Ghostly Roses
Bienvenue mon lapin, entre vite on t'attend !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FrankenMéli !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Dim 17 Mai - 15:06

A la première interrogation de l'ange blessée, Doan haussa les épaule. Ce qu'il a vu de la crise de son fils était là fin de celle ci, donc là où on s'inquiète le moins.

C'est Néfertiti sama et son fils qui se sont occupés de lui. De ce qu'elle m'a raconté, ce n'était pas une grosse crise comme il a pu déjà nous faire.

Il s'arrête là sur les nouvelles de son enfant. Il sait que lui va bien, il s'inquiète seulement pour elle, sa meilleure amie actuellement. Il semble même être à ses petits soin car, je ne vous l'ai pas dis avant, mais il remonta la couverture sur la blessée, de peur qu'elle n'attrape froid. Il la lui monta doucement jusqu'aux épaules, prenant soin de bien !a border comme il le fait encore aujourd'hui à son fils endormi quand il passe le matin lui déposer un baisé avant de partir au travail.
Peut être est ce que Évangéline n'a pas apprécié qu'on la couvre ainsi, celle ci souleva un bras. D'ailleurs, Do an pensait se prendre une remarque digne de Évangéline - c'est à dire une remarque douce mais qui pourrait sonner dur dans les oreilles de notre incube- alors qu'en fin de compte, cette main ainsi soulevée se posa sur les cheveux décoiffés de notre petit gourmet. Inutile de vous dire qu'une rosé de gêne apparu sur ses joues, mais il essaya de ne pas réagir à ce geste bien qu'il soit très apprécié bien sûre.

Évangéline lui confia que sa hâte de s'en aller était bien présente. Doan sentit bien responsable de cette situation bien qu'il ne puis l'expliquer comment ni pourquoi. Il ne répondit pourtant pas.
Son amie vint a soupirer. Il l'observa avec attention. Avait elle mal ? Lui arrivait elle quelque chose ?
Non, rien. Au fait, elle se remet même a parler, sur un ton bien différent que Doan eu d'ailleurs du mal a cerner au départ.

La petite ?

Sur le coup, il eu oublié la créature qui les a attaqué, celle qui a mis Évangéline dans cet état, mais il se remémora en quelques millisecondes la scène et hocha la tête.

Anku sama nous a dit qu'elle a été emmenée. Le danger a été écarté a t'elle dit. Je pense qu'elle est retournée "là bas", de là où elle vient.

Quelque part, Doan plaignait l'enfant : elle semblait atteinte d'anorexie et était seule. Ou pouvaient être ses parents ? Doan a tant désiré une fille qu'il éprouve de l'injustice. Cette petite à été abandonné car elle doit être un démon, où une créature sombre née de parents tout a fait humain. Elle a donc été rejeté, vendu à Azaken. C'est l'histoire que Doan invente a cette enfant. Mais il l'oublia aussi vite qu'il y avait repensé. Ici, près de lui, il y a Évangéline. Cette petite, il ne la connait pas et elle les a attaqué, l'ange a donc bien plus d'importance qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee-na Kwon-ji

avatar


MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Sam 23 Mai - 13:39

Pendant ce temps , Lee-na était toujours dans la chambre de la petite Mélisandre , et ne semblait pas avoir dans l'idée de la quitter.
Toujours au même endroit , toujours sans bouger , Lee-na continuait de jouer avec sa lumière lorsque Méli s'adressa à quelqu'un , qui semblait en fait être elle.
Elle la laissa parler , la fixant toujours , sans bouger , et en guise de réponse , elle réeteignis la lumière , tout doucement cette-fois , en faisant clignoter l'ampoule. La petite coréenne avait bien remarquer que le regard de Mélisandre était celui d'une aveugle , puisqu'elle reconnaissait cet aspect terne qu'avais Doan à un seul de ses yeux lui , et elle l'avait assez observer , cet oeil terne , cet oeil "différent". Alors elle avait vu que Mélisandre elle , ne la voyait pas. Son regard l'intriguait tout de même , comme si la fillette aux cheveux blanc savait tout de même où regarder.Pourtant elle était loin de se douter que oui , elle la voyait en fait , mais pas dans la lumière , dans l'ombre. Que la lumière de Mélisandre était l'ombre de Lee-na. Et l'ombre dans laquelle la petite coréenne avait décidé de plonger la pièce la dévoilait donc au grand jour. Mais ça , elle était loin de s'en douter pour le moment.
Pour le moment , Lee-na restait droite après avoir plonger la chambre dans l'obsurité , et dès lors qu'elle le décréta , elle s'avança , toujours bras tendu -c'est une momie après tout- vers le devant du lit de la fillette. Aussi petit soit-il , le trajet seuil de porte-lit se trouvait en fait bien cornélien pour la brunette , puisqu'elle ne voyait pas grand chose, pour ne pas dire qu'elle y allait "à l'aveugle", en trainant exagérément des pieds. La lumière de la porte qui était resté entre-ouverte était le seul guide de la fillette , ça et le fait qu'elle trouva le bout du lit en s'y cognant. Ce petit choc la stoppa juste au pied du lit de soin de Mélisandre , elle la fixait toujours , ou du moins fixait ce qui ressemblait à une silhouette , alors si c'était en vérité une lampe de chevet..
Bref , tout en restant silencieuse puisque de toute manière elle n'avait pas le choix  , elle pencha ses deux mains -qu'elle venait tout juste de baisser pour tater ce qui lui était rentré dedant , soit le lit- et se mit à faire des grands signes , des zigzags , des vagues , des haut-bas , en créant des appels d'air. Ne me demandez pas pourquoi elle faisait ça , elle le faisait , c'est tout.
D'un coup soudain , elle frappa sur le lit , plusieurs fois , comme nous le faisons pour appeler nôtre chien où chat , surement pour copier où se moquer de Méli qui elle , avait plus tôt laisser trainer sa main. 
Cette fillette intriguait Lee-na , et bien que l'on puisse croire qu'elle cherchait à la faire rire où lui apporter un semblant de sympathie , elle faisait seulement des tests. Cette fille elle ne la connaissait pas , tout ce qui est nouveau est interessant , ça , elle l'a appris de son père , mais elle , cette toute petite fille -bien qu'elle soit en fait de la taille de la petite asiatique , si ce n'est plus grande - , elle n'était ni là pour se reposer , ni pour visiter , elle était en soin. Donc elle avait quelque chose. Et puis ça encore , elle s'en moquait presque , ce qu'elle voulait c'était juste savoir si oui où non , Méli était quelqu'un d'intelligent. Juste ça , et ça , elle le déterminerai assez rapidement. Sa mère n'est pas intelligente pour elle. Leiko et Lucas le sont. Son père l'était , et reste d'ailleurs pour elle le plus grand des esprits d'intelligence , c'est pour cela qu'il lui a été enlevé , parce qu'il était bien trop intelligent pour ce monde. Et elle , Lee-na , elle l'était aussi intelligente , mais il faut le cacher , c'est un secret.
Bon , et toi Méli , que fais-tu ? 
...avant même qu'elle ne puisse faire d'avantage , bien qu'elle ai eu dans l'idée d'aller tirer les longs cheveux sales de la zombinette , quelque chose la fit sursauter , et lorsqu'elle se retourna pour voir ce que c'était , elle leva les yeux au ciel pour se laisser flasquement et lourdement tomber sur le matela de l'humaine démon et rester là , la face écraser sur le lit , sans bouger. Peut-être qu'elle se cachait ? Ou qu'elle mimait un flamby ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste Swinner

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e): est déséspérément amoureuse de Wesley, leur couple coule à son plus grand déséspoir.
signe(s) particulier(s): Un jolie sourire et un air naïf ?

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Sam 23 Mai - 13:39

Lorsque Wesley revint , Céleste alla donc se mettre près de lui. A la question de savoir si sa mère allait bien ,elle acquiessat et s'écarta un peu pour qu'il puisse constater de lui même que sa mère allait on-ne-peut-mieux , où du moins qu'elle avait la force de discuter avec Doan , même si franchement même avec deux bras dans le plâtre et une vilaine grippe , elle aura la force de parler à l'incube.
Enfin bon , le plus important arriva ensuite , et la réponse à sa question se fit entendre ; non , Lee-na n'était pas avec lui. Zut.
Le geste de Wesley qui avait pour but de la faire se rapprocher fonctionna , la blondinette se rapprocha pour écouter ce qu'avait à dire son copain. Il lui parla ,  de son délicat langage , d'une certaine fille qui c'était réveillé , en émettant l'hypothèse que cette fillette soit celle qui est perdu sa mère. En faisant de ses grimaces qui voulait dire "oh la pauvre" , bien qu'en fait elle se disait "au moins , c'est pas la mienne de mère" , oui je sais c'est peut-être égoïste et méchant de penser ça , mais c'est ce qu'on penserai tous dans ce moment là. Céleste écouta la suite et en vient même à sourire , lorsque le petit brun - plus si petit que ça- lui dit qu'il "n'avait pas eu peur". En lui lançant un de ses petits sourire moqueur , Céleste posa son index sur sa joue en lui donnant ce qui était à mi chemin entre les caresses et les petits coups , en lui répondant 


..mais tu as eu peur ! Pauvre Wesley qui a eu peur d'une méchante petite fille , elle aurait pû te manger tout cru ! 


Si elle savait que oui , elle aurait pû , Céleste n'aurait surement pas lancé cette petite boutade.Mais pour l'instant , elle était à mille lieu de s'en douter , préférant se remettre de la petite frayeur qu'elle avait eu , en ricanant même au nez de son chéri. En prenant la main de Wesley pour l'entrainer -ou trainer tout court- , nôtre nephilim se mit en marche vers on ne sait où , en s'expliquant en chemin.


Si tu es allé embêter cette fille, Lee-na t'a peut être suivie , ou peut-être qu'elle est au toilettes. En tout cas tu dois venir avec moi la chercher pour de un , me montrer où elle est la fille et de deux , me sauver si moi aussi elle veut me manger toute crue , c'est ton devoir 

On peut dire qu'elle allait mieux , la petite blonde. Même si la boule au ventre qu'elle avait depuis chez Nefertiti deignait à disparaître , elle voyait le bout de ce tunnel de mauvaises nouvelles , alors nôtre Céleste souriante fit peut à peu sa réapparition. Et puis chercher sa soeur avait quelques bons côtés , premièrement elle avait pû trainer Wesley , contre son gré ou pas , ce qui faisait que sa mère et Doan se retrouvait seuls , et Céleste aimait beaucoup jouer à ce petit jeu qui consistait à les laisser seuls tout les deux , même si en fait elle n'avait pas à faire de grands efforts. Et deuxièmement , elle de son côté était seule avec Wesley , ce qui ne pouvait que la faire sourire d'avantage. Aussi caractériel , grincheux , lunatique , vulgaire et dur soit-il , Wesley était la référence pour sa copine qui maintenant , ne se verrait tout bonnement pas vivre sans être "sa copine". Et maintenant qu'elle le voyait , que se soit hier , aujourd'hui , ou demain , elle ne ferai que l'aimer d'avantage , et rien de ses remarques tranchante , de ses provocations , vents où moqueries ne changerai ça , Céleste se l'était promis. Qu'elle continuerai à chercher son regard , à le chercher tout court , à entretenir leurs relations basée sur une complicité et des chamailleries. Et justement , en se moquant gentillement de lui , elle voulait qu'il lui réponde , qu'il s’intéresse à elle.

C'est par là qu'elle est , la méchante fille ? 

En prenant en compte la réponse de Wesley si il y en avait une , elle suivit ses indications , où alors suivit juste son propre chef.
Dans tout les cas , elle finit , par la force des choses et surtout parce que moi narratrice , l'a décidé , à trouver une chambre où la porte était entrouverte , après avoir passer sa tête dans quelques chambres vides. Cette chambre plongée dans l'obscurité ne lui inspirait que très peu de bonne chose , et puis de toute manière nous savons bien que Céleste ne rentrerai pas dans une pièce où il fait noir. Et encore maintenant , elle angoissait dans l'obscurité , se sentait plonger dans une abyme de noirceur. Alors oui , elle dort les volets ouverts , éclairée par les rayonnements de Mr Lune , et rajoutons à cela quelques stickers phosphorescend en forme d'étoiles qui brillait le noirs , elle était donc loin d'être dans le noir , même la nuit venue.
Mais dans cette chambre , ni stickers , ni rayons de quoi que ce soit , ni même une peluche lumineuse comme elle a donnait un semblant de réconfort. Et pourtant , en passant très furtivement sa tête pour dire "c'est pas cette chambre on s'en va lalalalalala" , elle vit des ombres. Deux ombres. En retirant par conséquents très vite sa tête de la chambre , elle se plaqua contre le mur. L'une de ses ombres avait une forme très étrange , comme si des lambeaux lui tombaient du corps ! Alors elle à eu peur. En poussant un petit "baah" de "j'ai eu peur", elle réfléchis pendant quelques secondes pour finir par passer et glisser doucement sa main contre le mur de la chambre afin d'atteindre l'interrupteur. En même temps , elle fermait les yeux en s'imaginant qu'elle allait sentir un truc gluant se poser sur ses doigts , mais non , elle ne sentit que l'interrupteur sur lequel elle appuya.
Elle ne passa pas tout de suite sa tête pour voir qui était dans la chambre , elle regarda d'abord Wesley pour qu'il passe en premier..bah quoi , ne dit-on pas , "les dames d'abords" ? 
Dans tout les cas , elle finit tout de même par regarder dans la chambre et de voir sa petite soeur. C'est à ce moment là qu'elle la vit se laisser tomber sur le lit, ce qu'elle faisait souvent lorsqu'elle voyait sa grande soeur. Dans cette chambre , il y avait aussi une autre petite fille , dont Céleste ne s'occupa pas tout de suite , préférant aller récuperer sa brunette à bout de bras , on ne sait jamais si l'autre est malade contagieuse.Après être revenu très rapidement près de Wesley , qui rappelons le devait la sauver si jamais elle se faisait manger, elle sourit à la petite fille à qui cette chambre devait appartenir , en finissant par s'adresser à elle , en se cachant un peu plus quand même derrière la figure masculine de la pièce -BOUHAHAHAHAA X'D- , et resserant la poupée asiatique qu'elle tenait comme un sac de patate , puisque c'est la seul manière de la faire tenir.

Bonjour , pardon si ma petite soeur t'a embêter , elle le fera plus.

Se rendant compte qu'elle avait tout de même été bien froide pour une première rencontre , elle en rajouta avec un ton bien plus ouvert , se rappellant de ce qu'avait dit Wesley , comme quoi elle pourrait être celle qui a perdu sa mère.


Tu vas bien ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélisandre Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: en sait qu'elle est née en décembre, on suppose le 3 mais aucunes certitude...
Petit(e) ami(e): Aucun amour en vue même si la relation qu'elle entreprends avec son frère est quelque peut... Ambiguë
signe(s) particulier(s): Est aveugle, à une jambe plus courte que l'autre, maigre et est possédée

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Dim 24 Mai - 20:21

Mise a part la dernière chose qua fait l'enfant, c'est a dire laisser trainer et une main quin pendait du lit, rien ne se passa. Elle ne faisais que de fixer là où était la fille au cheveux noirs. Au bout d'un moment, sa vision clignotaitz, lui faisant mal a la tête, alors elle fermait les yeux, n'entend plus qu'un grincement étrange qui est celui des néons que l'on fait clignoter rapidement en appuyant légèrement sur l'interrupteur. Quand elle rouvrit les yeux, c'est quand elle n'étendait plus ce bruit. Il faisait noir, elle le sait parce qu'elle voyais. Je ne serait vous dire comment, la fillette sait qu'elle a une vu bien différente des autres ; elle sait que les personnes normals voient le jour, et ne voient mas laq nuit. Elle sait que les aveugles existent et quelle fait partie de cette catégorie à part des êtres vivants. Mais elle sait aussi qu'elle est la seule ou bien une des rares personnes humaine a avoir une vision nocturne. Encore une fois, ne me demander pas pourquoi elle sait ça alors qu'elle semble pourtant avec des problèmes mentaux plus ou moins avancé.
La fille aux cheveux blancs cherchait alors la petite brune bien qu'elle ne mit pas longtemps à la trouver puisque celle qu'elle cherchait venait de se taper contre le lit. Elle ne dit rien, ne fait que de se redresser, lentement, prenant appuie sur ses petits bras en cure dents. Une fois installée convenablement a sa guise, elle regarda la bizarrerie à ses pieds qui la regardait elle aussi.
L'étrangeté se mit à taper sur le lit... Bizarre! Que fait-elle ? L'aveugle, elle, reste sans bouger à la regarder. Cette créature doit sûrement venir d'un autre monde. Peut être même quelle est dangereuse !
Soudain, quelques chose fit sursauter la créature aux bandelettes qui regardait derrière elle avant de se laisser tomber sur le lit. Quel est ce drôle de rituel ? En tout cas, a ce moment précis, elle ne vit plus rien. On aurait presque entendu en grognement de déception, un peut comme un "trooo !". Quelque chose est sûr : quelqu'un vient d'entrer, lui gâcher le plaisir de découvrir une bebette rigolote. Elle pensait d'abord que c'était les infirmières qui venaient la laver. C'est ce qu'on !lui a dit"des infirmières vont passer te laver" comme si elle ne savait pas se laver toute seule !!..... Non, elle ne sait pas se laver seule...
Elle ne voyais pas qui était là, ne les connaissait encore moins. Elle senti cependant une pression enlevé du pied de son lit. Le petit monstre humanisé avec des cheveux noirs était partie à ce moment là, cela ne fait aucuns doutes. La fille baisse la tête, signe de déception. Elle aurait réellement eu envies de faire la connaissance de cette drôle de petite bête... Qui faisait peur, avouons le, mais qui n'avais pas l'air bien méchant.

Une voix retenti alors, bien trop fluette pour être celle d'une femme et donc d'une infirmirp, hors, peut être est ce la créature ? Mais elle en déduit que ce fut au fait la personne qui venait d'entrer qui s'adressa a elle. La petite soeur était ce petit monstre entrée il y a un instant. A quoi pouvais ressembler la "grande soeur" d'un tel monstre ? C'est ce quelle se demandait au lieu de répondre a la première fois où l'on s'adressa à elle. Elle avait désormais la tête relevée vers la où elle entendait la voix, mais regardait elle vraiment la fille qui lui parlait ? Non, je ne le pense pas puisqu'elle ne la voit pas. La voix lui posa alors une question, une vraie où, cette fois, elle se senti obligé de répondre.
Elle tendit les bras, faiblement puis répond:

Est-ce que je peux te toucher ? Toi aussi tu as des vêtements qui pousse sur ta peau ?

Oui... Bon... Ce n'est pas la réponse a laquelle ont s'y attendait mais visiblement, les lambeaux de Lee Na on vraiment beaucoup intrigué la petite fille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wesley Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 21 mars 2023 (11 ans)
Petit(e) ami(e): Céleste Swinner
signe(s) particulier(s): présente un souffle au coeur très discret et est myope.

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Dim 24 Mai - 20:49

Wesley raconta son périple à sa copine qui se fichait pas mal de sa tronche ! Ce que faisait Céleste le fit râler et chasser d'une tape, la main de l'ange qui le taquinait. Oui, il a eu peur, elle l'avait deviné mais il fallait vite passer a un autre sujet ! Changer de sujet, elle le fit elle même on prenant la main du jeune incube, ainsi, elle voulu partir à la recherche de sa petite soeur. Wesley retira sa main de celle de Céleste. Ne cherchez pas, il n'était pas d'humeur à faire le galant gentlemen !

c'est bon là ! -_- j'vais t'emmener voir la fille mais tu te demerde après moi j'ai... Autre chose à foutre...-_-

Ceci n'était pas dit sur un ton dur, juste il faisait comprendre qu'une seule rencontre avec cette fille lui suffisait !
Tout comme sa petite amie, il cherchait Lee na, passant la tête dans certaines pièces de son côté, mais plus il s'approchait de la chambre de la fille, plus le stress montait, ayant des hoquets d'angoisse. Céleste lui parlait. Il interprétait cela comme des caresses, comme une envies de l'apaiser, comme si elle sentait que Wesley allait sûrement repartir dans une crise d'angoisse. C'est en tout cas ce que lui ressentait et effectivement, ça l'apaisait, lui changeait les idées puisqu'elle se fichu de sa tronche, le traitant comme un bébé, et ça, il en a horreur. Quoi que non, au fait, il se rapella juste de ce que la nephel lui avait dit juste avant de partir et bien sûr, il ronchonnait !  Mais maintenant, son disque avant changé puisque sa chérie lui dit que si la petite fille venait à l'attaquer, lui, il la protégera, autant vous dire qu'il se sentai devenir un homme, un super héros !

Bah ouais j'te protégerait t'inquiète ! Cette pute elle va pas d'attaquer toute manière. Y a pas d'Oraison, c'est qu'une gamine puis toute façon elle m'a juste surpris au fait.

Surpris, oui, mais fait peur aussi il faut l'avouer !
C'est quelques secondes après ça qu'il enroula son bras autour de son coup et lui déposa un bisous sur la joue.

J'ai eu peur pour ta mère mais au fond, je savais que c'était pas elle : on tue pas un ange "comme ca " ! Vous êtes résistants hein ? Cette pute de monstre elle va être ramené à Azaken si c'est pas déjà fait et ils vont le tuer comme ça on en entendra plus parler OK ?

Il lui remi une mèche de cheveux blond tombé devant les yeux et lui refais un baisé cette fois sur la bouche... Comme les vrais namoureux ! : 3
Comme je vous lai déjà dis, Wesley n'est romantique pour rien au monde. Il n'aime pas montrer au grand jour ses sentiments. Pour quelle raison ? Je suppose que c'est parce qu'il s'est dupliqué sur sa mère et de ce fait,  il est dur de caractère et donc, ses sentiments, il en a honte, quelque part. Mais pour ceux qui doute de son amour pour elle, la petite ange blonde, qu'il demande à Doan. Celui-ci dira a quel point son fils aime  Céleste pour la ramener a pratiquement tout les sujet. "Céleste aussi elle fait ça !" "Ah ! C'est comme Céleste ! Elle a dit ça et après elle a fait ça" "ouais bah ça ça va pas plait a Céleste hein " tout, je vous dit ! Une feui!le qui tombe de l'arbre fera rappeler à Wesley comment Céleste se casse la tronche quand il lui fait des croche pied ! Oui c'est vraiment très romantique n'est-ce pas ?
Juste après l'avoir embrassé, Céleste lui demandait si c'était la, la chambre de la fille qui l'avait surpris. Il ne dit rien mais son regard parlait pour lui . de toute manière, est ce que Céleste lavait regardé ? Au fait, il avait tourné les talons pour passer la tête dans deux autres pièces derrière lui ce qui fait qu'il n'a pas vu tout le cinéma de sa petite amie... Super pour que là un qui devait la protéger !
Il ne remarqua qu'elle avait disparu que quand elle était déjà dans la chambre, lumières allumées. Il se précipita alors même s'il l'entendait parler. Il savait quelle parlait a la fille et cette fille, il l'aimait déjà pas ! Que Céleste ne se lis pas d'amitié avec elle, ou sa va barder à coup sûre ! Vous voyez un peut le jugement qu'il porte à Milady ? C'est le même qu'il portera a cette gosse s'il se créé une quelconque amitié entre elle et l'ange.
Il arriva dans la chambre non pas en courant mais assez vite pour éviter que Céleste s'approche si elle l'aurait fait. Il c'était mise devant elle, regardant de haut la fille avant de remarquer un signe qu'il connaissait et qu'il a sût connaitre tout petit déjà : les yeux que possède l'enfant. Tout petit, Wesley à deviné que son père ne voyais pas du côté droit ce qui lui expliquait pourquoi Doan avait un oeil d'un bleu bien plus foncé et brillant que l'autre qui était plus clair et laiteux. Cette gamine avait les deux yeux aveugle. C'est peut être pour ça quelle a un comportement qui semble tactile... Mais la proximité avec elle tout a l'heure l'avais gené, enfin, non pas lui, mais l'autre en lui : son incube. Le démon qui sommeil en Wesley a donné un coup d'électricité qui lui poussait a reculer, sûrement son incube aurait til même grogné et aurait fait du mal a cette innocente-*tousse*- petite fille; il y a un danger avec elle. Lequel ? Pourquoi ? C'est qu'une enfant et c'est ça qu'il ne comprend pas, Wesley. C'est l'autre qui sait, mais l'autre s'est d'endormi.
Entre nous, je peut vous l'expliquer mais ça ne reste qu'entre narrateurs : cette enfant est possédé par un démon, un démon dit malain, possesseur. Wesley lui est un démon, un vrai, incube. Le mot démon est ce qu'est le félin pour parler de chats, lion, tigres... C'est une catégorie, et des démon, il y en a une bonne palette ! Cependant, beaucoup de démon ne s'entendent pas chimiquement parlant, et c'est le cas entre les malain et les incubes/succubes. C'est général, bien sûre, aujourd'hui ce n'est pas une règle qui se confirme, tout comme la haine entre démons et anges et si vous en doutez, observez Wesley et Céleste ou encore leurs parents !

C'est cool t'as retrouvé ta frangine ! On s'casse maintenant OK ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste Swinner

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e): est déséspérément amoureuse de Wesley, leur couple coule à son plus grand déséspoir.
signe(s) particulier(s): Un jolie sourire et un air naïf ?

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Mar 9 Juin - 14:29

La nephilim restait à une bonne distance de Mélisandre , tout simplement parce qu'elle n'est pas si téméraire que ça , la miss Céleste. En effet , rien que le regard vide de la petite fille lui donnait froid dans le dos , et encore plus lorsque celle-ci se mit à lui parler en tendant les bras. Tout d'abord , elle la fixa , cherchant à comprendre le pourquoi du comment , le sens de ce qu'elle disait , mais elle n'en trouva pas. Tenant fermement Lee-na pour ne pas que celle-ci ai dans l'idée de rejoindre la bizarrerie sur le lit , Céleste posa ses yex sur sa demie-soeur et eu un petit sursaut en voyant qu'elle était recouverte de..papier toilette ?
Enfin bon , c'est surêment de ça que voulait parler Mélisandre , les "vêtements qui poussent sur la peau". Quoiqu'il en soit , Céleste ne lui avait pas répondu , jusqu'a ce qu'elle se fit sortir de sa longue observation silencieuse par son amoureux , qui lui dit , ou plutôt ordonna de s'en aller par une question qui n'en était en fait pas forcément une. Et pourtant , c'est en faisant un non de la tête que Céleste lui répondit , à Wesley , et d'ailleurs , elle lui montra même sa main en guise de "stop" en lui répondant ;

Attend.

Sur ces mots , elle déposa la petite coréenne et s'avança d'un pas vers Mélisandre , elle n'en fit pas plus puisqu'elle n'en vit pas l'interêt , et n'en eu pas l'envie. Cette petite fille lui faisait vraiment peur , à elle aussi , et elle compris largement pourquoi son copain avait été surpris. Pourtant , elle n'avais pas l'air bien méchante , elle avait juste ce côté angoissant qu'on les creepy girls dans les films d'horreur , mais surement était-ce parce qu'elle était sale et tachée d'une substance d'une couleur brunâtre qui semblait avoir sécher dans ses cheveux.
Pour autant , c'est toujours avec un ton qu'elle voulait sympatique que Céleste répondit à l'humaine.

J'ai pas de vêtements qui poussent sur ma peau , je suis une fille normale , comme toi.


Après avoir laisser quelques instant à cette remarque aussi fausse que ridicule , Céleste continua.

Pourquoi tu es la ? C'est à cause du méchant monstre qui a fait du mal toi aussi ? T'en fais pas , tu n'as plus a avoir peur , Anku nous a dit que c'était partit.

La curiosité l'emportait en fait sur la méfiance , et c'est ce qui poussait Céleste à rester là et a ne pas faire comme Wesley lui avait dit , c'est-à-dire partir. Aussi , le fait que ce soit potentiellement cet enfant qui est potentioellement perdu sa mère , ça faisait une peine immensse à la blondinette qui ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle l'avait souhaiter , que ce soit la mère d'une autre et pas la sienne , alors elle devait rester et tenter d'être gentille.

Moi je m'appelle Céleste , et toi tu as vu ma petite soeur Lee-na , et aussi avec moi c'est Wesley. Toi , tu t'appelles comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélisandre Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: en sait qu'elle est née en décembre, on suppose le 3 mais aucunes certitude...
Petit(e) ami(e): Aucun amour en vue même si la relation qu'elle entreprends avec son frère est quelque peut... Ambiguë
signe(s) particulier(s): Est aveugle, à une jambe plus courte que l'autre, maigre et est possédée

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Mar 9 Juin - 22:26

La fillette n'espérait pas qu'on lui réponde ou non, au fait, elle ne s'attends pas a ce qu'on l'ignore ou qu'on se méfie d'elle, au fait, même si elle se serait retrouvée seule à cette instant, elle serait vite passée à autre chose. Elle reconnu la voix d'un garçon, mais ce n'est pas ce qui l'intriguait pour le moment. elle voulait toucher la peau de cette fille, mais apparemment, elle n'aura pas cette joie de le faire pour le moment.
Ce qu'à eu la fillette comme réponse lui fait seulement sortir un petit son de sa bouche qui semblait la décevoir. Si elle est comme elle, il n'y à rien d’extraordinaire, ce n'est pas drôle... Durant la pause donné par l'ange, la fille aux cheveux blancs baissa doucement son bras qu'elle laissa pendre, la tête tournée sur le côté.
La fille qui l'intriguait se remis à parler. La fille ne réagit pas jusqu'à ce qu'elle entends le mot "monstre", à ce moment là alors, elle retourna la tête vers le son de la voix qui s'adressais à elle.

Un monstre ?

A ce moment, le souvenir d'un hurlement résonna dans sa tête avec l'image d'une masse maigre grisâtre effrayante. L'enfant poussa un son de peur, se redressant à vive allure, yeux écarquillés. Oui, elle a vu ce monstre... Mais quand était-ce ? Où ? Elle ne se souviens que de ça. Sa tête se mis maintenant à tourner, alors, fermant les yeux, elle posa sa main sur son front. Elle soupira longuement afin de reprendre ses esprits. Elle écouta Céleste mais ne répondit pas de suite. Ce qu'elle faisait ? Au fait, elle avait les yeux dirigés vers ses mains posées en coquilles sur son ventre, tête basse. Tout à l'heure, elle a voulu se redresser quand ce garçon, cet "ange" comme elle l'a appelé, était au dessus d'elle. elle n'y est pas arrivé et maintenant, sans forcer, la voilà assise dans son lit d'hôpital. Parlant de ce garçon, elle se rappelle avoir entendu sa voix, il y a un instant. C'est le même. elle le sait, parce que puisque sa vu lui ai invalide de naissance, deux de ses sens se sont développer plus qu'à la normal: le touché où elle ressent biens plus les sensations et aussi les vibrations que les personnes ayant une vu normal - tout comme bon aveugle qui se respecte d'ailleurs - mais aussi l'ouïe. Je ne vous dirais pas que cette simple humaine a la même ouïe qu'un neko, qu'un vampire ou prenez exemple de se que vous voulez, loin de là, mais disons qu'elle est capable de distinguer deux voix l'une de l'autre et les reconnaîtra ainsi. Beaucoup n'oublierons jamais les visages croisés. N'ayant pas la vu, elle, elle n'oubliera jamais les voix entendu. Enfin "jamais" est bien sûre généralisé ! Mais pour en revenir à cet "ange", sa voix, elle l'a reconnu directement sans même se demander où est-ce qu'elle l'avait entendu.

Wesley ?

Elle releva la tête. Elle regardait droit devant elle, alors savoir si elle était loin de regarder le groupe ou pas, je suis incapable de vous le dire bien qu'elle ne regarde pas quelque chose en particulier - de toute manière se n'est pas possible ! - mais sans même avoir à le demandé, elle connaissait maintenant le nom de premier visage qu'elle a aperçus depuis tellement longtemps...

Tu es l'ange de tout à l'heure ?

Réponse ou non, elle se servis de ses petits bras aux os saillants pour se caler au fond de son lit, dos contre son oreiller. Elle remis ses mains en cuillère contre son ventre. Elle avant un bandage autour du front et autour de sa poitrine jusqu’à son torse. Le reste était caché sous la couverture.

Je sais pas qui je suis... Je sais pas où je suis... Mais je sais que derrière vous, il y a des tête qui vous regardes.

...Bien, j'oublie de vous préciser que notre petite inconnue à une imagination débordantes mais surtout inquiétante et glauque...

Céleste... Tu as le même prénom que l'on donne au ciel remplis d'étoile et de magie lunaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Jeu 11 Juin - 17:45

Assis près de Evangeline sur le fauteuil initialement stocké entre le lit de la patiente et la fenêtre, Doan avait lui-même tiré l'assise à sa convenance. Il était tête basse, yeux posés sur sa main qui serrait celle de sa meilleure amie. Il la tenait comme s'il refusait de la quitter une nouvelle fois, comme si elle aurait tentée une fuite. Il avait remarqué le départ des enfants pour les avoir vu partir un à un. Mais il ne parlait pourtant pas plus, contrairement à d'habitude où il aurait tendance à faire des commérages dès qu'il se retrouve seul avec l'ange. Des commérages ou un inconscient rapprochement sentimental. Entre nous, il aurait récupéré l'humeur qu'il avait ce matin, je ne vous cache pas qu'il aurait profité de ce moment seul avec Eva pour la bombarder de bisous sur joues et front, lui faire des câlins... Comme il l'a toujours fait depuis toujours, étant une personne très tactile et ayant de l'amour à donner - et tellement plus depuis que Kiara ne montrait plus d'attachement particulier, soit deux ou trois ans avant qu'elle ne s'en aille.
Au fait, il fut tellement fatigué de cette après midi qu'il en oubliait même totalement qu'il avait laissé sa boutique ouverte à tous voleurs... Quoi que je doute qu'il y ait des chenapans après ce qu'il s'est passé. A présent, tout son dévolu était jeté sur son fils. A ce moment où je vous parle, il se disait que c'était une chance que Wesley soit sujet à des crises d'angoisses, sa faiblesse ou le connaissant, il aurait voulu défier cette créature, cette fillette... Après avoir pensé ça, il se dit qu'il eu de la chance que Nefer l'a recueillis chez elle car contrairement à Lee-na et Céleste, il était à l'abris... Céleste et Lee-na... Désormais, il pensait à elle deux, les filles de sa meilleure amie auraient put laisser chère de leur peau, fort heureusement, la créature ne les a pas vu et pour cause: elle traquait déjà deux autres proies: Evangeline et lui même. Alors, oui, maintenant il se dit qu'ils sont chanceux, Eva et lui.

Je suis heureux qu'elle se soit attaqué à nous, ainsi nous avons évité de perdre nos enfants... Céleste et Lee-na étaient dehors, elles ne se sont doutées de rien.

Il souris à se moment, car, oui, c'est ce qu'il réalisait. Ce n'était pas un sourire banane qu'il nous sort à n'importe quel moment, mais un petit sourire un minimum perceptible. Quelques part, il fut soulagé que se soit Eva qui ait été attaquée plutôt que Céleste, Wesley ou Lee-na, bien que, évidemment, il aurait préféré être lui attaqué plutôt qu'elle.
Il releva la tête et posa maintenant ses yeux dans le regard bleu d'Eva. Cette fille... Cette chose qui l'a attaqué ne pouvais être cette enfant. Il ne l'a vu qu'une minutes ou deux, pas plus, et il était encore sous le choque quand il l'a vu, de plus, on l'a accusé d'avoir attaqué Evangeline et ça aussi ça l'a marqué, bien qu'à présent, il n'y pensait pas. Mais de ce qu'il se souvienne de cette enfant, il ne put s'empêcher de croire à une hallucination collective.

Evangeline, se sont-ils occupés de toi ? Tu sembles tellement mal, t'ont-ils dit quelque chose ?

Il se redressa, posant son front contre celui de l'ange. Il a pris cette habitude de vérifier la température de son fils ainsi, puisque, ayant tendance à avoir toujours froid aux mains, tout ce qu'il touche lui semble chaud. Il redressa alors doucement sa tête, la regardant une nouvelle fois dans les yeux. Il se mit désormais à faire le tour du lit afin de partir de la chambre, pendant son déplacement, il s’expliqua.

Je part t'apporter quelque chose à boire, tu dois avoir soif n'est-ce pas ? Je reviens.

Mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Mer 24 Juin - 13:36

C'est en poussant un de ses soupirs de soulagement que l'ange se réalongeat un peu plus dans son lit , bien que celui-ci ne soit largement pas digne d'un cinq étoiles. L'ange elle , avait remarquer que les enfants n'étaient plus dans la chambre , mais qu'est-ce que cela changeait à d'habitude ? Ses deux filles bénéficient d'une confiance aveugle qui leurs laisse le champ libre sur où aller , et quand , alors ce n'est pas là , même étant donné son état , qu'Evangeline allait jouer la maman soucieuse. Soucieuse , elle l'avait été , elle avait eu peur que ses deux filles aient vu Méli , le monstre , et rien que ça , ça l'effrayait : qu'elles l'aient vu. La vision de la zombie avait déjà beaucoup chambouler Eva , et je ne parle là que de la vision , et pas de l'attaque en elle-même, et le fait qu'il ai été fait mention d'une crise d'angoisse -bon , ce n'est pas sur l'un de ses enfants mais honnetement , c'est tout comme- n'a fait que plus s'inquiéter l'ange. Mais cette inquiétude fût éffacer , lorsque Doan lui dit que ses deux filles elles , n'avaient rien remarquer. Voilà ce qui explique ce soupir.
Alors qu'elle était apaisée , ou du moins calme et dans son lit , profitant des caresses et attention de son meilleur-ami pour s'en servir comme baume à ses migraines , celui-ci vint à s'adresser à elle , en lui demandant ce qu'avait dit les médecins , chose à laquelle elle répondit en secouant la tête de gauche à droite, difficilement puisque si elle l'aurai fait trop fort , ses yeux auraient continuer de tourner (dans le videuh videuh) un bon moment , mais pourtant , le ton qu'elle employa pour répondre était juste..normale , c'est à dire bien éveillé et à la limitte de la gaiëtée.

Les médecins sont débordés tu sais , et a vrai dire avant que vous arriviez , je m'était assoupie alors peut-être qu'entre temps , des infirmières sont venus oui , après tout , ce n'est pas arrivé tout seul , ça

Sur ses mots , elle souleva l'un de ses bras , celui pas grignoter , qui avait reçu une perfusion. Ah la perfusion , l'aiguille ..heureusement qu'elle était endormi lorsqu'elle lui a été mise , parce qu'encore maintenant , sentir ce petit accesoire planté dans son bras , aussi petit soit-il , soulevait le coeur de la professeur d'école , alors elle ne le souleva que très peu pour le montrer à l'incube , c'était juste pour illustrer en fait. Ensuite , elle continua , en reposant son bras sur le matela.

Mais ils ne m'ont rien dit sur moi , mais tu sais , je ne pense pas qu'il y ai grand chose à dire , mon bras est blessé oui , mais pas plus blessé que le serai un bras tailladée ou casser , et quant à moi , j'ai juste les symptomes d'une..d'une grosse grippe ! Je crois..je n'en ai jamais eu en fait , mais Céleste si , une fois , alors je me souviens de l'état ou elle était et je pense que je suis pareille. Rien de bien grave en fait !

L'ange racontait son petit discour pendant que l'auburn lui prenait sa température , en collant son front au sien. En vérité , tout ce qu'elle avait dit , c'était aussi pour se rassurer elle , sur le fait que son bras n'était "pas trop blessé" et que ses vertiges et maux de tête étaient juste dû au choc ,puisque si c'était autre chose , si à un moment donné les medecins arrivent pour lui donner un diagnostic plus grave que ce qu'elle prévoit , elle paniquera, tout bonnement. Alors autant ne pas paniquer et se rassurer , c'est la meilleure chose à faire.
Lors de l'échange de regard entre l'ange et le démon , la blondinette sourit.Il partit ensuite , sous le regard interrogateur d'Eva , qui reçu une explication : il allait lui chercher de l'eau.
Ni une , ni deux , et prise d'une soudaine foudre d'adrénaline , Evangeline se redressa et vira la fine couverture de dessus elle pour sortir du lit. Evidemment , je passerai le moment ou , une fois debout sur ses pattes , elle s'avança fièrement et fû retenue par sa perfusion pour manquer de s'étaler , non , ne parlons pas de ce moment , peut-être que personne n'a rien vu ?
Quoiqu'il en soit , elle se leva , assez vite , et peut-être trop puisque sa tête se mit à valser de droite à gauche , ce qui n'empêcha pas qu'elle fit un pas , puis deux , puis plusieurs pour rejoindre l'incube en s'expliquant à son tour.

Tu as raison oui , je viens avec toi , comme ça j'en profiterai pour prendre l'air et me passer de l'eau sur le visage !


Elle le suivrai , de toute façon. Même si elle se doutait qu'elle se prendrait un "non non Evangeline chan tu dois te reposer" , elle finirait par le suivre.Elle le fixait , n'attendant pas en fait une réponse , mais faisant plus comprendre un "ne me laisse pas toute seule ici , ici il fait froid , toute seule je vais avoir peur " , elle le suivrai oui , comme un papillon suit la lumière , il était sa lumière , ce qui lui avait permis de presque oublier son état pendant l'instant ou il était à ses côtés. Puisque quand il est là , elle se sent invincible , vivante, capable de tout ,et en ce moment , elle avait besoin de cette sensation , plus qu'avant. De plus , c'était aussi un moyen de se rassurer sur le fait qu'il était vraiment , réellement là , puisque son esprit semblait propice à lui jouer quelques tour , elle ne voulait surtout pas se réveiller d'un coup dans son lit et avoir en fait rêver , rêver qu'il soit vivant et que tout aille bien ! Parce qu'en fait , le doute lui avait été mis sur la fait de savoir si l'incube était blessé lui aussi , ses souvenirs étaient troubles , mais elle se souvenait de plusieur fois l'avoir vu faire cette tête qui veut dire "aie ! " ,sans pour autant se souvenir d'où ça venait , et si c'était grave. Et là , même si certes son était n'était pas des plus propres , elle le voyait , entier et vivant , il marchait , il parlait , tout devait aller bien alors.
Continuons donc , puisque c'est ce que Eva fit , continuer , en prenant avec elle son petit attirail de perfustion , elle avança , se concentra pour paraitre la moins mal en point possible et évaluant la trajectoire de ses pas aussi minutieusement qu'elle le pouvait. Et ce n'est qu'après ce sourire qui voulait dire un "je suis prête , on y va" , que l'ange se mit ) regarder un peu partout , puisqu'en fin de compte , elle ne voulait pas aller si loin que ça et n'était en fait pas si prête non plus.
Comme ça peut être frustrant ! D'avoir envie de faire des choses sans que son corps ne soit capable de suivre ! C'est une sensation que Doan doit surement connaître , et que Eva découvre puisqu'elle , elle a toujours été capable de réaliser tout ce qu'elle avait envie , même lorsqu'elle était en quelque sorte "bloquée" avec ses grossesses , cela ne l'empêchait pas de faire ce qu'elle evait envie. Mais là si , pourtant elle ne demandait pas quelque chose de surhumain , simplement de marcher , mais ses jambes ne suivraient pas longtemps. C'est bien connu de nous , cette sensation que lorsque l'on est malade , on a l'impression d'être à semi-défoncé lorsqu'on marche , et bien pour elle c'était une découverte , un dépucellage (:3) de la maladie , une maladie qui n'avait rien avoir avec un rhume ou une bronchite.
De plus , l'ange était tellement pressée de partir qu'elle oublia presque que sa tenue n'était pas des plus appropriés ,puisque cette blouse trop grande et ses pieds nues pourrait presque rappeler qu'en fait oui , Eva est la mère de Lee-na. D'ailleurs ou était Lee-na ? Peut importe, comme je l'ai dit plus haut , et puis sa cadette est surement la plus débrouillarde , alors pas de quoi s'inquiéter.
L'ange observa un peu les environs pour peut-être voir apparaître le groupe des enfants , mais elle ne vit rien , qu'ils soient à proximités ou non , elle ne les vit pas , alors décida de se concentrer uniquement sur Doan.
Soudainement , après un moment de floue , elle se résigna et fit demi-tour , puisqu'elle sentait que marcher un pas de plus lui retournerai l'estomac à la faire vomir. Alors après un petit "ouuf" de fatigue , elle se redirigea vers son lit pour s'y rassoir. En fait , c'est plus sage qu'elle reste là , et ça , même elle venait de s'en rendre compte , même si elle était déçue de ne pas pouvoir bouger à sa guise. Alors en adressant un signe de main et un autre sourire à l'auburn , elle s'adressa à lui.

Finalement , je vais t'attendre là , il faut bien que quelqu'un reste pour surveiller si un médecin arrive ..tu croiseras peut-être les enfants de ton côtés , mais ne soit pas trop long s'il te plait , d'accord ?

_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Sam 11 Juil - 13:47

Pendant tout le long du monologue de Evangeline, quand il était encore près d'elle, Doan ne dit rien, l'écoutant simplement, grimaçant seulement au moment de voir la perfusion dans le bras de l'ange. Tout comme la jolie blonde, Doan ne supporte pas les aiguilles. Étonnant pour un diabétique qui doit quotidiennement se piquer la cuisse n'est-ce pas ? L'hémophobie dont il souffre fait surtout partie de ce dégoût pour ce genre d’accessoire médicale.
Il n'avait rien dit, donc, mais avait très bien entendu ce qu'avait dit son amie. Bien que l'on n'eu guerre pensé cela puisqu'il est passé complètement à un autre sujet en lui imposant le fait d'aller lui chercher à boire.
Au moment où le démon tourna les talons, Eva c'était à son tour lever pour le suivre. Ce moment, ainsi que sa presque chute et ses petits mals à trouver l'équilibre sans tournis, il ne l'avait pas vu puisqu'il était de dos, mais c'est au moment où la blessée lui répondit qu'elle venait avec lui que Doan se retourne pour découvrir qu'elle était déjà debout et bien à 2 ou 3 mètres du lit. C'est juste après le moment où la jeune femme s'approprie du matériel médical afin de bouger librement que Doan, après avoir lever les yeux au ciel et avoir fait ce petit "tut" que l'on obtient en claquant sa langue contre son palais, rejoins Evangeline et lui retira le manche du matériel des mains et la prit par les épaules. Je ne sait pas si elle l'écoutait, puisqu'elle regardait un peut partout comme si elle était perdu, et pour dire vrai, Doan lui-même ne savait pas si elle l'écoutait, mais peut-l'important, il ne lui avait pas encore adressé la parole jusque là.

Evangeline chan, tu n'as pas le droit de te lever ainsi, tu dois te reposer. Tu dois attendre que les infirmiers d'autorise à te déplacer.

Il lui déposa un baiser sur le front. Ne vous emballez pas ! Ce baisé n'a rien de "romantique" ou il n'y a en tout cas aucunes significations particulières démontrant une quelconque attirance ! Doan est très tactile, je n'ai pas besoin de vous en faire un paragraphe argumenté, et il à plus tendance à démontrer de l'affection plus qu'il n'en reçois et ce petit baisé signifiait simplement de la tendresse, ou bien qu'il est là, qu'il revient vite. D'ailleurs, c'est ce qu'il lui dit jusque avant qu'Evangeline de face demi-tour et reparte dans son lit; il lui dis qu'il n'en avait pas pour deux heure pour aller chercher un verre d'eau. Mais Evangeline avait-elle le droit de boire ? Peut-importe.
Evangeline lui adressa un nouveau monologue auquel le borgne souris et acquise d'un mouvement de tête bref. En retournant les talons pour poursuivre sa route, il leva la main et lui répondit.

Ne t'inquiète pas Evangeline, profite-en pour fermer les yeux et te reposer !

Il sourie. Sourie qui s'effaça juste après avoir franchis la porte, baissant le bras, la tête et les yeux. Qu'a Evangeline ? Doan est persuadé que son état avait un lien avec la morsure de la fillette avant qu'elle ne devienne justement cette petite fille innocente. Pendant qu'il marchait lentement vers le hall, il se remémorait la dernière fois qu'il l'a vu. Cette petite était maigre, et pour lui, étant donné son état d'hygiène, elle n'avait pas fait une fugue de 2 jours. Elle a une histoire derrière elle et cette première personnalité glauque qu'il à connu d'elle n'est pas à négliger. Il est sûr que ses parents l'a abandonnée. Pourquoi ? Il émet l'hypothèse que se soit une enfant né de parents humains, de simple mortels ayant enfanté un être mystique. Comme les parents de Anku ayant donné naissance à une morte, sauf qu'au contraire de la fillette inconnue, Anku n'a jamais été rejeté de sa famille, bien au contraire. Cependant, Mimi, sa mère, est née humaine alors que son père est un démon incube-possesseur et sa mère une créature chimique; son père l'a reniée jusqu'à lui faire subir une transformation totale.
Si tel est le cas et que cette étrangère ait été rejeté de ces parents humains, qu'est-elle ? Un démon ? Doan ne voyait que ça. Quelle autre créature pouvait avoir un tel physique macabre et un comportement aussi sauvage ? Un mort, peut-être ? Tout les morts que Doan côtoie n'ont rien d'un comportement comme celui-ci, au fait, contrairement à toutes ces légendes, ils sont au fait tout le contraire, regardez Chen, Anku, Grim Jr... Ils sont étranges, oui, mais il n'y a aucunes onces de méchancetés en eux. Un extra-terrestre peut-être ? Mais un extra-terrestre n'est pas réellement une race en elle-même, mais une "nationalité inter-planétaire".
Doan cherchait moult explications à lui donner, mais il ne trouva rien - bien qu'il soit pourtant sur la bonne voie, il ne veut pas s'avouer vainqueur. Un autre détail aussi l'a surpris: ses yeux. Ce regard vitreux, il le connais pour posséder la moitier de celui-ci: elle est aveugle, d'où le fait qu'elle attaquait au hasard. Peut-être est-ce que cet handicape à joué sur son abandon - parce qu'il est persuadée qu'elle a été abandonnée.

Il continuait à marcher doucement, tête et yeux bas, perdus dans ses réflexions peut-être bien trop technique pour nous- pour moi en tout cas ! @_@ - quand il arriva dans un hall bruyant où hommes, femmes, enfants et vieillards tentaient de s'expliquer les uns sur les autres. Quelle cacophonie ! Notre démon incube se demandait s'il n'allait pas plutôt faire demi-tour pour éviter de s'immerger dans cette foule. Mais il soupire et slaloma entre Mme Guerlade, le petit Thomas et sa jambe encore une fois cassé, M. et Mme Verger et j'en passe pour arriver à la fontaine d'eau où étrangement, personne de s'était incrusté. Il souffla longuement. Quelle drôle de journée.

Quelques minutes plus tard, il était dans le couloir pour retrouver Evangeline quand il entendit son fils dans une des chambres plus loin. Peut-être est-ce qu'il a rencontrer un de ses amis blessés ? Et si lui est là, peut-être que Céleste aussi. Quant à Lee-na, ce n'est pas bien sûr, ça... Il passa alors la chambre d'Evangeline pour aller un peut plus loin, dans une chambre où effectivement, se trouvaient l'ange et le démon enfants. Il entra sans même avoir pris le temps de regarder le patient et posa une main sur l'épaule de Céleste.

Revenez vers nous, nous allons sûrement pas tarder à nous en aller...

Machinalement il leva les yeux vers le lit et fut prit d'un tremblement après avoir immédiatement reconnu la fillette. Même si la volonter de dire quelques chose aurait été présente, le pouvoir n'y était pas, il venait comme qui dirais de perdre sa voix. Mais il ne perdu pas la mobilité de son corps et agrippa l'épaule de son fils pour le pousser vers la sortie, puis fit de même avec Céleste, attrapant la mains de Lee-na. Il ne put s'empêcher de quitter la fillette des yeux, et ce pour aucunes raisons spécifique. C'était seulement de la peur. La fillette était là, à une ou deux chambres plus loin que celle d'Evangeline. Elle n'a pas été emmené là où il pensait. Alors pourquoi Anku a't-elle dit que le danger à été écarté ? Il n'est pas écarté ! Le danger est toujours là, cette fille, on ne la connait pas et si son pouvoir de changer de forme et de personnalité est comme lui avec son double incube, alors elle le fait quand elle en aura l'envies ! Comment a-t'il pu laisser les enfants en danger ainsi ?
Devrait-il le dire à Evangeline ?
Bien qu'il n'est pas du genre à faire des cachotteries inutiles, cette fois, il devait en faire. Si l'ange apprenait que celle qui l'a attaquée était au fait à la chambre d'à-côté, Doan ne peut prédire sa réaction et il ne testera pas.
Il s'en alla sans perdre de temps.
Sur le court chemin qui séparait la fillette d'Evangeline, Doan se demandait s'il n'aurait pas dût parler à la petite fille. En réalité, c'est une enfant, et même si il a connu son visage dangereux, elle ne reste pas moins un petit être sensible, qui se retrouve ici, seule. Peut-être est-ce que la compagnie de Wesley, Lee-na et Céleste l'avait réconforté ? Peut-être, oui... En réalité, il ne savait plus quoi penser d'elle.

Les revoilà donc dans la chambre de Evangeline, en tout cas, cette affirmation est vrai pour le père et le fils Chiber. Doan chassa cette rencontre de sa tête et apporta le gobelet d'eau fraîche à l'ange.

Je n'ai pas été long, tu vois ?

Son sourire était présent mais il fut psychologiquement encore gêné par cette nouvelle rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste Swinner

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e): est déséspérément amoureuse de Wesley, leur couple coule à son plus grand déséspoir.
signe(s) particulier(s): Un jolie sourire et un air naïf ?

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Ven 31 Juil - 15:02

Toujours dans la chambre de l'enfant où une ambiance pesante reignait , Céleste était intriguée. Pourtant ,elle n'était pas non plus si mal à l'aise que ça. Mélisandre avait une voix inquiéante , et c'est certainement ce qui était le plus pesant dans cet atmosphère , mais l'ange lui répondit tout de même , lorsqu'elle s'adressa à Wesley. Oui , c'est Céleste qui répondit alors qu'elle n'y était pas invitée , mais est-ce que Wesley l'aurait fait lui ?

Oui. Wesley à dit que tout à l'heure , il t'avais vu , tu l'as vu aussi ?

La fin de sa phrase , Céleste la prononça presque en un murmure , puisqu'elle trouvait la tournure maladroite. Evoquer la vue en présence d'une personne qui en est dépourvu , c'est génant , comme lorsque Céleste sort sans le vouloir un "C'est Lee-na qui me l'a dit" , alors qu'elle n'a en fait rien "dit" véritablement. Mais a la différence , Lee-na était sa petite soeur , donc dans un sens , ces lapsus étaient pardonnables , alors que Mélisandre pourrait mal le prendre , venant d'une inconnue.
Pourtant , ce n'est pas ce qui sembla interpellé la fillette aux cheveux blanc , puisqu'elle se mit ensuite à dire que des "têtes" les regardait. Sans se poser de questions , Céleste tourna vivement le visage , s'attendant à voir des monstres , ou des infirmiers , mais rien. La remarque de l'humaine possédée sur son prénom , Céleste n'y préta pas véritablement attention , cherchant plutôt ces "têtes" qui les regardait en prenant la main de Wesley pour la serrer, lui lançant même un regard grimaçant. Finalement , elle comprenait pourquoi son petit-copain avait eu peur , ce n'est pas le genre de peur qu'on ressent face à quelque chose qui nous fait sursauter pourtant , mais c'était plus inquiétant , plus angoissant. Surtout quand on s'appelle Céleste et qu'on est capable de se demander si sa propre ombre n'est pas un nuage maléfique.
Mais alors que la nephilim était prise de l'envie de poser à nouveau une question à la blessée , une main se posa sur son épaule , et la fit sursauter , lâchant la main de son petit brun. Quelle idée de lui poser une main sur l'épaule alors que "des têtes les regardes" ?! Cette main n'était ni malveillante , ni signe de peur , au contraire , l'ora douce qui s'en dégageait était des plus apaisante , c'est certainement pour ça que Céleste reconnu le propriétaire de cette main sauvage. En souriant légèrement à Doan , Céleste se laissa pousser en hochant la tête , en fait , ce n'était pas si mal qu'il soit venu les rechercher. Mais avant de disparaître de l'embrasure de la porte , Céleste s'adressa une dernière fois à Mélisandre , d'un ton hésitant.

On doit partir , soigne toi bien , aurevoir !

D'un ton hésitant et quelque peu pressé de s'en aller aussi. Une fois que le petit groupe fût éloigner de la chambre , Céleste regarda derrière elle , sa petite soeur se laissait promener , tant mieux , quant à elle , elle restait toujours très près de Wesley , sans lui tenir la main ni l'entourer de ses bras cette fois , juste en gardant une proximité suffisante à ce qu'elle voulait.
Les yeux bleus de Céleste virent ensuite à glisser vers Doan , et son visage inquiété surement , ou du moins tracassé , alors en prenant cette fois-ci une tonalité bien plus propre à sa personnalité , Céleste s'adressa à Doan.

On était partie chercher Lee-na , elle était en train d'embêter la petite fille , mais on était pas si loin en fait ! La petite fille est gentille , je crois , mais je crois aussi qu'elle a peur un peu , en même temps elle est toute seule alors..

Il n'y avait pas de réel fin à cette phrase , aucuns aboutissement , et puis de toute façon , a quoi bon la terminer puisque le chemin était finit et les revoilà dans la chambre de sa mère. Doan affirma ne pas avoir été long , mais Céleste compris lorsqu'il ramena à Eva un verre d'eau.
Soudainement bien plus enjouée , même si une pointe de tracas restait quant à cette petite fille , Céleste se redirigea vers le lit de sa mère , et lui caressa le front en souriant.

J'espère que tu sortiras très bientôt

Le sourire qu'eu pour réponse Céleste la fit sourire à son tour à nouveau , elle regarda à peine lorsque Lee-na se mit à califourchon sur le lit de sa mère , puisqu'elle se redirigea vers Doan et fit mine d'épousseter son short. Doan était de la même taille qu'elle , c'était surement pour ça que Céleste appréciait autant se mettre près de lui et lui tripoter autant ses cheveux , ses breloques , que ses vêtements , c'est comme ça , elle est tactile. Puis en tendant très amplement ses bras pour les entourer autour de la taille du brolita afin de l'enlacer affectueusement , Céleste poussa un long soupir.

Je suis contente que tout ça soit finit , il manque plus que maman rentre et tout sera normal , comme avant.

Malheureusement pour Céleste , rien ne sera "normal" , ou "comme avant" maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: FrankenMéli !   Sam 1 Aoû - 15:53

Sur le - court - chemin qui séparait la chambre de la lugubre petite fille et celle l'ange, Céleste justifia l'absence des autres et d'elle-même, justification à laquelle Doan souris. Pourquoi se casse-t'elle la tête a essayer de se trouver une excuse ? N'est-elle pas libre de ces mouvements ?
Bon, il est vrai qu'actuellement, il vaudrait mieux pour eux tous de rester vigilant et calme, d'autant plus pour les enfants qu'ils ont tout de même empiété dans un territoire à terrain glissant ! En réalité, Doan ne répondit qu'avec ce petit sourire, véritable, mais  petit, avec son regard qu'il voulait des plus tranquille possible. En réalité, il calmait le feu qui venait de lui traverser l'estomac; les enfants ont été on présence de cette fillette qui de plus est, ne se trouve non loin de là. Pendant combien de temps sont-ils restés là-bas ?
Pour Céleste, il n'en savait rien, mais quand il examina le visage grave de son fils, il devina de suite que Wesley se doutait de quelque chose; il était en train de fonder un lien entre la créature et cette fille. La relation qu'il entretient avec son fils - ou plutôt que son fils entretient avec lui - est comme elle est, mais il reste inévitable que le père et le fils Chiber peuvent communiquer rien qu'avec un regard, et Wesley à beau montrer une facette brute et idiote de lui, il n'en reste pas moins le fils de son père et il a beaucoup de réflexions et réactions derrière ces actes effectués sur des coups de tête.

Ils entrèrent dans la chambre d'Evangeline, Doan apportant l'eau à l'ange. Se passa ensuite ce que la narration précédente à été raconter, puis, vint Céleste devant Doan qui l'enlacer. Doan pris ce geste comme un mélange de preuve d'infection et de recherche de réconfort. Etant très tactile et câlin de nature et ressentant ce besoin de la part de la petite ange de recevoir un peut d’intérêt pour elle, Doan entoura lui-même un bras autour de la hanche de Céleste et posa l'autre main sur la tête de cette dernière, la balançant doucement sur son épaule afin de lui-même poser sa tête sur celle de Céleste.

Ta maman rentrera vite je te le promet ! ^^ En attendant vous viendrez à la maison toi et Lee-na le temps que votre maman se remette parfaitement d'accord ? ^^

Il releva seulement les yeux vers Eva comme pour lui demander son autorisation. Puis délaissa Céleste et reparti vers la blessée et, en passant près de son fils, lui adressa une rapide caresse sur la tête ce qui signifiait, pour ces deux là en tout cas, qu'il ne fallait pas qu'il s'inquiète, qu'il en rediscuterons le moment venu.
En attendant, son esprit fut partager entre Evangeline et cette fillette... Que fait-elle encore là ? Entre nous, est-ce elle ? Oui, Doan en est persuadé. Il est visioniste, c'est-à-dire qu'il a une mémoire caméra, une mémoire qui revois les souvenir sous forme de film et il reconnais ainsi les son, les voix, les physique... Et ce visage, cette voix, il l'a reconnue.
Il en avait peur de cette petite fille, dire le contraire serait mentir mais Doan est aussi de nature extrêmement curieux et voudrait tellement en savoir plus sur cette enfant... Elle n'avait pas l'air agressif, et il est persuadé que si vraiment elle aurait une nuance de méchanceté, elle aurait attaqué les enfants, alors pourquoi ne pas tester d'aller la voir, lui parler ? Comprendre ce qui lui ai arriver. Mais tout d'abord, il doit emmener les enfants en sécurité, maintenant qu'il sait qui est derrière ce mur... Il tient terriblement à Evangeline mais il serait mentir de dire qu'il y tient plus qu'a son fils et Céleste et Lee-na ! S'il devait avoir le choix entre eux tous, il choisirais les enfants en pleurant la disparition d'Eva bien sûr. Alors il mettra les enfants en sécurité et reviendra au plus vite pou cette enfant... Evangeline est normalement d'entres bonnes mains - sauf si on refait un remake de 28 jours plus tard mais là c'est autres choses ! - alors il se mets près de Eva comme tout à l'heure  et en essayant de ne pas prêter attention à sa vilaine blessure, lui dit:

Je penses qu'ils vont te garder au moins pour cette nuit en observation, tu as été en contacte direct avec... elle. Mais si tu venait a sortir plus tôt que prévu, tu m'appelle, d'accord ? Tu as mon numéro n'est-ce pas ? Mitte...

il attrapa un papier où se trouvait initialement une compresse et un crayon puis écrit son numéro.

Je te le mets là, sur la table d'accord ? Tu me prévient, eh ? Tu n'oublie pas ! ^^ Je viendrais te chercher au plus vite.

Sur ce, il déposa un baisé sur la joue d'Evangeline et lui donna un dernier sourire avant de demander aux enfants de le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FrankenMéli !   

Revenir en haut Aller en bas
 
FrankenMéli !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghostly Roses :: Le village :: Forêt-
Sauter vers: