtant, hein ! J'te jure alors me cris pas !


Doan avait arrêté, lui, de tourner son thé fruit rouge, regardant fixement Wesley, qui lui, continuait toujours ce remuer son chocolat, en l'observant impassiblement comme si s'y trouvait son texte. Il ne semblait pas bien comprendre mais, même si la voix de son fils se fit soudainement très basse, son cerveau réagit: tantôt il s'arrêta, lui laissant cette impression de vide, tantôt il se remit en marche pour ensuite recevoir toutes les informations les plus alarmantes les unes que les autres.


Tu as fais... Quoi ?


J'te juuure que j'ai pas voulu ça ! Mais si encore ça n'avait rien à voir avec Céleste, j'me serait fichu pas mal ! J'm'en branle, moi, mais Cé, c'est pas "une nana" ! C'est LA nana ! Et moi j'voulais pas lui faire ça à ELLE t'vois ? Hey, t'vois ? C'est la première fois que je ressent du respect profond pour quelqu'un. Et c'elle ELLE !


Ayant enfin relevé le nez de sa tasse et arrêté toute manipulation de la boisson pour regarder son père qui gardait un regard dans vie, Wesley continua ses excuses sur son blasphème ainsi procréé.
Mais à peine eu t'il le temps de finis que Doan, lui baissa la tête, sans rien dire. Il est maintenant loin le temps où sont gentil petit bébé était un innocent et adorable petit garçon. Aujourd'hui il a grandit et bien qu'il soit toujours un enfant, il a commis un des pêché capitaux et, en plus, à l'égard d'une ange. Une si jeune ange. Une ange qu'il côtoie en plus tout les jours, pratiquement. Que pouvait-il bien dire ? "mon fils, ce n'est pas bien !" Oui, c'est vrai que ça aurait servit à beaucoup de choses... En l'amour entre Céleste et son fils, il y croyait, en tout cas bien plus que sa mère qui, elle, ne vois aucuns amours possibles entre deux races ennemis. Mais jamais il n'aurait souhaitez que ça ailles aussi loin... Maintenant.


Et surtout, il commençait à ne plus croire en l'amour.
Oui, après tout, n'est-elle pas une simple illusion qui vous envoûte, qui vous mets e confiance et qui sait choisir les âmes les plus faibles pour au final, tôt au tard, vous tuer d'une violence atroce, en attaquant votre point sensible: le coeur. Oui, peut-être. Et peut-être bien aussi que Céleste et Wesley se feront avoir par cette sorcière du mal.
Mais il est question ici de l'incube de son fils et bien qu'il comprennent que c'est son démon qui est la faute de tout ça, son fils a lui aussi goûté à la luxure, comme lui, à un âge bien trop jeune, sacrifiant ainsi la pureté de Céleste. Pour son cas, il ne s'en voulait pas tellement d'avoir volé la virginité de Kiara: c'est elle qui l'as voulu; dans ce cas ci, c'étai elle, le malin.
Wesley posa sa tasse toujours pleine sur la table où il était toujours assis.

Je voulais simplement te l'dire...


Au final, plus rien ne sortira de la bouche ni de l'un, ni de l'autre. Tout ça... Ces deux événement tournant autour d'un même sujet: une relation amoureuse. L'une fanée, l'autre fleurissante.


Aujourd'hui, alors qu'il aurait put décider à la dernière minutes de rester chez lui, il est là, a regarder comme tout les autres jours depuis 2 mois, sa vitrine ) travers laquelle il voyait la marche monotone des passants.
Il laissa lourdement sa tête s'écrouler sur le comptoir où il avait préalablement formé un cousin avec ses bras. Yeux presque fermés par la mélancolie de cette vie finalement aussi inutiles qu'auparavant.
Les larmes, par le choque et l'incompréhension de ses deux histoires sont restées sèches dans le regards maintenant vitreux de l'ex bonheur en chair, depuis 2 mois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Sam 27 Sep - 14:40

A peine sortie de ses draps immaculés , l'ange ne pensait qu'a une chose. En descendant sans bruit les escaliers , l'ange ne pensait qu'a une chose. Le petit-déjeuner seule , sous les bruits du sommeil du reste de sa famille ne lui fit pas oublier cette chose. Et même lorsque , après être remontée pour avoir embrassée son fiancé et sa seconde enfant qui c'était habillement glisser dans le lit conjugale  , elle avait revêtit une robe de son meilleur choix , le choix du côté droit du dressing , les songes de l'ange étaient toujours focaliser sur cette même chose.
Quelle chose ? De quoi est-ce que je peux bien parler ? Qu'est-ce qui fait qu'aujourd'hui même , aucuns sourire frai n'ai pointer le bout de leur nez sur le visage pur de Evangeline ? Pourquoi , ce matin , elle n'était pas monter embrassé sa fille ainée , et c'était même repentit au moment de toucher la poignet de la porte où gracieusement était écrit "Céleste" ?
Pour tout vous raconter , je dois remonter en arrière , et reculer le temps d'un jour.Remonter jusqu'a hier , aux environs de 19h.


------------------La veille------------------

Alors que le temps estival donnaient des rayons de soleil à tout bout de champs , quelque chose allait obscurcir cette soirée. Travaillant dans son jardin , en soignant ses beaux lilas  , Evangeline , qui était seule chez elle fût rejoint par sa première fille. Après que les deux êtres des cieux soient entrée à l'intérieur , l'euphorie et l'allégresse typique de l'adulte furent stopper par cette phrase

-...Maman , on peut parler toutes les deux , s'il te plait ?

A partir de ce moment , Evangeline sentit les ennuis. Appelez ça comme vous le voulez , instinct maternel , instinct angélique , sixième sens , ça revient au même. Eva avait bien compris que cette discussion serai des plus sérieuses.Alors après avoir débarassé ses mains de toute trace de saletés provoqués par le jardinage , la jeune maman s'assied et fût rejoint par Céleste.
On dit que personne ne connaît mieux son enfant que sa  mère , et bien dans ce cas précis , c'était vrai. Rien qu'en mélangeant leurs yeux , Evangeline compris que quelque chose n'allait pas , non , pire , que son bébé avait quelque chose de différents , et que cela n'avait rien à voir avec une nouvelle coupe de cheveux. Et son ressentiment s'accentua lorsqu'elle sentit les mains moites de sa petite lui prendre les siennes , et une voix tremblante s'adresser à elle.


Maman , tu m'as toujours dit que la pureté ne dépendais pas de ce qu'on faisait , mais de qui ont était , n'est-ce pas ?


Tout sourire , tout espoir de blague disparue à ce moment là. La professeur semblait tout avoir devinée , et retira même ses mains de l'emprise de celle de sa chair et de son sang. Son air jovial et doux avait complètement disparue , il ne laissait aucunes places aux mensonges , elle devait savoir maintenant.

Qu'est-ce que tu as fais ?

Ne m'en veux pas , ne me juge pas , ne crie pas Maman , je n'ai pas fait exprès , ce n'est pas ce qu'on voulait !


L'entente du "on" fit immédiatement deviner la réponse à l'envoyée du ciel , mais dans le doute , et surtout , dans l'espoir , elle reposa la  même question , mais d'un ton suppliant , comme si elle suppliait Dieu seul sait qui que ses songes ne soient pas confirmés.

Qu'est-ce que tu as fais , Céleste ?

19h13. Heure de la mort.
De la mort de quoi ?De qui ? Non , pas de la mort de Céleste , ni de Evangeline -quoique- ! Je parle de la mort de l’innocence de Céleste. Les phrases qui suivirent se dirent en pleurant , les mots se mélangeaient aux débuts de sanglots , haletant pour qu'il puisse avoir un sens , ils étaient difficilement reconnaissable, mais pourtant , chacun des mots employée de la bouche de la fillette résonnait tel un carillon dans la tête de nôtre ange. Alors donc , Céleste c'était laissé avoir , elle aussi , la vie humaine ne l'avait pas pardonner , et , malgré tout ses efforts , sa petite fille était maintenant souillée , à l'age de 12 ans et 8 mois. Si elle avait bien tout compris , ce qui était le cas , le démon Incube de son petit-ami l'avait entrainer au vice , un vice dans lequel elle avait sauté aveuglement.
Je ne peux vous exprimer les sentiments de l'ange à ce moment. Je parle de l'ange adulte , bien entendu. Oui , peut-être que l'ange enfant devait souffrir de la situation , mais pour l'instant , je narre l'adulte , et surtout , sa réaction fût plus la prononcée des deux. Colère , peine , déception , tristesse...tout ses sentiments formèrent comme un amas de matière noir qui collait à la peau pourtant si pure de Eva. Sa fille , elle représentait vraiment tout , tout à ses yeux. La bonté , la gentillesse , la beauté , l'intelligence , et surtout , la pureté. La pureté qu'Evangeline avait perdue , et bien elle la retrouvait en Céleste. Et l'ange pensait sincèrement que la force de caractère de Céleste luiaurait permis de garder bien plus longtemps cette pureté. Mais non. La montagne de rose blanche venait de se faner , comme bruler par la souillure du péché commis. Les larmes montèrent à leurs tour dans les yeux de l'ange. Oui , elle pleurait , elle faisait le deuil de cette blancheur ternis , de cet enfance bousculée. Lancer comme dans les plus profond d'un abyme d’incompréhension , Evangeline ne fit rien , à part poser ses mains sur ses genoux , et fixer droit dans la pupille le fruit de son propre acte défendu. Ce qui faisait le plus mal ? C'était la confiance , la confiance qu'elle avait perdue en elle , elle l'avais retranscris en cet enfant, priant chaque soir pour qu'elle , au moins , puisse avoir la vie dont elle rêve , la vie de "princesse". Les promesses de chastetés , les regards complices , la confiance maternelle , tout ça c'était envolée , en une seul journée , ne laissant place qu'a la colère.
Calme pendant le premier quart-d'heure , moment où elle écoutait et tentait de comprendre ce qui c'était passé, Evangeline n'avais pas baisser son regard , et soudoyait l'âme de sa fille , si toutefois elle ne c'était pas envolée , elle aussi. Céleste avait beau s'excuser , se justifier , parler d'amour sincère , rien ne changeait la mine de l'ange. Les réflexions fusaient mais les réponses étaient inutile. Alors après avoir ravalé quelques larmes , remplient d'émotions divers , Evangeline se releva , et à son tour , s'expliqua. Elle vit immédiatement dans le regard de sa petite que jamais , jamais l'ange n'avait employé ce ton , un ton grave , autant que la faute commise.


Est-ce que tu te rends compte ? De ce que tu me dis ? De ce que tu as fais ? Quel âge as-tu ? Dans quel période d'une vie te situes-tu,rappelles moi? L'enfance. Le moment où l'on connais des amours éphémères. Et toi , toi Céleste , tu as donner ton corps , ta chasteté , ta confiance , et pire encore , ton coeur pour te dévouer à un garçon que tu aimes ? Tu l'aimes aujourd'hui , mais  l'aimeras-tu demain ? T'aimera-t'il en retour ? Tu ne sais pas Céleste , tu ne peux pas savoir. Moi je le sais. Ne t'ai-je pas assez prévenue ? Mon exemple ne t'as t'il pas été suffisant ? Que t'ai-je dit , répéter tant de fois ? Et la promesse , la promesse que tu attendrais , qu'en as-tu fait ?

La rancoeur , oui , vous m'avez bien entendu. L'ange exprimait pour la première fois de sa vie de la rancoeur , ce sentiment qui vous fait devenir une autre personne , une personne mauvaise. Sermonner une enfant , beaucoup diront que cela ne sert à rien , mais pour Céleste , chacune des syllabe prononcés n'étaient qu'un coup de plus. Si Evangeline se serait vû à ce moment précis , elle se serait haïs. Les sanglots que retenait sa fille en petit sursaut , elle s'en moquait , et d'ailleurs , ça vint même à un moment donné à l'agacer , l'empêchant de réfléchir calmement. Décrite comme ça , on pourrait imaginer une furrie , mais n'allez pas imaginer n'importe quoi , une ange reste une ange , Evangeline reste Evangeline , mais elle porte un tout autre visage. Et en parlant de visage , elle vint à soulever celui de Céleste qui regardait le sol.


Relève la tête , tu dois relever la tête maintenant , et me regarder. Ne penses-tu pas que je veux pleurer , moi aussi ? Et la confiance , tu as penser à la confiance que je t'ai accorder , tout ce temps ? E...

Je l'ai perdue ?

Voilà ce qu'il fallut pour qu'Eva enlève cette air froid de son visage , il fallait qu'elle entende cette voix , qu'elle entre en collision avec ce regard , ce regard qui lui demandait , la suppliait de ne pas la détester , de continuer à l'aimer , de ne pas la disputer , mais bien de la réconforter. Et c'est ce qui changea tout , le cœur blessé de la maman restait bien touchée , mais cette fois , elle dû ravaler ses propres maux pour panser ceux de sa petite. Jamais sa fille ne devait croire qu'elle n'avait plus confiance , jamais sa fille ne devait croire qu'elle la pensait impure , jamais sa fille ne devait ne serai-ce que penser que sa mère , elle ne l'aime plus.
Le reste de la soirée continua dans ces eaux , c'est-à-dire qu'à son tour , Evangeline se mit également à pleurer , comme si elle évacuait , en ce soir même , toutes les douleur accumulé de ses presque 26 ans de vie terrestre , et les autres de ses années angéliques. Mais pourtant , cette peine ne changeait pas que Eva restait impassible , et ne prit pas sa fille dans ses bras de la soirée , elle ne faisait qu'observer , observer si elle voyait une tâche de noirceur grandir en cette âme pure , et écouter , écouter les explications de sa petite perle , qui avait beau promettre que son amour , il n'était pas éphemère. Elle vint même à le jurer devant Dieu.


Ne jure pas devant lui , Dieu m'a abandonner , et nous a abandonner depuis bien longtemps.

Et c'est dans cette sphère où elle seul s'enveloppait , que Evangeline partit coucher ses enfants , et se blottir près de la chaleur masculine de son conjoint. Mais cette chaleur n'avais aucuns intérêt , comme si elle ne réconfortaient aucunement l'ange qui passa donc une nuit seule , seule dans ses pensées.


---------------------------------------------------------
Nous en arrivons donc à ce moment , à ce moment où , au rez-de chaussé , le grand miroir vertical pouvait accueillir  le reflet de l'ange. Même le miroir semblait lui aussi attendre un sourire , ce sourire qu'attendais elle-même la jeune femme. Mais rien. Elle resta un bon moment à observer sa silhouette , et en vint même à tourner la tête vers son dos , pour , sans bruit , ouvrir sa robe et les laisser sortir , elles qui dormaient au plus profond d'elle même. Elles n'avaient pas changer , elle dominaient toujours le corps de la jeune femme , et cette blancheur , regardez cette blancheur. Depuis tout ce temps , Evangeline les pensaient ternis , mais non, elles aveuglaient presque. De quoi je parle ? Vous vous en doutez bien.
Si le besoin de déployer ses ailes c'était fait ressentir , c'est pour lui rappeler qui elle est , ce qu'elle est. Avant de savoir qui on est , il faut regarder d'où l'on vient , et voilà d'où elle venait.
Mise à part sa grossesse , l'acte luxurieux qu'elle-même avait commis ne lui avait apporter que souffrance.Bien entendu , les années ont passé et le temps à guérit bien plus que ce qu'il ne devait , où peut-être que l'ange est c'est juste crée une aura capable de la protéger contre ses propres douleurs. Elle se rappelait avant , avant tout , avant qu'elle n'ai été éprise par le monde humain. Tout était si simple , tout était si calme ..si pur. Mais non , nôtre ange avait choisit l'impureté et l'imperfection terrestre. Plus les années passaient , plus Evangeline avait perdu. Avant , elle pouvait voir clairement les intentions d'autrui et mieux encore , elle pouvait deviner la couleur de leurs âmes. Mais ça , elle devait le garder secret et n'avait jamais révéler à qui que ce soit la "couleur" de leurs âme. On dit que l'âme , pour ceux qui en ont une , se colore avec le temps , de part nos actions , nos pensées et nos sentiments les plus profonds. Chaques couleur à une signification et ont dit que les être célestes peuvent voir cette couleur , et que de ce fait , il connaissent déjà un peu mieux les personnes qu'ils ont en face d'eux. Ce fût le deuxième pouvoir qu'Evangeline perdit , après qu'elle ai donné naissance à une néphilim. Le premier fût ce que l'on appelle la "voix des anges". C'est-à-dire qu'elle était en contact avec l'au-delà , elle pouvait entendre les ordres , les remarques et les discutions des êtres angéliques au dessus d'elle. Mais à peine eu t-elle été souillé que tout contact cessa , laissant place à un sifflement strident et douloureux si jamais la jeune femme réessayait d'entrer en contact. L'état racial d'Evangeline était complexe , si bien qu'elle même ne le comprend pas. Elle n'avait pas été déchue , oh non , jamais les anges n'aurait pu déchoir une âme aussi pure que celle d'Evangeline , mais disons qu'il l'ont mise de côté , la laissant adopter la vie terrienne qu'elle voulait tant , tout en restant une ange. C'est donc pour cette raison que deux choses , deux faits avaient perduré dans le temps et nous prouvait encore , aujourd'hui même , que nôtre ange restait une ange. Premièrement , ses ailes , ses grandes plumes immaculés d'un blanc presque lumineux que pourtant , Evangeline ne sortait jamais. Enfin si , je peux bien vous dire à vous que quelques fois , loin des regard ,loins de tout , la sensation lui manque tellement qu'elle va , et vole à travers cette brume qui lui caresse le visage ; les nuages. Mais ce n'est que rare , et secret.Deuxièmement , son pouvoir , la lumière. Il était toujours là lui aussi. Mais lui , par contre , il ne fût plus jamais utilisé depuis..les années ne se comptent même plus. En tout cas , je peux juste vous dire que sa deuxième fille , Lee-na , ne soupçonnait même pas l'existence de ce don chez sa mère. Mais pour l'instant , rien de tout ça n'était intéressant , et après avoir caresser ses ailes , comme si elles lui avaient manquer , comme lorsqu'une sirène retrouve l'océan perdu , comme lorsqu'une princesse trouve son prince. Cependant , à ce moment , Evangeline voulait le retrouver , ce don perdu , elle voulait voir la couleur de son âme. Comment serait-elle ?
Normalement , elle est blanche , mais peut-être que là , une autre couleur s'y était greffé ? Et lors de la naissance de Céleste , Evangeline eu juste le temps d’apercevoir une couleur blanche , elle aussi , alors le serait-elle toujours ? Oui , il fallait qu'elle voit si sa petite fille avait été souillé. Mais c'était impossible. Miroir , mon beau miroir , pourquoi donc réfléchis-tu sans la voir ?
Ca ne servait à rien , ce qui est perdu ne peux être retrouvé , et si il est retrouvé , il ne sera pas identique à lorsqu'il à été perdu , donc il est quand même perdu. Alors après un long soupir qui exprimait une complainte , l'ange rangea ses ailes et , sous le calme d'une maison endormie , s'échappa par la porte d'entrée , sans un bruit. L'air matinale ne lui fit pas le même effet , cette effet de renouveau , non , elle avait plus l'impression que cette journée était la continuation d'une peine inachevée. Elle réfléchissait à ce qu'elle pouvait faire , pour essayer de s’aérer l'esprit  , et la réponse devint clair comme de l'eau de roche. Lorsqu'elle était mal , aussi rare que ces moments soient , elle recherchait des sourires , et un sourire en particulier. Alors d'un pas doux , elle se dirigea vers ce sourire.
Sur le chemin qui l'emmenait au shop , parce que nous nous doutons bien qu'elle allait voir Doan , Evangeline ne cessait de réfléchir au rythme des chants des oiseaux. Bien sûr que nous savions qui elle allait voir , parce que de toute façon , en dehors de sa famille , personne d'autre que lui ne savait comment redessiner parfaitement un sourire sur son visage. Oui , même si il était le père de celui qui avait contribuer au pécher de son enfant , et donc contribuer à sa peine , Evangeline n'en voudrait pas à ce jeune homme , elle ne lui en a jamais voulut pour rien et ne lui en voudra jamais pour rien. Pourquoi ? Parce qu'il avait toujours été l'épaule attentive , le rayon colorée et l'une des principales cause de ses fou-rires. Même si il était blessé , même si son propre coeur était souffrant , il arrivait quand même à s'occuper des autres , et d'elle , alors pourquoi lui-en voudrait-elle ?
Ce n'est pas qu'elle en voulait non plus à Céleste , bien que si , mais c'était sur le coup , parce que très vite , elle reprendra confiance envers sa fille , pareillement pour Wesley. Cependant , pour l'instant , elle lui en voulait , elle lui en voulait de ne pas avoir été capable de protéger sa fille contre lui-même , parce que oui , Evangeline n'eu pas voulut connaitre les détails , mais pour elle , c'était clair ; Wesley n'avait simplement penser qu'a son propre plaisir et assouvit son besoin sexuel sur la première petite fragile , celle qui avait été tellement fragile que même après , elle l'aimais toujours autant , si ce n'est plus. En fait , si elle en voulait à Céleste , c'est parce que pendant presque tout le début de sa vie , Evangeline lui avait dit de ne pas réagir faiblement , comme elle l'avait fait , 12 ans plus tôt. Mais c'est ce qui c'était passé , en suivant le dessein de sa mère , Céleste avait réagis de la même façon et c'était laisser aveugler. Deux fois de suite , c'est soit le destin , soit le sort qui s'acharne. Et le sort et le destin pour Evangeline , il ne dépendent que d'une seul personne , et c'est à cette personne qu'en voulait le plus Evangeline. Appelez le comme vous voulez , Dieu , Seigneur , Machin , rien n'y changeait , si il existait vraiment , il était malfaisant. Les guerres , la peine , tout cela ne devrait pas exister si il était réellement là. Et surtout , il n'aurait jamais laissé une demi-ange se faire voir par un demi-être du mal. Enfin bref , passons tout ses délires catholiques digne d'une..ange.
Le magasin se dressait devant les yeux de l'ange , qui entra ensuite dans cet univers sucré. Elle chercha du regard celui qu'elle voulait voir , et finit par apercevoir , caché dans ses bras , la chevelure automnale du gérant. Après s'être regarder dans la vitrine , en prenant soin d'être correctement habillé , que ses joues soient bien rosée et que ses yeux ne laisse pas paraître aucunes peines , elle recoiffa du doigts ses cheveux pour qu'il tombe en une cascade de fils dorée sur ses épaules jeunes. Pourquoi se faire agréable à regarder ? Aucunes raison particulière , à ce que je sache...
Mais après ça , elle se retourna et , sans un bruit , d'un pas timide , vint à son tour poser ses bras sur le comptoir  , en une main reposant sa tête , et avec l'autre en prenant entre ses doigts fin , une mèche de cheveux auburn


C'est le soir qu'il faut dormir , même si cette boutique à tout l'air d'un rêve de fantaisie..

Voilà comment on commence une discution , avec Eva , par un doux compliment. En même temps , il est vrai que ces couleurs , ses sucreries inspiraient à un monde irréel , presque autant que le vendeur qui semblait lui aussi sortir d'un conte de fée. Malgré que le ton d'Eva se fit bienveillant et lympide , son visage lui n'avait rien de sa fraicheur habituel. Son regard semblait comme apaisée , à la vue de cette poupée de porcelaine couchée sur ce comptoir , mais ses yeux restaient suppliant , allez , fait moi rire , fait moi oublier cette journée maussade qui va surement m'envahir.
Mais ça , il allait surement arriver à le faire changer , surement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Sam 27 Sep - 16:16

Comme je vous l'ai déjà dit, Doan ne fit attention à sa clientèle que si celle-ci l'interpelle pour passer en caisse ou s'il s'approche de lui. De ce fait, la porte avait beau s'ouvrir et se fermer un millions de fois, jamais Doan ne l'entendra. Et cette fois encore il ne l'avait pas entendu. Il ne remarqua aucune présence que se soit, même celle d'Evangeline. Il n'y avait personne. C'est courant, à 9:19, de ne voire personne. Les clients commencent à pointer leurs petits nez gourmands qu'à 11:00, soit une heure avant la fermeture du midi. Puis, l'après-midi, c'est soit on est débordé, soit on s'ennuis. C'est tout ou rien, mais ça marche tout de même très bien, les affaires !
Peut-importe, il ne remarquait pas la présence de sa meilleure amie, et pourtant, en temps normal, il aurait presque sentis son parfum à des kilomètre de là, pour se préparer à lui sauter dessus et la victimiser de câlins, de bisous et de compliments. Oui, Evangeline était sa petite poupée de pouponnage, ça a toujours été le cas. Il aime sa présence, et l'adore tout simplement et même s'ils devaient se regarder dans les blancs des yeux pendant toute une journée, ce n'est guerre grave: elle était là, comme une amie qu'il n'avait pas vu depuis des décennies.
Mais là, rien, aucunes réaction. Non, pourtant, il ne s'était pas endormis. Il était simplement perdu. Dans ses songes, dans ses humeurs, dans ses craintes, dans sa maladie de tristesse. Non, ce n'était pas son jour, et bien qu'il traîne ce visage depuis 2 mois, depuis hier soir, c'est encore pire. Ca faiblesse est son incapacité à changer, le passé. Il aurai put changé le passé, il aurait prétexté quelque chose pour que son fils ne sorte pas. Il aurait put même jouer à l'oncle Vernon dans Harry Potter en lui soudant sa porte de chambre avec cadenas et loquets enchaînés, barreau aux fenêtre et même, il aurait piégée sa maison comme dans le film d'horreur The Collector, au cas où Wesley se serait enfuis ! Mais voilà, rien ne pouvait être changé, désormais, son fils n'en faisait qu'à sa tête. Que pouvait-il faire ? Le punir ? Comment ? C'est trop tard pour ça et puis, franchement, s'il l'aurait fait, Wesley l'aurait bien juré de mauvais père ou autre sornettes de la sorte ce qui aurait encore plus blessé notre incube rétracté, comme s'il ne ressentait pas assez de mal être.
Non, et puis, Wesley semblait décidé à ne pas bouger de sa chambre, aujourd'hui.
A 9 heure du matin, comment le sais-t'il étant donné que son garçon est du genre à prolonger ses grasse mâtiné à l'après-midi ? Tout simplement parce que malgret sa colère envers son fils - oui oui ! Vous m'avez bien comprise ! Doan, en colère ! Ce n'est pas plus étonnant que la relation actuelle entre Eva et Céleste ! - il c'était tout de même rendu dans sa chambre. Doan ne peut s'en aller au travail sans avoir embrasser son bébé endormis. Ce serait un acte qui le travaillerait méchamment toute la journée. Et donc, comment le sait-il vu qu'il était endormis ? Et bien Wesley à pour habitue de préparer ses affaire la veille pour la journée à suivre. Et là, rien n'était préparé. Donc, Wesley ne sortira pas, restant dans son lit toute la journée. Il fait toujours ça quand il est vexé, énervé triste... Et quand c'est le cas, Doan sait qu'il faut ni le déranger pour ne pas se manger une jolie gifle, ni lui faire à manger puisqu'il ne mangera pas, rien du tout. C'est lui et lui seul qui reviendra au bout d'un moment. Et quand il reviens, ne lui dites pas "alors tu as finis de bouder ?" ou "aah ! te revoilà ! On te croyait mort !" non non non ! Ne dites riens, faites comme d'habitude et dites simplement "bonjour mon chéri ça va ? " En général, il ne boude pas plus d'une semaine. Non, c'est pas bien long, son record à été de 4 mois environs, quand il a sut qu'il n'ira pas au zoo de Beauval, le seul zoo français où il y a des panda géant. Ce fut très frustrant pour lui vous n'imaginez pas comment...
Bref, ne nous éloignons pas ! Tout ça pour vous dire qu'envers Wesley, Doan ressentait de la frustration, de la colère, une certaine perte de confiance au point de vu de la maturité de son fils. Tout ça et plus encore.
Un frisson parcourut le dos de Doan quand une mèche de ses cheveux marron/roux qui tombait en cascade sur se bras, se posant sur le comptoir, se souleva juste avant qu'une voix familliaire retentis, comme celle d'un ange... "Comme", à croire qu'Evangeline n'était pas un ange ! Non mais !
Alors, dans un gémissement qui voulait peut-être dire "oooh tu me dérange là !" mais gentillement, Doan se redressa en étirant ses bras, le long du meuble puis, en l'aire. Et bien, tu es courbaturé ?
Il ne souris pas tout de suite. Au fait, c'est quand il se laissa glisser de sa chaise rose pastelle pour retrouver Eva qu'il lui adressa un sourire qui se voulait grand et radieux. Après, a quoi il ressemblait vraiment, j'en ai aucunes idée à vrai dire, je n'ai pas eu le temps de le voir... Alors, à son habitude non changeante, il enroula ses bras autour de la taille de la belle blonde mais ne se sera pas contre elle. Ca, c'est le câlin à la timidité de chez Doan, le câlin qui se veut doux mais une proximité qui se voulait restreinte. Timidité... Non puisqu'il n'y avait rien de timide, mais je dit ça parce que venant de Doan, c'est juste rare de ne pas le voir collé à quelqu'un.

Je n'ai pas un très bon sommeil en ce moment, Evangeline chan. Ca doit être la chaleur de, l'été ! ^^


Haha ! Quel bluffe ! "La chaleur de l'été" bien sûre, on y crois !
Il se mit sur la pointe des pieds -c'est qu'elle est grande, Eva comparé à lui !- et lui déposa un petit bisous sur la joue.
Mais son sourire s’effaça petit à petit comme si mentir sur son humeur lui était insupportable. Alors il se détacha de Eva et l’observa. Elle, la mère de celle qui à été la première victime des actes sexuels de son fils, son propre fils. Oui, "des" parce qu'il y en aura d'autre, u incube ne s'arrête jamais à une fois, et il le sait, il est bien placé pour le savoir, lui, l'être de la pègre pourtant contre la luxure - contre d' but qui n'est pas là pour procréer.
Le sait-elle, elle, cette mère protectrice, cette mère divine, bonne et lumineuse ? Si elle ne l'ai pas, doit-il lui dire ? Oui, après tout, c'est son fils qui à perverti sa fille, et s'il ne lui dit rien, ça serait comme lui cacher quelque chose et Doan ne veux rien lui cacher. Mais si elle le sait, elle ne veut peut-être pas en entendre parler ? Surement, même. Alors il se retrouve dans une drôle d'impasse. Mais peut-être n'est-ce pas le moment d'en parler, justement.


C'est drôle de te voir à cette heur-ci ici. En temps habituel je te vois plutôt dans l'après-midi. Je... J'ai oublié de te rendre quelque chose ? ^^' Je suis désolé ! Qu'est-ce que ça ? Tu es pressée ou tu as le temps de boire quelque chose ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Dim 28 Sep - 20:54

Le démon releva enfin sa tête qui avait trouvé refuge dans ses bras , et Eva pû enfin voir ce visage si apaisant. Avec une démarche qui lui est propre , Doan vint à serrer l'ange dans ses bras , ce qu'elle lui rendit.Le sourire qu'il lui avait attribué la fit sourire à son tour , ne vous attendez pas au sourire pleins d'allégresse type de la joie naturelle de la jeune femme , mais compte tenu du fait qu'elle-même était persuadée de ne pas pouvoir sourire en ce jour , c'est déjà bien. Et puis je vous l'avais dit , le brolita arrivait à coup sûr à déclencher ce mouvement des zygomatiques. Selon lui , la "chaleur estival" était la cause de sa mine , cette mine qui fait penser qu'il est constamment perdu dans ses songes , dans ses pensés les plus secrètes , celles qui lui causent le plus de tourment.
Ayant elle aussi ses neurones focalisés ailleurs , c'est à dire sur un paquet coloré qui contenait surement des sucreries plus farfelues et fantaisistes les unes que les autres , Evangeline ne remarqua même pas la petite difficulté qu'eu Doan pour déposer ses lèvres sur sa joue rosé. Ce n'est que lorsqu'elle sentit justement ce bisous qu'elle se rendit compte qu'elle aurait quand même pû s'abaisser un minimum , mais il était trop tard. De toutes façon en ce moment , elle ne faisait que se rendre compte qu'elle AURAIT du faire quelque chose alors que c'est déjà trop tard.
Lorsque les retrouvailles habituels furent achevés , Evangeline pu observer de haut en bas son ami face à elle. Elle commença par croiser son regard unique , celui qui vous transperce par son intensité , bien qu'un seul oeil ne puisse vous voir. Ce regard pleins de différentes émotions. L'ange les connaissait , ces yeux , et ils en avaient vu de toutes les formes et couleurs , littéralement. Elle se souvint de son regard rond , remplie d'innocence , ce regard enfantin et souriant , cet œil maladroit qui n'hésitait pas à décrédibiliser son porteur en omettant de prendre en compte ce mur dressé devant lui. Puis , à sa première , ou peut-être bien sa seconde mort , Doan revint , les yeux jaunes , avec une âme qui n'était pas la sienne. Après un retour à la normal , ces yeux connurent un autre changement , celui où , pendant près de 2 ans , Doan était ce félin humanisé à la peau rouge , et son regard était dépourvut de toute trace..d'humanité. Tout ça pour en arriver là , au moment où , lorsque qu'Evangeline le regardait , elle pouvait croiser ce regard amincit sournoisement , aux touches mystiques , voir presque..sensuel , mais d'une sensualité presque féminine et féline. Mais la sensualité , ce n'est pas l'air d'être quelque chose de recherché chez ce garçon aux cheveux automnal , non , lui ce qu'il montrait , c'était son côté "mignon", ou plutôt "mignonne".
Ceux -aussi rares soient-ils- qui ne connaissait pas Doan avant , ne verrons qu'une fille , ou peut-être bien un garçon , ou même juste un vendeur de sucrerie , tellement le mystère sur son identité réel reste sans réponses claires.
Mais toutes ces explications sur les yeux ne furent même pas la raison du sourire timide qu'avait l'ange , non , c'était un tout. De ses cheveux royales , à son regard justement , de sa peau enfantine et surtout , de cette silhouette courbée mais masculine et en même temps si fine que l'on pourrait croire que , si l'envie lui prenait , Doan pourrait partager ses vêtements avec sa nièce , Cassie , qui elle aussi vit dans une amélioration du monde merveilleux des linges colorés. Oui , c'est plus ce physique qui la fit sourire. Mais même si , dans la vie de tout les jours , un garçon comme lui suciterai des regard curieux ,des sourirs moqueurs , Evangeline elle , le regardait comme on regarde une étoile , mais l'étoile la plus reculée de la constellation, celle que personne ne remarque et qui pourtant , brille tellement. Elle le regardait comme on observe cette fleur qui valsent au gré du vent, ne s'occupant pas des actions de ses sœurs , et dansant en ne suivant que les soufflements de cette brise chaude. Mais vous pourriez me dire que de toutes façon , un rien suscite l'attention et l'émerveillement de nôtre ange , qui aime rester à regarder les nuages pendant une heure , sans mot.
Qu'était ce garçon pour elle ? Un ami , le meilleur. Un petit frère à protéger , un grand frère qui nous réconforte , un complice , un confident. Une personne chère pour faire simple. Après tout , cela fait bien..13 ou 14 ans qu'ils se cotoient. Et pourtant , même au bout de cette decénie , elle réagissait toujours de la même façon en le voyant.
Quoique là , elle ne pouvait le serrer aussi sincèrement , lui sourire aveuglément , elle devait lui parler. Lui , le père de celui qui avait souillé sa fille , sa précieuse petite fille. Ca peut paraître fou , que ce soit à lui qu'elle ai envie , ou plutôt besoin de vider son sac , pour une fois , alors que pourtant , il était concerné , lui aussi. Evangeline n'est pas du genre plaintive , enfin , pas réellement. Oui , elle pourra souvent se plaindre que le soleil ne brille pas assez , qu'elle ne voit pas assez Kim de la journée , qu'elle pense que Lee-na est malheureuse , mais tout ça ne sont rien par rapport aux plaintes réels qu'elle voudrait porter. Parce que ses plaintes , elles sont cachés , recouverte camouflée sous cette naïveté et ce sourire , et si cette couverture tien si bien , c'est aussi parce qu'elle n'as pas le temps d'y penser. Avant de veiller à son bien être , elle se doit de veiller au bien être des autres. Et ça c'est valable sans conditions. Si un jour elle venait à être sur son lit de mort , et bien elle vous demanderai quand même si "Ca va toi ?". Ne lui en voulez pas , c'est son "devoir" d'ange , de veiller sur vous.
Mais aujourd'hui , elle était venu pour vider son coeur lourd , et justement , la question de Doan était un bon commencement. Pour répondre , Evangeline haussa la tête d'un non, puis d'un oui en argumentant.


Non , tu n'as rien oublié de me rendre..enfin je crois , mais de toutes façon ,ce n'est pas grave. Non , je ne suis pas préssée , tu sais , mes journées sont remplie , mais celle-ci est déséspérément vide , alors j'ai touuuut mon temps ! ^^

Bon , elle avait un peu hésiter à lui dire , mais n'avais finalement pas dit que si Doan cherchait ce mignon petit bracelet , c'était elle qui l'avait..mais lui rendre était bien trop compliqué à se souvenir..alors chut !
Comme si elle connaissait l'endroit , et prenant un peu ses aises , Evangeline partit derrière le "si mignon et gourmand rideau" prononcé plus haut , dans la petite pièce destinée à la prise de boissons. Bah quoi , c'est bien là qu'ils allaient aller , non ? Et puis si non , Doan n'aurait qu'a lui dire et Evangeline obéirait reviendrait sans faire d'histoires. Mais pour l'instant , elle avait reculé une de ses chaises pour y poser son gros cul angélique postérieur. Elle avait poser ses mains sur ses genoux , l'envie de s'affaler sur la table n'était pas , mais alors pas du tout là , alors comme une jolie jeune femme doit le faire , Eva se tenait droitement. Enfin , plus droitement que ses yeux qui était rivé sur la partie inférieur de sa robe rosée qu'elle tripotait avec ses doigts , en la tordant dans tout les sens.
Après un soupire , Evangeline releva la tête pour voir où était Doan, et s'adressa à lui.


Je suis venue pour parler Doan , parler sérieusement

Après un "raaa(madan 8D)" , Evangeline souffla , le genre de soufflement qui vous fait gonfler les joues et continua


Je n'aime vraiment pas parler sérieusement , mais alors pas du tout ! En plus , je ne t'ai pas vu depuis..je ne sais plus , mais j'aurai d'autres choses à te dires que ça , des choses bien plus gaie qui pourrait nous faire rire. Mais non, il faut que l'on parle de "ça"..Tu étais au courant toi ?

Non , elle n'allait pas dire clairement le vrai sens de "la chose" , mais si son ami était au courant , il aurait tout de suite compris. Sinon , et bien elle le lui dirait. C'était inévitable , il devait être au courant , que ce soit par elle , ou par quelqu'un d'autre.

_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Lun 29 Sep - 1:55

Il savait qu'elle allait suivre. Et bien après tout, elle est ici comme chez elle.
Cassie, Evangeline, Wandy, Lee-na (si elle le veut ... C'est tellement compliqué à savoir avec elle !), Kim Dae, Wesley, Mimi et Céleste sont les seules personnes à qui il laisse du zèle. A vrai dire, il rentre dans la boutique, ils y font se qu'il veulent ! Ils n'ont qu'à se servir tout seul leurs tasses, fouiller dans les papiers, même piquer deux ou trois confiseries dans la limite du raisonnable, ça lui mets égale. C'est normal, si vous remarquez, se sont ceux de sa famille.
Tous ?
Oui.
Tu en ai sûre ?
Ah ! Si vous voyez quatre erreurs, c'est normal. Vous parlez de Kim, Eva, Céleste et Lee-na ? Oui mais sans problèmes, je ne me suis guerre trompée !
Oui, Doan voit en Evangeline une soeur. LA grande soeur modèle. Par conséquent, Kim serait sont "beau frère" et les deux petites ses "nièces".
Cette image n'est vrai que si l'on voit le côté soft des sentiments de Doan.
Oui, parce qu'il y a un côté "hard" enfin, est-ce que c'est vraiment "hard" ? A vous de jugez...
Je ne me rappelle pas de vous l'avoir dis mais si je l'ai fais, alors je radote parce que j'aime ça, radoter. Doan était, est et sera toujours amoureux d'Evangeline. C'est un amour qui pourrait être complètement fous s'il y pensait pas justement, il s'est entraîné à ne pas y penser, presque à oublié ses sentiments pour elle. Il l'aime depuis le premier jour. Comme au premier jour. Mais alors, allez-vous me dire, pourquoi l'as t'il quitté pour une fille qui de toute manière vient de le quitter ? Déjà, d'une, dites vous que Kiara jouait bien son jeu et s'il y a une personne dans ce village qui doutait d'elle, qu'il se manifeste ! Je penses qu'ici, tout le monde pourrait tomber des nus à l'apprentissage de cette nouvelle. Kiara et Doan, le couple adorable. Bien que les rôles étaient inversés, Doan étant la femme plié aux ordres et surtout étant au petit soin de l'homme Kiara. C'est comique, comme ça, mais c'était vraiment ça ! Mais mon dieu qu'ils étaient adorables. Mais pour en revenir, déjà, vous savez que l'ange et le démon, comme leur enfant après eux, ont eu une histoire d'amour. Et c'est vrai que Doan était très amoureux, il la comparerait à un coquelicot, cette fleur si fragile, qu'une fois cueillis, elle meurt. Mais Doan ne cherchait ps à la cueillir, et peut-être bien que c'était pour ça qu'il l'as laisser prendre son envole. Disons qu'il a profité que celle-ci s'en aille temporairement pour trouver Kiara. Non, au fait, ce n'est pas simple que ça. Oui, c'est surement une raison, mais la principale est celle-ci: Doan est un garçon qui vit amour, pense amour, mange et boit amour, rêve amour, pleur amour... L'amour l'a construit, détruit, relevé, une nouvelle fois anéantis, embrassé, brisé... Mais il garde fois en elle. Et c'est justement le départ inattendu de l'ange qu'il s'est senti abandonné. Ne vous ais-je pas dit que notre incube est athazagoraphobe ? Qu'est-ce que c'est ? Si vous n'êtes pas déjà allez sur Wikipédia, je vous le dis tout de suite: c'est tous simplement la peur de ne plus être aimé, d'être oublié des gens et surtout de ceux que l'on apprécie. Oui, c'est surtout une "phobie" des personnes nombriliste et sûre d'elle, or là, non, ce n'est pas le cas de Done qui lui vie avec cette peur depuis tout petit déjà, et c'est bien pour ça qu'il n'as guerre supporté que son père ne le reconnaisse pas - mais qui le supporte après tout ? - et que, donc, Eva l'as "abandonnée". Eva ne l'as pas abandonnée comme Kiara l'as abandonnée, Eva, elle, l'as fait à sans en avoir le choix donc ce n'est pas un abandon mais juste un au revoir. Mais un simple au revoir suffis à briser le coeur du borgne aux iris bleus. Alors en mal d'amour, il a trouvé Kiara. C'est bien lui qui a abandonné Evangeline, mais il s'en est assez voulu comme ça, mais après tout, ils ont fait leur petit bonhomme de chemin et maintenant, son ex à l'air tellement heureuse avec Kim, et ça, c'est le plus important aux yeux de Doan. C'était le destin. Ca devait arriver, c'est arrivé et chacun est partie faire sa vie, fonder leur famille...
Oui, il garde fois en l'amour... Mais peut-être plus maintenant.
L'amour est peut-être une garce, sorcière, manipulatrice, ce genre de poison au parfum envoûtant, qui vous ensorcelle, vous berce, vous endors... Et vous tue. L'amour n'as fait que jouer à sa avec lui, alors pourquoi y croire encore ?
Pour sa part, c'est finis, il n'y crois plus. Peut-être qu'au final, il n'est pas fait pour ça ? Oui, sa vie est vouée à être seul. Il a un fils, c'est déjà ça. Son fils reste tout ce qu'il a de plus précieux. En ce jour, Wesley 'aurait pas été là, il n'y aurait plus aucunes raison de tenir ce petit fil qui le relis lui, à la vie.
Oui, depuis ses 9 ans, Doan n'y crois plus. Il n'est pas dépressif bien qu'il pleur pour un rien et pas suicidaire non plus, alors qu'il a essayé deux fois de se donner la mort, mais jusqu'ici ses 12 ans, ce qui le gardait en vie, c'était elle, Kiara. Ensuite est arrivé son bébé à lui, il lui a redonné l'air, l'oxygène qu'il ne trouvait plus. S'il devait perdre Wesley pour une quelconque raison, ça en serait la fin, de plus qu'il est son fils, le fruit de ses entrailles et quel parents à été assez fort pour se remettre de la disparition de leur enfant ? Soit ils sont restés fort et ils ont fait le deuil sans oublié ce visage, soit ils éprouvent une haines à la vie, s’adonnant à des actes glauques, soit, ils n'ont put supporter la douleurs et ont déployés leurs ailes pour retrouver leur enfant et c'est se que ferait Doan.

Alors, oui, il n'as plus foie en l'amour mais il garde des sentiments secrets pour l'ange en ce moment tout près de lui. La vie le torture mais même s'il n'as pour le moment plus la force, il reste droit et fort.
Se qui le travail aussi, sas parler de la luxure à laquelle ils se sont adonnés, c'est l'amour à l'état brute de Céleste et Wesley.
Un ange et un démon.
Un démon mâle et un ange femelle.
Cette ressemblance avec l'ex couple ici présent, Doan et Evangeline, est presque effrayante bien que l'âge n'y est pas tout à fait...
Mais si ça n'as pas marché avec eux, est-ce qu'avec ces enfants ça marchera ? Wesley, d'ailleurs tout comme Céleste, s'est justifié être fous d'elle, que c'était ELLE. Le silence de Doan l'as tout simplement fait abandonner tout essais mais il n'en pensait guerre: la petite Swinner est son premier amour. Ils ont 11 et 12 ans mais ce n'est pas le fait que la fille soit plus vieille que le garçon qui le dérange, ooh que non, lui même est sortie avec 2 (ou 3 si on compte Wandy) filles qui étaient toutes plus vieilles que lui, alors... Non, le problème est qu'ils se sont justement laisser prendre par la luxure et n'ont pas encore fêtés leur quatre mois ensemble ! N'est-ce pas absurde ?! Doan a toujours trouvé son cas ahurissent, mais là, c'est le pompon ! Il n'en veut pas à Céleste et jamais il ne portera un mauvais oeil sur elle, au contraire, mais son fils... En ce moment, il n'éprouve plus aucunes confiances de quoi que se soit, lui retirant toute grâce, pureté, innocence et beauté. Mais on sait que, bien même il gardera des séquelles, Doan retrouvera son fils comme avant. Un peut près.

Evangeline donc c'était assise. Par habitude, Doan préparait sans demander, la boisson de sa meilleure amie. Mais il remarquait bien qu'elle était mal à l'aise. Qu'avait t'elle ? Elle ne semblait pas tranquille et d'ailleurs, même son expression semblait avoir d'un coop changé de visage.
Oh non, pas une mauvaise nouvelle !

Je suis venue pour te parler Doan, parler sérieusement


Pas encore...
Non, pas encore. Par pitier ! Ne lui dit rien ! Ne dit rien. Encore une chose de plus et ça en sera finis pour lui !
Doan ravala sa salir. Appréhension, crainte... Evangeline que vas-tu lui dire ?
Lui qui lui tournait le dos se retourna, s'appuyant sur la table de travail. On ne sait jamais q'il venait à tomber sur le choque, ça serrait fort possible. Il se trouvait en face d'elle, donc il pouvait la fixer, lire dans ses yeux bleus, voir son âme et écouter son coeur. Dit tout qu'on en finisse. Après tout on est à la porte du néant alors si tu devait le pousser, fait le sans hésitations mais fait le bien.
Se que dit Evangeline ensuite fit lever un sourcil. Non, il ne comprenait pas. Qu'est-ce que qu'est cette chose nommée "ça". Si elle parle du film CA, alors non, elle s'adresse à la mauvaise personnes, les films d'horreur, ce n'est vraiment pas son truc.
Traître de plaisanteries, Doan savait bien que l'ange n'allait pas parler du film à vous donner la coulrophobie, mais il ne savait pas non plus où elle voulait en venir.
Enfin, il lui a fallut quelques secondes avant de comprendre. Alors elle a été mise au courent. Mais oui, c'est pourtant logique: autant c'est surprenant que Wes ait été dire quoi que se soit à son père que Céleste, c'est normal: elle a toujours eu cette fusion avec sa mère, égale à la fusion entre lui et sa propre mère, une confiance et une confidentialité époustouflante. Donc si Wesley à eu le courage de tout dire, alors Céleste à eu 100 fois l'occasion de le faire, bien plus mature que son petit copain.
Doan ferma les yeux et ouvrit la bouche pour soupirer. Sauf qu'il ne soupira pas, à croire que plus rien ne sortait.
Il se retourna et servit Eva avant de s’asseoir juste en face d'elle. Il posa les coudes sur la table, se courbant un peut pour collant son torse au bort de cette dites table. Le voilà bien calé au car où, encore une fois, il lui viendrait à chuter. Il ne fit qu'un signe de la tête, un seul  "oui" timide. En parler était bien trop tôt pour lui, mais avait en face de lui la mère de celle qui a subit la force démoniaque de son fils et si elle veut lui en parler, alors oui, qu'elle en parle, après tout, c'est la moins fautive dans cette histoire, parait-il. C'est comme ça que voyait Doan la situation. Sur l'échelle de la responsabilité, au plus haut placé jusqu'au plus bas, il y a Wesley, ensuite lui, puis Céleste et Eva. Ici n'est pas noté Jimmy tout simplement parce que sans rien vous cacher, Doan n'y pensait même pas et surtout , il s'en fiche pas mal de lui - rien de méchant en soit.


Wesley me l'as dit hier soir. Ici même.


Le timbre de voix de Doan était devenu... Grognant, un peut comme lorsque vous devez parler tout en retenant des larmes: basse et tremblante avec ce bruit étrange dans votre gorge, situé entre le gémissement et le grognement.
Il baissa les yeux. Il n'osera pas regarder cette mère détruite par la chair de son sang.
Il laissa s'écouler assez de temps pour qu'il puisse parcourir du regard l'entrée de cette petite salle carrelée blanche et bleue, rien de bien extravagant et original comparé à la surface publique, avant de dire, toujours sous ce même timbre étrange:


Il faut dire que je n'ai rien compris. Je ne comprends toujours pas et je ne lui ai pas adressé la parole et je ne pense pas le faire d'aussi tôt... Au fait ça me fait du mal, je n'ai pas dormis de la nuit.


Il aurait put continuer à parler mais ça serait faire remonter les larmes accumulées jusqu'ici. Non, ce n'est pas le moment de parler de ça, mais tant pis, il prends sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Mar 30 Sep - 0:07

Une jolie petite tasse vint à se faire déposer devant l'ange , remplie de sa boisson chaude favorite , celle qui lui réchauffe le larynx pour embaumer son coeur. Evangeline prit la tasse frémissante entre ses délicates mains , et la reposa aussitôt , c'était chaud. Elle fixa Doan du regard quand celui-ci vint à s'assoir en face d'elle , en répondant à sa question. Evangeline avait bien remarqué que sa question semblait l'avoir tourmenté , voir même géner , mais elle voulait savoir. Cependant , si elle voyait que ce sujet était encore trop frai et qu'il soulèverait bien trop de sentiments , même venant de sa part , et bien elle changerai immédiatement. Le but d'Evangeline n'était ni de mettre mal à l'aise et encore moins de blesser le démon , elle ne voulait ni le faire culpabiliser , ni même le mettre en colère contre Wesley. Rien de tout ça non , elle ce qu'elle voulait , c'était juste parler.
Evangeline elle n'avait pas de mère à qui tout raconter , ni de père , ou même de frère et soeur. Vous pourriez me dire qu'il y a Kim , et bien oui , son copain actuel est très douée pour lui redonner le sourire , mais parler avec lui de tristesse , c'est comme parler de viande à Doan. Il n'y connait rien ! Kim à toujours été et est toujours un jeune homme extravagant qui ne pleure que devant les films triste. Sinon, il voit tout du bon côté , rie , sourit. Non ,la tristesse et la dépression sont des choses inconnu pour lui , et voir même rejetée. C'est pour cela que lorsqu'il voit son ange tristounet , il la fait bouger , la fait rire , lui change les idées. Mais là , Evangeline n'avait pas besoin qu'on la balade , qu'on joue avec elle , ni même qu'on la console , elle voulait juste partager ses expérience avec quelqu'un de chèr , quelqu'un qui la comprend réellement sur ce point. Quelqu'un qui sait , qui connait la souffrance. Et qui mieux que Renaud peut entretenir vôtre renaud ? 8D Doan saurait être l'oreille attentive à ses besoins ? Lui qui sait , lui.
D'ailleurs selon ses dires , Doan était au courant , depuis hier lui aussi. Eva ne pouvait s'empêcher d'essayer d'imaginer cette scène , entre le père et le fils. Comment Doan avait-il pû réagir , lui ? Il avait surement pleuré , comme elle.
Ses précisions sur le fait qu'avoir appris ça lui avait couper le sommeil lui firent baisser la tête..un visage qu'elle releva aussitôt lorsqu'elle comprit qu'en fait , Doan faisait réellement la tête à son fils. Alors en prenant ses mains préalablement chauffée par la tasse remplie d'une boisson qu'elle laissait reposer , Evangeline lui répondit.


Tu ne peux pas lui en vouloir beaucoup, tu sais , c'est son instinct , c'est incontrolable , du dois le savoir , même plus que moi ..

Oui , elle prenait bien la la défense du Chiber junior. Pourquoi ? Alors que même elle lui en voulait ! Oui , Evangeline en voulait à Wesley , c'était normal ! Mais en dehors du fait que elle , elle ne serai plus la "collante et affectueuse mère de Céleste" pour un moment , Evangeline gardait la même affection à l'encontre du fils de son ex. Même si elle ne le montrerai plus , cette envie de serrer cette canaille dans ses bras serai toujours là. Après tout , Wesley était comme un mini-Doan ? Bon , il était bien loin de son père , quoique certaines fois , Eva revoyait son père à cet âge. Parce que oui , c'est à l'âge de Wesley que Eva connut Doan, c'est-à-dire 8 ans , alors qu'elle en avait 12 , plus proche de 13 ..quel coïncidence !
Même si il était devenu un démon félinisée , Evangeline était toujours aussi attendri par Wesley , sur qui elle aimait bien défouler son affection , une affection que l'on inflige souvent à des petits enfants. De toutes façon pour elle , Wesley était encore un bébé , il était bébé Wesley ,enroulé dans son linge bleu et dépendant de ses parents. Bien que maintenant , le côté "enfant" que voyait Eva en Wes semblait être presque effacé..mais il reviendra , ne vous en faites pas ! Enfin pas pour l'instant , pour le moment , les deux pécheurs (pas qui pèchent un , qui commettent un pécher ! XD) serait dans le colimateur de l'ange , alors on-boude. D'ailleurs , elle rajouta aussi ça à Doan , en continuant.


Je ne peux plus regarder Céleste en face , mon petit trésor , perdue.Je lui en veut aussi tu sais ? Ca me blesse tellement , je ne croit pas qu'ils se rendent compte de ce qu'ils ont fait , à leurs âge..

Après avoir laisser passer un moment , elle en rajouta.

Et puis qu'est-ce que je peux faire ? Je ne vais pas la punir , et encore moins la priver de voir Wesley. J'en serrai incapable et elle m'en voudrai tellement , elle m'as tellement répéter qu'elle l'aimait , qu'elle l'aimait sincèrement. Je ne peux pas les empêcher de s'aimer , ça serai..cruel. Alors je ne peux que la regarder. Elle a conscience de la gravité , je n'ai même pas besoin de la sermoner..et puis c'est trop tard. Je ne sais pas pourquoi ça me fait autant de mal , j'ai l'impression que maintenant , ce n'est plus mon bébé , c'est une autre , une jeune fille que j'ai chez moi. J'ai peur de ne plus la reconnaître..imagine que je ne l'aime plus , après ?! Il ne faut surtout pas qu'elle croit ça !

Bon , soyons d'accord sur le fait que , âge ou pas , Evangeline avait toujours le même genre de réflexions superflues et divagatrices , mais de toutes façon , ça ne changeras pas.L'ange blonde prit ensuite son cappuccino avec un nuage de mousse afin d'en laisser une gorger la parcourir de tout son long , ainsi que laisser cette mousse dessiner une moustache blanche sur ses lèvres fines , bah quoi , un problème ?

_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Mar 30 Sep - 2:22

Doan releva la tête quand il sentit les mains chaudes de son interlocutrices se poser sur les siennes. Elles sont d'une douceurs... Et d'une finesse ! Ce touché, ce contacte féminin, ça va faire deux mois qu'il n'en a pas eu de semblable.
Mais sans parler des mains d'Evangeline, dans un mélange de grognement et de gémissement, Doan vint à baisser la tête sur le côté. Non, ce 'est pas de la faute de Wesley, mais lui, oui, lui, l'incube de 23 ans ne sait guerre ce qu'est cette sensation de perte de contrôle: contrairement à son fils, la conscience, il n'en avait pas. Il était soumis à son propre démon, son âme humaine était totalement endormie sous la force de ce malin, à un point qu'au bout de ses deux ans d'anarchie total de comportement, quand il se réveilla enfin, il ne se rappelait de rien. Il ne se rappelait même pas de son fils, son propre fils qui allait avoir 3 ans. Sa mémoire lui ait peut à peut revenue mais il ne garde aucuns souvenir de sa période incube. Il n'as jamais sût comme, physiquement, il était, et d'un côté, heureusement qu'il ne se rappelle de rien ou alors, de honte, il se serait a vie enfermé chez lui. Il se baladait tout de même nu ! Quel honte !
Mais ça, personne ne le lui avait bavé ou alors, il n'y a pas prêté attention. Mais voilà, le truc c'est que Wesley, lui, garde sa conscience. Son âme humaine est là, il pense comme Wesley, il parle comme Wesley, il EST Wesley alors pourquoi, si vraiment comme il le dit, il ne voulait pas "faire ça", alors est-ce qu'il n'as pas contrôlé son démon ? Après tout, oui, il semble savoir le faire puisque jusqu'ici, il n'avait pas affaire à lui ? Je dit ça parce que deux incube ensemble ce n'est normalement pas possible, il y aurait tonnerre de guerre à tout va: Wesley attaquant son père, le démon de son père qui se réveillerait pour se défendre et hop, une guerre à mort de deux incubes. Pourquoi ? Et bien parce que c'est la loi du plus fort: il y a des femelles alors comme tout animal dont l'instinct de reproduction est développé, les combats s’enchaînent.

Je sais bien que ce n'est pas de sa fautes... SI ! C'EST de sa fautes, il est capable de se contrôler, lui ! Il en est capable ! Il prétend ne pas avoir eu le choix,mais je suis sûre que si. Il a simplement agis en animal, je ne sais pas à quoi est-ce qu'il pensait mais s'il croyait recevoir des félicitations de ma part, il a mal pensé !


Plus tard alors, ce fut au tour de Eva de dénigrer sa fille. Non, là, Doan ne peut être d'accord avec elle. Céleste, une fille, SA fille ! Une fille ne peut pas avoir cherché la luxure... Ou si, mais pas elle, pas cette innocente petite ange. Doan à fois en Céleste, il la voit comme sa mère la voit: une sorte de Sainte. Et qu'elle y ai prit plaisir ou non - ça ne regarde guerre le borgne auburn d'ailleurs - elle n'as été que victime. Evangeline n'as pas à être déçus de sa fille. La seul personne à qui elle doit en vouloir, c'est Wesley. Mais alors, Eva prononça cette dernière phrase qui fit perdre toute crédibilité à Doan, vous savez, quand elle a dit ne pas savoir s'ils avaient consciences de la gravité de leur acte ?
Alors, en tapant doucement la table, un peut comme si on y faisait des percutions mais une seule fois, puis en se laissant tomber sur le dossier de sa chaise, Doan répondit:


Là dessus, je ne peux rien dire, je te rappelle à quel âge j'ai eu Wesley ? Je n'avais que 13 ans.


Oui, sans oublié que d'ailleurs, 9 mois plus tôt, il avait 12 ans... Il avait pile poil [POIL ? 8] ] l'âge de Céleste quand, lui, s'est adonné à la luxure. Oui c'est vrai que maintenant, sa colère n'as pas lieux d'être parce que finalement, il ne vaut pas mieux que les deux jeunes. Mais d'ailleurs... ET SI IL ETAIT POSSIBLE A CELESTE D'ENFANTER ?!
Oh non ! Non non non, il ne faut pas y penser ! Peut-être qu'il s'inquiète pour rien, et puis... Non, ce n'est pas possible ! N'imaginez pas Doan grand-père, c'est... NE SOURIEZ PAS ! Je vous vois sourire !
Enfin passons. Disons que là, il n'avais plus rien à dire. Peut-être qu'au fait, il ne faisait qu'avoir peur pour le bien-être de Céleste en plus d'être jalouse d'elle. Jalouse, oui, parce que maintenant que son bébé à prit de l’assurance, il se détachera petit à petit du nid familiale et très vite, il deviendra dépendant, n'ayant comme seul être dans le coeur, Céleste. Oui, à cause d'elle, son fils l'oubliera, l'abandonnera. Alors peut-être qu'en fin de compte, c'est ça. De la peur. Oui mais, il était d'accord avec Eva sur le fait que seulement 11 et 12 ans, c'est bien trop tôt ! Lui-même ne s'est jamais lamenté d'avoir perdu toute pureté dans ces alentours.
Puis, Evangeline omis le faite de pouvoir y changer quelque chose. Non, on ne peut rien y changer et c'est la cause de la colère de Doan. Ils ne peuvent rien changer, ou dans ce cas, pourquoi craindre quoi que se soit ? Dans ce cas, on peut laisser nos enfants échouer à l'école: on pourrait changer le court du temps. On pourrait laisser nos enfants fumer et boire: on pourrait changer le cour du temps. On pourrait même laisser nos enfant virer dans la délinquance, la dépression, la violence, le suicides... On pourrait changer le cour du temps.
Si on pouvait changer le cour du temps, la vie n'aurait pas cette peine d'être vécus. Mais à ce moment, ça aura été tellement avantageux...
Mais alors, quelque chose redonna le sourire à Doan. Ce n'est pas le sourire du bonheur, mais le sourire du dont de confiance. Il s'adressa alors à Eva, en s'agenouillant sur sa chaise pour se pencher très près vers elle.

Tu ne pourra l'oublier ! Elle est ta fille et malgré tout ce qu'elle peut faire comme bêtise, tu l'aimera. Parce que tu es une bonne mère, tu aimes tes enfants bien plus que tu aimes Kim Dae et c'est ça qui est magnifique. C'est CA l'amour d'une mère. C'est CA une mère: ses enfants passent avant tout, quoi qu'ils disent, quoi qu'ils fassent, quoi qu'ils adviennent. Et tu n'en ai pas l’exception, Evangeline chan ! Tu es la meilleure mère qui puisse subsister. Céleste à beau avoir fait une bêtise, ce n'est pas de sa fautes, du moins, pas directement et pas entièrement.


Toujours à genoux sur sa chaise, il allongea tout son buste jusqu'à plonger sa tête dans ses bras sur la table. Ses cheveux mi long auburn bouclés glissèrent sur ses épaules comme des gouttes d'eau. Il se mit à jouer avec ceux de l'ange, ses cheveux de la couleur du soleil, cette étoile brûlante et synonyme de bonheur. Eva, où est passé ton sourire ?


Il ne sert à rien de les punir, ils ne verront qu'en cet acte un pouvoir de dominance sans intérêt et puis, c'est fait. Qu'est-ce qu'ils perdent, maintenant ? Oui, nous sommes tout les deux choqués, bouleversés et trahis par cet abandon d'innocence. Mais si vraiment leurs amour est sincère, il aurait bien fallut que ce moment arrive, tu ne crois pas ? Dit toi que même toi, tu as eu cette envies de... D'enfanter. Mais c'est naturel après tout. Dès notre arrivé sur terre nous sommes programmer pour pouvoir donner naissance à notre tour. Comme je te l'ai dis, si vraiment ils s'aiment, alors il se pourrait qu'ils procrées ensemble... Mais je te devance: oui, ça aurait été préférable que cela n'arrive pas maintenant, que le plus tard aurait été des mieux accueillis.


Il se redressa en laissant glisser la mèche de cheveux blonde de l'ange de ses mains, comme s'il laissait un oiseau prendre son envole.


Wesley chan à essayé de tenir une discutions là dessus toute la soirée mais je n'ai rien voulu entendre. Je ne sais pas si vraiment je suis capable de l'écouter pour le moment... Mais arrivera bien un moment où l'orage passera et je lui tiendrais une discutions. Je n'aime pas parler de ça. Mais s'il faut le faire, autant bien le faire qu'il n'y est pas de mal attendus. On ne peut peut-être pas les punir, mais Wesley est sous sa forme incube et il n'y a que comme ça qu'il est capable de recommencer. Je suis certain que sous sa forme humaine, il n'aurait rien fait. Mais s'il faut le garder à la maison le temps qu'il retrouve sa forme originel, alors je le ferais. Quitte à lui donner les heure de sortie ou bien seulement à laisser ses amis venir. Je ne pourrais pas non plus l’interdire de voir ses amis au même titre que Céleste chan, mais je ne peux pas non plus risquer qu'il s'e prenne encore à elle, ou même à une autre et puis, n'oublie pas que Noor est lui aussi un incube. Imagine seulement deux secondes si les deux instinct de mâles devaient s'entretenir ? Je ne veux pas risquer le bien être de Céleste, mais pas la vie des autres non plus et tu connais Wesley, en temps normal, il est impulsif... 


Sans se lever de sa chaise, il se contorsionna et essaya d'allonger son buste pour atteindre une petite étagère sur le côté en tirant la langue. Flemme de te lever quand tu nous tiens... Mais il réussis à chopper se qu'il voulait: une boîte en céramique en forme de cupcake où le glaçage était au faite un couvercle. Il l'ouvrit et le tendit à Evangeline. A l'intérieur se trouvait des confiseries de toutes sortes, des font de bacs invendable parce qu'ils étaient cassés, écrasés ou bien même la colorations était comme délavé... Mais toujours aussi bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Dim 5 Oct - 15:02

13 ans , c'est l'âge que sa fille aura dans quelques mois et l'âge qu'avait Doan lorsque lui aussi fut enlever a sa pureté. Mais les choses étaient différentes, a cette époque cette fois , ça avait été le mâle incube qui avait "subit" les besoins charnels de sa compagne.Sur ce point, Évangéline ne c'était jamais prononce la dessus.En fait, elle n'avait jamais chercher a en savoir plus , après tout, c'était intime et en plus, savoir la manière dont avait été retiré de l'enfance celui qu'elle vénérait presque pour son innocence, brrr non merci.Non, d'ailleurs pour elle, Doan n'avais pas de vie sexuel, pas du tout. Wesley était arrivé a ses parents apporté par une cigogne. Doan lui, avec sa chérie, il ne fait que des bisous et des câlins, d'ailleurs, il dort même sûrement avec des peluches ?..Enfin ça, c'est l'image pure que se faisait l'ange de l'incube, c'est l'image qu'elle c'est toujours fait et qu'elle se fera toujours, ne cachons pas les mots :c'est une image parfaite.
Mais la , il ne s'agissait pas de Doan, mais bien de son bébé, sa petite fille qui elle aussi allait avoir 13 ans.Comment imaginer qu'elle ai pu faire ça alors qu'il y a a peine une semaine, elle réclamait de nouvelles barrettes ! Mais passons outre ce fait , en reparler et radoter de la sorte ne ferai qu'agrandir une blessure ouverte.
Doan se balançait sur sa chaise , allant tantôt à droite , tantôt se redressant , comme un..enfant oui , comme un enfant le ferai. Mais ses paroles elles , elles n'avaient rien d'enfantine , au contraire. En lui rappelant ce qu'était , à ses yeux , le véritable amour maternelle , il arrivait à chatouiller les souvenirs de bohneur dans l'esprit de l'ange. Vous savez , les souvenirs de toutes les premières fois , les premiers mots , les premiers pas , les premiers mètres à vélo , le premier jour d'école , le premier mot lu..en fait , tout n'était qu'une continuation de première fois , et cette première fois là , Céleste aurait bien dû y passer. Comme sa mère et bien d'autre avant elle y sont passé.
La colère et incompréhension demeuraient , mais ils semblaient redescendre peu à peu sous les mots de son ami.Ce qu'il disait résonnait comme une évidence. Bien entendu que l'amour qu'elle portait à son compagnon passait bien après ses enfants , c'est tout simplement normal , d'ailleurs , existe-t'il une personne qui ne pense pas ça et qui ose se faire appeller "mère" ?
Et ce qu'elle pensait peu à peu vint à se confirmer , de toute façon, leurs amours aurait bien fini par les conduire à ce chemin , même si , en effet , "le plus tard aurait été des mieux acceuillis". Alors qu'elle venait de lacher sa tasse pour poser ses bras sur la table , Eva continua d'écouter ce que disait le gentil démon qui tenait une de ses mèches de cheveux entre ses doigts fantaisistes. Evangeline finit par souffler , et après avoir prit une petite sucrerie rose qui semblait délavée , aux allures de framboise , qu'elle plaça sur sa langue aussitôt , l'Ange ramena ses longs cheveux comme si elle allait les rameners en queue ( ? 8D) de cheval (ooh..-_-) et répondit à ce que venait de dire Doan , en un résumer.


Tu sais que si tu les empêches de se voir , ça ne fera qu'aggraver les choses , et en plus , Céleste ne le supporterai pas. Et ça ne ferai que tendre d'autant plus les relations que nous avons avec nos enfants. On peut simplement leurs faire confiance maintenant , le mal est fait , alors je doute qu'ils recommences , et de toutes façons , je doute que Céleste me le redise si ça serai le cas.

En lâchant d'un coup tout ses cheveux , elle se laissa tomber sur la table aussi lourdement que son poids le permettait et continua

Et puis de toutes façon , si à chaque fois qu'elle sortait j'avais peur qu'elle revienne avec des blessures extérieures ou intérieures , je passerai ma vie dans la crainte. Quoi que depuis qu'elle et Wesley sont ensemble , je la sentais bien moins vulnérable..et là , elle le sera encore moins. Ou c'est ce que j'éspère parce que malgré tout , elle me semblait tout aussi blessée que moi d'avoir à me dire ça, c'est soit ça passe , et cette expérience la renforce et lui fait acquérir encore plus de maturité, soit ça casse et je devrai ramasser les morceaux et la remettre en sécurité. Je n'en sait rien , il est encore trop tôt pour savoir.

_Mais moi , qui ramassera mes morceaux ?

Comment est-ce que ça allait se passer , ce soir ? Lorsqu'elle rentrerai et qu'ils finiraient par être tous réunis ? Kim lui ne voyait pas le mal , il ne voyait le mal dans rien de toutes façon , pour lui , l'amour est plus fort que tout , plus fort que les mœurs , plus fort que les âges. Et Eva admirait l'ouverture d'esprit de son petit copain. En fait Kim n'avait jamais compris pourquoi les anges "devaient" rester pur , et pourquoi les démons "devaient" être les fautifs. De toutes façon , il avait du mal avec les devoirs , c'est d'ailleurs pour cela qu'il était même presque admiratif du fait que Céleste ai pû quitter ses règles et obligations pour OSER défier ET l'autorité maternelle ET ce à quoi sa race la destinait. C'était une forme d'originalité , un ange et un démon ensemble , c'était une forme d'originalité , de céder si jeune à ses envies. Alors Kim , il n'allait pas la féliciter , mais il était bien loin de la sermonner. Alors lui ce soir , il serait naturel , comme sa deuxième fille d'ailleurs , qui elle ne remarquera même pas - ou du moins fera semblant de ne pas avoir remarquer- que quelque chose avait changée. En fait , l'ambiance familiale de ce soir dépendrai des deux anges. Un véritable mystère donc. Soir l'une serait silencieuse et l'autre enjouée , soit les deux seront fantomatiques.
Mais peu importe.
En se redressant , elle repris un petit chocolat dans la boite métallique pour le laisser tomber dans sa boisson chaude , ou il fondrait pour y donner un petit goût en plus. D'un ton qui semblait entre le lassement et la fatigue , Evangeline s'adressa une nouvelle fois à Doan


Mais ce sont des enfants insouciant. Même si ils n'avaient rien à craindre de nos côtés , parce que l'autorité ce n'est pas nôtre fort -malgrè qu'on est pleins d'autre qualités parentales ! Et bien ils peuvent craindre..enfin de mon côté , Céleste ne peut craindre personne , ni moi , ni Kim , mais peut-être que Kiara pourra hausser la voix , elle ! Parce que elle , elle est forte !

De toutes façon , la force de caractère de la neko qui était avec Doan avait été un bon allibi , comme lorsqu'on dit "Attention , sinon je le dit à Papa ! " et bien non , chez Eva , c'était plus "Attention , ou sinon..je vais appeler Kiara la grosse voix qui va te manger ! 8D"
Non , même si ça serai plutôt comique , le côté "méchant attention" , c'était du côté paternel. Même si en fait , les personnes les plus effrayantes du villages , qui était 3 femmes c'est-à-dire Anku , Wandy et Mimi inspiraient plus affections et envie d'embêter de la part de Céleste , elles restaient quand même de bon faire-valoir lorsqu'elle faisait des bétises. Mais comment avoir une réel crainte par rapport à Wandy , sa belle-mère , celle qui , avec Anku était les deux femmes les plus drôles à faire râler , et Mimi , la grand-mère de Cassie qui malgré qu'elle ai ce regard perçant , à se ton moqueur qui fait lui aussi , rire. Lorsqu'elle avait 6 ou 8 ans , ça pouvait passer , mais là , maintenant qu'elle était plus grande , plus rien n'effrayait miss Swinner. Alors la seule lueur d'espoir venait de Kiara , celle avec qui Céleste n'entretenait aucunes relations à proprement parler , alors qui gardait cette image de "grande femme forte et légèrement intimidante". En plus d'une mère bien trop douce , d'un beau-père drôle , d'une ribambelle d'autre personnes à aimer , Céleste aurait pû avoir peur de son père..sauf si celui-ci ne serai pas Jimmy Swinner , LA tapette par excellence. Vous savez , c'est le blondinet tenu en laisse par la rousse qui fait peur ? J'exagère , mais c'est une image. Et puis son père , comment résisterait-il à la tête de "pauvre petite malheureuse" dont savait si bien jouer sa fille ? C'est im-po-ssible.
Alors heureusement que Céleste était une fille droite et mature , parce qu'elle aurait très bien pu devenir une pourrite gatée de première .

Comme si elle voulait soudainement changer de sujet , et reprenant un peu plus son sourire , Evangeline se ramena en arrière et ferma les yeux comme si elle d'étirait avant de brusquement se ravancer et de prendre un ton bien plus ..jovial dirait-on.


Mais c'est bon , parler de ça , c'est encore plus déprimant qu'une journée de pluie , alors on oubli. Comment ça va , à la maison , ça fait longtemps que je ne suis pas venue !

Oui longtemps , enfin un longtemps version Eva hein ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Dim 5 Oct - 19:45

Je ne pourrais empêcher mon fils et ta fille de se voir, non, ça serait... Sauvage, et je ne veux pas être un père sectaire et machiavélique. Mais tant qu'il est sous sa forme incube, j'imposerais des règles, il n'aurai plus le droit de sortir après une certaines heures et s'il veut voir ses amis, ça sera à la maison.


Doan était bien décidé à le faire. Si son fils ne pouvais rester en place même étant conscient de ce qu'il fait, alors ça en devient grave ! Qui sais d'ailleurs si ce n'est pas lui qui à agresser Céleste l'autre soir ? ET BIEN ! C'est possible ! Et peut-être aussi bien que Céleste, par le choque, à imaginé toute une histoire... Ou aussi bien, son enfant à un pouvoir, lui: il saurait effacer les mémoires et transplanté une idée et de faux souvenirs chez une personnes ? AH ! Ca aussi c'est possible ! Après tout, il a hérité de certaines qualités de sa grand mère, Mimi, alors pourquoi pas certains pouvoirs ? Non, il n'inventerais pas d'histoire sur Wesley, au contraire, il aurait bien espéré qu'au réveille, cette histoire ne soit qu'un mauvais rêve ! Mais que voulez vous, Doan, tout comme sa narratrice, à le syndrome de la paranoïa: il suffis qu'une petite pluis fine arrive pour qu'il s'imagine une grosse tempête venir. C'est exactement ça: il a appris que son fils avait, aussi jeunot qu'il soit, renoncé à la pureté et à voler celle de Céleste en même temps, alors pourquoi ne serait-il pas devenu un véritable incube, comme les primitifs qui, eux, voient les femelles comme des objets, en les frappants, les mutilants... Après tout, si ils venaient à tuer cette femelle, ils pourrons en trouver d'autres: le monde cachent quantité de femelles !
Bien qu'il est évident que son bébé ne soit pas ce genre d'incube, il ne pouvait s'empêcher de l'imaginer.


Oui, Céleste chan n'est pas une succube, c'est une ange et sans parler de races, toi, sa mère, tu l'as éduquée de façon à se qu'elle reste pure le plus longtemps possible. Et ce n'est pas de sa faute si elle a renoncé à ce corps et à cet esprit sain ! Elle a surement pas eu le choix, peut-être... Oui, Wesley chan à peut-être bien réussis à se servir de son charme démoniaque pour l'hypnotiser... Tu sais, c'est comme ça que nous fonctionnons. On ne s'en rend pas forcement compte, et peut-être que je le fait tous les jours ! Je sais que je n'est pas un comportement masculin, mais peut-être que c'est en fait ma façon de charmer les femmes ? Ce n'est pas mon attention à moi, mais à "lui" ?


Il semblait, vers la fin, se parler à lui même, car, une petite lueur de révélation fit son apparition dans les yeux bleus de leur propriétaire. Par "lui", tout comme son fils, il désigne le démon, les incubes qui les hantent tout les deux. Oui parce que l’humanoïde et l'incube sont deux personnes différentes dans un même corps même si celui-ci se modifie - ou non parfois. Enfin, cette règle est valable que pour les incubes humanoïdes tel que Doan, Mimi (bien qu'elle soit une succube mais c'est la même chose), Gabriel, Wesley, et lui, Doan. Parce que, oui, même si Wesley semble totalement conscient de se qu'il fait, de se qu'il est, il n'empêche que son démon, lui, reste en veille. Le démon, lui, celui qui vous fait passer à l'acte, cette force que vous ne pouvez contrôler. Peut-être qu'au fait, Wesley avait raison, et que cette luxure qu'il à propagé entre lui et Céleste, ce n'était vraiment qu'un incident. Il n'as peut-être pas mentis.. Oui, peut-être qu'il a vraiment essayé de "le" contrôler et qu'"il" à été bien plus puissant ? Après tout, lui, il ne se souviens de rien de l'époque où il était sous "son" emprise... Pourquoi lui, son fils, n'aurait pas des moments de faiblesse ?
Peut-importe. Il n'est peut-être pas tout à fait en tord, mais il a tout de même péché et il retentera encore.


Pour revenir à se que tu as dit, tout à l'heure... Je ne pense pas que Céleste chan, ELLE, sera capable de recommencer. Après, il est fort possible que l'incube de Wesley chan ait envies de recommencer. "Ils" ne s'arrêtent jamais à une seule fois... Après, tout dépent de combien de temps Wesley restera sous cet forme, mais pour moi, d'ici demain ou quelques jours, il retentera une nouvelle fois. C'est pour ça que je préfère qu'il reste à l'extérieur dans un temps limité et/ou qu'il soit chez moi. S'il est avec Adrien chan, il n'y aura aucuns soucis: il n'est ni une fille, ni un incube. Mais avec Noor chan, il y a une possibilité d'attaque encore plus s'il y a une des filles ou les deux... Quant à Cassie chan et Céleste chan, se sont toutes les deux des filles et il ne pourra faire la distinction entre sa cousine ou sa petite copine. Je ne préfère pas y penser, mais je suis sûre que même moi j'ai plusieurs fois essayé de soutirer quelque choses de ma propre mère, ma soeur.... N'importe qui.


Il leva sa main et fouetta l'air près de ses yeux comme pour chasser une mauvaise image qui venait de lui arriver. Brrr ! QUELLE HORREUR !
Comme si finalement, au baume venait de se coller à son coeur, grâce à sa meilleure amie, Doan reprit des couleurs et retrouva même l’appétit perdue en piquant quatres guimauves devenues presque blanche, mais ça, se n'est que fantaisiste: le goût y est encore présent !
Comme le dit l'autre narratrice, oui, c'est vrai: la façon dont Doan gigotait sur sa geste ressemblait vraiment à la façon dont un enfant qui aimerait bien sortir de table pour aller jouer se faisait comprendre auprès de sa maman. Sauf que lui, il a toujours gigoté comme ça. Pourquoi ? Encore un mystère surtout qu'il est loin d'être hyper actif, et, une fois les pied à terre, il fait un peut l'effet d'une plante verte: il reste à sa place, sans bouger. Alors peut-être qu'il est plus à l'aise debout qu’assis ? Oui, surement... Et puis, on s'en fiche, ceci n'est qu'un détaille, je vous le dit, parce qu'il semblait trouver une position confortable, pour finalement se remettre à genoux... On aura remarqué qu'il s'est toujours assis de cette manière, et même en cours, il se rappelle quelque fois s'être fait disputés parce qu'elle s’asseyait mal... Que voulez vous, si on veut être hors norme, il faut le faire jusqu'au bout, même dans les petits détails !


Tout en se fourrant deux par deux les guimauves dans sa bouche, vous voyez, comme un enfant trop gourmand pour ne pas prendre son temps à manger des bonbons un à un, il écouta alors Evangeline tout en regardant sur sa droite: il y avait au moins deux personnes en boutique. Insouciants, oui. Immature, non, parce qu'il connait les valeurs de Céleste et bien que son fils soit comme il est, il sait faire par de bon sens. Mais Doan ne sait pas s'ils sont conscients des conséquences qu'il pouvait y avoir ! Et surtout, il reviens toujours à cette jeunesse perdu. Comment des enfants peuvent s'adonner à sa ?! Aussi jeunes... Ils ne sont pas sûre de rester ensemble toute leur vie. Même lui qui à crut dur comme faire que Kiara était la bonne, s'st fait avoir. On l'as trompé et c'est dure règles de la vie. Qu'ils le fassent plus tard, ça aurez été LEURS soucis, mais là, aussi jeune, toujours dans le nid familiale, pourquoi avoir fait ça ? Mais intérieurement, le borgne soupira, oui, Evangeline avait raison. Le mal à faire est fait. C'est finis, il n'y a pas à y remédier. C'est un gouffre sans retour mais que Wesley ne vienne pas pleurnicher. il en est responsable. Mais il e viendra pas pleurnicher, ce qu'il veut, maintenant, c'est surement s'expliquer, se faire comprendre. Après tout, il a eu la franchise d'en parler à son père le soir même de sa bêtise, c'est qu'il a une bonne part de jugeote et qu'il ne cherche pas à cacher quoi que se soit. De se fait, le voilà pardonné. Mais juste un peut. Oui parce que l'act est tout de même là. Le temps apaisera les mœurs mais surement qu'à partir de ce soir, tout redeviendra normal après une vraie discutions.
Mais voilà que l'ange sortie deux syllabes de sa bouches qui fit retourner le regard de Doan vers elle. Deux syllabes qui le fit avaler durement ses deux guimauves qu'il avait mit en bouche quelques secondes plus tôt. Ses deux syllabes formaient un prénom, un prénom Irlandais, à la signification d'une belle femme, ce qu'était cette femme qui portait ce nom: Kiara. 
Il était persuadé qu'au bout de 2 mois, sa mère, Mimi, se serait chargé de répandre la nouvelle du départ soudain de la neko avec qui Doan à passé 14 ans de sa vie. Il baissa nerveusement la tête. Si sa mère s'en serrait chargé comme il le pensait, lui, il n'aurait pas eu besoin d'en parler. 2 mois c'était encore trop frai pour lui pour se mettre à en parler aussi facilement.
Mais comme si les clients avaient décidés de le sauver à ce moment, ceux là se pointèrent à la caisse avec un bon carton de sucrerie. C'est bien ça : 11:36. Je ne vous avez pas dit que c'est entre 11 heure et 12:00 que les affaires commençaient, en complément de l'après-midi ? Et bien voilà, ils arrivent ! 
Après s'être excusé, Doan sauta de sa chaise et partie régler les achats de ses clients. Oui c'est vrai que cette femme ne vient pas souvent, mais quand elle vient, on sait qu'elle est venue ! Elle en avait facilement pour 1 kilo 500 gramme, au point que Doan ne lui proposa non pas un petit sac, mais un carton de livraison. Mais où mets-elle sous ses bonbons ? Elle n'as pas un pète de poignets d'amours ! Passer ses articles à bien prit au brolita  une bonne huitaine de minutes, laisser d'autre clients arriver. Mais plus il prends son temps, et plus vite Evangeline aura le temps d'oublier de qu'elle venait de dire. Même si ça ne l'enchante pas plus, il préfère rester sur le sujet précédent, celui qui parle de son fils à lui et sa fille à elle. Mais les autres clients n'avait que pour au plus 5€ d'achat, alors c'est vite passé. Après qu'il est prit congé avec le dernier, Doan souffla, priant pour que sa chère amie ait pensée à parler d'autre chose... D'un petit animal de compagnie qu'elle souhaiterait acquérir, pourquoi pas ? De la rentré des classes dans 3 mois, ... Quelques chose d'aussi inutile que cette babiole acheté en brocante.
Il retourna alors vers de la belle blonde aux yeux bleus. Céleste à tout de sa mère, tout d'une très belle fille, future splendide femme. Wesley aura intérêt d'y faire attention, de la soigner comme la plus précieuse des plantes fragiles.
Mais voilà, Doan ne fit plus attention à la beauté naturelle de l'ange quand celle-ci demanda se qui se passait de beau chez lui, en, prenant comme prétexte que cela faisait longtemps qu'elle n'était pas venue. La dernière fois qu'elle a mit les pieds chez lui, c'était il y a moins de 2 semaines et c'est vrais que même pour Doan, c'est long. Ils c'étaient croisés de temps en temps dans les ruelles, par là, mais il n'y avait rien de plus que des "bonjour ça va au revoir" .
Mais on essais de contourner se à quoi Doan pensait en ce moment : le manque féminin à la maison. Il c'est vrai que cette histoire de luxure entre l'ange et le démon, c'était peut-être un appel à l'aide de son fils qui à toujours besoin d'une mère... Mais que pouvait-il y faire ? Il ne va tout de même pas "remplacer" Kiara par une filles en qui il 'éprouve aucun sentiments. La seule qui bat la neko les membres coupés était déjà en couple depuis des années alors à quoi bon ?


Tu sais... Rien de spéciale... La routine comme toujours ^^


Ce petit sourire qui semblait tellement vrai... Il savait s'y faire ! Toujours il s'est entraîné à sourire pour cacher sa douleur aux autres c'est se que la plupart des personnes font. Montrer un visage rayonnant et plein de vie alors que derrière on est perdue, meurtrie.


Oooh ! Si ! Hier, je profitait que Wesley chan ne soit pas à la maison pour faire un peut le ménage dans sa chambre... Enfin, c'était surtout parce que j'aime bien fouiller dans ses affaire ^^ Enfin, tu ne devinera jamais quoi ! Surtout ne lui dit pas, il m'en voudrait ! Mais son poisson, tu sait, le Ryukin rouge et blanc ? J'ai dû trop le nourrir la veuille... Et il est mort ^^' Je t'explique pas ma peur ! J'ai dû aller à l'animalerie chercher le même ! C'est que mon bébé connais les moindres tâche de son poisson ! Je n'ai pas trouver exactement le même mais presque... Et c'était un mâle ^^' Enfin, supposé être un mâle ! Je ne lui ai rien dit mais je m'en veut ! Si il l'as vu c'était hier soir et s'il a remarqué quelque chose, il m'en parlera quand il ne boudera plus ^^' Oulala je n'ai pas hâte !


Il parlait vite pour ne pas que Eva le coupe, lui disant un petit "et Kiara, elle le sait ?" "Et Kiara ceci ?" "Et Kiara cela ?" Mais maintenant, à court d’anecdote, que peut-il dire ?
Oh, après tout, Evangeline se fiche pas mal de Kiara, alors pourquoi parlerait-elle d'elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste Swinner

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e): est déséspérément amoureuse de Wesley, leur couple coule à son plus grand déséspoir.
signe(s) particulier(s): Un jolie sourire et un air naïf ?

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Dim 5 Oct - 23:10

Le devoir vint à appeler Doan , enfin plutôt sa clientèle , et tel un prince , il abandonna l'ange devant sa tasse et partit répondre aux demandes de la population.
Ce petit moment toute seule fit s'allonger un peu plus l'ange sur la table , après qu'elle y ai balayer quelques miettes de sucreries. Une jolie fille doit tout les jours être droite , mais son coeur lourd pesait bien trop pour qu'elle reste tel que l'usage la voulait. Elle regardait du coin de l'oeil et de dos ce que faisait son meilleur ami. Le calme avait envahit la petite pièce où était Evangeline , seul les bruits de sa respiration et les bruits de fond de la caisse résonnaient. Le moment était propice pour vaguer à toutes sortes de réfléxion , en perdant son regard dans le peu de boutique qu'elle pouvait apercevoir.
Qu'est-ce que cette femme pouvait-elle bien faire de ces sucreries ? Elle les donnaient surement à des enfants ? Ou peut-être que elle aussi , le soir venu , elle aimait avoir son moment de douceur à elle toute seule.
Enfin pour Evangeline , les moments de douceurs étaient très souvent présent dans sa vie , voir même il n'y avait que ça. Mise à part aujourd'hui , son ciel était rarement noircit , au contraire , tout était fait pour que chaque jours , un sourire perle à son visage. S'occuper de son jardin , se laisser tenter à l'aquarelle , reprendre peut à peut des notions musicales de piano , partager des moments en famille , rendre visite à ses amis , aller tantôt au salon , tantôt au shop , oui , cette petite routine était la sienne. Et toi Doan, que fais-tu de tes journées ? Ca intéresse aussi Evangeline. Oui , lorsqu'elle voit des fleurs nouvelles ,des bourgeons , lorsqu'un ensemble de note forme une assonance parfaite , elle ne se pose qu'une question "Qu'est-ce que Doan en dirait ?" , c'est étrange , mais vrai. L'avis de son si chèr ami importait pour elle , autant aujourd'hui qu'il y a 15 ans , et autant dans 10 ans. Et même dans des années encore , au moment où elle se voyait vielle à prendre le thé avec son ami de toujours , si seulement ça pourrait être vrai , ne serai-ce pas beau ?
Après avoir sourit toute seul à une image où elle se voyait mamie gateuse avec son ami tout aussi flétrie par le temps , habillé d'une robe , Evangeline frotta son visage dans ses bras et resta tapi dans ceux-ci. L'ange repensa à tout ce que venait de dire Doan , sur lui et son charme naturel d'Incube. C'est vrai que si on y pense bien , même si il n'avait jamais rien eu de très masculin , dés l'école , Doan était le garçon le plus regardé , le plus prisé de ces demoiselles , et ne parlons pas des damoiseaux gay qui voulait aussi l'avoir lui. Même sa propre soeur ne pouvait supporter d'entretenir une relation familiale avec lui , elle en voulait plus ! Jim , Edsel..tout ces garçons avaient été amoureux de Doan , n'oublions pas Mariko , qui elle , avait même été jusqu'a mourir pour lui ! Malgré lui , ou pas , il sucittait partout où il passait une affection , et voir même un amour. Qui le détestait ? Ces personnes ne devaient pas être saine d'esprit.
Mais cet inconditionnel charme avait souvent causé la mort , de Mariko comme je vous l'ai dit , et même de Kiara qui avait été elle aussi jusqu'a s'ôter la vie de peur qu'elle ne soit plus aimée.
Tout ça n'avait fait en fait , du côté d'Eva , qu'accroître son affection envers lui , il n'a jamais voulu de tout ça , lui , il subit en fait. Jamais l'ange n'aurait eu dans l'esprit de mourir , même lorsqu'entre eux , c'était fini , non. L'amour de la vie et surtout , l'amour qu'elle lui portait l'avait fait rester. Si c'était fini , c'est qu'il n'était plus heureux , et quand on aime une personne, on ne cherche que son bonheur , voilà ce qui avait fait persister Evangeline. Mais ne parlons pas du passé , parlons de maintenant. Maintenant , il était toujours aussi séduisant , bien que d'une autre manière , mais elle aussi avait changée , elle avait reconstruit une vie , une vie où il n'était pas l'amour , mais l'ami. Et elle n'en était pas moins heureuse pour autant.
Non , maintenant elle avait sa petite vie parfaite , et en plus elle avait tout , tout ce dont une femme puisse vouloir. Oublier les peines du passés , pour accepter le présent et chérir le futur , c'est ce que cet jolie blonde faisait chaque jours. Heureusement pourtant qu'elle ne connaissait pas la rancoeur , parce que sinon , elle aurait certainement détester Kiara ! Mais détester une personne c'est rare pour elle , alors Kiara , même si elle avait longtemps suciter cette émotion qu'elle se veut banni de son être , la jalousie , elle l'avait toujours bien aimée. Comment ne pas aimer une si jolie femme , aux intentions si pleines de bonté. Et en plus , elle arrivait à redonner à Doan ce sourire qu'il aurait surement perdu depuis longtemps , alors elle ne pouvait que l'apprécier. Bien qu'en fait , les deux femmes n'ai jamais été amie à proprement parler , Evangeline semble se souvenir qu'une fois , alors que Kiara était morte , elle était montée la convaincre au paradis. Pour être honnête , elle l'as fait uniquement pour que celui qui vendait en ce moment des sucreries devant elle puisse vivre à nouveau. En fait , tout ce qu'Eva à fait par rapport à Kiara , c'était parce que ça avait un lien avec Doan. Comme je l'ai dit , les deux femmes n'avaient pas de relations amicales à proprement parlée. Et pour cause , la petite part d'Evangeline , celle qui était humaine , avait toujours jalouser Kiara , mais bon , la bienveillance prenait toujours le dessus. Alors à bat les pincements au coeur qu'elle eû lorsqu'elle la voyait elle , aimer par lui , ils ne doivent plus exister. Surtout que maintenant , elle était de nouveau amoureuse , et ce depuis près de 9 ans alors tout ça eu le temps de passer clairement.
Dieu sait à quel point elle aime Kim , mais Dieu sait également ce qui se cache , tout au fond de cet ange.
Et puis est arrivée cette nouvelle , son petit ange à elle et son démon à lui étaient ensemble , une ressemblance presque effrayante qui n'était en fait qu'un leurre , parce que eux , c'était plus fort et partagée , et ça n'avais rien de commun. Erreur ou pas , ce jeune couple était à présent liés d'un lien plus fort encore , un lien contre qui même l'autorité parentale ne pourrait fournir les armes.
En reprenant la gestuelle du Chiber , Evangeline se redressa et balaya vivement et d'une façon figuré bien entendu les pensées qu'elle avait. Ce genre de divaguassions la portait souvent sur des chemins tortueux bien trop complexe.
D'ailleurs , tout songes furent coupé à vifs lorsque Doan réapparut en répondant à la question précédente de la jeune femme qui lui souriait sincèrement.Elle en vint même à ricaner en imaginant la tête affolée du démon face à la créature marine inerte , si elle , il lui serai arriver ça , elle lui aurait fait du bouche-à-bouche alors..Mais elle grimaça aussi en imaginant la réaction que pourrait causer le fort caractère de son fils , oulala , il avait raison de ne pas avoir hâte ! En poussant de côté sa tasse , Evangeline répondit à son tour en esquissant un sourire assez grimaçant


Oulala , j'imagine oui ! C'est pour ça que je ne tiens pas à ce que nous prenions un animal , j'aurai bien trop peur de mal m'en occuper , et Kim lui est bien trop occupé. Céleste serait la seule à pouvoir gérée un animal , mais elle ne m'en a jamais réclamé alors..et puis de temps à autre , Lee-na ramène un petit écureuil qu'elle va prendre je-ne-sais où , et je suis déjà bien trop affolée alors je n'imagine pas avec un animal à temps complet..quoi qu'en fait , un poisson ce n'est pas bien encombrant ..mais si je viens à prendre un animal , ça serai surement..un chat oui , c'est doux et indépendant :3

En y réfléchissant , Céleste en a bien assez de son chaton ..alors surement que non , la petite famille n'aura jamais d'animaux. Eva vint ensuite à prendre les mains de Doan pour regarder ses ongles , une manie qu'elle avait acquit depuis un petit moment , personne ne sait pourquoi , et continua

Vous partez en vacance cette été ? Moi je ne pense pas , on est bien ici , et la plage n'est vraiment pas loin. En plus , la plupart du temps , les vacances sont fait pour retrouver des souvenirs où de la famille , et moi , tout ça est ici. Kim voulait nous emmener en Corée du Sud , mais non *secoue énergiquement sa tête d'un non* , je ne me voit pas aller la bas , c'est si loin ! Nous verrons plus tard , et en plus , il ne se voit pas fermer le salon alors..temps mieux ! Moins j'irai loins , mieux j'irai !

En venant directement au fait après avoir brasser du vent ,Evangeline continua en passant ses doigts le longs des paumes inversée de son ami auburn , l'air ailleurs , comme si elle réfléchissait


Tu penses que tu pourrais passer au salon ? Kim à toujours la même clientèle et il s'ennuie assez de ne pas pouvoir s'amuser réellement sur le nail , alors qu'avec toi , il pourrait faire de tellement jolie choses ! :3 Moi il sait que je n'aime pas tout ce qui est paillette sur moi-même , et je suppose que c'est pareille pour beaucoup de fille ici..^^'
D'ailleurs tu ne portes pas de robe aujourd'hui , cette histoire t'a vraiment boulversé à ce point ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Lun 6 Oct - 2:24

Ouf ! Et bien on partie du sujet ! Ca c'est une belle nouvelle ! S'il pouvait attendre encore avant de parler de ça, du départ imprévisible de Kiara, ça ne lui fera que du bien à son coeur qui aura le temps de cicatriser sa plaie. Cette plaie causé par de multiples objets mortels: incompréhension, vide, tristesse, chagrin, un soupçon de dépression, questions, abandon... Cette sensation de mort instantané... Oui, quand il a appris le départ de Kiara, il s'est senti comme mort, se demandant s'il avait bien compris, s'il n'étais pas en train de faire un mauvais rêve... C'est ça, n'était-t'il pas tout simplement en train de cauchemarder ? Cette situation, il n'y à jamais pensé et s'il y avait pensé, il aurait vécu sa comme une peur, un frayeur...Mais l’apocalypse est arrivée. Elle ne l'as pas tué, mais elle lui a charcuté le coeur. On pourrait croire que ce petit bijou de vie se serait endurcis avec son vécus mais... Non, et c'est bien le contraire. Le ras-le-bol justement le tue à petit feu chaque jour et son sourire n'est que dessiné sur son visage par de l’indélébile. Les larmes sont masquées par son maquillage et sa fierté... Sa fierté est la seule puissance qu'il possède aujourd’hui alors qu'il semble avoir tout perdu. Mais sa fierté de quoi ? Sa fierté ? Le fruit de son premier péché. Son fils est sa fierté quoi qu'il fasse, quoi il dise, il ne le niera jamais. Et même quand il ne le désirait pas il ne l'avais pas nié. Il a seulement aucunement réalité la chance qu'il avait d'acquérir un enfant aussi beau. Il se rappelle qu'il était enveloppé dans cet épais linge bleu, à l’hôpital. La première fois qu'il a croisé son regard, c'était quelques heure après l'accouchement: il avait incité pour assisté à la mise au monde de son bébé mais étant hémophobe, il a perdu connaissance seulement quelques secondes avant que son fils ne pousse ses premiers cris.
Quand il l'as tenu dans ses bras, c'était un genre de frisson indéfinissable qui le parcourait. Comment pouvez vous imaginer que ce petit être à peine né puisse lui appartenir à lui ? La chair de son sang, le fruit de ses entrailles... Il tenait dans ses bras un être qu'il avait conçus avec elle, avec Kiara. Un petit être qui ressemblait et ressemble toujours à sa mère d'une manière étouffante. Ses yeux bleus sombre... Ce teint bronzé... Même le regard semblait parler comme celui de sa mère, lui chuchoter des mots. Seul les cheveux n'appartenait ni à lui, ni à elle, mais bien de l’ascendance plus haute. Seul son physique féminin venait de son père et encore, il n'est pas aussi efféminé que son géniteur.
Wesley est comme il est aujourd'hui mais il reste le plus beau cadeau que la vie lui a offert. La vie n'as jamais été douce avec lui mais ce jour de printemps, elle a été des plus bonne donatrice.
Il regrette même à cette instant, à ce moment ou d'un éclaire il pense à toute ses choses, ne pas avoir eu d'autre enfants. Au moins un, rien qu'un seul de plus. Lui, il voulait devenir parent, il avait hâte d'attérir à l'âge adulte seulement pour donner à une femme des enfants qu'elle hébergera pendant 9 mois en son sein et le lui offrir après ce terme. Il en voulait... 3, 6...15 ! 30 même, il en voulait autant que possible ! A presque 24 ans, il lui était maintenant impossible d'avoir la possibilité d'avoir un nouveau bébé à chérir et a éduquer. Il ne veux plus dune fille, une ne niera pas un garçon, il veux tout et n'importe quoi, élevé comme il se doit, à la manière dont à été élevé Wesley... Peut-importe, il aurait voulu un autre bébé.
Mais là encore la destin à fait son bonhomme de chemin et a décidé que le seul petit qu'il aurait serait Wesley et que jamais plus il n'aura la chance d'en avoir d'autre. Pourtant, à ce moment là, ça lui aurait fait tellement du bien, ça lui aurait permis d'oublier. De penser à autre chose. Et un bébé est connu pour donner le sourire. Jusqu'ici, Doan était connu pour donner le sourire à celui qui l'avais perdu, mais trop donner avait écoulé son stock à tel point qu'il ne lui en restait plus pour lui. Un petit être le lui aurait donné sans limite parce qu'en petit être reste assez pur pour avoir la grâce d'en recevoir gratuitement, des souries.
Un petit être... Oui, peut-être que lui ne peut plus avoir d'enfant, mais il a la possibilité d'avoir un petit animal ? C'est Eva elle-même qui viens de lui donner cette idée et... Peut-être que si Wesley est... Ou était si attaché à "Princesse Sarah", son poisson rouge, alors c'est que lui aussi d'une certaine manière se sent seul ? Peut-être que malgret se qu'il dit, un petit frère ou une petite soeur ne lui aurait pas fait de mal ? Trop tard maintenant. Mais s'il songeait à adopter un petit animal, alors il remplacerais le vide que Kiara à laisser ?
L'ironie voudrait que l'on prenne un beau chat persan blanc aux yeux bleus... Mais Kiara à beau être devenue ce qu'elle est aujourd'hui aux yeux de son propre fils et peut-être bien de son actuel ex concubin, elle ne sera jamais humilié de la sorte.
Doan ne répondit alors pas à la thèse de l'ange; il se fera sa propre idée plus tard. C'est vrai que lui aurait bien voulu un oiseau, mais Kiara n'as jamais accepté et bien, à quoi bon: Kiara avait tout de même cet instinct de chasseuse et un jour, il serait rentré avec le petit canaris manquant...
Plus tard alors, Eva invoqua le sujet des vacances, décidément, elle à décidé de ne plus parler de leur enfants ni de Kiara d'ailleurs ! Voici deux bons points. Elle lui avait juste avant pris les mains et semblait examiner se ongles. Et non, Evangeline, aujourd'hui Doan n'as pas trouvé le temps de se maquiller les yeux mais il à trouvé tout le temps de sa nuit blanche à se colorer le bout des doigts habillé d'ongle dépassant d'à peine 5mm des doigts. Il savait très bien faire les nail art mais préférais tout de même laisser ses mains dans celles d'un expert, voyant lui-même les défauts qu'il faisait sur sa main gauche; étant gauché, la main droite n'est pas assez souple pour effectuer des gestes à la perfection. Et puis c'est bien plus agréable de se faire pouponné !
On pourrait facilement croire que Kim allait être vu comme un mauvais personnage aux yeux de Doan. Oui, il avait tout de même flashé sur elle, Eva, son ex... Enfin, désormais sa ex bis. La jalousie aurait put l'emporté... Et vous avez raison, oui, c'est vrai qu'au départ Doan voyais en Kim qu'un garçon prétentieux, joueur et hautain. Jalousie ? Aussi, oui. Mais tout ça est vite partie parce que vous connaissez Doan: il e peut se faire une opinion définitif sur une personne sans l'avoir côtoyé un instant. Ayant après qu'il s'était mis en couple avec Evangeline, ça lui a fait un boum au coeur, ce pincement qui fait mince mais qui laisse passer un soupire satisfait que la belle ange ait enfin rencontré l'Homme. Et à la nouvelle qu'elle fut enceinte pour la deuxième fois, Doan ne ressentis aucun mauvais sentiments à l'égare du coréen, contrairement à Jimmy, mais de la grâce, un remerciement bénis des cieux. Oui, il était heureux que cette fois, oui, ça y est, Evangeline allait vivre heureuse et pour de vrai. Aujourd'hui c'est encore le cas, elle semble comblée et c'est ce qu'importe vraiment au brolita. Après tous, tout laisse dire qu'ils on bien fait de se lâcher la main. Grâce à ça, il n'y a jamais eu la malheureuse venu d'un enfant né de leur union, non, deux enfants sont nés d'eux, oui, mais chacun de leur côté et se sont ces enfants là qui, aujourd'hui, reprennent l'oeuvre de leurs parents, reprennent là où leurs ascendance à échoué. Même si pour le moment, Doan ressent toujours de la déception envers son fils unique, même s'il essais de le raisonner en lui précisant qu'ils ne sont pas sûre de finir véritablement ensemble, il y crois. Même si lui à échoué, il y crois. Un ange et un démon peuvent s'unir, c'est possible, lui l'as testé avec Eva, il on réussis ! Si lui n'aurait pas été aussi amoureux de l'amour, qui sait ? Qui peut me dire s'ils ne seraient pas resté ensemble ? Il est évident que Doan aime encore Evangeline, est aveugle celui qui ne l'as pas vu. Peut-être aussi que c'est ça qui a fait que Kiara est partie ? 14 ans à vivre dans l'ombre d'une autre à peut-être été trop tortueux pour elle ? Mais non. Kiara n'avait pas cette lâcheté. Elle est partie, c'est tout.
Il sait qu'il doit faire face à son présent, mais pour le moment, c'est compliqué. Il le fera. Mais pas pour le moment. Pourtant il sait que son fils à besoin de lui, et il fait son possible.
Les vacances donc, oui, Evangeline avait donc avancé ce sujet. Est-ce qu'il partait, lui ? AH ! Et bien... Il n'avait pas l'âme à ça, pour dire vrai, mais peut-être que ça leurs feraient  du bien, à lui et à son fils, de changer d'air ? Ou alors, peut-être que ça ne ferait que d’aggraver la situation avec des "si Kiara était là..." "maman, elle, n'aurait pas fait ça..."

Je... Ne sais pas. Je pourrais me permettre de fermer même 2 mois la boutique mais je ne partirais pas. Wesley partira peut-être s'il le veux.


Mais ? Et ? Oui, sa phrase n'était pas terminé mais il n'étais plus tellement décidé à parler à vrai dire. Tout se que Evangeline disait le faisait penser à Kiara. Pourquoi ?!


Vous devrez y aller, vraiment ! Ca pourrait être sympa pour toi et les filles de visiter ce pays et Kim Dae chan retrouverait un peut de nostalgie ! S'il 'y a que l'entretient du salon, alors je pourrait y passer à la fermeture du shop ou bien à l'heure de midi, ça ne me dérange pas. Les fidèles reviendrons, ce n'est pas ça qui fera perdre votre argents ^^


Vint alors la question de l'ange qui fit temporairement tout oublier à Doan: passer au salon ? Celui de Kim ? Et bien ? Il n'allait pas pleurer !
Un sourire se dessina sur son visage avant qu'il n'arrache ses mains à l'emprise de l'ange blonde et les joints entre elles.


Wow oh oui ! :3 Moi, je passe quand il peut me recevoir ! Tu le sais bien et lui aussi le sait ! :3


Puis, sa copine de pelletage vint à faire la remarque sur sa tenue. Non, c'est vrai. Pour une fois, il avait osé mettre des vêtements non pas bouffant extravagant, mais aujourd'hui, il était plus inspiré par le style de sa nièce de manière très soft. Le "fairy kei de tout les jours", celui que l'on emplois quand on a la  flemme de s'habiller, quand on veux "passer inaperçue".


AH ? Oui... Disons que c'est ... Ca et un tas de petite choses qui me perturbes en ce moment. Rien de grave ^^ Je suis seulement dans ma période... Fragile ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Mar 7 Oct - 0:07

L'argent n'a rien à voir , j'ai juste..peur , oui , voila , c'est loin de ma maison après tout , et Lee-na est encore trop petite pour qu'on parte la perdre à l'étranger à travers toute celle foule de vilains chinois , oh non..nous verrons plus tard , quand je serai un peu plus confiante , j'y réfléchirait ! ^^'

Après ça , le vendeur qui revenait tout juste de ses transactions sucrées répondit à la précédente remarque concernant le fait que son concubin attende la visite de celui-ci , au salon. Et Evangeline sourit. Selon elle , Kim et Doan se ressemblaient sur beaucoup de points , mais était tellement différents. Le côté éfféminer de Doan avait ce côté "mignon /kawaii" comme un..enfant oui , alors que Kim-Dae lui , portait des vêtements de filles , mais de filles femmes ! Et même encore aujourd'hui à presque trente ans , il restait toujours aussi extravagant et remarqué pour ses look. En fait , les ressemblances était sur l'attachement à donner une image tel qu'ils veulent la donner , après , l'image que chacun souhaite donner est différente. Pour le coréen par exemple , les qualifications de "mignon" ou "adorable" ne seront des compliments que lorsqu'il aura décidé qu'aujourd'hui , sa tenue méritait ces qualificatifs , sinon , il sourira , mais trouvera juste que la critique vient d'une personne qui n'y connait rien. Dans la vie de tout les jours , ce jeune homme ne vend pas des sucreries , il n'inspire pas aux nuages de barbapapa , lui c'est plus les paillettes et les dessins , la couleur et les formes. Oui , ce n'est pas le même univers en fin de compte. Ce qui n'empêche que pourtant , Kim à un profond respect envers Doan , c'est pour lui , comme il le répète souvent une "petite poupée de porcelaine". Comme les plus grandes fashionistas le feraient , il adore regarder chacune de ses tenues , jalousant presque sa capacité à être aussi attachant , car même lui , il s'y est attaché.
Même si elle pourrai tenir toute une comédie musicale en parlant de son copain , passons ce sujet.
Un mot sortit de la bouche de Doan vint à émettre une sorte de sonnette dans la tête de l'ange blonde. "Fragile". Tout d'abord , elle le regarda avec des yeux interrogateurs , mais Doan , tu es fragile depuis toujours ? Puis en y réfléchissant un peu , elle se dit que cette fragilité était peut-être tout autre que celle habituelle ?
Alors en joignant ses mains pour les placer sous son menton , Evangeline , après avoir reposer sa tête sur celles-ci , adressa un ton presque rassurant , comme celui qu'elle employait à cette petite élève qui pleurait parce qu'elle avait peur que sa note déçoive ses parents.


Tu peux m'en parler tu sais , si jamais tu vas mal , je suis là , moi

Bien entendu , elle n'employait pas le même discours pour cette dite élève que pour son meilleur ami , rien à voir non ! Ses mots étaient bien plus simple , bien moins sur le discours didactique et plus sur l'élégiaque. Bien plus personnels dans les gros titres.
Comme si une petite voix vint à lui sussurer à l'oreille qu'aborder ce sujet était une piste glissante , elle vint immédiatement à vouloir changer de sujet , sans pour autant s'éloigner , au cas où.


Moi en tout cas , je suis bien plus sereine de t'avoir parlée , j'avais peur qu'après ça , ça soit..froid. Mais non , je me sens plus légère. Bon , je suis quand même loin d'avoir envie de chantonner , mais c'est quand même bien plus agréable de ne plus voir autant de nuage sur cette journée.

Comme elle venait de le dire , Evangeline était assez loin de l'envie de chanter en se baladant allégrément , mais c'est vrai que parler avait adoucit ses angles et quelques peu apaiser ses pensés.
Et en dérivant une nouvelle fois sur un sujet tout autre , l'ange continua


En parlant de chantonner , à quand une représentation de vôtre groupe ? J'ai hâte ! Je serai aux premières loges à vous aplaudire..Kiara doit-être tellement fière ! :3

Pour ne pas vous mentir , si Evangeline lançait quelques perches à la "Kiara ceci , et Kiara celà" aujourd'hui , c'est parce que depuis un bon moment , Doan n'avait pas venter les mérites de sa parfaite amoureuse ,alors c'était une façon de prendre la températures sur eux deux , et en plus , la seul fois où Eva avait ressentit que Doan ne parlait pas énormément de sa copine , c'était lorsqu'elle était enceinte , ou lorsqu'il avait appris qu'elle l'était , c'est vrai qu'a ce moment , Evangeline n'avait plus trop entendu parler de "Kiara chaaan elle fait ceciiii , en pensant celaaaaa :3" , comme maintenant. Alors peut-être que Kiara attendais un nouveau bébé ? Si c'était le cas , l'ange voulait savoir , DEVAIT savoir !
Oh oui , un nouveau petit poupon ! La maternité est vraiment une chose que la jeune femme blonde ne comprend pas pourquoi elle à été interdite aux anges , c'est tellement beau ! D'ailleurs si elle le pouvait , elle adopterai tout les enfants aux monde , pour leurs donner tout l'amour que recèle son coeur , mais malheureusement , son copain n'était pas d'accord , alors les seuls enfants qu'elle aura , ils seront biologiques..dommage !
Mais sans parler de cette petite idée , elle ne remarquait même pas qu'il faisait exprès d'éviter tout sujet sur cette jeune femme , non , nous parlons bien d'Evangeline quand même , si ce n'est pas dit clairement , elle ne voit pas.

_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Mar 7 Oct - 13:35

Doan a surement dit quelque chose qui à tilté aux oreilles de la jolie blonde aux yeux bleus puisque cette dernière lui précise bien qu'il peux se confier à elle. Confier quoi ? Doan sait que maintenant, Evangeline trottinera jusqu'à trouver la faille, il le sait, elle fait ça tellement bien ! Le démon peut peut-être tromper certaines personnes avec son grand sourire rayonnant, mais la femme angélique, elle, elle le connait que trop. Elle a ce je-ne-sais-quoi qui, d'instinct, elle sait si oui, ça va, ou non. Doan pourrait très bien mettre ça sur le dos de cette dites nouvelles, celle où son fils à détruit le pacte de la pureté offert par son enfance en entraînant dans sa chute Céleste, la demie ange censé, elle, garder son innocence encore plus longtemps que lui. Mais non, il ne pourra lui mentir, déjà d'une, parce qu'il ne sait pas mentir aussi facilement: il aura toujours les mimiques bien à lui qui font dire qu'il ment, et de deux, parce que même s'il était aussi bon menteur que sa mère, Evangeline à beau être en quelque sorte déchus de ses talent ancestrales, elle ne reste pas moins une femme qui détecte très facilement le lard ou le cochon ! Elle semble simplette à vue d’œil, mais au font d'elle elle cache une très bonne intelligence. Mais ça, peut-être qu'elle ne le sait pas elle même ! (XD)
Alors, comment réagit notre incube anti-luxure ? Avec un simple sourire et un petit oui bref de la tête. Non, lui, il ne veux pas en parler et franchement, quelle importance ? Elle ne va tout de même pas le plaindre ? "oooh mon pauvre bébé c'est dur se que tu traverse !" non non, même si, on avoue, il "aime" bien se faire plaindre par moment, e l’occurrence, là, non. Non, il ne veux pas passer pour le pauvre bébé qui à déjà perdu tout un quart de vie à tourner en rond autour d'une sentiments qui, de toutes évidences, ne veux pas de lui malgret sa croyance. L'amour, pour Doan, c'est une religion, toute une philosophie, un point du chakra, un sens, un élément naturel, la moitier d'une vie à lui seul. Pour lui, tout ce qui se rapporte à l'amour: l'amitier, le bonheur... Tout ça, c'est tant de choses de la vie quotidienne que l'on ignore, que l'on vie, que l'on jouis mais sans même y prêter attention.

Il se mit maintenant à s'amuser inconsciemment avec une guimauve toujours sur la table en la faisant rouler sous son index. Peut-il faire une toupie avec ? Se serait rigolo !
Evangeline lui fait part du bien que lui avait fait cette discutions alors qu'elle pensait que ça allait peut-être encore plus brouiller ses pensés. Ah oui ? Parler de ce sujet épouvantables - pour eux deux ça l'est ! - ta redonné un peut plus de soleil dans ton coeur ? Est-ce possible ? Parler d'un événement marquant et blessant aussi frai peut donc guérir au minimum ?

Oui, je pense que grâce à toi, ce soir, je parlerais à Wesley chan. J’essaierais d'écouter se qu'il a à dire. Après tout même s'il n'est pas blanc, il n'est pas tout noir non plus... Mais n'en veut pas à Céleste, elle, n'as fait que de subir. Cela m'étonnerais qu'elle veuille recommencer de si tôt alors que mon fils lui, c'est encré dans son instinct.


Bon, il finira au moins par apaiser sa colère envers son fils c'est déjà un bon point. La mode de la jeune fille de 14 à 18 ans enceinte n'est pas passé et dès qu'une y tombait, Wesley n'avait de cesse de lui pousser des injures. C'était ça, à la maison: "n'importe quoi ! La nana elle a à peine commencé sa vie qu'elle pense déjà à baiser !" "non mais j'vous jure ! C'est encore une gamine et elle va donné naissance à un gosse qui pourrait être plus vieux qu'elle !" "Franch'met, C'est l'genre de pétasse qui s'crois adulte maintenant alors qu'elle n'as toujours pas passé son brevet des collège ! HAHA ! Ca m'fait marrer !" Mais il n'oublie pas que ceux qui on été les premiers à lancé la mode, enfin, ceux qui ont été dans les premiers à la lancé, son ce roi et sa femme, Sadeth et Grim Jr, sa grand mère, Mimi, même Anku à son époque à eu son premier enfant à 18 ans. A son époque, vous me diriez que c'est dans les âge puisque devenir maman et papa à 13 ans c'était normal compte tenu de l'éspérence de vie. Enfin, bref, lui aussi est né d'une mère et d'un père bien trop jeune, mais ils s'en sont sortie et lui ne garde aucuns mauvais souvenirs de son enfance... Au contraire. Et donc, l'ironie, c'est que lui aussi est tombé dans cette mode. Il n'as peut-être pas d'enfant - et heureusement ! - mais rappelez moi comment on fait les bébés ? Ce qui va être drôle maintenant, c'est que l'on entendra plus le petit Wesley brailler sur "l’inconscience"  et "l’idiotie" des jeunes parents ou en tout cas, de ceux expérimentant le sexe à peine sortie de l'enfance.
Puis, voilà que Evangeline se mit à parler du groupe formé par Jimmy, le père de Céleste, Wandy, la mère de Cassie et lui, Doan. Il préparait déjà une phrase quand voilà que l'ange se remet à prononcer le nom de Kiara. Fière ? Kiara ? Fière de... Qui ? Lui ? Si elle l'était, elle ne serait pas partie... Encore une fois, Evangeline refroidit Doan que s'écrasa sur le dossier de sa chaise, les bras bien tendus, mains sur la tables, comme s'il attendait l'heure de son exécution arriver.


On va.... Nous allons tourner à Bourges le mois prochains. J'ai promis d'y emmener Wesley qui aimerais bien faire les animalerie de là-bas à la recherche d'une poisson rouge... Un... Pearl je crois qu'il m'as dit. Il a entendu dire que là-bas les animaleries sont mieux fournis... Enfin, c'est aussi pour le faire bouger un peut. Nous sommes invité à un salon réunissant tatoueurs et perceurs avec des groupes de musiques variés. Hum... Jouant un peut de rock et de métal, tu sais, la musique qui fait peur ? Et bien on y ai invité mais j'espère bien jouer un peut de Jpop ! :3


Il se mit à glousser: oui, il trouvera bien comment convaincre sa soeur et son fiancé à jouer de SA musique !
Mais son petit rire se termina en long soupire quand il sut qu'il devait aussi parler de Kiara. Non, il n'en était pas obligé, mais il le fallait: si il ne le faisait pas maintenant, Eva lui casserait les pieds pour avoir des nouvelles d'elle. Pourquoi il le sait ? Ca fait déjà deux fois qu'elle parle d'elle ! La troisième fois, il n'y aura pas d'issus, alors autant que ça vienne de lui.


Quant-à Kiara chan... Elle ne viendra pas.


En même temps qu'il continuait de parler, il se leva de sa chaise et partie chercher son sac assortie à sa tenus: un genre de sac en vinyle bleu ciel avec un gros nœuds de la même couleur et de la même matière qui servait de décoration pour le bouton poussoir. C'était le genre de petit sac que l'on prends en soirée pour y ranger quelques billets et son portable. D'ailleurs c'est ce qu'il cherchait: son portable.


Tu n'ai pas la seule à te demander se que peut bien faire Kiara. Quand Noor vient à la maison, il demande toujours à Wesley où est sa mère. Il prends toujours comme excuse qu'elle travaille de nuit à l’hôpital. Mais ce n'est qu'une excuse.


Il trouva son téléphone à la coque fantaisiste, le genre de coque acheté chez Claire's, vous voyez ? Il avait un capuchon cache-prise-Jack en forme de petit lapin jaune et pleins de bijoux de portable plus inutiles les uns que les autres mais tout mignons. Il semblait chercher quelque chose quand il le tendit finalement à son amie.


Il m'as envoyé ça il y a deux mois. J'étais rentré à la maison. Je me rappelle que Wesley Avait eu son premier 20/20, c'était en maths, il n'as rien compris ! Il était fière et voulait absolument le montrer à sa mère. Sauf que...


Il ne finis pas sa phrase, il ne fallait pas perturber Evangeline dans sa lecture et puis, elle allait savoir la suite en lisant.
Un long SMS de blabla se dressait. Le nom de la personne qui lui avait envoyé ce texto n'avait toujours pas changé de nom depuis: "Petit bijoux de mon coeur <3" Doan ne devait surement pas trouver le courage de changer son nom en "Kiara" ou tout simplement la supprimer de ses contacte. Peut-être qu'il gardait encore espoir.


Tu dois bien te douter que travailler 3 
mois d’affilé de nuit, c'était faux. Si tu 
ne t'en doutait pas, alors je ne peux 
rien faire pour ta naïveté. Par contre, 
tu m'as toujours reproché de ne plus 
prêter attention à notre vie de famille, 
tu à bien remarqué que je me fichait 
désormais des choix à prendre quant à 
"se que l'on allait manger le soir" ou 
pour les études de notre fils. Tu m'as 
aussi reproché de ne plus être aussi 
gentille et douce avec toi. Là dessus, 
tu n'étais pas aveugle. Mais ce que tu 
ne te doutais pas, je penses, c'est que 
depuis mois d'un an déjà je sais que 
je n'ai plus rien à faire ici. C'est pas 
ma place, ici. Tu sembles oublié se que 
je suis venu faire ici. Et je l'ai fait, j'ai 
trouvée. Ca fait 12 ans que j'ai retrouvé 
mon frère que je pensais mort, je sais 
qu'il va bien maintenant et je ne veux 
pas passer ma vie ici. Les gens me 
tapent sur les nerfs. Je n'ai plus de 
sentiments pour toi et je ne sais pas si 
j'en avais déjà eu. J'ai tendance à 
éprouver de l'amour pour les gens que 
je soigne. Il y à 14 ans, tu étais en 
détresse, je t'ai soigné et j'ai éprouvé 
quelque chose pour toi. Tu n'étais que la 
victime de ma maladie. Avoir eu Wesley 
avec toi était une erreur, je n'aurais jamais 
dût t'offrir d'enfant et c'est pour ça que je 
te le laisse. J'ai trouvé l'amour de ma vie 
et ce n'est pas un patient. Ce n'est pas une 
âme triste, lui est plein de vie et de vigueur.
Tu comprendra un jour qu'il ne suffis pas 
d'être gentil avec une femme pour qu'elle
t'aime. Je ne suis pas comme ça moi. Il vas
falloir que tu apprenne à te méfier des femmes.
Si j'ai attendu tout ce temps pour te dire ça, 
c'est parce que je voulais que tu te fasse une
idée de notre vie dans le futur. Tu n'as jamais
voulu de mariage, et c'st tant mieux parce que
de toutes manières j'aurais refusé. Ce que je 
veux maintenant c'est que tu réfléchisse
à ta naïveté. Wesley peut, lui, vivre sans moi.
Je sais que lui est fort, il a tout du caractère 
de sa mère. Il peut vivre sans sa mère et il
peut très bien vivre sans les femmes tout court.
Lui est un vrai incube. Il obéira à son démon
il ne portera aucuns jugement contrairement
à toi.
Encore une chose, Wesley va être grand frère. 
Mais ce bébé n'est pas de toi. Si je suis subitement 
partie c'est aussi pour ça, parce que ce bébé vit
en moi depuis 3 mois. Et je ne souhaitais pas que
tu puisse pensé qu'il soit de toi, se serait bien trop
adorable de ta part.
Je vous laisse sur ces mots. J'ai éduqué mon fils
pour qu'il ne soit pas tâché par toi.  Il aura ma force
et pas ta faiblesse. C'est la seule chose que je ne 
regrette pas avoir fait en 14 ans.


Wesley n'as jamais voulu lire jusqu'au bout le message. Si je le lui ai montré, c'est parce qu'il voulait savoir se qui me rendait aussi... Ce qui m'avait choqué. Il a dût comprendre bien plus vite que moi, il est intelligent.


Il s'était entre temps assis sur sa chaise, serrant dans tee-shirt, le chiffonnant dans tout les sens et en regardant le sol. Il est beau, le sol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Jeu 9 Oct - 16:31

Au début , lorsqu'elle entendit que la concubine de Doan ne serait présente lors de ses représentations , un soupir compréhensif s'échappa de la bouche de l'ange blanche , après tout , dans son esprit , Kiara travaillait "tard le soir" , alors évidemment que non qu'elle ne pourrait pas venir , c'était tellement logique en fait. Une logique presque écrasante qui d'ailleurs enveloppait toutes questions lorsque Doan se mit à farfouiller dans son petit sac , Evangeline le regarda , qu'est-ce qu'il pouvait bien chercher ? Ca pourrait tout aussi bien être un baume à lèvre rose , ou alors un papier , ou même un bijou , à vrai dire , elle avait même presque oublié qu'elle parlait de Kiara , pensant que son ami lui même allait dériver sur un autre sujet étant donné qu'il ne semblait rien n'y avoir à dire d'interessant, mais non.
"Ce n'est qu'une excuse" , quoi ? Ou veut-tu en venir petit démon ? Parce que ta grande amie elle , ne comprit pas tout de suite. Ce fût lorsque le téléphone aussi fantaisiste que son propriétaire entra en contact avec ses mains , et que ses yeux bleus purent glisser sur ce qui semblait receler une longue histoire , qu'un petit chemin se dessina dans son léger esprit. Ne sachant pas trop quoi faire , sans prendre l'initiative de lire le message sans la permission formel de l'Incube , Evangeline écouta une petite partie de la phrase qu'il prononça. Apparement , ce message était d'"elle" , donc de Kiara.Et l'entente de la mention d'une bonne note venant de la part de Wesley fit penser à la blondinette que surement , ce message était une bonne nouvelle , ça ne pouvait être qu'une bonne nouvelle de toute façon !
Mais lorsque les premiers mots furent lu , que l'amertume de ces syllabes furent prononcé très silencieusement par la jeune femme qui ne pouvait s'empêcher de mimer les mots dés qu'elle lisait tout en étant concentré. Alors que les deux premières phrases étaient déchiffrés , Evangeline revint en regardant le nom du destinataire , ça ne pouvait être la bonne personne , une erreur peut-être ? Mais un regard vers Doan lui fit comprendre que non , ces mots avaient bien été prononcés , ou plutôt lâchement écrits par cette même femme que , deux minutes avant , Evangeline pensait probablement porteuse d'un second fruit de leurs amour. "C'était une erreur" , "Je ne veux pas passer ma vie ici" , comment avait-elle pû écrire ça , avait-elle penser une seconde que ces mots ressemblaient à s'y méprendre à des poignards ? Déjà que cette dureté heurtait l'ange , elle ne voulait même pas imaginer ce qu'avait éprouver et ce qu'éprouvait Doan.
Elle était partit , l'essentiel était là. Elle avait déserté , lâchement , abandonnant sa propre famille. Ce n'est pas seulement sa famille qu'elle venait de balayer d'un trait , c'était une histoire , leurs histoire à tous , elle en avait fait partie depuis le début , et maintenant , elle s'échappait. Comment , comment une femme peut-elle arriver à un tel raisonnement qui la pousse à laisser sur le bas de sa porte son enfant ? Qu'elle n'éprouve plus de sentiments à l'encontre de son pourtant si parfait petit ami est une chose , inimaginable et inconcevable , certes , mais si on raye ce fait , les sentiments amoureux peuvent se perdre. Bien que non en fait , Evangeline ne le comprendrai jamais. Mais ôtons ce point , il reste un sentiment , un amour inconditionnel que rien , je dit bien rien , n'effacera , jamais. L'amour maternel. Cette amour qui vous donne des ailes , vous fait devenir une personne meilleure n'a donc même pas suffit à la retenir ?
Juger , l'ange ne l'avait jamais fait , jamais elle n'avait porter un jugement éteins envers une personne , trouvant même une part d'humanité dans des personnes comme Arika. Mais cette fois-ci , le mot "cruauté" était faible pour rassembler tout ce que pensait Evangeline de Kiara. Kiara , cette si gentille femme , remplie d'une tel bonté est alors ça , c'est donc ce visage lâche qui se cachait derrière ce masque sans défauts ? Le courage qu'elle lui attribuait n'était en fait qu'un leurre , comme tout d'ailleurs. Aucuns courage de regarder les choses en face , aucuns courage de s'adresser aux deux garçons de sa vie et de clairement parler , non , elle s'était juste effacé. Dans un sens , ce n'en ai que mieux , le coeur du pauvre démon n'en aurait été que plus meurtrie d'entendre ses mots , au lieu de les lire. Ou du moins ,c'est ce que l'ange en pensait. Ce qu'elle en pensait en fait , clairement , et bien c'était floue. Un mélange d'incompréhenssion et d'incrédibilité. Oui , c'est surement ça , Doan à déteint de l'humour douteux de son fils alors il fait une blague ! Ca ne peut QUE être ça !
Pas un adieu , pas un merci , pas un souhait de bonheur. Non , elle avait mit fin au message sous cette phrase qui sous-entendait que ses 14 années passés n'avaient été que regrets. Une ambiance peinée de tristesse venait de s'installer du côté de Evangeline. Alors non , cette journée était donc prédestinée à être remplie d'épais nuages noir ne laissant même pas passer le moindre rayon d'un possible ensoleillement. Plus aucuns rayons , plus aucuns espoirs. La petite colère qu'avait Evangeline à l'encontre de sa fille , et même du petit-copain de sa fille avait disparue , et avait été remplacé par une colère plus ciblé , sur une seul personne cette fois , une personne qui n'était plus là. Il est facile de détester un déserteur , tellement facile que même Evangeline y arrivait. Détester est un mot difficile , mais pourtant , elle n'en était finalement pas si loin. En plus d'être partie comme la plus grande des traitresses , Elle avait aussi volé , volé une partie du coeur de son bien aimé , si ce n'est tout. C'est donc pour cela , ces sourires étranges à répétitions ?
Evangeline s'en voulait , une véritable amie aurait sû déceler la détresse derrière ses yeux pleins d'allégresse , le S.O.S derrière ces petits rires. La naïveté l'avait porter elle aussi , porter à se couvrir d'un voile blanc qui avait recouvert toute trace de méchansté.Mais si en fait , le monde est méchant, il avait été tellement méchant avec ce petit être auburn dés lors qu'il eu pousser sa première respiration. La vie lui en voulait , mais pourquoi ? Pourquoi lui ? En l'imaginant , seul dans son lit le soir , à verser quelques larmes à la mémoires d'un amour achevée , dans le sens où il avait été cruellement éxécuté, Eva ne pût retenir ses propres yeux de briller. Mais elle retins les larmes qui forçaient , si il les voyait , sa peine ne ferai que ressurgir de plus belle , alors en clignant une dixaine de fois du regard pour dire clairement à cette eau oculaire de ne pas traverser ses yeux bleus , Evangeline ravala sa salive difficilement.
Cependant , elle ne pû esquisser cette petite "double respiration" rien qu'en voyant la tête baissé de son ami. En lui , elle revit un autre être qui devait être blessé , une autre personne qui devait elle aussi retenir cette tristesse chaque jours. A 10 ans seulement. Comme dit précedement , Wesley était plus devenu maintenant un petit oiseau tombé de son nid plutôt qu'un prédateur sexuel aux yeux de la professeur. Mais pourtant , son visage à lui semblait tellement moins brisée , c'était surement cette force de caractère qui le maintenait debout , alors que la vie cherchait à le mettre à genoux. Abandonné par sa mère , vous vous rendez compte ? Même si sa vie en dépendait , même si le sort du monde entier était en jeu , désolé de vous l'apprendre mais ne comptez pas sur Evangeline pour abandonner ses filles. Jamais , non. Alors là , savoir que cet abandon était de pleins gré , qu'il était voulut rendait la situation encore plus tranchante. Mais pour l'instant , Wesley n'était pas la principal préocupation d'Eva , non , il n'était pas "si malheureux que ça" , vu qu'il avait réussi à souiller sa petite...oups , vous avais-je dit que l'amertume avait disparu ?
Non , ce qui fit que Eva retourna le téléphone en le posant sur ses genoux , comme si il venait soudainement de la blesser , c'était cette tête baissé et ses yeux qui fixaient le sol. Dans ses moments là , le silence était lourd , bien que nécessaire. Nécessaire sur le fait que si elle venait à parler , Evangeline ne dirait que des choses sans aucuns interêts qui ne ferait qu'accentuer et retourner le couteaux dans la plaie à présent visible de l'humanoïde. Aucunes excuses ne pouvaient être reçus pour ce que cette néko avait fait.
Il est vrai que l'ange et elle n'avait pas une relation amicale poussée , et d'ailleurs elle ne l'avait pas vu depuis plus de 6 mois , mais au moins , avant , elle savait qu'elle était là , que lorsque son chère ami entrait chez lui , il avait quelqu'un a serrer. Prenons l'exemple de l'enfant à qui on retire un ballon , ce ballon avait beau être inutile pour cet enfant , si vous veniez à le lui enlever sous le nez , il en ferrai un besoin vital.Et bien là , dans les gros traits , c'était similaire , pour faire simple , c'est comme si un petit vide venait de se creuser dans le village. Alors imaginez ce que ce vide représenterai dans un coeur. Et qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire , elle , pour soigner cette plaie ? Ce n'était pas elle l'infirmière !
Toujours sans un mot , Evangeline prit avec deux doigt le dit téléphone et , après l'avoir épousseté comme si elle le purifiait de ce message impure , elle le posa délicatement sur la table.Sa main tremblante vint à remettre une mèche de cheveux derrière son oreille , ce qui ne couvrit cependant pas ce silence oppressant. On pouvait même entendre , si nôtre oreille était bien tendue , le bruit d'un tic-tac produit par la montre à gousset doré , qu'on penserait sortie du film "Alice au pays des merveilles" qui était accroché à un pendentif sur la poitrine de l'Ange. En fait , elle était peiné , non pas d'avoir perdue Kiara , non , si cette femme aurait été une habitante comme les autres , cette peine aurait simplement duré quelques minutes. Mais elle n'était pas comme les autres , c'est à elle qu'Evangeline faisait confiance pour protéger comme elle l'avait fait durant 14 ans le garçon fragile qui lui avait dédié corps et âme. Même son immortalité était passé pour cette femme , si bien que maintenant , après avoir profité de lui et de toutes ses ressources , maintenant qu'il est vidée de tout , elle l'a abandonné là , gisant sur le sol. Il ne lui reste plus que son oeil unique , pour pleurer.
Non , ce que je dit est absurde. Il lui reste tout. Son fils , sa famille , et ses amis , en particulier l'amie qui se tient devant lui , l'amie qui le fixe et qui est en train de se jurer que maintenant , le rôle de son sourire lui revenait à elle.
Oui , c'est elle maintenant qui ferait tout pour être un ange gardien pour lui comme lui a pû l'être pour elle. Après avoir hésité , Evangeline passa sa mains sur la joue du nouveau célibataire , elle aurait voulut lui sourire , mais elle ne pû , et la situation n'était pas approprié , alors elle lui adressa un regard sincère et confiant , un regard qui voulait lui dire "Non , tu n'es pas tout seul". Oui , elle serai là elle , pour le tirer vers le haut , pour stopper cette chute qui l'entrainait vers elle-ne-sait-ou. Maintenant , ses visites seraient plus fréquentes , elle sortirait , et ferait tout , tout pour que celui qu'elle à connu , le garçon qui aimait tellement la vie qu'il en redemanderai revienne. Il n'était pas partie , elle le savait , il c'était juste caché. Oui , c'était sa mission céleste , une autre des raisons pour laquel elle se lèverait le matin. Les responsabilités ne sont pas son fort , mais ses amis sont sa force , et cet ami en particulier , alors ferai tout pour lui transmettre cette force.
Malheureusement , aujourd'hui même , elle n'était pas si forte que ça. Mais peut importe , pour une fois , elle allait arrêter de se plaindre et se rendre compte que plus grave que ses propres malheurs il y a , et juste devant elle.
Alors en retirant sa mains de cette joue de porcelaine , Evangeline baissa les yeux à son tour. "Je ne comprend pas" , "C'est cruel et lache" , voilà ce qu'elle voudrait lui dire , mais une nouvelle fois , elle ne dit rien. Rien à part ..


Elle est partie..

Ces mots sont ceux qu'elle avait employés , un jour il y a près de 12 ou peut-être 13 ans , lorsque Kiara l'avait abandonné , encore une fois. Abandonné cette fois en quittant la vie ,par pur égoisme.Cette fois là , une fois encore , Evangeline , à l'époque enceinte de sa première fille , n'était au courant de rien , et c'est une nouvelle fois lui qui dû lui annoncer son départ.Cette fois là , Evangeline lui avait promis de tout faire pour le lui rendre , sa précieuse Kiara. Mais maintenant , maintenant qu'elle avait , une nouvelle fois , laisser seul , cette promesse de retrouvaille ne serait qu'un mensonge , parce que tout ce que souhaitait Evangeline , à ce moment , c'est que jamais , jamais plus elle n'ai à revoir ses cheveux de neige dans ce village. Oui , elle souhaitait qu'elle s'en aille , il en valait de mieux pour lui. Qu'elle revienne ne ferai que ressortir des douleurs , les sentiments perdurent simplement que d'un coté , alors pourquoi l'espoir serait-il réciproque ?
Non , elle était partie , tout était finie. Kiara avait eu raison de lui , une "nouvelle fois".
Sauf que cette fois , les larmes ne coulerons plus à flots de son visage , Evangeline sera là pour les stopper , comme le ferai une amie véritable.
Dans un élan de..appelez ça comme vous voulez en fait , spontaneïté , gentillesse , débilité , absurdité ou..débilité ..dans un élan tout court de je-ne-sait-quoi , Evangeline vint à prendre cette petite guimauve , qui était étrangement bleu. Pourquoi était-elle bleu ? Parce qu'elle était exceptionnel. Alors en prenant cette "exceptionel" guimauve , Evangeline le tendit comme on tend un cadeau à son ami. Oui , c'était inutile , mais c'était symbolique. Symbolique d'un "l'univers enfantin t'a porter jusqu'ici , c'est lui qui te portera toujours" , ou comme un "regarde , tu n'as pas tout perdu , il te reste encore tellement de choses !". Ne cherchez pas à comprendre , parce que même Evangeline ne comprit pas ce geste elle même. Elle se demandait simplement , en posant les yeux sur cette douceur , pourquoi avait-elle cette couleurs qui tirait en fait vers le violacé , alors que ses soeurs étaient roses. C'est parce que cette douceur avait quelque chose de "pas comme les autres" et même si un jour elle c'est sentit seul , toute douceur trouve la bouche qui lui convient. Oui , c'est ça la "philosophie débile sucrée"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Jeu 9 Oct - 23:58

Au moment où Evangeline semblait lire, Doan lui ne fit plus rien, au fait, dans sa tête, c'est comme s'il était tout seul, là, au moment présent. C'est comme s'il était chez lui, là. Comme s'il était chez lui, il y a longtemps, en tout cas pour lui, une éternité peut-être... Des lustres. Perdu où ? Dans ses pensés. D'accord, mais à quoi pense-t'il ? 
A autrefois.
A l’entant.
A cette époque ou peut-être que l'amour était réciproque. En tout cas, à se qui semblait être une réciprocité. Avec tout se qu'eux deux avait vécus, avec tout se qu'ils avaient en communs, il pensait sincèrement à la bonne fin de cette histoire. Jamais il n'aurait pensé que ça allait ainsi se finir.
Pour dire vrai, au fait, il s'est déjà une ou deux fois dit que ça pourrait arriver. Mais il pensait plus à un scénario du genre où Kiara trouverais, oui, un autre amour, mais qu'elle lui dirait plus rapidement, qu'elle aurait été sincère et douce dans son aveu. Aussi, il pensait qu'elle serait restée au village si ce genre devait arriver et qu'elle et lui serait restés en bon contacte comme... Evangeline et lui, par exemple.
Mais c'est vraiment arrivé mais en plus de l'avoir trompé, d'avoir joué avec lui en lui faisant croire qu'elle l'aimait alors qu'elle avait déjà donné son corps et surtout son coeur à un autre, elle a niée ces sentiments qu'elle lui avait pourtant juré vrai.
Aussi, elle l'a abandonné. Et pire encore, elle a trahis son propre fils, tantôt le reniant, tantôt approuvant qu'heureusement qu'elle avait été là pour SON fils. Elle parlait de lui parfois en disant qu'elle n'aurait jamais dût... Ou voulu l'amour, tantôt, c'est comme si elle jurait que Wesley n'était que d'elle, qu'elle seule l'avait confectionné. L'enfant est victime de rejet de sa mère et d'un côté, heureusement qu'il n'as pas voulu lire plus de deux lignes du message, peut-être aurait-il été touché gravement par ses quelques mots. Venant tout de même de sa mère, sa propre mère ! Celle qui l'as trahis, lui aussi.
Wesley ne semble pas porter de blessures mais Doan connais son fils, il est comme lui en version très amélioré et moderne là-dessus: il cache ses amputations. Doan lui, aura tendance à sourire et beaucoup parler pour passer autre une douleur, qui, de son côté, est présente dans son quotidien depuis ses 8 ans. Wesley, lui, aura plutôt tendance à... Rien faire. Oui, sa force à lui c'est ça: il arrive à mettre de côté le Wesley de la maison et le Wesley extérieur. Il y a tant de choses que l'on pourrait être surpris d'apprendre du vrai Wesley. Par des exemple simple, le Wesley extérieur se dit détester les animaux, or le Wesley de la maison, le vrai Wesley, le dit "décontracté" les aime bien et aura même un faible pour les poissons rouges... Mais surtout les panda ! Il a même un pyjama une pièce de Panda ! Le Wesley de dehors à tendance à  ne jamais chercher la tendresse, et bien que se trait de caractère soit vrai, qu'il n'est pas friand de bisou et de câlin, il ne crachera pas sur des câlins et des bisous de ses parents si eux en demande. C'est CA la force de Wesley: dehors, avec ses amis, à l'école, chez le boulanger, à la piscine, dans son jardin, à la piscine... il paraîtra normal, le Wesley de base, agaçant, chiant, compliqué, lourd, lunatique et quelque fois, peut-être un peut avec des sauts d'humeurs. Chez lui, à table, dans sa chambre, devant la télévision, devant sa feuille où il dessine, avec son Ryukin... il reste le même, certes, mais avec cette légère note de monotonie. La paresse dont il fait preuve chez lui explique au fait son dégoût envers ses problèmes personnels, ceux que tout le monde ont, mais aussi le mélange de la colère et le manque de sa mère. Sa mère lui manque et c'est normal, c'est un enfant. De plus, jamais sa mère ne lui a montré une quelconque méchanceté. Bien sûre, c'est celle qui grondait, qui punissait et qui donnait même des petites claques quand il méritait, mais jamais il ne s'est sentis mal aimé ou quoi que se soit d'autre, et au contraire, il se sentait autant aimé du côté de son père que du côté de sa mère.
Et tout ça, Doan le sait, il le sent. Il sent ses choses là, d'autant plus que ce petit garçon est son sang, une part de lui. Et c'est vrai que ce manque est visible par quelque chose d'encore plus évident: le fait qu'il mente. Il n'est pas anodin de dire que Doan sait qu'il ment à ses amis, et même en cours en répétant que sa mère "travaille de nuit". Qu'elle "commence à 22:30 et reviens vers 6:00" et que par ce fait "c'est normal qu'elle dorme jusqu'à des 14:00" et qu'elle "n'est plus que 8 heures à vivre normalement avant de repartir au boulot" et le normalement se traduirait par des "manger","sortir", "faire les courses",... Entendre se genre de chose de la bouche de son fils suscite encore plus d'émotions à Doan qui lui, ne vois qu'un sentiments que lui à connu pendant longtemps: le sentiment de vide. Lui aussi, il lui manquait quelque chose. Et ce quelque chose était un père. Et ce sentiment, ce manque à été un des premiers facteurs de la création de sa dépression constante mais endormie.

Voilà donc à quoi Doan pensait, où est-ce qu'il était perdu. Il pensait à cette vie si parfaite éteinte, disparue, qui deviendra une légende mystérieuse dans son coeur qu'il souhaiterais l'oublier, la fossiliser mais il sait parfaitement qu'il ne pourra guerre effectuer cette tâche. Doan est une personne sentimentale, romantique et sensible, alors non, oublié quelque chose qui lui a prit tant d'années et tant de plaisirs dans sa vie, il ne pourra oublier, d'autant plus que Kiara reste tout de même encore près de lui, en Wesley. Il est malgret tout son fils et il lui ressemble par biens des traits.
Mais alors, un geste sortie Doan de ses mauvaises rêveries; Evangeline venait de chopper quelque chose qu'il avait près de lui et le lui tendit. Il releva sa tête baissée au sol et regardait l'objet tendu. Sa guimauve, la seule qu'il n'avait pas mangé encore. Lui, ne voyait pas une guimauve bleue, non, lui, il voyait une guimauve. Juste une guimauve. Une banale sucrerie. Colorée ou pas, peut-importe. Tout ce qui semble coloré à ses yeux finissent par ternir. Alors il n'en fit rien. Pas une sourire. Pas un regard. Pas même il acceptera le cadeau que venait de lui faire l'ange. A cet instant, il est somnambule, comme réveillé mais toujours en plein rêve. Le seul geste qu'il effectua était de lever et poser sa main sur son téléphone portable en le faisant glisser sur la table  comme s'il ne s'agissait que d'une torchon pour essuyer la table, tout ça dans des gestes lents et lourds.
Il sait qu'il n'as rien perdu, il a toujours son enfant. Son petit ne serait pas là,il n'aurait jamais été créer, là, oui, il aurait put dire qu'il à "tout" perdu. Là, il à seulement perdu une seule chose: la foi. La foi en l'amour. Il n'y crois plus. A vrai dire, toute sa vie le sentiment de l'amour lui à bien fait comprendre qu'elle ne voulait pas de lui en son sain mais il a persisté. C'est pas qu'il ne crois plus en son existence. Seulement, il ne crois plus à sa place auprès d'elle, e l'amour. Oui, voilà, c'est ça, parce qu'il crois en l'amour qui est né il y a quelques années entre Kim Dae et Evangeline, contre lui peut-être, il crois en l'amour entre Wandy et Jimmy - même si on appellera ça plutôt de l'amour vache...  - et surtout, il crois au jeune amour de son fils et de la fille de l'ange présente devant lui. Toutes ses espérances sont posées sur lui, désormais. Tous ses rêves, tous se qu'il aurait voulu réaliser, entreprendre... Il espéré que son fils réussisse, lui, dans son couple interdit, qu'ils reste amoureux et heureux tout les deux ensemble. Il espère aussi qu'ils aient un enfant ensemble. Oui, mais le plus tard possible, vers la vingtaine, qu'ils ne fassent pas la même erreur que lui, parce que oui, malgret tout, avec eux Wesley aussi jeune qu'il était quand il l'a eu, c'était une erreur. Un, ou plusieurs enfants même ! Qu'ils aient... Des jumeaux... Des triplés ! Doan à toujours rêvé d'avoir une fille mais aussi, il a toujours rêvé d'avoir des jumeaux... Ou des jumelles, peut-importe. Qu'ils se marient, eux, contrairement à lui qui a toujours refusé le mariage. Il sait que la complicité, l'amour, les chahuts, les réconfort et un je-ne-sait-quoi de parfait vie entre Céleste et Wesley. Et que tout ça ne fera qu'accroître avec le temps. Du moins, il espère. Mais ce qu'il aurait espéré aussi est que son fils ne naisse pas incube mais humain, au pire neko. Mais à 2 ans, il était évident de dire à quelle race le petit incube appartenait. Premier échec. Puis, il priais aussi pour que le démon de son bébé ne lui fasse pas connaitre le plaisir de chair au moins avant 16 ans... Deuxième déception. Et on dit bien jamais deux sans trois et si une troisième fautes arriva, alors les autres suivrons. Il vois ça arriver comme ça: un enfants viendra bientôt, ils ne se marierons pas, plus de complicité, plus d'amour, puis une séparation. Cette hypothèse lui semble tellement familier, oui, c'est du déjà vu, ça lui rappelle... Lui et Kiara.
Cette pauvre guimauve lui rappelle lui et Kiara ! Avec toute cette explication de couleur terme semblable a l'amour... Te voilà toi aussi déchus, pauvre petite guimauve.

Prends-la si tu veux, je n'en veux plus.


Doan prit son portable pour le laisser tomber dans son sac à ses pieds.
Mais non... NON ! Il voulait pourtant ne pas passer pour l'enfant à protéger, cette fois ci. Non, NON ! Pas cette fois ! Il ne veux plus être le Doan d'avant. Il ne veux plus être cette petite poupée fragile. Non ! NON ! Il ne veux se rabaisser ! Il ne veux plus montrer son vrai visage d'adorable et gentil petit ange déchu dans un corps de diable ! Il veux devenir un autre, un autre bien plus fort, bien plus puissant, bien moins sensible, bien moins attachés aux choses ! En presque 24 ans il a toujours été le même sans changé, un petit coeur tendre et fragile. Cet être l'a exposé à des personnes sans coeurs, profiteuses, mauvaises foi et méchante, sournoise, insidieuses.
Il ne veux pas non plus devenir l'incarnation masculine de sa soeur, oooh non ! Mais il veut transmettre d'idée qu'il en a ras-le-bol d'être victime du profits des autres. Son innocence à été violée à maintes reprise et on, il ne veux plus ça. Il a assez souffert, il a versé assez de larmes comme ça.
Dès aujourd'hui, il prendra une bouffer d'air, une air plus sombre, plus dure à métriser, se lèvera et fera entendre sa voix forte et autoritaire. S'il le faut, il tuera le fantômes des gens nuisibles das son coeur, s'il le faut, il fera appelle à cet autre, que son corps à connu il y a 6 ans.
Son démon, son incube.
L'incube de Doan, c'est lui. Le vrai lui. Doan est fait partie d'une super-mutation, une mutation qui a fait son apparition naturellement pour la survis de sa race, de son espèce. La quelle ? Le démon à développé une forme humaine pour son aide à l'intégration à la vie mortel. Ainsi, il n'était pas vu comme un démon, mais comme un humain, adoptant plus ou moins un comportement humain. L'humain d'un démon n'est donc qu'une supercherie. C'est un masque, un voile. La vraie forme d'un démon humanoïde est le démon. La vraie forme de Doan est donc son démon. Doan est cet être primitif à la peau lisse rougeâtre rayée aux sclera de la même couleur que le bleu de son œil droit légèrement plus claire que le gauche. C'est le VRAI Doan. C'est le vrai Doan tout comme la vraie Evangeline est un être céleste pourvue d'aile, un ange. Tout comme la vraie Milady est une sirène. Et il y en a d'autre.
Alors, s'il n'est plus crédible sous sa forme humaine, alors sa forme démoniaque vivra et ceux, jusqu'à se qu'il se fasse sa nouvelle réputation, et peut-être tout le temps. Se n'est pas CETTE forme qu'il apprécie. Mais c'est la seule qui semble avoir suscité le plus d’intérêt au côté sombre. Il aurait même entendu qu'il aurait séjourné à Azaken. Avant, il était choqué par ça, stressé, effrayé. Mais avant n'est pas aujourd'hui et aujourd'hui, il vois ce détail comme une force.
Oui, j'ai été à Azaken parce que je suis un truand. Je suis un monstre. Je suis une force incontrôlable. J'ai peut-être marqué les esprits avec mon comportement adorable de félin, innocent et primitif, mais on m'as tout de même imputé d'un membre, affaibli au sang d'ange et percé les poumons parce que j'eu sut faire appel à ma force démoniaque quand l'occasion se présentait, alors, oui, ça peut paraître surprenant, mais je suis dangereux et ma tête est mise à prix au laboratoire pour euthanasie.
Enfin, tout ça, il ne le sait pas, mais son démon, lui, si.


Alors, comme si tout ça, toute cette idée venait de fuser dans son esprit, il se mit à glousser doucement, puis rire calmement, puis, presque aux éclats avant de relever son regard devenu tellement plus fière et plein de vigueur, vers l'ange en face de lui. Il rie jusqu'à prendre un bon cou d'air dans ses poumons et de s'approcher d'Evangeline, prenant une voix plus rassurante, presque angoissante.

Mais tu sais, Evangeline chan, plus rien ne peut m'atteindre. J'ai atteint le summum. Aujourd'hui, trop d'accumulations se sont faites sur mon âmes et je vais la purifier. Je deviendrais si pur que plus personne n'osera me faire du mal. Plus personne n'osera prendre mon inconscience.


Il s'aida de ses mains à plats sur la table pour se relever et enlacer son amie, les bras autour du cou.


Oui, on s'est trop moqué de moi, on s'est trop jouer de moi, mais maintenant, c'est moi qui va jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Sam 11 Oct - 14:15

Un refus exprimé de la part de son ami fit que Evangeline jeta à moitié cette sucrerie dans son pot , comme si elle n'en était jamais sortit. Non , elle n'allait pas la manger , par principe de la théorie qu'elle s'était faite , et aussi parce que les sucreries , c'est bien mignon , mais elle n'en raffolait pas.
Elle ne comprenait d'ailleurs pas comment sa fille , et même Doan peuvent avaler des quantités affolantes de sucre , ça en devenait presque une sorte de drogue ,non ? Aaah , en tout cas , ça ne faisait qu'écoeurer l'ange qui pourtant , se laissait quelque fois porter à de petites gourmandises tels que les ours remplis de cette guimauve blanche , mais ça , c'est son petit péché mignon.
En parlant de mignon , le brolita qui était devant elle vint à se mettre à ricaner , puis rire , tout ça sous l'incompréhension totale de la blondinette qui le fixait. Quoi , elle avait un bouton sur le nez ? Il repensait à un gag ? Quoi ? Quoi ?!
Mais d'un coté , voir le visage de son ami s'illuminer de la sorte qu'il laisse entrevoir ce qui ressemblait à un rire lui apporta un certain réconfort. Si il rit , il ne pleure pas , alors ce n'en ai que mieux. Elle aurait bien voulu , elle , l'accompagner dans son petit gloussement , mais non , les évènements d'aujourd'hui la poussaient à rester sans pouvoir exprimer de la joie , bien que son visage n'en soit pas moins doux. Lorsqu'elle sentit les bras de Doan s'entourer sur elle , elle ne comprit une nouvelle fois pas pourquoi , mais tout semblait être dénie d'un quelquonque sens aujourd'hui , alors marchons sur la tête. Le ton attachant qu'il avait employé , assurant qu'il allait "purifier son âme" la fit cependant réfléchir. Oui , une âme blessé comme la sienne n'en peut être que plus pur si il y apporte de la volonté. Non , personne ne lui fera plus de mal , lui-même l'a dit.
Alors prise d'un soudain éclair divin -en quelques sortes- , Evangeline releva la tête , elle aussi. Au sens propre , comme figuré. Oui , elle releva la tête et sourit bêtement , un grand sourire. Elle prit Doan par les épaules et le recula doucement , le plaçant face à elle. Puis elle se releva , d'un coup et prit une grande respiration avant de dire , d'un ton presque décidé en hochant la tête

Oui , tu as raison ! Il faut que tu passes outre , tu es fort !

En se calmant un petit peu , elle a surement dû se faire peur elle-même , elle continua en prenant les deux mains de Doan.

Ce n'est ni ça , ni rien d'autre qui pourrons nous empêcher , ni toi , ni même moi de sourire , hein ?

Pendant un instant , Evangeline revit Céleste en ces paroles , oui , ses paroles étaient typiquement celle que tiendrai sa petite. Depuis petite , lorsqu'elle emmenait tout le monde dans son groupe des "meilleurs amis de la vie de la terre et du ciel" , et même maintenant lorsqu'elle poussait tout le monde à etre heureux , à aimer la vie. Eva devait être un peu plus Céleste. Elle ne devait pas consoler , mais rebooster , et c'est cette envie qui lui prit , maintenant. Elle était comme rechargée.
Alors elle sortit de la petite pièce où elle était , en entrainant avec elle sans vraiment lui demander quoi que ce soit , comme le ferai une enfant en fait , l'Incube. On pourrait croire qu'elle avait une idée derrière la tête , mais non , aucunes idées précises , juste une envie. C'est si bon , de céder à ses envies , c'est si bon , de ne pas avoir à réfléchir. C'est donc ça , ce que ressente les enfants ? Aussi loin qu'elle se souvienne , Evangeline n'as pas eu d'enfance , son séjour interminable au pays des cieux commença à 13 ans. Avant ses 13 ans ? Un trou noir , un néant de souvenir où jamais , jamais elle n'a mit le pied.
Ne rien savoir sur qui elle était , elle s'en était toujours désinteressé , elle sait qui elle est , maintenant. Maintenant , elle est Evangeline , maîtresse d'école et maman , fiancée et amie. Et adulte. C'est surement pour ça que Céleste est aussi importante pour sa mère. Céleste enfant à été en fait l'enfance qu'elle n'a pas eu , où qu'elle ne se souvient pas avoir eu. C'est pour ça que ses premiers pas etaient un peu les siens , que ses premiers mots sortaient un peu d'elle aussi. Et ce bonheur fût renouveler , une nouvelle fois , en sa seconde fille.
A ce moment , là , elle avait entrainer Doan dans sa boutique , qui était vide. L'heure du déjeuner retenait surement les clients , où peut-être qu'ils arrivaient tous en masse , qui sait. Mais en tout cas , à ce moment , personne. Alors Evangeline pû lâcher le démon et partir valser entre les rayons , prenant des choses par-ci , par-là , sans aucunes idée , se fiant seulement aux paquets colorés , où aux formes mignonnes. Et une fois un petit sac bien remplie , elle vint à tout déposer lourdement sur la caisse. Une ribambelle de sucreries , de choses qu'elle n'avait encore jamais essayer , les laissant plutôt à ses enfants.


Voila , je vais prendre touuuuuuuuuut ça. J'ai eu raison ? Aah , je sens que ça va me rester sur l'estomac..Non ,en fait , je vais ramener ça à la maison..tu as des sacs roses ? J'aimerai bien un sac rose...où un jaune , pour rappeler le soleil. Ca serai une bien jolie façon de retourner cette journée qui semble dépourvue de couleurs..Est-ce que tu as des arc-en-ciel ? La pluie et le soleil font des arcs-en-ciel. Oui , c'est ça , tu es un arc-en-ciel. Tu es l'incarnation du mélange entre la pluie et le soleil , comme un mirage coloré.


Ici , au village , le temps semble être une unité bien futile. Les années ont eu beau passer , certaines choses ont dû changer , mais d'autres resterons intact. Nous en avons la preuve ici même , avec ce garçon aux vêtements colorée , et cette fille au discours qui nous donne envie de la secouer.Mais peut-importe ce que vous en pensez , c'est ce qu'elle pense elle qui importe. Son discours , c'est le même qu'elle emploie avec ses élèves , et ses enfants , un discours remplie de toutes les merveilles du monde qui lui ont tant appris , de douces métaphores qui exprime qu'en fait , quoi qu'il se passe , où qu'elle tombe , un nuage la retiendra toujours.
En se retenant droite , comme si elle prenait la posture d'une espèce de princesse , Eva joignit ses deux mains derrières son dos et se balança de gauche , à droite , doucement.


Tu te sens capable de répandre de la couleurs , encore ? J'en ai besoin moi , beaucoup en ont besoin , toi même , tu en as besoin..

_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Dim 12 Oct - 0:25

Doan regarda Evangeline, les étoiles dans les yeux. Cette femme à un pouvoir extraordinaire !
Autant Kiara usait de son fort caractère pour se faire entendre, que Evangeline, elle, utilise la douceur pour attirer le publique. Toutes les deux sont si différentes, et pourtant, dans l'esprit de notre incube, elles son pareil: se sont des femmes.
Oui, bien sûre que se sont des femmes ! Elles sont formée fémininement, leurs corps leurs permettent de porter des enfants... Ce n'est pas ce que je veux dire: se sont des FEMMES ! Des guerrières des femme puissantes. Chacune a sa façon de le faire valoir, l'une par la force, l'autre par la douceur, l'une est sombre, l'autre est blanche, la première est dominant, la seconde est dominée. Mais elles propagent l'idée de vie. C'est ce que Doan trouve beau chez une femme, parmi tout un tas d'autre choses: la force mental du sexe féminin. Les femmes, le sexe fort. Toujours d'après lui.
Il voit les femme comme étant des créature douées d'une facilité incroyable de fascination. Elles fascine ! Il trouve sa magnifique qu'elles soient les seules à avoir le choix de vie ou de mort sur un être, de le porter en leurs sein... Ca nous parait normal, à nous... Surtout si on est une fille, mais mettez vous à la place d'un philosophe: ne trouvez vous pas ça splendide qu'une être quel qu'il soit puisse porter dans son ventre un tout nouvel être ? Un nouvel être qui, quand il naîtra, et quelque année après, sera aussi grand que ce parent et enfantera lui aussi ? Elles ont longtemps été épiée, et dans d'autres cultures, elle le sont toujours. Enfin, vous me diriez, sans parler d'autre cultures, les hommes ont toujours cette idée horrible de bonne sur la femme. Doan ne pense pas ça, lui. Non, pour lui, la femme est l'égale de l'homme, et elle est peut-être plus que ça: elle est la Créatrice. Il n'y a pas de Créateur, mais une Créatrice, après tout comme je vous l'ai déjà dit, la femme ne décide-t'elle pas si son enfant verra la lumière du jour ou non ? Il pense aussi qu'elles sont extrêmement modestes et patientes.
La force, donc, de Eva était différente de celle de Kiara mais tout aussi puissante. Cette femme à le don de vous relever rien qu'au son de la voix. Avec quelque fois de la peine à le faire, mais elle y arrive. Le jeune homme (je déteste dire ça de Doan XD ) est toujours aussi déchiré du départ de sa belle, et peut-être encore un peut énervé contre son fils, mais là, Evangeline retient sa chute.
Soudain, Sa main fut saisit par l'ange qui l’entraîna sans qu'il n'en comprenne quoi que se soit, dans l'enceinte de la partie publique de la boutique. Elle arrêta sa course vers le comptoir puis la continua seule dans les rayons. A ce moment, Doan aurait crus voir une enfant. Enfant Evangeline. Comme elle devait être mignonne, enfant. A ce moment, il aurait vu son fils, plusieurs années en arrières, les premières fois qu'il est entré dans la boutique. Presque autant friand de sucrerie que son père à cette époque, c'était pour lui le paradis, le rêve devenu réalité ! C'est comme les enfants des pâtissiers ! Quelle chance !
Mais vous vous doutez bien qu'une pareil chance deviens une banalité au enfants né ou presque dans un milieu comme celui-ci, et, à Wesley, se qu'il lui reste de la gourmandise, c'est le chocolat et le caramel. Tout les caramels et tout les chocolats. Le reste ne lui dit plus rien. Il ne crachera pas non plus sur les sucettes, les fameux crocodiles, les chewing gum,... Mais vous êtes sûre qu'il ne finira pas le paquet. Enfin, je ne vous cache pas non plus de vous dire qu'à chaque fois qu'il mets les pieds ici, il pique un ou deux quelques choses sous les yeux de son père, mais "il a le droit" alors... Pas plus tard qu'hier soir encore, il s'est mit à manger 3 ou 4 Têtes Brûlées.

Alors, d'un coup, à croire qu'un ouragan allait arriver dans peut de temps, Eva se précipita presque à la caisse avec ses article. Eva, elle ne vient pas souvent faire des achats. Au faite, si elle viens, c'est peut-être pour offrir de temps à autres des douceurs à sa familles, mais elle-même n'étant pas une folle de confiseries, les paquets doivent durer longtemps dans le placard. Quoi qu'avec Lee-na, ce n'est pas si sûre.
Mais c'est vrai que les blabla de son amie et puis, cette arrivée soudaine de produits sur sa caisse avait un peut étourdit l’esprit déjà embrumé de notre petit démon angélique. Mais ça le fit vite sourire. Il vit cette étincelle venant de l'ange comme une envies de remonter le niveau de bonne humeur, faire de cette journée un petit brin de gaieté malgret tout. Et c'est vrai que même s'il ne voulait pas sourire même après la plus drôle des blague, la jolie blonde réussis son challenge, si s'en était un. Doan souris et pour la première fois aujourd'hui, son sourire fit miroiter l'iris de petit borgne. Il était loin d'être "heureux" mais au moins, juste pour cet instant, il oublia la plus grosse partie de son mal être. Mais le truc, c'est que dès qu'Evangeline partira, lui, il retournera peut à peut dans ses noires idées. Oui, se qu'il à dit tout à l'heure, ça n'a pas été dit sur un coup de gueule. Il compte bien faire changer le comportement des autres sur lui. Et il peut aller loin. C'est impensable, mais il en est capable.

Regarde, j'ai des sacs offerts par des fournisseurs comme ça. Ils sont adorable non ? ^^

Il se courba un peut pour tirer d'un des rangement de sa caisse un sac en tissus fin mais qui semblait bien résistant rayé de couleurs crème et chocolat avec juste l'inscription d'une marque de confiseries forains.

J'en ai que 6, alors je ne vais pas les vendre... Je comptais simplement les garder... Tiens ! ^^ Mets tout ça dedans !

Il passa le dit sac avec un autre au cas où elle n'en aurait pas eu assez de place. Après, ou pendant qu'elle rangeait - ou pas ! - ses achats (oui parce qu'on va dire que Doan les a passé au bip ! XD), il dit:

Evangeline chan, je sais, et je comprend que pour le moment tu n'es pas envies de parler ni même peut-être de voir ta fille, mais je te promet que ce n'est pas de sa faute. Je sent ses chose là et j'ai bien sentis que c'était Wesley le coupable, hier soir. Et puis venant de Céleste ça me choquerais que se soit elle qui ait prit la décision. Elle est si jeune et si fragile, elle doit probablement être autant blessée que toi si ce n'est plus. Tu es une très bonne mère et je sais que tu va prendre soin d'elle comme tu n'as jamais cessé de le faire, mais reprends le service au plus vite, d'accord ?


On sonna midi dix-sept. La boutique est fermée pour l'heure du déjeuné jusqu'à 14:00 pendant 5 heures et demie ensuite. Doan appuya sur plusieurs bouton tactiles pour mettre en veille sa caisse, puis, se pencha pour éteindre les lumières des rayons, plongeant le shop d'un coup dans le noir, avant que les pupilles ne s'habites à la lumière naturelle qui passe par les multiple petites fenêtres et la grande vitrine. Il ne faisait pas si sombre que ça, au fait, c'est juste que ça fait bizarre sur le coup.


Je vais rentrée chez moi et revenir après. De mon côté, il ne faut pas que j’espère voir mon fils au moins jusqu'à ce soir, et encore, je pense plus à demain matin. Ou midi... Enfin, soit en ce moment il est levé mais ne se lèvera pas, soit il regarde l'heure et se presse de remonter dans sa chambre pour ne pas me croiser... Mais ça lui passera. J'espère que pour Céleste chan ça va bien se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Dim 12 Oct - 3:06

Un vif hochement de tête montra à l'Incube qu'elle approuvait l'idée de ce joli sac en tissu. Oui , les arc-en-ciel n'étaient pas là , ni même la couleur jaune , mais d'un coup , toutes ses réclamations furent oubliés , et ce sac devint le seul qu'elle voulait et qu'elle aurait pû vouloir. Elle regarda le vendeur mettre chacun de ses achats dans ce dit sac , en souriant.
Mais son sourire vint à s'éffacer , comme si la réalité se mit à passer un chiffon sur le petit air joyeux qu'elle avait. Lorsqu'elle entendit Doan parler de sa fille , ses petites ailes la firent attérir et retomber sur la terre réel , la terre où sa fille doit surement être dans sa chambre , toute seule. En écoutant ce que le démon mignon avait à dire sur ce pourquoi elle était venu au départ , Evangeline soupira ensuite , et lui répondit.


-Céleste est autant coupable que l'est Wesley , il n'a fait que céder à ce pourquoi il vit , il est comme toi , c'est sa nature..Mais tu as raison , je ne peux pas en vouloir à Céleste éternellement , alors en rentrant , nous en discuterons et ..tout vas redevenir comme avant. Toi non plus , tu ne peux pas être fâché contre ton fils , on..on doit effacer nôtre colère pour pouvoir avancer , nos enfants sont surement touchés , eux aussi , et ils passent avant.


C'est pour cela que , lorsqu'elle rentrera , Evangeline montera jusqu'a la chambre de Céleste pour lui montrer qu'elle est ici , qu'elle le sera toujours , et qu'elle l'aime. Biensûre , tout ne sera pas "oublié" comme si rien ne c'était passé , mais sa fille ne devait pas s'en rendre compte. Non , Evangeline allait agir avec elle comme elle à toujours agit et comme elle agira toujours , c'est-à-dire avec amour et douceur.
Céleste ne devait surement pas bouder , elle devait juste avoir peur de descendre de sa chambre. C'était une "auto punition" en fait. Mais Evangeline ne supporterai de toutes façon pas une soirée sans sa fille. Lorsqu'elle est chez son père, la séparation n'est pas difficile , puisqu'elle est habituelle , mais là , si Céleste n'est pas avec elle alors qu'elle est dans la maison , la jeune maman se sentirait d'autant plus mal. Alors elle ferai tout , ce soir , pour que tout soit comme ça l'a toujours été , c'est-à-dire à la limitte de la perfection. Même si sa fille , elle n'était plus si "parfaite" que ça désormais..
La pièce fût ensuite soudainement plongé dans une obscurité partielle , en fait , les deux premières secondes , c'est comme si il faisait noir , mais lorsque , comme dit plus haut , les yeux s'habituent , la pièce n'est pas si sombre que ça avec la lumière du jour. Sauf que , la prochaine fois petit Incube que l'envie te prend d'éteindre les lumières , prévient ton amie qui était à deux doigts de se cacher.
Mettre une pièce soudainement dans le noir , c'est la chose la plus effrayante pour elle. Même après de presque 9 ans de vie commune , Kim sait qu'il doit toujours prévenir la belle avant d'éteindre les lumières. Sinon , ça lui fait ce genre d'effet , le genre de "sursaut d'angoisse" , comme lors des coupures de courants. Ca peut paraître idiot , mais cette peur qui la suit depuis toujours la ronge presque. Sous son lit à elle , ce n'est pas un monstre qui se cache , c'est une ombre , et sa plus grande peur , c'est que cette ombre l'entraine dans un abyme profond dont jamais elle ne sortira.Bref , tout ça pour dire qu'en fait , elle avait un peu eu peur. Juste un peu.
Mais bon , Doan fit une nouvelle fois entendre sa douce voix et Eva oublia presque l'obscurité omnisciente pour se concentrer sur ce qu'il disait. Il allait rentrer , elle devrait donc surement en faire de même , sauf si l'envie lui prend de passer au salon , elle verrai. Mais pour l'instant , elle s'approcha du démon un peu plus , histoire de se sentir moins seule et elle répondit , ayant préalablement prit ses sacs avec elle.


Tu connais Céleste , elle n'a jamais fait la tête longtemps , même lorsqu'elle à apprit que je n'ai pas eu le courage de résister à l'envie de lire son journal , elle ne m'en a pas voulut ! Wesley non plus , il ne restera pas enfermer longtemps , je l'éspère !

Il est clair que l'enfant Chiber avait énormément de force de caractère , ça ne devait pas être facile tout les jours ! Wesley , Evangeline lui apporterai surement un regard différent pendant quelques jours , mais il redeviendrai vite sa "deuxième petite poupée" , et son caractère grognon ne ferai que donner encore plus envie à cette jeune femme de lui tirer les joues. Surtout que maintenant , il était presque un peu de sa famille ! Dans un sens..Enfin bon , aujourd'hui ,le fils démon n'interessai pas plus que ça Eva , bien que rien de méchant en soit , juste qu'elle se préoccupait plus de son père , et surtout , de sa famille.
L'ange vint ensuite à enlacer l'Incube tendrement , en frottant sa mains sur son dos.

-Je repasserai peut-être , je n'en sait rien , je verrai !Mais on se tient au courant , d'accord ? Et puis , il faut que je te rende ton bracelet en fait , c'est moi qui l'es ..:3

Puis elle se décolla pour se rapprocher plus d'une fenêtre proche , histoire d'avoir le jour rassurant et vérifia que rien ne manquait sur elle. Doan devait surement avoir autant hâte qu'elle de rentrer chez elle pour se reposer ,c'est que lui , il travaille , alors que elle , elle occupe ses journées à..rien justement. A tout et rien. Enfin si , elle accomplie son role de Maman en suivant un peu partout sa cadette ,histoire que celle-ci ne finisse pas dans de beaux draps , autant au sens figurés qu'au sens propre , et elle vague , par-ci par là , en faisant des gateaux , du jardinage ,en sortant..comme une parfaite petite vie en fin de compte. Mais le travail lui manquait quand même assez , rien que pour avoir un véritable but en se levant le matin , comme correctement faire réciter son poème à Tom , où faire comprendre les multiplications à Juliette ,oui , ce sont des choses comme ça qui lui manquent , des choses simples.
Quoique à ce moment , son but était de faire sourire Céleste , et que cette journée se termine le plus vite possible. C'est pour cela qu'elle se dirigea doucement vers la porte du shop , tout en s'adressant à Doan


Au pire des cas , je te le rend demain , où après demain , d'accord ? J'éspère que tout vas s'arranger , et que cette journée soit vite terminé pour qu'un nouveau lendemain commence ! Bonne chance et douce et paisible fin de journée !

Et après avoir adresser un baiser de la main au démon , l'ange posa une mains sur la poignet , la poignet qui séparait cette boutique enchantée du monde exterieur qui l'était bien moins.

_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Dim 12 Oct - 13:52

Un incube réagit toujours à son instinct. Un incube, qu'il soit de la "mutation supérieur" des humanoïdes - comme ces scientifiques les appelles de part leur modernité -  ou qu'il soit resté primitif est un incube. Ils ne peuvent changer car c'est dans leurs gènes, il sont ainsi fait. Cependant, certains incube de la "mutation supérieur", même étant sous leur véritable forme, son conscient humainement parlant. Et c'est le cas de Wesley. Cette nouvelle génération d'incube compte énormément d'individus, ils seraient aujourd'hui plus de la moitier de la race des incubes, mais seulement une petite poignet d'entre eux son capable de réfléchir en temps que tel, sont doué d'intelligence et de conscience. Ce n'est pas le cas de Doan qui lui, sous sa forme incube, est primitif, réagit selon son instinct, réagit selon ses envies. De cette troisième génération d'incube, la plus récente, sont donc nés les incubes humanoïdes et doué de réflexion. Noor et Wesley en font partis. Ils peuvent en quelque sorte "se contrôler". Ils sont capable de penser tel qu'ils penseraient sous leurs forme humaine. Ainsi, seul leurs physiques changeraient, pas leurs comportement. Le seul hic est qu'ils ne peuvent se contrôler éternellement et surtout si cet individus n'as toujours pas œuvré.
Maintenant que Wesley à œuvré, peut-être qu'il pourra mieux se contrôler, qu'il pourra être comme Noor. Noor, lui, ne s'est pas arrêté à une fois, c'est évident. Il ne l'a jamais clairement dit, mais on le sait. Tout le monde le sait, mais aucuns jugement n'est porté parce que jusqu'ici, il s'est toujours arrangé pour œuvrer avec des femelles plus vieilles que lui - de quelques années bien sûre - plus vierge et, mais là c'est seulement en option, avec aucunes fierté d'elle-même. Et ce type de femelle correspond à cette sirène: Milady. Or, Wesley, lui, à œuvré avec une fille vierge, et fière - dans un certains sens; je dit pas qu'elle est précieuse XD - bien qu'elle soit plus vieille que lui, elle reste encore jeune. Il a mal choisis sa proie mais après tout, sur ce point, on ne lui reprochera pas l’infidélité.
Il a agit pour son démon, pas pour lui. Ca, Doan l'as compris. Et c'est aussi voyant que le nez au milieu du visage: la façon dont Wesley s'est pris pour parler de son acte impur à son père était des plus angoissante. Il était angoissé et rien que son regard traduisait la quiétude et la honte sur lui-même. Quand il lui as dit que ce n'était pas se qu'il voulait, qu'il n'as pas réellement compris ce qu'il se passait, c'était vrai. Après, a-t'il réellement essayer de se contrôler à son maximum, ça c'est une autre question. Dans quelques jours, refera-t'il la même chose, sera t'il aussi soumis à son démon qu'hier, ou sera t'il comme son meilleur ami qui s'est parfaitement se contenir... Jusqu'à une certaine limite du moins. Et bien, ça, temps qu'il sera sous sa forme primaire, Doan n'en sera pas sûre. Et il lui en veut beaucoup de ne pas avoir fait le maximum pour contrôler son démon, au moins pour rentrer à la maison et se calmer. C'est ce qu'il aurait dût faire, et aussi bien, c'est ce que le fils de notre vendeur pense en ce moment.
Doan vois aussi un certains désire de se faire valoir, en son fils. Ou plutôt, peut-être un appel à l'aide ? Il ne sait pas comment appelé ça, mais Wesley n'as plus de mère. Elle s'est envolé sans même expliquer quoi que se soit de concret à sa progéniture. Et sa mère, c'est une femme. Ca semble idiot que je dise ça, mais c'est important de le préciser. Peut-être est-ce que Wesley éprouve en ce moment un certain méprit envers les femmes ou bien, reste-t'il septique quant-à leur comportement doux et aimante, et que se serait pour ça qu'il se serait laisser dominer par son démon, pour montrer qui était "le chef", qui devait donner les ordres et qui devait obéir ? De toutes manières, chez tout les incube c'est ça, et même chez Doan lui-même. L'incube est un démon dominant les femmes, et le sexe, bien qu'il soit un moyen efficace et unique de se reproduire, à aussi sa part de dominance. Mais même si cette hypothèse reste improbable, Doan la garde tout de même dans le tiroirs des "raisons pour laquelle Wesley a agit ainsi".
Dans le mot "dominance" on vois souvent la haine, la méchanceté et une violance inouïs. Hors, il y a deux dominance: la dominance violante et la dominance pacifiste. La pacifiste serait plutôt une manière romantique de dire qui est-ce qui, cette fois, dirigera l'acte. Cette fois c'était Wesley, mais peut-être qu'une prochaine fois, c'est Céleste qui voudra se fondre dans la passion charnel ? Pas maintenant, mais plus tard !
Non, Doan ne pense pas une seconde que son fils ait été malsain et agressif avec Céleste, mais il pense plutôt que de toute manière, Wesley avait décidé que, alors, sa petite amie devait subir, tout simplement. Et c'est ça qui énerve Doan, c'est ce manque considérable de contrôle, de respect, de responsabilité. Peut-être que ça s'est bien passé, peut-être que tout les deux s'en sont sortis seulement étourdit par cet acte d'adulte qu'ils venaient trop tôt d'expérimenter, alors, Céleste n'en serait pas traumatisée, mais ce qui est sûre, du moins, du côté de Wesley, c'est qu'il y a beaucoup de honte et il est certain qu'il ne voudra pas, lui, le refaire de ci tôt. Mais son démons, pour lui, il est évident que c'est une toute autre musique...
Quoi qu'il en soit, Doan ne répondit qu'un oui bref de la tête, comme s'il voulait montrer qu'il avait écouter mais qu'il voulait vite passer à autre chose. Après tout, maintenant que les deux parents ont discutés de la chose ensemble, il est de reste qu'ils en parle chacun de leurs côtés à leurs enfants.
Comment ça va se passer ? Dans la tête de Doan, du côté des filles, ça va se passer avec douceur. Il y aura surement de la mise au point, mais il n'y aura rien de méchant en soit. Or, de son côté, il sait déjà comment ça va se passer: soit aujourd'hui ne sera pas le moment pour parler avec son fils, soit, le père dira quelque chose que le fils interprétera mal et HOP ! Une cascade infernal de grognement se suivra et là, il faudra attendre encore quelques heures ou quelques jours avant de retenter une discutions. Mais qui sait ? Aussi bien, il aura seulement besoin de parler avec Céleste. Oui, c'est ça. Peut-être que Doan devra attention que la mère et la fille aient une discutions pour laisser Wesley parler avec Céleste, sans même parler de "ça", mais peut-être que de retrouver sa belle passera les tempête et qu'il sera plus coopératif ? On ne sait pas à l'avance comment va réagir Wesley ni se que l'on doit faire, ce garçon reste un mystère.
Mais sans retourner dans les blabla, Evangeline semble avoir compris le message du hochement de tête de son interlocuteur puisqu'elle se mit maintenant à parler de "rendre le bracelet". Je ne suis pas au coureeent ! Explique moi Doan !


Mon... C'est toi qui l'as ?! LE bracelet ? Et moi qui pensais que c'étais ma nièce... Comme quoi, je ne fait pas attention à qui je prête mes affaires ! ^^'

Ce dit bracelet, il est unique, introuvable nul part et pour cause, c'est un fait main. Fait il y a environs 5 ans par une petite fille adoratrice des créations artisanal: Cassie elle-même. Cassie, la nièce de Doan, adore tout ce qui est de la fabrication manuel. Minutieuse, concentrée et patiente, quand elle est lancé à faire un bracelet brésilien pour Adrien, des animaux en perles pour sa collection personnelle, des scoubidous colorés, des scrabooking, et même des petits objets en bois tel que des meubles pour poupées, des bijoux fait à partir de la fameuse patte Fimo ou bien de la porcelaine froide... Elle est capable de vous créer des objet unique et si bien pensé qu'elle pourrait en ouvrir une boutique ! Et ce bracelet était pensé pour son oncle, pour "la fête des Oji - comme elle l’appelle souvent - trop gentil du monde de la terre, du ciel et de l'univers intergalactique de l'espace temps"... Une des fêtes du calendrier  "Jumelien" créer avec sa demie soeur, surement... C'était une de ses première créations, alors autant vous dire qu'il n'étais pas "exceptionnellement beau" mais il était unique et surtout, il n'y a pas besoin d'avoir des yeux en bonnes santé pour voir qu'entre le fil, les perles et toutes la babioles décorant ce bijoux de poignet, il y avait d’énormes paillettes d'amour. Cassie a toujours adoré son oncle et a toujours vu en lui un model. Elle ne se dit pas s'inspirer du lolita comme Doan, mais du fairy kei, du decora. Mais cette fascination pour ces style vestimentaires colorés et fantaisistes lui viens du brolita, sans aucuns doutes. D'ailleurs, son comportement lui-même est brodé sur celui de notre incube.
Or donc, si Doan pensais à ce point que c'était elle la "voleuse de bracelet", c'est parce qu'à chaque fois qu'elle le vois, elle veux le modifier, le trouvant "dépassé", "moche". Mais quel intérêt ? Ce bracelet est LE bracelet ! Il a été confectionné ainsi et jamais, pour rien au monde, qu'il soit grossier, informe et bien d'autre, Doan le changerais pour un autre. Il arrivera toujours à l'accorder avec une de ses tenus, oui, ça, c'est du gâteau pour lui ! Mais à vrai dire, c'est Kim aussi, qui lui donne de fabuleuse idée de coordination, des idées auxquelles Doan, lui, n'aurait jamais songé ou jamais il n'aurais voulu essayer de peur d'être ridicule... Ce coréen est une divinité de la mode ! Et c'est bien une des raisons qui pousse Doan à l'admirer chaque jours.

Tu me le rendra quand tu pourra, ce n'est pas pressé ^^ Tu n'es pas comme ma soeur où là, il faut pleurer pour récupérer quelque chose...

La belle ange offrit un baisé volant à Doan. Celui-ci lui souris. Apparemment, il a retrouver un petit quota de bonne humeur ! Magnifique. Il s’apprêta à pivoter sur le côté pour  bricoler quelque chose que moi même narratrice je ne sait pas quand, quand Eva ouvrit la porte, il reconnu du coin de l'oeil une silhouette. Il manqua de tomber quand il se re-retourna face à la porte. Il resta cependant sérieux et fixa l'incruste.

Qu'est-ce... Queeee... Bonjoooour ! ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wesley Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 21 mars 2023 (11 ans)
Petit(e) ami(e): Céleste Swinner
signe(s) particulier(s): présente un souffle au coeur très discret et est myope.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Dim 12 Oct - 13:52

Apparemment, Wesley ne s'attendait vraiment pas à voir Evangeline; ses yeux gros ouvert traduisant une surprise presque effrayante.
Il était réveillé depuis 9:30 ou bien 10:00... L'heure sur son portable avance un peut, ou bien elle recule, on ne sait pas trop. En tout cas, l'interprétation de la journée de son fils par Doan était vraie, ou presque: il comptait bien ne pas-bouger-de-son-lit. Il comptait bouder, comme il le fait si bien, ou a moins que ce n'était pas bouder, mais que c'était plutôt se cacher. Oui, je penses surtout que c'est ça. Quelle disgrâce que d'avoir dit aussi naturellement à son père que l'innocence venait de nous dire adieu ! Quel sorte de scène son père pouvait-il bien s'imaginer ? AH ! Il ne préfère même pas savoir et c'est bien pour ça qu'il serait resté dans sa chambre s'il ne se serait pas rappelé que, plus tôt, quelqu'un était entré dans sa chambre et qu'il aurait reçus le rituel du matin. De quoi je parle ?
Wesley n'était pas réveillé mais il ne dormait pas non plus quand son père est venu lui déposer un bisous sur la joue, comme il le fait tout les matin depuis qu'il est bébé. Au fait, il somnolait. Il dormait mais ressentait les sensations du réveille. Enfin, il n'en était pas sûr, mais il est persuadé que son père est tout de même venu lui dire bonjour ce matin avant de partir au boulot. Alors il ne lui en veut pas vraiment ? Alors il le considère toujours comme son fils, son bébé, son trésor d'amour ? Ce fut une sacrée épine retirée du pied, tout de même. Hier soir, c'est comme si Doan portait un regard inconnu sur son fils. Il semblait l'avoir oublié, comme si jamais il n'as fait parti de sa vie. Alors bien sûre, Wesley s'est sentis abandonné par son deuxième parent. Mais on parle ici de oan, et c'est vrai que maintenant, le petit malfrat se sent ridicule d'avoir pensé quelque chose d'aussi idiot de son père ! Lui, abandonner son fils ! Haha ! Quelle histoire !
Mais il en a cauchemardé toute la nuit. Il s'est réveillé plusieurs fois, tremblant. Sa mère l'as oublié, déjà, alors que pouvait-il bien faire si son père faisait de même ?
Il sait qu'il a fait quelque chose de grave, mais pas au point de mériter l'abandon ! Il n'as ni violé ni tué Céleste ! Enfin, c'est vrai qu'il a pêché, mais elle ne semblait pas non plus effrayé... Au contraire hein !
Alors, après avoir pris son petit déjeuner vers 10:25, il s'est décidé d'aller voir son père. Mais il s'est écoulé tout de même 2 heure depuis ! Pourquoi ? Et bien, quand on est anxieux, on hésite tout de même à partir vers "le danger". Mais ayant prit un bon bol de courage, il se lança à travers champs pour se poster devant la boutique de son père. Il sait qu'à cette heure-ci, il serait en train de fermer pour entrer manger. Mais il n'était pas sûr qu'il soit revenu ce midi à la maison, mais il était évident de le retrouver ici de toute manière.
Il n'avait pas pensé à regarder par la vitrine, l'intérieur de la boutique et puis, qu'est-ce que ça lui aurait apporté ?
Et bien de savoir qu'Evangeline était là ! 
Quand il posa sa main sur la poignet, la porte s'ouvris soudainement. A cet instant, Wesley perdu tout contrôle puisqu'il se dit qu'il allait se retrouver nez à nez avec son père. Alors qu'est-ce qu'il allait lui dire ? Il a oublié se qu'il voulait lui dire... QUE DIRE ?!
Mais se fut d'autant plus horrible quand il se retrouva non pas en face de son géniteur, mais en face de la génitrice de sa copine, vous savez, celle à qui il a fait perdre toute pureté ? Là, c'est vrai qu'il ne savait plus où se mettre. Il sait parfaitement qu'Eva est au courent. Et c'est la mère de Céleste ! Là il s'agit d'une mère qui pourrait le sermonner de part son inconscience d'avoir voler l'innocence de sa fille adoré ! On parle bien d'Evangeline, donc la méchanceté, elle ne sera pas au rendez-vous, mais il a été surprit de la réaction de son père, pourtant incarnation de passion, de calme et de gentillesse... Au fait, Eva et Doan se complète parfaitement: ils sont pareil, la seule différence est que l'un est un homme, l'autre une femme. Alors si son père à si mal réagit, imaginez Evangeline !
Par reflex, Wesley recula timidement d'un ou deux pas. Profitez-en, c'est très rare que Wesley se retrouve aussi soumis ! Après tout, il connait la hauteur de la gravité de son acte. Surtout qu'il ne s'agissait pas d'une "fille", mais d'un ange !
La réaction de son père était soit du lard, soit du cochon, il ne savait pas trop. Ca se voyait que lui aussi était surpris de le voir et le "bonjour" était surement sortie sans faire exprès. Mais Wes ne répondit qu'avec une grimace, à ce moment, il est étrangement devenu muet ! Il baissa même le regard face à la femme devant lui. D'habitude, il l'aurait fuis pour ne pas être victime de ses baisers et ses câlins. Cette fois, il l'aurait fuis pour ne pas recevoir de claque ou un message noir.
Enfin, il réussis tout de même à dire quelque chose à Evangeline. C'était dit sur un ton né d'un mélange entre un timbre narquois et un timbre vexé, déçus, peut-être même triste.

Ouais, j'sais: faut pas que j'compte voir Cé pendant un moment hein ? J'sais bien qu'des barrières vont être mise maint'nant...


Il n'y avait ici rien de méchant, juste, il pensais bien qu'Evangeline protégerait sa fille en refusant d’accueillir Wesley chez elle ou bien même de la laisser sortir quand lui sera déjà dehors. Au fait, il pensait pas qu'Eva punirait sa fille, mais plutôt Wesley, oui, c'est comme ça qu'il oit ça. Pourquoi ? N'est-ce pas là la vision de voir des hommes ? Je veux dire, il est évident que si, dans un futur lointain, Wesley devait avoir une fille et que celle-ci viendrait le voir en lui disant qu'un garçon à profité d'elle, ce n'est pas elle qu'il punirait, mais le garçon, et comment ? En l'interdisant de la voir ! Ca s’appelle l'instinct de protection de sa progéniture. Enfin, lui est loin d'avoir une progéniture et c'est loin d'être un rêve, mais je dit ça juste pour illustrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Mer 15 Oct - 16:34

L'ange laissa échapper un petit gloussement , il est vrai que ce bracelet , elle ne lui avait pas tellement demandé la permission de l'avoir , elle était juste passé le voir , l'avait essayer et..ne l'avait tout simplement pas enlever. Et les jours où elle y pensait , ce souvenir s'éffaçait , tantôt par une distraction autre , tantôt par ce que l'on appelle une "flemme". Enfin , Evangeline à rarement la "flemme" de faire quelque chose , oui , son énergie est toujours présente , surtout quand il s'agit de rendre service , où bouger. Elle ne râle que très rarement , voir jamais , même lorsqu'elle effectue les tâches ménagères. bien qu'en fait , ce soit le seul travail ingrat qui lui soit affubler , et qu'en plus , elle est aidée par Céleste la plupart du temps. Les choses plus "compliqués" , comme les comptes , les factures..tout ça , elle aimerai bien les laisser à Kim Dae , mais son copain serai capable de bruler tout ses papiers sous prétexte que ce n'est qu'une "paperasse sociétale inutile faite pour les moutons" , oui , si elle le laissait faire , Kim ne paierai que ses factures lorsqu'on viendrai lui réclamer , ce n'est certes pas responsable mais en même temps , tout le monde sait que les responsabilités ne sont pas mot d'ordre chez cet homme.Et aussi , ce manque de monotonie est certainement ce qui à fait tenir autant ce couple , le fait que Kim soit partant pour tout , et n'importe quoi , n'importe quand , mais pas avec n'importe qui. Voilà , c'est ça , son petit quotidien , d'accord , ce n'est pas une folie extrème , mais cela suffit pour donner ce boum au coeur à nôtre ange.
Un boum qu'a sû lui donner justement aussi son meilleur ami , qu'elle s'apprétait à quitter dans un large sourire. Oui Doan , tu auras surement ton bracelet la prochaine fois..
Mais alors qu'elle allait pousser la poignet , celle-ci la devança et se poussa toute seul , une seconde de surprise à penser que c'était un acte magique , et puis Evangeline se retrouva face à ..


Qu'est-ce... Queeee... Bonjoooour ! ^^'

Aucunes réactions. Elle fixait juste l'individu qui venait de passer la porte. Aucunes réactions oui , mais l'émotion n'en était pas moins présente. Quelle émotion ? Bonne question.
Alors que pourtant , elle aurait croisé Wesley deux jours avant , les retrouvailles auraient été des plus chaleureuse , de son côté au moins , et elle en aurait profité pour l'embrasser comme elle sait si bien le faire. Pourquoi tant d'affection à son égard ? Tout simplement parce que c'est un enfant , ami et nouvellement petit-ami de sa fille. Ce n'est pas une réel raison , jamais il ne prendrai à Evangeline le réflexe de caliner Noor , même si le sang "royal" de celui-ci y influe beaucoup , on ne caline pas un bébé royal , mais pour autre exemple , Adrien , qui est aussi un ""enfant"" et un ami de sa fille n'a pas d'attention particulière comme Wesley en a de la part de la professeur. Donc clairement , les raisons pour lesquelles Evangeline aime étouffer Wesley sont floues , voire inexistantes. En fait , le paternel de celui-ci y joue beaucoup quand même. Pour elle , ce Wesley est un Doan enfant , alors il mérite ce que méritait son père à son âge ; des tirages de joues , des bisous collants et des caresses de cheveux. Biensur qu'elle sait que le petit brun n'a en rien le caractère de son père , ou du moins pas grand chose , mais que voulez-vous. Jamais rien de ce qu'a pû lui raconter Doan sur son fils , ni son mauvais caractère , ni même ses "bétises" ne lui ont fait avoir une image négative de lui , non , elle le voyait toujours comme ce petit bébé aux yeux merveilles , un bébé juste un tout petit peu grognon. Mais pas moins mignon. Elle , elle n'a pas encore eu la joie d'avoir un fils , et elle ne sait même pas si elle l'aura un jour , ses deux filles sont déjà une grande occupation. Mais Wesley , est un garçon , un garçon qu'elle à suivit dés sa naissance , et , même si ça doit bien faire dix fois que je vous le dit : c'est-le-fils-de-Doan , et tout ce qui touchera au Chiber auburn est comme béni à ses yeux. Et de plus , maintenant qu'elle est encore plus "liée" à lui de part sa relation amoureuse avec sa fille ainée , et cela n'a fait qu'accroître son affection pour lui.
Seulement voilà.
Maintenant qu'il se dresse ,là , devant elle , l'envie de le caliner à soudainement disparue. Elle se sentait en fait comme..trahis. "Oui Wesley , je t'ai confiée le coeur de ma petite perle , je te l'ai offerte et ai accepté que toi , démon , puisse l'aimer et être aimé en retour. Tu devais prendre soin d'elle , et regarde ce que tu as fait." , ces mots sont typiquement ce qu'elle se répétait , dans son esprit , lorsqu'elle eu croisé les yeux bleus nuit de l'enfant devant elle. Elle lui en voulait , oui. Mais pas au point d'être méchante , non , loin , trèèès loin de là. Mais quand même. Et cette amertume se mélangeait au fait qu'elle savait que désormais , il n'avait plus de maman. Alors c'était en fait une sensation mélangé de pitié , de peine , de rancoeur qu'elle ressentait.
Mais Evangeline reste Evangeline , bien qu'on aurait pû douter de qui elle était rien qu'en voyant le regard assez sombre qu'elle imposait au démon. C'est une ange oui , mais c'est avant tout une mère. Cependant , sa nature repris ses droits au moment où Wesley parla , affirmant qu'il était sur que des "barrières allaient être mise". En reculant un peu - parce que du coup , elle n'allait finalement pas partir si vite , Evangeline lui répondit , en croisant ses bras sur sa poitrine.


Pourquoi , tu as quelque chose à te reprocher ?

Evidemment que cette question était idiote , mais l'ange ne s'y arrêta pas là. Avec l'experience de l'école , elle savait comment obtenir ce qu'elle voulait d'un élève , sans user de la manière forte , rien qu'avec des mots. Elle n'était jamais vraiment sèche , mais pourtant là , ça y ressemblait bien. Mais pourtant , son ton avait beau être ferme , son visage lui était en dissonance , il était calme et doux , et elle avait laissé place à un regard fixant qui remplaçait celui remplie d'amertume d'avant.

Je l'espère en tout cas , j'espère que toi , autant que Céleste d'ailleurs , vous regrettez cette erreur.

Et c'est en soupirant qu'elle termina , en laissant un écart entre elle et la porte , pour si jamais il prenait l'envie à Wesley de ne pas rester hors du magasin.

Mais je ne vais pas te sermonner , ce n'est pas mon rôle. J'ai dit ce que j'avais à dire à ma fille , ton père te dira ce qu'il y a à dire , je n'en doute pas. Et puis c'est faux ; je ne priverai pas Céleste de te voir , ni inversement , c'est une idée stupide et sans interêt. Cependant , et pendant un certain temps , vos rencontres seront plus contrôlés , afin d'éviter à nouveau que..que vous..que vous réempruntiez ce chemin qui vous à tenté une première fois.


L'euphémisme métaphorique, où l'art de dire les choses autrement,est une chose assez bien maitrisé chez elle. Parce que de toutes façon , elle n'associera jamais le mot "sexe" , ni aucuns de ses synonymes à Céleste , jamais , alors dites ce que vous voulez , elle le reformulera.
Un soupire d'agacement se laissa entendre , il n'était ni destiné à Wesley , ni à Doan , juste à la situation. C'est fou à quel point elle pouvait en avoir assez , de devoir être "froide". Maintenant , l'envie de le caliner sortait peu à peu , comme un doux réveille , voilà , elle lui avait dit ce qu'elle voulait dire , mais non , tout n'était pas si facile , elle serai encore froide pendant un moment , un petit moment certe , mais un moment tout de même.
En cherchant à son tour dans son petit sac à prendre son téléphone spécialement décorée d'ailes d'ange , une idée qui n'est forcément pas d'elle , mais bien de Kim , et fissuré sur le dessus de l'écran - parce que sa seconde fille pensait qu'un téléphone ailés , ça vole- , elle prononça cependant une dernière phrase avant que le petit objet de technologie se mette à vibrer , laissant entrevoir son fond d'écran représentant une de ses photos de classes où Lee-na et Céleste avaient été réunis , à sa propre demande.


Mais je suppose que ce n'est pas moi qui t'ammène ici , n'est-ce pas ?

Et après la réponce , où non de Wesley , elle répondit à l'appel qui lui était transmit , un appel provenant de "Ma petite perle". Oui , les surnoms du journal n'étaient encore une fois pas son idée , mais lorsque Céleste eu dans les mains le telephone de sa mère , elle trouva bien plus affectif de remplacer tout ses contacts par des surnoms ridiculs. Mais qu'importait , le télephone était une chose bien superficiel pour l'ange qui ne l'avait uniquement pour recevoir des appels de Céleste. Lee-na n'avait pas de téléphone , et n'en voulait d'ailleurs pas , et quand à Kim , il était accro à cette petit technologie qui lui permettait d'avoir accès à tout , tout de suite.
Mais passons le narration inutile , Evangeline reçu donc , par le plus grand des hasard evidement , un appel de Céleste , qu'est-ce qu'elle pouvait bien vouloir ?


- Je suis au shop av..

Oui. Pas un "allo" , ni rien , directement après avoir décroché , Evangeline entendit la voix de Céleste , qui semblait être entre l'anxiété d'avoir à lui parler , et un mélange entre peur et gène. Sa question était juste "Maman , t'es ou ?". Il est vrai qu'en partant , Eva n'avait prévenu personne , tout simplement parce qu'habituellement , ça n'interesse personne. Ou peut-être aussi parce qu'habituellement , avant même qu'elle parte , Céleste sait où elle vas. Mais la non , alors c'est surement ça qui à du l'inquiéter. Parce que oui , la mère s'inquiète autant pour la fille qu'inversement.
Et après avoir eu la réponse souhaité , Céleste à raccroché , d'un coup. Surement pour couper court à cette conversation , comme nous le faisons quand nous sommes allons appeller, par exemple , une personne qui nous intimide et que nous raccrochons après 2 ou 3 sonneries. Et bien voilà , c'était pareille.
Alors Evangeline , après avoir digérée le raccrochement brutal se tourna vers les deux démons.





_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wesley Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 21 mars 2023 (11 ans)
Petit(e) ami(e): Céleste Swinner
signe(s) particulier(s): présente un souffle au coeur très discret et est myope.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Jeu 16 Oct - 0:38

La première réponse de l'ange donna un gros doute à Wesley: Céleste, elle l'a mis au courent, ou non ? Tout été confus: elle demandait lui avait répondu par une question qui supposait qu'elle ne savait pas de quoi voulait parler notre incube, mais elle employait un ton et un regard froid. Comment réagir, là, on ne sait pas surtout que lui, n'allait pas se presser de dire "bah enfin ! Bien sûre que j'ai quelque chose à me reproché, j'ai quand même niqué ta fille !". Ouais, non, ça ne l'aurait pas fait.
C'est que que Wesley est pudique.... Loin de là ! Le sexe est de loin un sujet tabou pour lui, et s'il en parle aussi facilement, c'est que de une, c'est un incube, de deux, c'est un garçon et de trois, bien que son père préfère éviter le sujet, sa mère, elle, n'as (ou n'avait) pas la langue dans sa poche pour ça et elle en parlait très facilement même avec son fils dans les parage. Après tout, il va arriver dans la prés-adolescence - même si c'est d'ici deux ans - et il connaîtra bien ça un jour ! Autant l'éduquer tout de suite sur la chose plutôt que de raconter une guirlande de bêtise et qu'il y crois toute sa vie ! C'est vrai, certains parents s'amusent à dire à leur petit que "papa plante une graine que maman arrose tout les jours" ou bien "on t'as commandé sur un site spécialisé" ou d'autre simulacres de ce type. Doan lui, déjà, il n'aurait pas dit ça, puisque c'est totalement absurde mais contournait seulement la question de son fils de 5 ans, LA question type de tout les enfants: "comment ont fait les bébés ?" ou "je suis arrivé comment ?" ou bien d'autre encore. Sa mère, elle, ne mâchait pas ses mots et à la première question, elle aurait clairement décrit l'acte sexuel de base sans y ajouter les détails évidement, et à la deuxième, ironiquement, elle aurait balancée un "en sortant par ma chneck dans une marre de sang d'ailleurs ta grand mère t'as vu à poil !" et là, Wesley aurait eu une belle grimace et serait partie dans l'autre sens, pour jouer avec ses petites voitures, ayant déjà oublié de quoi il venait de parler. Donc tout ça pour dire que non, ce n'est pas un sujet tabou car il a été éduqué de façon à se qu'il ne soit pas aussi outré que son père dès que l'on prononce le mot "pénis". Ca aurait été invivable ! Deux précieux dans la famille, non merci ! Par contre, Wesley respecte Céleste. Avec une autre fille, il aurait surement déjà été voir Noor, qui au passage, lui, se doute déjà qu'il y a eu quelque chose entre Céleste et lui, on employant ces mots dans cette phrase: "j'ai baisé la salope de Milady je l'as fait gueulée comme une cochonne !" alors que là, avec Céleste, c'est impossible, d'ailleurs impensable ! Déjà, d'un copain de classe qui a une copine, il dit "ta meuf" alors que lui, il n’appellera jamais Céleste "ma meuf", NON ! Céleste, c'est "sa chérie" et au pire des cas, le mot le plus gros qu'il puisse employer pour elle, c'est "femme". "Ma femme tatati tatata" Mais jamais "ma gonzesse", "ma meuf", "ma grosse". Puis après, il ne dirais pas "j'ai baisé avec Céleste" mais plutôt: "j'ai couché avec Céleste". Il n'est pas aussi galant que son père que lui aurait plutôt tendance à faire comme Eva, c'est-à-dire, à en parler sans jamais rien dire, de ce fait il dirait, lui "Je ne suis pas ignorent du péché originel". Il y a une différence mais le respect de la femme aimée est le même. Oui, parce que même s'il ne le montre pas, Wesley respect énormément Céleste, il la respect peut-être même plus que son poisson rouge... Oui et bien, Princesse Sarah c'est beaucoup pour lui ! Et d'ailleurs vous verrez à quel point ça l'était quand il va apprendre la mort de cette pauvre Ryukin !
Mais il n'est pas question de poisson, mais d'une humaine ayant un peut près la même intelligence: Céleste (OOOH QUE JE DIS ?! XD). Vous remarquerez que Wesley adopte des comportement contraire à se qu'il ressent, je m'explique avec des exemple: Milady, il ne l'aime pas. Il la déteste, il la méprise, même ! Mais il sera courtois, polie, prendra la température de ses mots qu'il choisira avec précaution dans sa phrase au timbre droit. Tout ça dans le simple but de se fiche de la tronche de cette fille. Alors qu'avec son père, il est méchant, désagréable et aura même tendance à toujours crier plus fort. C'est ça façon à lui de dire"je t'aime, tu vois, je m'intéresse à toi". 
Mais il n'emplois ce drôle de système qu'en publique, car, oui, seul avec Milady, il se montre méchant, arrogant et il ne mâche pas ses mots. Avec Céleste, il sera son complice qui montrera très souvent ce grand sourire secret, si rare, et se montrera finalement même plutôt câlin et attaché à elle. Pourquoi tout ce cinéma en face des autres alors ? Et bien c'est ça le mystère comportemental des personnes. Et Wesley EST un mystère. 
Donc, oui, c'est ce respect qui l'empêche de dire "bah oui, ta fille et moi on est plus très blanc hein ! Elle ne te l'as pas dit ?!" déjà, donc, par ce fameux respect, mais aussi parce qu'il juge que si sa belle ne lui a rien dit, c'est qu'il y a une raison et ce n'est pas à lui de dire quoi que se soit, ça regarde Eva et sa fille UNIQUEMENT !
Cependant, qu'est-ce que l'ange adulte fait là, avec Doan ? Si Wesley eu un doute au départ, il n'est pas non plus idiot: soit Eva le savait et pensait que Doan, lui, ne savait rien, soit, elle, elle ne savait rien et son père lui a tout dit, dans tout les cas, maintenant, à ce moment précis, elle est au courent. Alors inutile de poser cette question, Evangeline, c'est sans intérêts !

D'ailleurs, la femme devant lui confirma le résultat de son calcule en lui certifiant qu'il avait... Ou plutôt qu'ilS avaiENt bien intérêt à regretter cet acte adultère. Evidemment que Wes regrette, oui, bien sûre ! Pour lui, c'était un viole. Mais pas un viole psychologique, non, parce qu'il vous avouera sans problème qu'il y a prit un certain plaisir, tout de même et que Céleste ne semblait pas affolée non plus ! Alors non, ils y ont surement trouvés leur petit plaisir chacun, mais le viole se trouve au niveau corporel. Leurs petits corps d'enfant, encore bien trop frai, bien trop jeune pour vivre ça on été meurtrie. Enfin, pour Wesley, pas vraiment. Lui, c'est surtout qu'il sent arrivé le devoir de responsabilité arriver, le devoir des "grands" or ça, non, il n'en veut pas ! Et c'est bien pour ça qu'il a été aussi rapide à tout dire à son géniteur: se qu'il voulait, lui, c'était d'être rassuré. Alors que Céleste, elle, elle y a laissé sa pureté.
Etant un garçon, Wesley ne comprends pas trop l'attachement que les filles ont pour leur virginité, au fait, il ne sait pas vraiment d'où est-ce que ça viens, si c'est vivant ou pas. Il sait seulement que ça "se casse" après la première pénétration et que, souvent pas pas tout le temps, les filles ont mal. Mais mal comment ? Elles ressentent quelque chose ou elle on le mal d'avoir perdu cette virginité ? Puis, aussi, il sait que certaines saigne. Mais elles saignent d'où ? Comment ? Lui, il ne se rappelle pas que Céleste lui a demandé un pansement parce qu'elle aurait saignée quelque part ou bien qu'elle a pleuré parce qu'elle a "eu mal". Tout ça, il a encore du mal à comprendre, puisque lui n'as rien de tout ça. Mais il sait que la virginité pour une fille, c'est important. Très même. Elles y tiennent. Et il sait par contre parfaitement qu'elle l'a perdent pendant le premier acte sexuel, alors il se sent d'autant plus coupable d'avoir chasser une petite lumière du coeur de Céleste. Mais il sera remplacer cette lumière. Il fera tout pour pas qu'elle y pense sans cesse, oui, sa perte de virginité, elle l'oubliera vite s'il fait attention à elle.
Mais encore une fois, Wesley ne répondit pas. Il n'avait rien a répondre parce que de une: il connait la gravité de son acte et de deux: il jugeait que Eva n'avait rien à lui dire à lui. Non, la seule personne autorité à lui faire la moral est son père. Elle, elle devrait plutôt être avec sa fille, à lui faire la moral ou non, ça lui met égale, mais pas à lui ! A ce moment, alors, il avait juste avant de lui balancer une vacherie mais il ne dit rien, non, il savait qu'il devait se faire tout petit. Au fait, c'est par habitude, qu'il a appris à se taire quand il sait qu'il à fait une bêtise: étant petit, s'il osait défier l’autorité parental, ou s'il tentait de mentir, sa mère le claquait et ce n'était pas des petites claques ! Il a été maté de cette façon et c'est une habitude qu'il a prit. Par contre, il va la jurer quand elle aura le dos tourné, pas de soucis !
Oh teint, d'ailleurs, elle continua en précisant d'abord que "ce n'est pas son rôle de le sermonner". Bien, tu prends conscience de tes erreurs, toi aussi !
Il l'aime bien, cette ange, mais elle a le dont de l'agacer ! Ces principes angéliques et tout ces poèmes d'enfants de coeur, qu'est-ce que ça peut l'agacer ! C'est bien parce que c'est la meilleure amie de son père et nouvellement depuis 3 mois, la mère de sa chérie qu'il ne dit rien, parce que si non ça fait longtemps qu'il aurait poussé sa gueulante !
Pour dire vrai, il ne l'écouta pas vraiment quand elle lui dit qu'elle ne les empêcherait pas de se voir. Mais il releva la tête et c'est vrai qu'il ressentit comme une vilaine décharge dans sa poitrine quand il entendit ça: "vos rencontres seront plus contrôlées". Ca veux dire quoi ? Ils ne pourrons se voir que le week-end ? Que l'après-midi de 14:00 à 14:30 ?!
C'est vrai que c'est mieux que de ne plus se voir du tout  mais au fait, Wesley espérait bien qu'elle lui dise, la bouche en coeur "mais non enfin, viens dormir à la maison ! 8D" Haha ! Ca aurait été trop parfait, non ? Tellement impossible... Pour combien de temps ?
Aussi longtemps que les deux parents serait décidez à mettre les barrières. C'est rudes ! Autant, être privé de voir ses amis pendant 2 semaine no stop le fait que bouder, autant, là, il s'agit de sa petite amie et surtout que maintenant, il sait vraiment se qu'il éprouve pour elle et comme je vous l'ai dit, ce n'est pas que la fille du "premier amour". c'est LA fille, celle avec qui il voit déjà sa vie future ! Vous savez, la vie où il serait dans son lit, au chaud, à faire la grâce mâtiné pendant que sa femme sera en train de passer la serpillière ! Quelle vie ! Non, évidement que je plaisante, mais il est vrai qu'il voit aucunes filles correspondre autant ou bien plus à Céleste: il a trouvé la meilleure ! Mais il a bien peur que les personnes ne croyant pas en leur amour, comme Mimi par exemple, aient réussis à manipulez ceux qui y croient comme Eva et Doan, pour qu'ils se mettent entre eux. Ils n'aurons pas le droit de faire ça ! Enfin, ça l'étonnerait autant que moi que l'ange et le démon adultes se mettent contre ce couple interdit, mais bon, on est plus sûre de rien !
Entre temps, Eva s'était un peut décaler. Wesley comprit que c'était pour le laisser entrer, mais franchement, passer juste a côté d'elle, la frôler, il préférait évider. Surtout qu'il manquerait de lui donner un coup de hanche volontaire pour lui faire comprendre que lui aussi peut avoir de l'autorité ! Alors non, il préfère rester dehors, qu'il fasse une chaleur étouffante, qu'il pleuve, qu'il gèle ou qu'il neige. Il ne rentrera que s'il est seul avec son père. D'ailleurs, Evangeline  le sait, et elle ne s'est pas gêné pour le lui demander confirmation.

Non, c'est clair que c'est pas toi que j'veux voir. Pourquoi je voudrais te v...

Wesley chan ! >< Emplois un autre ton avec elle !

C'est mon père que j'veux voir, pas toi.

Le téléphone qui avait déjà poussé 2 ou 3 vibrements  sortis du sac de l'ange blonde aux yeux bleu. Il finis donc sa phrase le plus vite possible, ayant deviné qu'il s'agissait d'un appel.

Mais tu t’apprêtait à partir non ? Cool. Au revoir !

Wes... ! ><

Doan fut coupé par Evangeline qui répondit à son correspondant. Il n'allait pas non plus faire des parasite mais il croisa les bras et fronça les sourcils en fixant son fils. Il se voulait autoritaire mais ça ne donnais qu'un air très comique. Doan autoritaire... Wow !
Aucuns des deux garçons ne se doutait de qui il s'agissait mais ils savaient que la jeune femme venait de se faire raccrocher au nez. Wesley aurait rit. Bien fait tient ! Qui que ça peut être, Wesley lui fait un scheck de bravo-attitude ! Je vous le dit: il ne s’attendait pas que ce fut au fait sa belle Céleste.
Doan grimaça en guise de réponse comme pour dire "ah, zut ! Problème de réseau ?" Alors que Wesley, lui, préférait se pincer les lèvres et baisser la tête pour ne pas rire. Mais il la releva rapidement d'un coup et soupira comme pour dire "bon aller casse toi !" Bah c'est exactement ce qu'il aurait dit, hein... Tout ça en remuant la queue énergiquement. C'est se que font les félins quand ils ne sont pas content, en plus de baisser les oreilles sur le côté, comme venait de le faire notre petit incube félénisé. Il commençait à perdre patience ! Maintenant qu'il était près a vraiment affronter son père, il ne faut pas perdre une minute !
Mais voilà que...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Sam 18 Oct - 12:44

L'ange tapotait sur l'écran de son télephone , non , Céleste n'a pas pu lui raccrocher sans prévenir , c'était sans aucuns doute son téléphone , ou le réseau alors.. roooh saleté de technologie !
En se résignant au fait que la conversation avait bien été coupée , Evangeline ramena le téléphone sur elle en soupirant. Elle n'avait pas écouter ce qu'avait dit Wesley avant , c'est pour cela qu'elle observait Doan avec un air interrogateur , pourquoi donc à t'il cette air énervé ? Parce que oui , malgré qu'il était aussi intimidant qu'un papillon , Evangeline savait très bien reconnaître "l'autorité" de son ami , et plus encore , elle en était même presque elle-même intimidée , c'est qu'en fait , si on cherche bien , on pourrait presque en avoir des frissons , non mais regardez moi ce froncement de sourcils !
Après avoir soupiré , Evangeline fit une moue quelque peu déçue , son bébé devait surement avoir pleins de chose à lui dire , encore une fois : saleté de réseau !

-Oooh , Céleste n'a même pas eu le temps de finir sa phrase que le réseau l'a coupée..

Pauvre petite Céleste !
Et justement , donc , alors que Evangeline allait presque se résigner à partir , pour vite rejoindre sa petite famille , ou du moins une partie. Mais pour l'instant , elle souriait , sans trop savoir pourquoi , certes. C'est à ce moment que la porte s'ouvrit une nouvelle fois , timidement , doucement ..

_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste Swinner

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e): est déséspérément amoureuse de Wesley, leur couple coule à son plus grand déséspoir.
signe(s) particulier(s): Un jolie sourire et un air naïf ?

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Sam 18 Oct - 13:46

*Bip**Bip**Bip*..
Plus les sonneries retentissaient , plus le stress montait..Pourquoi Céleste avait-elle appelée sa mère alors que pourtant , dans son lit , elle s'était résignée à ne plus pouvoir lui parler. Ce matin , alors que le soleil pointait à peine ses premiers rayons , les yeux de la jeune fille s'ouvrirent doucement , pour émerger de ce doux monde de rêveries afin de tomber dans la réalité.Une plus dure réalité.
Ce fût lorsqu'elle entendit les pas silencieux de sa mère qu'elle re-fit semblant de dormir , en se jetant presque sous les couvertures. Mais elle n'en eu pas besoin , parce que ce matin , alors qu'elle avait entendu le son familier de la main maternelle sur sa poignée dorée , la porte resta close et les pas firent demi-tour. Oui , ce matin , Céleste n'eu aucuns baisé protecteur qui allait lui porter bonheur pour cette journée. C'est donc surement pour cela qu'aujourd'hui , elle avait loupée les trois dernières marches de l'escalier , renversée son bol de lait , perdue une de ses boucles d'oreille et cassé sa bouteille de parfum. Le sort lui faisait payer. Alors même si l'une de ses réaction aurait été de se morfondre , comme même sa maman l'aurait fait , non. Elle c'est préparée et à attendu le retour de Evangeline , cette fois-ci , les choses devraient être clair , et pourquoi ne pas en reparler , sans laisser les larmes noyer nos mots ?
Mais le temps passa , et personne ne passa le seuil de l'entrée. C'est donc pour cela que Céleste prit son courage à deux main et l'appela.
Les sonneries passaient , et enfin une réponse se fit entendre. Juste le temps d'une question , d'une réponse , et le réflexe de raccrocher coupa court à cette conversation. "Ou es-tu ?" , trois mot suffisant à recevoir ce qu'elle voulait.
C'est donc en ses conditions qu'elle savait que c'est au shop qu'avait trouvé refuge sa mère. Evidemment , il ne fallait pas avoir eu bac+5 pour savoir que si elle n'était pas à la maison , c'est avec Doan qu'Evangeline serait. A son tour , elle partit en direction du shop. Le chemin était comme un automatisme , c'est pour cela qu'elle pû se permettre de ne pas regarder droit devant elle et simplement observer ses propres pas en se laissant bercer par leurs rythme. C'est surement pour ça qu'elle ne vit pas , à travers la vitrine , qui était présent dans le shop lorsque , après un long souffle , elle ouvrit timidement la porte. Son regard croisa immédiatement celui de sa mère , puis elle vit Doan.
Elle ne pû soutenir de le voir , de le regarder. Comment lui allait-il la voir maintenant ? Comme une impure. Sentir les deux adultes qui devaient surement la regarder était une sensation oppressante , comme si on se sentait comme le seul corbeau parmi les colombes. Céleste en vint à se demander pourquoi elle était là , pourquoi est-ce qu'elle était venue ?
Oui Doan , maintenant tu le mépriseras surement , cette jeune fille souillée , peut-être même que tu ne voudras même plus lui toucher les cheveux , ni même lui sourire. Comme sa mère.
Le fait de ne pas avoir eu le droit à cette attention matinal de la part de Eva est surement quelque chose d'anodin pour nous , mais pour elle , c'était tellement blessant et ça voulait tout dire ; elle lui en voulait , et pas qu'un peu. Jamais la petite ange n'avait été punie. C'est vrai , après tout , elle était bonne tout court à l'école , et responsable à la maison , alors les restrictions , elle ne connaissaient pas. Mais en fait , là , elle aurait presque supplié sa mère : "punie moi , allez , prive moi de sortie !" , tout ça pour qu'elle lui montre de l'interêt. Mais là , rien , elle était comme complètement...invisible. Ou du moins , c'est ce qu'elle en pensait. Mais vous connaissez les enfants , toujours à faire des montagnes pour rien.
Or donc , en entrant , elle regardait par terre et se mordait le lèvre inférieure. Et c'est à ce moment où elle se sentit comme seule qu'elle vit une source de réconfort , une sécurité. Elle leva les yeux vers Wesley et voulut même sourire. Non , ce n'est pas parce qu'ils avaient fait une erreur qu'elle ne l'aimait plus , au contraire , et ce n'est pas parce qu'ils avaient fait une erreur qu'elle voudrait se cacher , non. Céleste partit même vers lui , avant de dire quoique ce soit. Elle partit le rejoindre et se mettre prêt de lui , comme pour lancer le message "Nous sommes prêt à vous affronter , vilains parents !". Et Céleste fût même surprise lorsque Evangeline s'adressa à elle , le plus doucement possible


La connexion à été coupée , tu voulais quelque chose ?

Céleste la fixa longtemps , sa naïveté était presque déconcertante. Mais passons , la jeune blonde mit un moment à répondre , mais soutenir le regard d'Eva était bien difficile , surtout qu'elle , Eva , elle ne se dérangeai pas pour la dévisager. Pourquoi est-ce qu'elle la regardait comme ça ? Ca devenait hyper pesant !
Et c'est en fixant un paquet de bonbon dans un rayon qu'elle répondit.

Oui , excuse moi , je voulais juste savoir où tu étais , ce matin tu es partie sans prévenir alors..voila

Elle ne fit pas attention à ce que répondit sa mère , non , elle était bien trop occuper à valser son regard entre e sol , et le démon incube adulte. Devait-elle le saluer ? Ou se prendrait-elle une sèche remarque ? Dans le doute , elle ne dit rien , ne fit rien , si ce n'est un petit sourire presque imperceptible à son égard. La voix en fond de Evangeline qui racontait que ce matin elle était partie précipitamment pour aller au shop , et pleins d'autres choses comme ce qu'elle à fait ses deux dernières heures. Mais rien de tout ça ne fit un tour dans le cerveau de petite Céleste , qui préféra se tourner vers Wesley et passer ses mains sur le bas de son cou pour les faire remonter dans son cou en lui murmurant si "Ca va ?" avec un petit sourire. La journée avait bea être pluvieuse , enneigée , il pouvait bien lui manquer un , voir deux bras que Céleste serait toujours aussi heureuse de revoir son petit copain depuis maintenant 3 mois presque et demi.
D'ailleurs , qu'est-ce qu'il pouvait bien faire ici , lui aussi ?
Elle n'eu pas le temps de lui demander que l'ange adulte s'avança un peu plus vers elle , comme pour lui dire "Hey , intéresse toi à MOI ! "


On s'apprétait tout les deux à rentrer chez nous , mais Wesley est venue , et maintenant toi , quel hasard ! ^^

Céleste se demanda serieusement si elle disait ça sans rire , c'est-à-dire qu'Eva serait totalement capable de réellement penser que le hasard faisait "bien " les choses et qu'ils les avaient tous réunis , où alors , c'était une petite remarque , comme un petit pic. Mais le petit air allègre de sa mpère fit comprendre à Céleste que non , ce n'était pas un pic , mais bien une de ses remarques angélique et typiquement pleine de naïveté. De toute façon , entre nous , Evangeline ne pouvait pas être énnervé eternellement , et même si lorsqu'elle vit Wesley , l'amertume semblait avoir quelque peu ressurgis , maintenant que le couple se dressait devant elle , comme si ils étaient "seuls contre tous" , et bien cette amertume se remplaça par une rêverie pleine d'amour. Aaaah , l'amour adoucit les moeurs et guéris les coeurs , c'est bien connus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wesley Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 21 mars 2023 (11 ans)
Petit(e) ami(e): Céleste Swinner
signe(s) particulier(s): présente un souffle au coeur très discret et est myope.

MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   Sam 18 Oct - 17:07

Wesley était derrière la porte quand celle-ci s'ouvrit ce qui fait qu'elle cogna contre le dos de l'incube... Ou plutôt, elle toucha sa longue queue furry ET DURE ! :] de chat de race - qu'il tient de sa mère d’ailleurs - alors forcement, il se rangea sur le côté. Si la porte se serait ouverte brusquement, on sait bien qu'il aurait crié pour faire comprendre que lui, il était derrière !
Mais non, qu'elle se soit ouverte brutalement ou pas, Wesley n'aurait rien dit, et pour cause: il avait sentie sa présence. Sa présence ? Celle de qui ? Celle de Céleste.
Il savait que c'était elle et il n'eu a peine vu son magnifique visage d'ange, qu'il afficha un sourire des plus radieux, ce genre de sourirs qu'il ne sort que quand vraiment quelque chose de magnifique venait de lui arriver et c'est le cas ! Céleste venait de venir à lui. Il était heureux de le voir mais bien même que ce sourire n'était destiné à aucunes autres personnes qu'elle, il ne bougea pas. Oui parce qu'en ne sait jamais si elle ne voulait aps entendre parler de lui aujourd'hui. Au fait, aujourd'hui, il e pensait vraiment pas la voir et c'est pour ça qu'il était aussi heureux. La voir elle. En temps normal, il se serait fichue d'elle, enfin, je veux dire qu'il ne lui aurait pas montrer une grande importance, mais ça, c'est parce qu'il sait que quoi qu'il arrive, tout les jours ils seront ensemble déjà parce qu'ils sont jeunes et que la priorité des jeune est de s'amuser et d'être entre amis. Avant d'être amoureux, Céleste et Wesley sont amis, de très proche amis même, même si leurs querelles de gamins reste a supposer que ce n'est peut-être pas le cas. Ensuite, c'est parce que c'est dans la nature de Wesley de ne montrer de l'infection pour personne. Mais aujourd'hui, il ne pensait vraiment pas pouvoir la voir. Alors ce fut comme une envoyée de Dieu, une bénédiction, un très jolie cadeau ! Il préfère encore sacrifier des parties de jeux vidéos pour être avec elle, oui, il n'y a pas photo !
Cependant, il ne bougea pas, il resta a sa place sans rien lui dire, sans rien lui faire pour 3 raisons: Déjà parce qu'elle ne semblait pas l'avoir vu, elle semblait n'avoir remarqué la présence que de Doan et de Evangeline, pas la sienne, alors, peut-être est-ce parce qu'elle est fâchée contre lui ? Vous savez une filles, c'est pas toujours évident à comprendre... La deuxième raison est justement, peut-être qu'elle ne veux pas le voir. Alors il est là, lui souris, mais n'ira pas lui chercher les noisettes. La troisième raison est plus évidente: parce qu'il est un coupable devant sa victime, près de deux justiciers... Si vous voyez se que je veux dire. Si non, je m'explique: imaginez vous avoir fait une énorme et GIGANTESQUE bêtise comme... Manger des cookies tous chaud sans en laisser à qui que se soit et que vous incluez dans votre crime, votre cadet. Vous n'oserez plus vraiment vous montrer devant vos parents après cette bêtise, n'est-ce pas, vous vous ferez tout petit pour entrer dans un troue de souris. Ca sent le vécus, oui, avec un pot de nutella mais passons (parce que maintenant j'aime plus le nutella XD). 
Mais non, Céleste l'avait remarqué. Elle venait de le regarder et il aurait même aperçut un sourire de sa part. Pour vous dire, il ne prêta plus attention aux deux parents. Il ne peut se concentrer que sur une seule chose à la fois et là, son attention était focalisée sur elle et elle seule. Parmi les chocolats et les caramels ici, la plus appétissante des friandises, c'est elle !
Même quand l'ange adulte se mit à parler à sa fille, Wesley ne prêta pas plus attention que ça, enfin, si, mais ça ne l’intéressait pas. Ce qui l'intéressait maintenant, c'est le faite que la jolie blonde s'approcha de lui pour venir lui toucher le cou. Elle ne voulait surement pas en faire de trop, peut être. Surement même parce que si Wesley, lui, est gêné par la situation, si lui l'est, alors Céleste l'est des mille fois plus embarrassantes façons.
La jolie Swinner lui chuchota si ça allait. Si allait ? Bah écoute...

Maint'nant qu't'es là ouais ^^

Il lui déposa un mignon et doux baisé sur le front, en ayant préalablement posé ses mains au pelage plus court, au ras de la peau, sur ses joues D'ailleurs, ce physique, s'il pouvait s'en débarrasser au plus vite ça serait fabuleux: il n'aime déjà pas trop les chats et puis être entièrement couvert de poil, c'est pas trop sexy au faite hein ! Il lui aurait bien retourné la question après ce petit bisous pleins de bonnes attentions mais il fu méchamment coupée par la mère de Céleste qui précisa bien qu'ils étaient, elle et Doan, sur le point de partir. Partir, oui, mais EUX sont arriver. Pourquoi d'ailleurs ? Parce que Wesley voulait parler à son père. Mais Céleste ? Elle voulait surement parler avec sa mère, elle aussi, mais elle ne pouvait pas attendre que Evangeline ne rentre ? Elle ne se doutait pas que Doan était ici, dans SA boutique ? Alors elle ne voit peut-être aucuns inconvénients à ce que son "beau père" sache tout sur tout ? Je dit "tout sur tout" parce qu'à part savoir que son fils ait été bifurqué avec Céleste, il ne sait ni quand précisément, ni où surtout et puis rien d'autre au fait, juste qu'il s'est passé quelque chose. Au fait, Wesley est même persuadé que son père pense qu'ils l'on fait chez Eva et Kim. Bah quoi ? Il se mets dans la tête de son papa: où est-ce que l'on peut le faire, autre que dans une maison ? En publique, ou plutôt dans un LIEU publique, c'est impensable !

Bah après on peut s'en aller hein si on vous fait chier y a pas de lézards ! -_-'


Il tendit la main sur le côté et piocha dans un présentoir où se trouvent des bonbons sous emballage. Se ne sont pas des caramels mais bon, tant pis. Il tendit deux ou trois à Céleste et s'en garda hein. Il n'allait pas partir comme ça, sans rien dire alors que son objectif était quand même de parler. Mais parler en présence de Eva ? Et de Céleste ? Lui s'en fiche pas mal, mais pour elle, sa chérie ? C'est ennuyeux, non ? Il se mets à sa place et il sait qu'elle n'appréciera pas. Alors non, il attendra d'être seul avec son père. Mais si Eva sous-entend qu'ils allaient partir, alors il fallait partir. Eux d'abord.


Moi chui v'nu pour causer à mon vieux, j'ai pas besoin d'être accompagné par une ange qui me ferait la moral angélique. J'parle pas d'toi, Cé.


Il regarda maintenant son père. Tu vas dire quelque chose, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douloureuses nouvelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douloureuses nouvelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelles images de Monster Hunter 3rd
» nouvelles figurines de skaven
» nouvelles règles V8
» 4 nouvelles planètes
» Issy-les-moulineaux {Nouvelles images}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghostly Roses :: Le village :: Magasins-
Sauter vers: