Ghostly Roses
Bienvenue mon lapin, entre vite on t'attend !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bien le bonjour, le monde du futur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Bien le bonjour, le monde du futur !    Jeu 24 Déc - 1:31

La journée étais déjà bien entamée, on devait être en fin d'après-midi, un mercredi. Nôtre histoire commence donc dans le magasin de confiserie tenue par le père Clain (:')). Dans ce magasin, il n'y avais justement pas que le jeune vendeur auburn, une personne s'était invité à lui tenir compagnie.
C'est bien connue, une maîtresse de jeune section est liberée le mercredi après-midi. Malheureusement pour la nôtre, rester seule à la maison tout un après-midi n'est pas ce qui l'enchante le plus. Mais de toute manière, ce n'est pas le premier et certainement pas le dernier mercredi qu'Evangeline viens enquiquiner Doan à son travail. Il n'y a d'ailleurs pas besoin d'être mercredi pour qu'Eva vienne voir son meilleur-ami. A t'on vraiment encore besoin de se voiler la face par rapport à ça ? Je ne pense pas.
Il est clair que l'ange n'agit plus comme une simple amie envers le brolita, ayant une approche encore plus affectueuse que d'habitude, on les prendrais sûrement pour un couple si on ne les entendais pas l'un et l'autre dire qu'ils sont juste "meilleur ami". Ce n'est pas faux en soit, Doan est réellement le meilleur ami de l'ange, mais il est certain qu'il est beaucoup, beaucoup plus que ça.
Or donc, au moment où nous, les narratrices, arrivons, l'ange blanche étais au comptoir du joli vendeur. Elle lui parlait, encore et encore, lui racontant les moindres choses qui lui semblaient importante, des choses qu'elle voulait qu'il sâche afin d'avoir l'impression de les avoir vécue avec elle.
Une personne qui connait réellement Evangeline -genre moi- sait qu'aujourd'hui, elle c'était particulièrement apprêtée. Il y a bien des jours où nous, filles, avons envie de plaire, d'être agréable à regarder, et bien Eva étais dans l'un de ses jours. Un jour où elle avait opter pour une tenue automnale dans les tons blanc crème, café au lait avec une pointe de bleu pastel, soit des couleurs qui lui allait, il faut le dire. Pour une fois, Evangeline avait attaché ses cheveux en une longue tresse en epi de blé blonde qui lui tombait sur l'épaule, une petite couche de mascara parce que oui, il lui arrive de s'en mettre, rarement mais quand même ! Une pointe de parfum fleuris et voilà le petit look qu'avait adopté aujourd'hui nôtre jeune femme douce.
Stoppant quand des clients demandaient ses services et reprenant lorsque l'occasion se présentait, Eva continuais son récit.

Et c'est a ce moment là qu'elle est revenue, mouillée de la tête au pied alors qu'elle étais déjà malade. C'étais donc repartie pour une semaine en plus de fièvre, pourtant ce n'est pas ça qui la empêcher de bouger partout.En ce moment Lee-na est de plus en plus agitée, Céleste n'étais pas comme elle à son âge, elle étais déjà calmée depuis longtemps ! Peut-être que je devrais penser à l'inscrire à une activité en dehors de l'école, peut-être même l'emmener voir une psychologue, tu ne crois pas ?


Après un soupire mélangé à un petit ricanement, la jeune femme cessa de jouer avec son porte clé pour se redresser un peu

Je ne sais pas pourquoi je t'embête avec ça, je dois encore m'inquieter pour rien !
Au fait, Céleste m'a demander de te demander si ça t’intéressait de l'accompagner a une compétition de volley. C'est week-end où je dois emmener mes petits en sortie au musée, j'aurai tellement voulût l'y accompagner. A sa dernière compétition c’était Kim qui l'avais emmener, je n'avais pas pû y aller non plus. Et depuis, elle n'a plus voulût y retourner.


En prenant un sourire plus enjoué, la jeune maman continua.

Mais elle m'a appris il y a quelque jour qu'elle voulait reprendre, je suis contente qu'elle décide de s'y remettre, elle ne pourra que s'améliorer, et puis elle en a gagner aucune encore, c'est encore une débutante à ce qu'elle dit. C'est elle qui m'a parler de toi en tant qu'accompagnateur, je ne sais pas pourquoi elle ne t'en a pas parler directement mais je sais qu'elle tiens à ce que ce soit toi.

Evangeline se mit à faire des gestes en secouant ses mains devant elle, sa cadette n'étais visiblement pas la seule agitée en ce moment !

Mais ne vas pas troubler tes projets pour ça, je pourrai toujours demander à Jim de l'y emmener.


Une petite cliente arriva à ce moment et acheta quelque petites broutille au petit vendeur, Eva sourit, ça se voyait que ses confiseries était l'investissement d'un argent de poche.
Une fois la petite cliente partie, l'ange se remit vers Doan et lui retira une petite bille de sucre collée on ne sait comment à son vêtement.

Comment va Mélisandre ? Elle se fait à sa nouvelle vie ? Tu comptes la scolariser ? Je pourrai l'accompagner si c'est le cas, d'ailleurs si tu as besoin d'aide, même pour des vêtements je suis là !

_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Jeu 24 Déc - 12:27


Bien le bonjour, le monde   du futur !
Tous les personnages voulant participer



Doan Chiber a écrit:
L'automne est la saison favorite de Doan. On commence les feux dans les cheminées, les vêtements que l'on portent sont doux et tiennent chaud, les couleurs de la nature sont simplement magnifiques. Doan est né à la fin de l'été, quelques jours avant l'automne, mais on peut dire que c'est un enfant de cette saison, contrairement à son fils qui est né le jour même du printemps et qui à l'hiver comme saison de prédilection. Pourtant, Doan est très frileux, un rien le fais trembler. Peut-être est-ce dû à sa race démoniaque, résidant initialement en enfers, là où les températures sont bien au dessus de nos températures d'été ?
Aujourd'hui, Doan porte un tee-shirt à manche longue, ou peut-être un pull très fin, je ne sais exactement ce que c'est, près du corps de couleur brune clair, col bateau. le bas semble rentré dans une jupe d'hiver qui part du creux de sa taille (donc bien haute) et lui arrivant jusqu'aux genoux de couleur blanche. Il ne porte que des collants de couleur chair et des petites bottines a talons carrés de 3 cm de haut de la même couleur que son haut. Légèrement maquillé de couleur brune aux yeux et ses cheveux décorés de petites babioles discrètes blanches et brunes. Il avait gardé sur ses épaules son gros manteau blanc long jusqu'à mi-cuisse (comme je l'ai dis, il est frileux !) Il a d'ailleurs même ramené ses mains serrées en poing dans ses manches, se les frottant parfois. Pourtant, ce n'est pas comme si le thermomètre ne montrait pas 22 bons degrés dans la bâtisse !

Ce matin, c’est vrai qu'il s’ennuyait. Quoi que les achats pour Halloween se font sentir, mais il ne recevait pas de livraisons avant demain, ses rayons n'avaient pas été beaucoup dérangés et son ménage est toujours fais avant de partir et à l'heure du midi, donc l'ennuie c'était installé. Doan n'est pas du genre à prendre du retard non plus du côté administratif.
Cependant, il attendais l'après-midi avec impatience et pour cause: depuis pratiquement le début de son affaire, il y a ici pour rituel hebdomadaire de se faire une petite après-midi bavardage + goûté le mercredi avec Evangeline. Il était rare qu'elle ne vienne pas mais il est vrai qu'elle est là de plus en plus tôt, de plus en plus tard et toujours maintenant, depuis la mort de Kim. Doan n'a pourtant jamais vu ça comme un rapprochement sentimental, plutôt comme un manque que l'ange se doit de combler et comme il lui dit si souvent "si tu as besoin de compagnie, je serais toujours là" et Doan ne lui a jamais refusé l'hospitalité dans sa boutique ! Et pourtant,  comme nous l'aurait dit la narratrice de Evangeline,  tout porte à dire qu'ils sont maintenant bien plus qu'amis.  Ce n'est pas que Doan profite du célibat de l'ange,  mais disons que celle ci semble se montrer plus ouverte aux câlins qu'à l'époque où son fiancé était en vie. Quand on a le malheur de montrer trop d'infections pour le démon,  vous êtes sûr que les bisous et les câlins vont vous hanter ! Doan est quelqu'un de très tactile, pas au même point que la naga Nagi, mais pour illustrer,  il est toujours accroché à Eva quand celle ci est là,  je veux dire bien plus qu'avant où il a sut mettre les distances.  Pour lui,  Eva à besoin de tendresses,  et tant qu'elle ne lui demandera pas s'arrêter il continuera de l'enlacer par la taille et de la violenter de bisous.
Au final,  j'aurais l'audace de dire qu'effectivement,  ils sont de nouveau ensemble depuis 15 ans de séparation,  d'ailleurs Wesley n'est pas dupe,  l'a très bien compris et c'est source à dispute dans la maison en ce moment -mais le jeune démon est aussi en pleine crise d'adolescence - mais il est important de dire que cette relation entre l'ange et le démon adultes n'est abseulument pas comprise pour eux ou du moins pour Doan qui ne se dit pas en couple avec elle mais seulement son meilleur ami.

Et voilà Eva qui arrive ! Enfin l'heure de délivrance !
Il se passa plusieurs heures, il devait être quelque chose comme 15:30 ou 16:00 peut-être. Il y avait déjà plus de clients que ce matin, mais toujours très calme.
Les coudes appuyés contre le bureau où était posée sa caisse, la tête posée dans les creux de ses mains, il écouta les mésaventures de son amie, un petit sourire aux lèvres, les yeux rivés sur elle comme s'il buvait ses mots, s’imprégnait de son histoire et se créait un scénario dans sa tête. Il ne semblait pas l'écouter, cependant il était très attentif au moindre mots prononcés et ne tarda pas à répondre à la question de l'ange:

Tu sais, avant mon opération, petit, j'étais une véritable boule de nerf, je bougeais sans cesse, je ne tenais pas en place j'étais constamment à remuer. Je n'étais pas hyperactif, loin de là, mais j'avais comme l'impression que si je restais assise à ne rien faire je passais à côté de choses belles a découvrir et à faire. Je courais tout le temps ! Tous-le-temps ! Si bien que j'avais entrepris de courir dans les escaliers de l'école quand j'accompagnais Okaa-sama en sautant 2 marches à chaque; je me suis retrouver face plate à terre ^^' Je ne m'en suis sorti seulement avec une bosse mais je ne peux t'expliquer comment Okaa-sama pouvait en avoir assez de mon comportement, elle pensait que c'était parce qu'elle n'était pas assez avec moi que je voulais me faire remarquer.. Peut-être ? En réalité je ne le sais pas. Et puis elle m'a inscrite au karate, par exemple et ça allait beaucoup mieux ! Je pense que Lee-na a elle aussi besoin d'une activité qui l'a défoule, qui l'occupe. Bien que l'on parle de Lee-na et que, comme on le sait, elle... Invente ses propres règles de jeux, ça l'a ferra sortir et découvrir de nouvelles choses, ça peut-être bénéfique ! ^^ Un psychologue peut-être aussi une bonne idée, surtout avec ce qui s'est passé.

Doan baissa de plusieurs tons lors de ces 6 derniers mots (ouais je les aient compté ! XD) et renforça encore plus son regard sur son amie. Depuis la mort de Kim ou plutôt depuis que "le deuil se fait" Doan préfère en parler le plus succinctement possible. Son but n'est nul de faire du mal, mais pas d'oublier non plus. Kim était un grand ami pour lui, le fiancé de Eva et le père de Lee-na. C'est un sujet qui reste omniprésent et le restera sûrement longtemps encore.
Eva ricana mais soupira aussi, peut-être ce soupire est-il dût à ces derniers mots ? Doan ne l’espérait pas.

Oh non non, Evangeline chan ! ^^ Tu ne m'embêtes pas au contraire, j'aime pouvoir t'aider !:3 Je te l'ai déjà dis que tant que je pourrais t'aider je le ferrais.

A peine il eu le temps de finir que la conversation dériva sur Céleste. Il pensait entendre une nouvelle fois un récit d'une Céleste qui c'était faite remonter les bretelles par Wesley mais apparemment cette fois non. Il est cette fois question d'un match de volley. Tiens, il est vrai que cela fait un moment qu'il n'a pas entendu parlé de volley, il ne c'était même pas demandé pourquoi ! Pendant que Evangeline continuait son speach, Doan n'arrêtait plus de hocher la tête comme pour confirmer toutes les secondes son accord.

Oui bien sûr !

Il se baissa pour attraper un petit carnet vert pastel rayé chocolat et l'ouvrit. C'était son agenda. Pendant qu'il cherchait et lisait ces notes, il continua:

Je n'ai normalement rien de prévu, de tête. Je sais que j'ai Wesley à emmener à un rendez-vous pour ses lunettes un samedi mais c'est le matin, je ne pense pas que ce soit le week-end dont tu parles de toute façon.

Il marqua un nouvel arrêt, lisant ses notes au week-end du match, puis, en fermant son agenda et avec un sourire, il déclara qu'il n'avait rien de spéciale de prévue ni pour ce week-end ni pour celui d'après.

Céleste se débrouille très bien dans cette discipline ! Elle a le corps sculpté pour ça, l’endurance pour, ça lui va tellement bien, il serait dommage qu'elle abandonne et qu'elle soit trop modeste envers ses compétences. Quand je vois mon fils qui ne fait... Rien.. ^^' Je la vois bien plus sportive que lui et c'est un atout ! Moins de problèmes de santé, plus d'ambitieux et d'un point de vu beauté, un corps très bien entretenu ! ^^

Pour ne pas dire "Wesley finira petit boudin" C'était un peut près ce que voulait dire Doan bien que son fils danse énormément, mais mange aussi beaucoup à côté.

Une cliente arriva alors que Doan souriait à Eva. Une petite fille, pas plus d'une dizaine d'années, arriva et acheta des confiseries "à la mode" dans les cours de récré en ce moment. Doan adore ce genre de petits clients: ils n'achètent pas forcement pour énormément: si c'est plus de 5 euros c'est déjà beaucoup ! Mais il se voit à leurs âges, derrière le comptoir de la boulangerie. Notre incube n'aimait pas mentir ou faire des secrets dans le dos de sa mère, mais c'était son petit côté "hors la loi": sachant qu'il est depuis ses 6 ans diabétique en hypoglycémie, sa mère n'était pas vraiment d'accord qu'il consomme sans arrêt des sucreries. Mais c'est pratiquement à chaque sortie d'école, quand il avait la chance de rentrer sans sa mère qu'il se pressa vers la boulangerie, aujourd'hui tenu par Kôdaa, pour acheter un sachet de bonbon qu'il cachait dans sa chambre. Rien que d'y penser, Doan échappa un petit gloussement en rendant la monnaie à la petite. Il l'a salua et l'a regarda s'en aller alors que Eva se remit devant lui. Le nom "Mélisandre" fit remettre ses yeux dans ceux de l'ange.
Mélisandre est la petite fille qui avait essayé de mettre sans dessus-dessous le village il y a de ça un mois à peine. La petite se trouve être sa fille, et ce, Doan a encore bien du mal à s'y faire bien qu'il l'accepte totalement comme tel.
Pour faire bref, Doan n'a pût s'empêcher de rendre souvent visite à la petite resté à l’hôpital pour des examens : il faut dire que débarquer ainsi, nue de nul par et surtout dans l'état où elle était ne laissait pas de marbre !  Beaucoup avaient encore du mal à croire les témoins qui disaient qu'elle était cette chose qui les a attaqués, et même si Doan - avec Eva - à fait parti de ces témoins, il n'a jamais réussis à ravoir peur d'elle comme il a eu peur quand elle était...
De jours en jours, d'heures en heures, il a sympathisé avec elle, lui trouvant même un nom car celle-ci n'en avait pas ou du moins, ne s'en souvenait pas. Il avait lut une pièce de Théâtre où la jeune femme protagoniste s’appelait Mélisandre, d'ailleurs, cette pièce s'intitule "Pelleas et Mélisandre", aussi, ce nom lui est venu naturellement après avoir aperçus sur l'avant bras de la fillette un M suivit de 3 chiffres, le tout qui commençait à s’effacer. Elle a dût être marquée au crayon comme une bête dans un élevage. Doan lui-même savait que cette liaison qui naissait petit à petit entre la petite et lui était néfaste pour lui comme pour elle, puisque quand l'heure serait venue pour la petite de partir, nul ne saurait où elle ira. Et puis des analyses sanguine on révélés qu'elle était sa fille. Bon, ça a été bien plus compliqué que ça en réalité, mais en tout cas, il faut dire qu'il a été compliqué pour l'incube de révéler à son fils et à Evangeline qu'il rendait visite au monstre qui les avaient attaqués, comme s'il était péché d'avoir cet instinct protecteur, surement paternel pour l'enfant, alors imaginez le mal qu'il a eu pour leur annoncer que "le monstre fait partie de sa famille". Du côté de Wesley - et c'est toujours d'actualité - ce n'est pas de grandes cérémonies de joies qui accueille la petite Mélisandre, loin de là.
Doan s'y fait doucement à la présence d'une enfant qui est sienne génétiquement, lui préparant même une chambre dans un ancien bureau à l'étage. En attendant la petite dort dans la chambre de son père avec lui.
Parler de Mélisandre comme étant sa fille, ça lui fait toujours autant sourire: longtemps il a voulut une fille, d'ailleurs, petit déjà il disait à sa mère que quand il serrait adulte, il aura une ou plusieurs filles. Wesley est loin d'être une déception, mais il ne cache pas qu'il à souvent relancer la mère de celui-ci pour avec un deuxième enfant en espérant avoir une fille. Mais il a pourtant encore bien du mal à s'y faire, comme je vous l'ai dit: "combien d'enfants à charge ? - 1.... Eh non deux !".

Il soupira comme s'il cherchait par où commencer dans ce ravage de questions posées par l'ange, mais finis par lui répondre:

Non, Mélisandre n'ira pas à l'école. Je compte bien sûr la scolariser, pour cela je cherche activement un professeur qui enseignerait à la maison: tu comprends, avec "ses problèmes de santé" je préfère qu'elle soit dans les murs qu'elle connaisse et en ma présence, je ne compte pas qu'elle perde le 'contrôle de ses émotions". Le soucis c'est qu'elle est non voyante et il est compliqué de trouver un professeur qui sache lire et enseigner le braille. De ce fait J'ai moi-même cherché un peut là où je peux pour apprendre et lui enseigner en attendant, mais je ne suis pas professeur de métier et j'ai moi-même du mal à comprendre le sens du braille, pour le lui apprendre alors ce n'est pas chose aisé ^^'

Il s'écarta comme pour montrer l'arrière de son comptoir, là où se trouve le fameux coin goûté et le montre de sa main.

Je ne la laisse jamais seule, j'ai bien trop peur alors elle me suis partout où je vais. Je t'avouerais que c'est handicapant: quand je fais les magasins, je me retourne sans cesse pour voir si elle va bien, si elle ne fait rien de "mal-honnête". Mais je m'y ferais ! ^^ Tu as bien sût t'y habituer, toi, avec les habitudes de Lee-na qui sont de vaguer dans tout les rayons ! ^^


Poil la princesse


J'avais même pas vu la p'tite signature en bas XD Trop meugnon ! :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Sam 9 Jan - 15:09





TOUT LE MONDE EST CONVIEE !


Bien le bonjour, le monde du futur !


Eva écoutait très attentivement la réponse de son ami pour ce qui étais de Mélisandre. Etrangement, son regard envers la fillette était passé du tout au tout. Alors qu'au moment de "l'accident", Evangeline ne voulait qu'une chose : que le monstre parte, elle eu une tout autre réaction lorsqu'elle appris à son tour que ce monstre étais une petite fille et plus important encore : la fille de Doan. Elle se mit à aimer cette petite fille. Nous savons bien qu'aimer est bien loins d'être une tâche difficile  pour nôtre anginette qui a un coeur assez gros pour aimer tout ce qui lui tombe sous la main. Mais la c'étais encore autre chose. En plus d'être la fille de l'âme soeur de Evangeline, Mélisandre étais une fillette que l'ange pensait "abandonnée". En effet, pour elle, Méli avait été abandonné par sa mère et c'est pour cette raison qu'elle c'était retournée vers son père biologique, peut-être même que c'est Kiara elle-même qui l'avait déposé au pied du village, ne sachant quoi faire de sa fille sous forme malade ? Quoiqu'il en soit, Mélisandre étais maintenant entrée dans "la famille", et par famille j'entend les deux filles d'Eva et Wesley, que l'ange prend tout autant pour son fils -ce qui est en soit légèrement chelou vu qu'il est avec sa fille mais bon, passons-.
Donc depuis un moment, Doan avait une fille, enfin. Il l'a tant voulût , sa fille ! Maintenant, il l'a et l'aime. L'ange de même.
Maintenant, il est hors de question pour elle d'entendre des méchancetés à propos de Mélisandre, elle est devenue une enfant a part entière du duo Dova, d'ailleurs, c'est même son père qui la renommé ainsi. Mélisandre, c'était maintenant son nom, Mélisandre, c'est celle qu'elle est devenue a partir du moment où elle est entrée dans la "famille".
Celon Eva, Mélisandre n'as rien a voir avec le monstre qui les a attaqué, elle a d'ailleurs presque oublié cette histoire, je dis bien presque parce que sa fille ainée n'est pas la dernière à lui rapeller qu'elle a vu de près la mort a cause de Mélisandre. Non, pas a cause de Mélisandre, c'est a cause de sa maladie. On ne peut pas lui en vouloir, et c'est ce qu'Eva fait, elle ne lui en veux pas.
D'ailleurs, l'ange est retournée dans sa vision rose et pelucheuse des choses puisqu'il lui arrive même parfois de se demander si elle ne devrait pas acheter des cadeaux a Mélisandre, lui confectionner gateaux où autre broderies. Pourquoi pas après tout ? Wesley a beau avoir reçu des cadeaux de l'ange, il n'étais pas du genre à faire mine de les apprécier, et ses deux filles en ont une overdose alors pourquoi Méli n'y passerait-elle pas à son tour ? Elle y passera, c'est une certitude.
L'ange ricana a l'allusion d'un lien entre ses sorties avec Mélisandre et ses sorties à elle avec Lee-na, elle y répondit d'ailleurs en prenant les deux mains de Doan entre les siennes.

Tu finiras par prendre l'habitude, tu prendras des automatismes et plus tard, a te semblera tellement plus simple  ! Par exemple, je ne peux pas laisser Lee-na dans certains rayons alors je la met toujours dans mon caddie. Ca lui plait et au moins, elle est sous mes yeux, même si elle grandis de plus en plus et prend de plus en plus de place, je finirai par trouver une autre solution, tu verras, tu t'y ferras !

Après un très large sourire, Eva continua.

J'espère que plus tard, nous pourrons l'emmener au parc ou faire d'autres activités tous ensemble ! J'espère aussi que nous nous entendrons bien. Ou est-elle aujourd'hui ? Chez toi avec Wesley ?
Quoi qu'il en so..


Un bruit sourd vint à faire s'arrêter l'ange dans son élan, ce son étais vraiment grave, presque comme si il venait de loin, mais il fût assez puissant pour interpeller la blondinette qui tourna la tête vers l'exterieur.
La curiosité la poussant, elle se partit se mettre près de la fenêtre, s'attendant a voir quelque chose de nouveau, peut-être la démolition d'une maison ? Mais elle ne vit rien. Rien, si ce n'est le ciel qui avait prit une couleur violine très opaque, ce qui la fit réagir en secouant sa main pour que l'auburn la rejoigne si ce n'étais pas déjà fait.

Regarde la couleur étrange qu'a prit le ciel ? Tu penses qu'il va y avoir de l'orage ? Si c'est le cas je ne vais pas tarder, Lee-na va surement se précipiter a la maison en espérant me voir, elle a toujours cette peur bleue du bruit du tonnerre tu sais ? Je n'ai jamais compris pourquoi.

Comme pour un murmure à elle-même, où ce genre de remarque que l'on se fait tous seule, Eva continua a voix plus basse et se mit sur la pointe des pieds pour esperer voir un peu plus loin a travers la vitre.

J'étais pourtant certaine qu'il ne devait pas y avoir plus que quelque petites averses.

Le ciel devenait de plus en plus foncé, les nuages étaient vraiment très épais et couvrait la lumière du soleil pour laisser une atmosphère presque froide. Le bruit sourd d'un tonnere lointain repris de nouveau, déclenchant un mini sursaut de la part de l'ange.
Ce ciel a la couleur presque indigo attira vraiment l'ange, sans savoir pourquoi, nôtre être du ciel eu envie de regarder de plus près ces nuages peu commun, et c'est ce qu'elle fit en entre-ouvrant la porte de la boutique pour se retourner, quelques secondes après, vers Doan.

Tu crois qu'on devrais aller voir ?











_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Sam 9 Jan - 23:40


Bien le bonjour, le monde du futur !
Tous les personnages voulant participer.



L'ange semblait amusée par la comparaisons que fit Doan entre le comportement de Mélisandre et celui de Lee-na notamment dans les lieux publiques comme les magasins. Celle-ci, tous en lui répondant et lui confiant ses petits rituels pour justement ne pas perdre sa fille de vu, prit les mains de Doan ce qui le fit sourire. Et sa réponse ne se conclu que ainsi, par un sourire. Ce genre de sourire ni trop grand comme moqueur ni trop peut visible comme s'il était gêné, non, un sourire simple et doux, ses yeux plongés dans ceux d'Eva. Elle a raison, il finira par s'y faire. Le petit chose de nouveau, c'est que Doan n'a jamais eu a éduquer un enfant, je veux dire vraiment, sans que ses plans ne soient contrariés par une autres personnes, or, malgré que Mélisandre a ou plutôt aurait 10 ans, celle-ci ce comporte comme une enfant de 5 ans, autant donc dire que l’éducation ici est a faire, contrairement à Wesley qui lui, a toujours été plus ou moins débrouillard - et de toute façon il ne veut rien entendre de l'éducation de son père, jugeant que celle de sa mère était la meilleure. Surveiller sa fille, lui apprendre les choses essentielles de la vie et plus encore, tous ça lui tombe directement entre les mains, et il faut dire qu'il ne s'y était pas attendu ! Heureusement encore que sa soeur Wandy, et même Kôdaa et d'autres amis commerçants mais surtout Evangeline sont présent ! Ce n'est pas qu'il n'est pas à l'aise avec les enfants - bien au contraire ! - mais plutôt que, comme je viens de le préciser, il ne s'y était pas attendu, a avoir un enfant ou plutôt une enfant resté petite fille.
Evangeline soutenu le sourire de son ami avant de continuer, prévoyant déjà de faire des sorties avec les enfants ensemble, comme s'ils étaient en famille. En famille, oui, ce mot, ce terme que notre narratrice précédente à sut employer proprement. Le terme de famille pour parler de Eva et ses filles et Doan et ses enfants sonna presque ridicule aux oreilles de l'incube. Cette idée est loin, bien loin de lui déplaire et au contraire ! Mais... Non, dans son esprit c'est purement utopique, un magnifique rêve imaginaire qui se doit de rester dans ses rêves les plus beaux.

Bien sûr que vous vous entendrez bien ! :3 Tu sais, quand j'allais voir Mélisandre à l’hôpital quand elle devait y rester pour des examens, elle me parlait beaucoup de la "dame que j'allais voir avant elle", de toi donc. Elle ne se rappelle pas du tout de toi, en réalité, les seules personnes dont elle se souvienne sont Wesley, elle pense que c'est la première personne qu'elle a rencontré d'ailleurs, puis Lee-na et Céleste. Tu sais, je te l'avais avoué, qu'ils s'y étaient rendu "ce jour la".

Il dégagea l'une de ses mains pour tapoter le haut de la tête de Evangeline gentiment et lentement avant de continuer.

Elle était longtemps persuadée que tu étais ma femme ! ^^ Le fait de m'appeler "papa" avant même que nous apprenions tous les deux nos réelles liens de parentés semblait la rassurer. Mon erreur a peut-être été de la laisser faire, du coup, elle a longtemps pensé que tu étais sa maman. Mais elle m'a dit une fois qu'elle n'a jamais vu sa maman, qu’heureusement que j'étais là "comme toujours". Je pense qu'elle doit se souvenir de sa vie avant qu'elle ne soit.. Eeeh... "Malade".

Il délivra maintenant sa deuxième main. Ne pouvant pas rester en place, et parce que ses clients semblaient occupés a choisir le parfum des sucettes en rayon, il arrangea alors ses articles présents en caisse; en bon PRESQUE maniaque, il ne supportera pas plus longtemps que le facing ici ne soit pas fait.

Depuis qu'elle est à la maison, c'est vrai que je n'entends plus vraiment parler de toi, quoi qu'elle me demande parfois si je te parle toujours ! La pauvre n'as pas encore compris que tu es loin d'être mon "amoureuse" ! :'3

Doan gloussa, c'est vrai que Mélisandre a encore du mal à comprendre le système de vie de son père, avec en plus un frère qui lui radote qu'elle n'est pas sa soeur, mais elle sait pourtant qu'il est le fils de Doan, que Doan est son père également mais que Wesley lui dit que non... ET BIEN !
Doan semblait avoir coupé Evangeline car celle-ci retourna sur le sujet de Mélisandre lui demandant où elle était, si elle était avec son frère. Doan remit en place son dernier rayon tout en remuant la tête. Il se redressa alors et regarda l'ange.

Oh non non, Wesley n'a pas encore accepter Mélisandre au sein du foyer et je ne préfère pas laisser Mélisandre seule sans adultes.

Evangeline allait entamer une nouvelle phrase mais se coupa elle-même. Pensant qu'elle c'était trompée et que donc elle allait rien rajouter par la suite, Doan surenchéris alors pour continuer ce qu'il avait commencé à dire.

Mélisandre est derrière, elle fait des...

Il est vrai que Doan avait lui aussi entendu le bruit mais à part avoir jeté un oeil rapide sur Mélisandre assise à la table "goûté" derrière la caisse et ayant décrétée qu'elle n'y était pour rien, il n'y avait pas plus fait attention que cela, cependant, Evangeline, elle, si et c'est son geste qui semblait inviter le démon à la rejoindre à la vitrine qui le fit réagir. Quand il quitta sa caisse pour se mettre près de Eva, les clients présents avaient eux aussi pris la position d'observation à l'autre vitrine - il y en a deux qui font la longueur du magasin, coupées par la porte d'entrée. Comme un gosse, Doan se laissa tomber sur la vitrine et y colla ses mains sur le côté, y posant son front sur l'autre côté pour mieux y voir. Sa première réaction a été de penser à une nouvelle attaque de fillette, mais cette idée le quitta vite.
Evangeline posa alors une question à laquelle Doan tarda a répondre, déjà parce que les clients présents lui répondit en lui apportant ce qui a été dit hier soir à la météo pour aujourd'hui et a par quelques toutes petites inverses, aucun orages que se soit ne devaient arriver, mais aussi, parce que lui-même se demandait ce que ça pouvait bien être. Le ciel de cette couleur lui semblait bien trop étrange pour être un ciel d'orage et encore moins le couché du soleil - surtout à cette heure ! Il ne répondit à rien, et même quand Evangeline lui demanda s'ils devaient y jeter un oeil, il mit du temps avant de seulement se redresser et de rester stoïque. Il haussa les épaules. Non aujourd'hui Doan n'était pas d'humeur à se faire poursuivre par une fillette ! Mais il vit sa mère au loin avec Chi, toutes les deux semblaient elles aussi interpellées par cette couleur de ciel. Elles furent bientôt rejointes par beaucoup de personnes et c'est quand il vit Anku qu'il se décida.

Oui je pense que nous devons aller voir, au moins pour nous rassurer auprès de Anku sama. Elle doit bien savoir d'où nous viens ce phénomène. Mélisandre, vient ma chérie.

On entends un bruit de crayon qui claqua sur une table, un "boum" de chaussure touchant le sol après avoir glissé d'une hauteur - celle d'une chaise ? - et on vit alors la petite tête platine arriver en tapotant les obstacles par-ci par-là avant de rejoindre son père, lui agrippant la main, une sucette en bouche.

Où as-tu chipé ça Mélisandre chan ? '.'


C'est pas bon... : [

Ne continue pas a manger alors ! ^^' Tu baves en plus...

Il essuya la bouche de sa fille avec une feuille d'essuie tout qu'il réussie a attraper sur sa caisse.

Mélisandre bave parce que c'est pas bon... : [

D'accord ma puce ^^' Vient avec moi on va sortir un peut d'accord ? Tu restes avec moi.

La petite - aussi grande que Doan soit-dit en passant - resta littéralement collé à son père, comme si elle se sentait plus en sécurité en prenant appuie contre quelqu'un.
C'est en s'excusant auprès de ses clients en sortant un "gomen" qu'il transforma rapidement en "désolé" qu'il quitta la boutique en entraînant Eva avec son autre main libre. A peine il fut sorti  que Doan fut rejoint par son fils qui semblait lui aussi avoir remarqué le phénomène ou bien a entendu le bruit. Courageux mais pas téméraire, il a surement voulu retrouver son père, ayant les flippettes que quelque chose lui tombe sur le museau. Le jeune incube ne dit rien quand il aperçu Evangeline, préférant baisser la tête et la regarder avec les yeux lever, pour ainsi faire son fameux regard noir. Depuis un certains temps il ne supportait plus la voir, ni l'entendre, rien que d'entendre son prénom. Entre nous, il a toujours été comme ça avec Eva. Il ne lui a jamais manqué de respect mais s'est toujours tenu de la voir au minimum. Son père parlait beaucoup de l'ange avant, même quand la mère de Wesley et Mélisandre était encore là et Wesley en a fait une overdose a ce moment là, mais aujourd'hui, c'est à longueur de journée qu'il en entend parler et il préfère alors se mettre les écouteurs aux oreilles, son à font ou s'enfermer dans sa chambre plutôt que d'entendre les histoires d'Evangeline. Puis il se rappelle de l’existence de Mélisandre et ne mit pas longtemps avant de remarquer la bouille de celle-ci collé à celle de son père.
Dans un mouvement de tête et des yeux relevés au ciel, Wesley poussa un grognement et passa devant, rejoignant le groupe sans trop s'éloigner non plus de son père.

Tu veux peut-être que l'on ailles chercher les filles avant ?

Tu parles de tata Wandy et cousine Cassie ?

Je parle surtout à Evangeline, ma chérie ^^'

Mélisandre se mets alors à chanter cette fameuse chanson du Disney La Princesse et la Grenouille avant de déclarer:

Toi aussi tu as ton Evangeline papa ?

Doan laissa échapper un petit sourire. Comment réagir face à cette innocence ? Une question à laquelle il aurait volontiers répondu "bien sûre".


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Lun 8 Fév - 16:35





TOUT LE MONDE EST CONVIEE !


Bien le bonjour, le monde du futur !


C'est a la surprise de l'ange qu'un nouveau petit visage vint rejoindre le duo Dova, ces yeux vitreux qui fixaient on-ne-sait-quoi, Eva les reconnus immédiatement et elle sourit. Bien qu'elle sâche que Méli ne verrait jamais ce sourire en guise de salut, ni même le verrait tout court, il était plus destiné à exprimer un "ah, tu es là !". L'ange gloussa aux répliques bien enfantine de la nouvellement Clain, ses yeux faisaient des aller-retours entre le père et la fille, elle le revoyait quelques annés auparavant, lorsque c'était Wesley qui était a la place de Mélisandre. Il faut avouer que dejà à cet epoque, le caractère volcanique de l'incube croisé commencer a pointer le bout de son nez, on était donc un peu plus loin que l'innocence pur de Mélisandre.
D'un côté de Doan et Mélisandre de l'autre, l'ange avait presque oublié ce pourquoi ils étaient sortis.
Alors qu'Evangeline se laissait entrainer sans rien dire, bien trop occupé à sourire en fixant Méli, on finit par lui adresser la parole.

Tu veux peut-être que l'on ailles chercher les filles avant ?

Les yeux de l'ange se relevèrent immédiatement à l'entente de ce terme presque "magique". Oui, ses filles à elle, où sont-elles ? Que font-elles ?
L'ange allait acquiesser lorsqu'elle finit par voir que Wesley les avaient rejoint aussi. Un petit sourire plus discret se laissa voir sur ses lèvres au baume framboise et elle scruta du regard les alentours avant de parler a haute voix.

Je sais que tu es là Céleste, viens par ici !

Un silence, pas de réponse. Ce n'est pas pour autant que nôtre jeune maman perdit de vue son objectif, elle continua alors.

Céleste, est-il vraiment nécéssaire que je révèle a Wesley que tu t'amuses à le sui..

JE SUIS LA !!


Comme une flèche, la nephilim blonde venait de sauter sur sa mère en s'accrochant sur elle, posant ses mains aléatoirement sur son visage comme si elle cherchait à lui couvrir la bouche mais n'avait pas la taille requise. Céleste était bien rouge, un mélange entre son sprint imrovisé et la gène que son secret allait être révélé par sa propre mère, la traitresse ! Dans un ton ressemblant plus à un grognement, l'adolescente reprocha à sa mère.

Tu avais dit que tu dirais jamais rien !

En posant sa main sur les cheveux éléctrique de la blondinette, la maîtresse d'école esquiva le sujet

Ou est ta soeur ma petite perle ?

Les sourcils froncés et le souffle un peu court, Céleste releva son bras droit afin de montrer que quelque chose y était accroché, quoi ? Une serpillère ? Un molusque ? Presque. Sa petite soeur en fait. Les cheveux en bataille devant ses yeux, il n'était pas difficile de deviner que Lee-na avait lamentablement été trainé lors de la course de Céleste pour atteindre sa mère. L'ange adulte, sourit, ses deux filles étaient là et en bonne santé, elle les laissa donc vaguer tranquillement pour se mettre près de Doan et Mélisandre. Elle se souvenu un peu tardivement de la remarque qu'avait fait Mélisandre à son père, quelque minute avant que la tornade Swinner fasse son apparition. Eva se pencha donc légèrement vers Méli, pas trop proche non plus, même inconsciemment, il ne fallait pas risquer que celle-ci la morde.

Tu te souviens donc de moi, Mélisandre ? C'est moi Evangeline, je suis l'amie de ton papa et j'espère bientôt la tienne ! ^^

En se redressant doucement, l'ange se mit près de l'incube adulte en souriant.

C'est fou, elle a le côté fort de Kiara mais elle a ta douceur, elle fait tellement innocente et elle est si calme :3

En se retournant légèrement pour jeter un oeil vers ses filles, l'ange continua en échappant un rire

Céleste m'a fait acheter un nécéssaire d'espion la dernière fois que nous sommes aller en ville, elle s'en sert pour suivre Wesley lorsque lui et elle sont en froid, regarde ce qu'elle a dans sa main, c'est un..je ne sais pas comment ça s'appelle, ça sert à entendre les conversations lointaines à ce qu'elle dit ^^

Maman ? Pourquoi le ciel est comme ça ?

Ah, voilà que la véritable raison de la sortie de la boutique revint à Evangeline, ce ciel indigo et lourd. Elle se remit à le fixer pour ensuite chercher du regard quelqu'un qui aurait des réponses, mais les personnes qu'elle aperçu semblaient aussi perdu qu'elle.
Un bruit sourd qui ressemblait cette foisci vraiment à du tonnere lointain se fit entendre, ramenant vite fait la cadette d'Eva sur son dos.
Pendant que Eva regardait aux alentours en demandant à Doan ce qu'il serait le mieux à faire vu qu'elle est incapable de prendre une decision seule, Lee-na qui était sur le dos de sa mère ne trouva rien de mieux a faire que s'arranger pour attraper doucement quelque mèches de cheveux de Méli, traduction : "Hey copine, t'as peur toi ? MOI OUAIS ! "








_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Lun 8 Fév - 23:59


Bien le bonjour, le monde du futur !
Tous les personnages voulant participer.




Peut-être est-ce pour cela que Wesley est parti plus loin, parce que Evangeline appelait sa fille. Doan est au courant que sa fils et Céleste sont, encore une fois, fâchés l'un comme l'autre. Pour une histoire de plateau à la cafétéria de leur école: Wesley prêtent que Céleste lui aurait piqué son plateau ou qu'elle lui aurait fait une blague en échangeant sa mousse au chocolat contre une salade de fruit, chose dont il a horreur, ou bien qu'elle le lui aurait piqué sa mousse pour la donner à Noor, peut importe c'était une histoire de nourriture, de vole et d'enfantillage. Doan sais combien le chocolat est sacré pour son fils tous comme pour lui, d'ailleurs, toutes les denrées sucrées sont sacrées pour Doan: essayez donc de lui piquer un peut de son mille feuilles; qu'il soit ou non de bonne humeur, il ne rira pas et sera bien capable de vous ouvrir le bec pour récupérer son bien (sauf si il est trop mâché parce que c'est dégoûté si non :/) Attendez qu'ils vous y autorise avant de piquer une micro miette si vous ne voulez pas finir la tête dans votre propre dessert... Je suis sérieuse.
Mais de là a être rancunier à ce point, Wesley le bat sans effort !
Pourtant, pour en revenir à l’instant présent, Doan a beau avoir un bon dixième à son unique oeil, il ne vit pas Céleste. Il regarda Evangeline, interrogateur. Elle est simplette, mais pas idiote, alors peut-être qu'elles sont au téléphone ? Pas de téléphone à l'oreille, alors où est la Miss Swinner ?
C'est alors que débarque la tant attendu Céleste, se jetant sur sa mère. Doan eu le réflexe de tirer sur le squelettique bras de sa fille qui c'était laissé secouer comme une morte, pensant que c'était elle qui attaquait. La pauvre a seulement été réveillée de ses rêveries.
Voyant la réaction de la jeune ange, Doan ne pût s'empêcher de glousser dans son coin: la méchante maman Evangeline était sur le point de révéler un secret ! Quelle mauvaise mère ! Afin de saluer Céleste, Doan se sépara de sa fille pour prendre entre ses paumes trop frileuses, la tête de la blondinette et de lui déposer un bisou sur le front. En voyant alors la petite soeur brune, sachant que celle-ci n'apprécie guerre qu'on la tripote, Doan se contenta alors de lui tapoter gentiment la tête en lui souriant.

Les filles de Evangeline s'en allèrent alors là où elles voulaient aller, sur ce, il vit aussi son fils se fondre plus dans la foule pour éviter de croiser Céleste, non pas qu'il se cachait, mais plutôt pour justement, faire comprendre à celle-ci que ce n'était pas le moment de venir le voir. Doan sourira en lui faisant comprendre à sa tête dépitée qu'il en faisait trop, ce à quoi le jeune incube répondit en tournant le dos, mains dans les poches. Doan passa alors à autre chose puisqu'à ce moment là, sa meilleure amie se mit en face de lui ou plutôt, en face de Mélisandre. Il craignait un peut que Evangeline ait relevé ce qu'avait dit sa fille plus tôt , mais apparemment non, Eva ne s’intéressa qu'à Mélisandre.
La jeune fille quant à elle, après avoir entendu son prénom, se resserra contre son père, prétendant que ce dernier lui a dit de ne pas parler aux étrangers.

C'est vrai, mais Evangeline n'est en rien étrangère ! ^^ C'est mon amie, tu te souviens ? elle était à deux chambres de la tienne à l'hôpital. ^^

Mélisandre eu un brin d'hésitation avant de relâcher son père et de répondre enfin.

Mon papa a dit que Mélisandre à fait du mal à Evangeline. Mélisandre s'excuse parce que Mélisandre ne voulait pas casser la peau de quelqu'un. Mélisandre ne se souviens pas.

Elle avait la tête légèrement baissé et le regard droit, comme une enfant qui sait qu'elle a fait une bêtise et qui tante tous pour ne pas être punis.

Evangeline est réparée ? Elle n'est plus cassée ?

Evangeline n'est pas un objet ma chérie ! ^^ Ce sont les objets qui se casse et se repart.

L'enfant ne dis rien, hocha simplement la tête et se remis contre son père. Elle n'a pas réellement répondu à la question de Eva, et pourtant, elle sait ce qu'est Evangeline pour son père. Son amie ? Non. Sa meilleure amie alors ? Non, bien plus que ça. Evangeline est pour Doan son premier véritable amour et on n'oublie jamais son premier véritable amour puisqu'il est véritable et puisqu'il est véritable, il est irremplaçable. C'est ainsi que Mélisandre au départ pensait que cette Evangeline dont son père parle si souvent était sa mère. Dans l'esprit de la jeune fille, quand on aime quelqu'un on ne peut pas se séparer de cette personne puisqu'on l'aime et on n'a d'enfants personne qu'avec notre amour. Puisque Doan était son père, alors Eva est sa mère. Doan lui a pourtant bien dit que ce n'était pas le cas. Mélisandre se croit. Elle a bien un souvenir paternel mais aucun maternel, ce qui signifie peut-être qu'elle n'a tous simplement pas de mère. Mais qui peut être Evangeline pour elle ?
C'est ce genre de débat à sens unique qu'elle se créer quand elle semble "partie".

Du côté de l'ange et du démon adultes, la discutions tournait encore sur Mélisandre alors que celle-ci avait déjà lâché le sujet. Doan acquise avec un grand sourire aux dires de sa meilleure amie, confirmant en lui disant que même si elle défend plutôt bien ses idées, elle reste très pacifique, lui racontant une anecdote.

Pas plus tard que ce matin, elle me tenait tête sur la méthode de respiration d'un poisson. Je me demandait bien comment elle pouvait se dire qu'un poisson pouvait se noyer ! Ce fut un débat compliqué, c'est vrai, mais elle défends très bien ses idées très passivement. Contrairement à son frère qui lui m'aurait déjà sauté à la gorge je pense... ^^'

Doan regarda tour à tour Wesley et Céleste sous les explications que donnait Evangeline sur ce que tenait la mini ange dans la main. Il lui souris alors, se jetant sur elle, s'arrange pour se mettre à hauteur de son amie et de chuchoter en prenant soin de fixer Céleste:

Alors ne parlons pas trop fort elle risquerais de nous entendre ! Elle dévoileras bon nombres d'informations nous concernant aux médias et nous serons cuits !

Il ria en se remettant à plat et continua bien plus sérieusement:

C'est donc pour ça qu'elle a tenue a se cacher tout à l'heure ? ^^ De quoi a-t'elle peur ? Que Wesley parle méchamment d'elle ? Elle n'a pas tord, Wesley est méchant par moment avec elle, c'est vrai. Tu te souviens, quand il était petit, il se faisait marcher dessus. C'était Noor sa plus grande terreur. Non en réalité, Noor était le plus méchant mais il avait peur de tout le monde, toujours tous seul. Et puis il s'est révélé, il a pris confiance en lui et regarde le maintenant, c'est lui qui fait danser les autres. J'étais fier qu'il sache enfin se faire respecter, cependant il n'a plus de limite. Sa mère lui répétait sans cesses que plus il se ferra craindre, plus on le respecteras. De mon côté je lui disais que ce n'est pas avec les fusils que l'on calme les fusils. Il a d'avantage écouté sa mère et le voilà aujourd'hui à ne plus savoir où il doit avancer. Il aime Céleste, mais sa fierté et sa soit disant réputation de faux dur lui interdit de dévoiler trop facilement son amour au grand publique. Wesley ne ferras pas de mal à Céleste, pas avec les poings. Mais il est capable de lui faire du mal avec des mots et tôt ou tard ça lui porteras préjudice.

Il poussa un soupire qui ressemblait plutôt à un petit rire et continue:

Je t’embête avec ça Evangeline chan ! Ca ne nous regarde pas après tous, C'est à eux aujourd'hui de se débrouiller seuls pour ne pas marcher sur nos traces.

Il ne pris le temps de s’expliquer et s’avança d'avantage vers le monde. Il semblait chercher quelqu'un. Gauche. Droite. Personne sur les côtés ni en face. Il se retourne alors vers Evangeline qui venait pourtant de lui demander ce qu'ils devaient faire. Il semblait presque perturbé par un événement soudain.

Où est Doriane ? Elle est toujours avec moi d'habitude. J'ai appris à ignorer sa présence mais je sais qu'elle était là peut avant ce bruit...

Doan est conscient que Evangeline ne pouvait l'aider car, à moins d'être soit-même mort, nécromancien, sorcier ou avoir un quelconque lien avec les esprits, Doriane est invisible et inaudible pour les autres. Si Doan la voit et l'entends en plus de pouvoir plus ou moins l'a sentir quand elle le touche, c'est parce qu'ils partagent un même organe qui les lie, autrement il n'en serait rien. Cette absence le perturbe tout autant qu'elle ne peut se séparer trop loin de lui sans qu'elle ne perde se son énergie.

Je ne peux partir sans l'avoir retrouvé, Evangeline.

Ca ça veut dire "fais ce que tu veux mais moi je cherche un fantôme qui me colle aux baskets depuis 15 ans"
Mélisandre quant à elle venait de poser sa tête là où elle pouvait sur Lee-na et déclara qu'elle allait protéger le petit lapin... Par "lapin" je pense qu'elle parle de Lee-na, soyons clair.

Doan se retourne alors et se retrouve soudainement devant une rouquine aux yeux roses aussi grande que lui. Un tas de chose venait de traverser son esprit et surtout de la peur car une chose était clair, il connait cette enfant: sa grande soeur Wandy.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arika

avatar


MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Mer 10 Fév - 2:03

Il fait beau, cui cui les oiseaux chantes et tout le tralala. Aujourd'hui, Arika est dehors. Au cimetière plus précisément, c'est toujours là qu'elle traîne plus particulièrement pour réfléchir, mais réfléchir à quoi ? Depuis quelques temps elle aspire à devenir l'apprentie de Jigsaw, on ne peux pas à proprement parler d'assistante, mais vraiment d'apprentie. Et aujourd'hui, c'est à elle d'élaborer un piège dans les moindres détails, voir si elle a bien retenue ses leçons. C'est à ça qu'elle réfléchissait actuellement, en se promenant à travers les tombes éparses.
Elle n'était pas la seule à faire des expériences d'ailleurs, depuis quelques jours le père d'Angus, ce scientifique raté, expérimente on ne sait quoi, et ça en fait un bordel ! De la fumée s'échappe régulièrement de la cheminée et des fenêtres, et il y a un de ces bruits ! Tellement, tellement de bruit que l'ange déchue ne pouvait plus réfléchir correctement au meilleur moyen de torturer quelqu'un. Excédée, elle quitta le cimetière et fonça vers la maison Chiber.
Elle ouvrit brutalement la porte, Qui a dit qu'Arika savait frapper avant d'entrer ? Et se dirigea vers Derek, Celui-ci était en train de tripoter on ne sait quoi quand Elle le retourna vers elle et le saisi par le col.

C'est pas bientôt fini ton bordel ? Y'en a qui essaient de bosser figure toi ! Alors tu arrête de jouer à C'est pas Sorcier maintenant Où je t'assure que toi et ta machine vous ressemblerez à un puzzle cinq cent pièces !

Elle relacha son poing sans ménagement aucun afin de le faire tomber sur sa machine. Si seulement ça avait eu effet de la casser. Ce fût bien évidemment tout le contraire, la chute du scientifique sur sa machine enclencha une combinaison de boutons. La machine trembla, vibra, fit des bruits qu'Arika n'avait jusqu'alors jamais entendus. Des éclairs surgissaient ça et là, sur la machine en elle même tout d'abord puis parcoururent la pièce, l'un d'eux frappa Arika qui cria de douleur.

Bâtard ! Ça t'amuse ? Je vais te ...

L'ange tendis la main pour saisir une nouvelle fois Derek quand la dite main traversa le vêtement, en les mettant devant elle, elle constata que ses mains et même ses bras devenaient peu à peu transparent, comme si elle allait disparaître.

Qu'est-ce que t'as foutu bordel ? Dépêche toi ... d .. je v ..

Sa voix, Arika continuait de parler, mais plus aucun son ne sortait de sa bouche, Peu à peu, le corps tout entier de l'ange déchue disparut de la pièce dans laquelle elle se trouvait.

_______________________________

Un éclair, un choc. Le sol. Arika était au sol, dehors. Elle se releva et inspecta ses mains. Elles étaient revenues à la normale. Elle posa sa main sur sa gorge, elle devrait pouvoir parler de nouveau. Enfin, elle regarda autours d'elle. Elle était dehors, dans le village. Cette andouille de Derek avait juste dû la téléporter dans le village. Quel con. Mais ... Attends, Le village semble différent, c'est le village, elle le reconnaît, mais cette maison n'était pas là avant. Et là, il y avait une boutique ici ! Le ciel a changé aussi, devenu d'une couleur violette qu'elle n'avait encore jamais vue. Elle marcha, notant chaque changement de décors qu'elle remarquait quand elle bouscula quelqu'un.

Hey ! Fait gaffe ou tu va merde ! .. Maman ?!

Arika baissa la tête. Une gamine d'une dizaine d'année la fixait. Ca c'était la meilleure ! "Maman !" Et pourquoi pas Grand mère tant qu'on y est ? Elle pouffa.

Pffrw, désolée gamine mais tu dois te tromper là, je suis pas ta daronne. T'as vu mon âge ? Je dois avoir à peine cinq ans de plus que toi. Allez, dégage t'es sur mon chemin.

Elle tailla la route. "Maman" .. Pffr, n'importe quoi. Cette gamine était timbrée. En continuant son chemin elle vit quelques silhouette qu'elle avait du mal à distinguer. Une figure maternelle blonde, une enfant aux cheveux long et noirs ... Ah, ça devait être Sadeth et Samara. Elle s'approcha et comprit bien vite son erreur.  Mais ...

EVANGELINE ??!

Autant à son habitude l'ange lui aurait sauté dessus pour la martyriser, autant là elle resta bloquée par la surprise. Déjà, elle était plus grande qu'elle au niveau de la taille. De quelques centimètres pas plus, mais Eva a toujours été plus petite. Et son visage surtout, Il s'était presque raffermi par rapport à l'Eva qu'elle connaissait, il était toujours doux certes, mais cette douceur avait changé, à présent c'était la douceur d'une ... Mère ?
Elle recula d'un pas, fronçant les sourcils et fixant Eva, pour une fois, non pas d'un air sadique et mesquin, mais d'un air interrogateur, cet air de "Il se passe quelque chose".

Putain mais c'est quoi ce plan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wesley Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 21 mars 2023 (11 ans)
Petit(e) ami(e): Céleste Swinner
signe(s) particulier(s): présente un souffle au coeur très discret et est myope.

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Mer 10 Fév - 14:00

Eviter Céleste, ça il sait faire. Eviter de lui lancer des piques, ça c'est encore plus compliqué. Quand alors il vit que la miss Swinner ne restait pas près de sa mère, Wesley rentra un peut plus dans le troupeau de villageois regroupés. Bras croisé, tête baissée, yeux tournés et levé vers Céleste et joue gonflée, voilà comment Wesley boude naturellement. Il est persuadé que c'est Céleste qui lui a volé son dessert et voler un dessert qui plus est au chocolat est un sacrilège ! Quel blasphème lui a t'on fait quant on lui a nié ce vole !
Il grognait seul dans son coin quand il revis dans sa tête la scène quand il se fit frôler par une demoiselle aussi âgé que lui, rousse, d'un habille gothic lolita. Portant ses grosses lunettes rouge, il les enleva aussitôt pour s'assurer que c'étais bien ce qu'il avait vu. Elle a grandit depuis, sa coupe de cheveux à bien changé et son style à évolué mais il est sûr que c'est bien elle pour la côtoyer régulièrement et surtout faire partie de sa famille.

Tata ? '.'

Il remis ses lunettes sur son nez en s'avança. Son père avait l'air tous aussi surpris que lui ce qui confirmait ce qu'il venait de voir et de déduire: sa tante avait rétrécie !!!
Ou peut-être que c'est une soeur jumelle ? Ou un sosie ? Il resta là, a regarder sa... "mini tante" quand une voix qu'il connaissait un peut moins retentit plus loin. Celle-ci jurat en posant une question. Ca avait tous l'air d'être Leiko ça encore. Quand il tourna la tête vers la fille au jurons, il fit un bon en arrière en poussant une interrogation et de s'exclamer.

ARIKA ?!

Ca ne pouvait être Leiko. Leiko est plus... Leiko. En réalité, ce qui venait de surprendre Wesley, c'est que cette Arika ci semblait différente de celle qu'il connaissait. Il ne savait ce qui avait changer... Sa taille peut être ? Sa voix a changé, elle est plus immature. Son style ? Non pas son style: toujours aussi... Bizarre selon les dires de Wesley. Ce n'est pas la Arika qu'il connait, mais pas grand chose semble pourtant différer de LA Arika.

L'APOCALYPSE DES SOSIE EST ARRIVE ! OO"

Quoi ?!

En se retournant, Wesley vit arrive en furie Noor, son meilleur ami qui se mis a brayer quand il vit Wandy. Puis Arika. Il cria à la fin du monde.

Arrête les jeux vidéos tu crains -_-

MA DARONNE AUSSI !! Y a ma daronne... ET Y A UNE AUTRE DARONNE !! J'ai crus que je rêvais alors j'en ai profité pour...

Sortir à poil ? =_=

... OUAIS ! 8D

Désespéré par l'état de Noor, Wesley le quitta et contourna Wandy en l'observant. Puis arriva vers Arika. Non quelque chose est bien différent ! Il ne serait dire quoi; elle dégage un atmosphère... Bizarre. Quand il contourna alors Arika, il vit Leiko. Enfin quelqu'un qui ne semble pas avoir changé - quoi que Noor non plus. Il se posta en face de la fille Downfeather mais ne la regarde pas, scrutant les alentours. Qu'est-ce qui se passe ? Une Arika différente, une mini Wandy, une nouvelle Nefertiti... Une vampire, une ange déchue et une morte... Que des être des ténèbres !
Il se retourne vers Mélisandre, sa soit disant soeur et fronça les sourcils. C’est de sa faute ! Elle a appelé les ténèbres ! LA FIN DU MONDE !
Non, ne sombrons pas comme Noor, ça serait une honte pour notre jeune Clain. Mais mélisandre est derrière tous ça, c'est sûr ! Depuis qu'elle est là, beaucoup de choses étranges se passent comme son bol de chocolat chaud qui n'est pas préparé le matin, son père qui passe plus de temps à s'occuper se cette bizarrerie que de jouer du violon, Céleste qui lui pique ses desserts... Noor qui se balade nu... Ah non, ça c'est dans la normalité.

S'il y a une deuxième toi Leiko, ça me donnera un nouveau prétexte pour te taper plus fort -^-

Bon, on avouera que ça a servie à rien de dire ça surtout qu'il n'a jamais touché Leiko, mais c'était avant tous pour s'assurer que la Leiko tempête est toujours là et qu'elle n'est pas devenue une adorable petite poupée, si non, LA on sera tous chocolat !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Jeu 11 Fév - 17:05

Je vais vous passer le moment où Mélisandre s'adressa à Eva, il n'y a rien de bien interessant à en tirer si ce n'est les yeux doux avec lesquels nôtre jeune maman observait la fillette aveugle, a vrai dire, elle n'eu pas l'occasion de lui répondre que le sujet avait dévié sur le couple plus si récent que formaient les deux enfants du duo de meilleurs-amis. Evangeline acquiessa sur la plupart des choses que lui dit Doan, il avait raison sur beaucoup : comme le fait qu'un jour, Céleste finira par recevoir le mot de trop, ça finira forcément par arriver, bien que la petite Swinner semble encaisser beaucoup en gardant le sourire, il y aura cet fois de trop. Mais comme l'a une nouvelle fois soulignée le démon auburn, ce sont leurs affaire, ni l'un ni l'autre n'ont à s'en meler pour faire autre chose qu'être un pillier,un point de repos et de réconfort. Ce sont leurs choix, leurs enfants sont maintenant un peu plus grand et sont capable d'assumer  les conséquences de leurs actes, mais si ce n'est pas le cas, du moins pour la fille Swinner, alors Maman s'en chargera forcément.
Passons.
Doan parla ensuite d'une chose qui n'avait rien a voir avec le sujet précédent qui était clos, il se plaignais d'une absence. L'absence de son fantôme le tourmentait, il était décidé à la retrouver, c'est d'ailleurs ce qu'il dit à l'ange qui acquiessa vivement. Evangeline n'a jamais compris ni chercher à comprendre ce que représentait Doriane aux yeux de son âme-soeur, elle sait simplement qu'il en a besoin, et c'est tout ce qu'il y a a savoir en soit. Insctinctivement, l'ange regarda a droite, puis a gauche pour chercher mais..elle se souvient ensuite qu'elle ne pouvait pas voir Doriane, alors elle ne sut quoi faire pendant un moment. C'est fou comme on peut se sentir soudainement si impuissant, a ne pas savoir quoi faire ou quoi dire, a ne pas savoir où mettre son corps ni comment s'en servir pour aider, c'est le ressentit qu'eu l'ange a cet instant avant que..

EVANGELINE ??!

Entendre son nom prononcé si soudainement fit se retourner en un sursaut l'ange adulte qui fixa son interlocutrice. Eva resta un instant sans bouger, regardant celle qui venait de l'appeller avec des yeux que je qualifierai de vide mais qui pourtant étaient bien remplis de plusieurs choses : le surprise, l'incompréhenssion, la peur et surtout, la colère. Pas une petite colère non, le genre de colère insoupçonnable chez nôtre maîtresse d'école, ce genre de colère qui ne se voit pas mais qui se ressent. Elle reconnaissait en fait parfaitement celle qui s'adressait à elle, elle connaissait chacun des traits de ce visage pour l'avoir évité pendant plus d'une dixaine d'année, elle reconnaîtrait ce regard entre milles après qu'il l'ai fixé dans un des tournants les plus difficile de sa vie, en bref : elle reconnu immédiatement Arika.
Dans un premier temps, elle eu un mouvement de recul insctinctif, étendant ses bras pour ecarter ses enfants de l'ange déchue, il n'y avait pas Céleste, seulement Lee-na et Mélisandre si elle était encore avec sa cadette.
Arika était différente, c'est ce qui inquiétait nôtre blondinette. Si elle avait été seule, Eva n'aurait pas répondu a Arika et aurait baissé la tête, peut-être même aurait-elle fui en courant qui sait ? Seulement là, au moins une de ses filles était dans les parages, et même si elle savait que ce n'était pas la première fois que Lee-na voyait Arika, elle préférait croire que ça l'était et l'en protéger. C'est donc avec un air un peu froid et beaucoup surpris que l'ange fixait l'autre ange noir, son regard glissait sur elle, elle semblait prête à réagir si l'autre faisait un mouvement brusque. Oui, quelque chose turlupinait serieusement nôtre ange quant à l'apparence d'Arika. Cette Arika-ci n'avait pas autant le charisme cruel qu'elle dégageait habituellement, cette Arika-ci ressemblait en fait plus à..une enfant.
Pas une enfant comme l'était Céleste, et encore moins Lee-na, mais le genre d'enfant qu'était Eva au moment de son entrée au village. Eva chercha rapidement Doan du regard, elle voulait qu'il soit près d'elle non pas pour la rassurer -bien que si, un peu- mais surtout pour qu'il constate aussi que cette Arika-ci n'était pas "leurs" Arika. Pas totalement en fait, puisque la Arika qui était dressée devant Evangeline était techniquement plus "sa" Arika que l'est celle d'aujourd'hui, vous me suivez ?
Je m'explique. Evangeline ne se rapelle pas de beaucoup de chose de sa vie au Ciel, et c'est totalement le vide pour ce qui est de sa vie antérieur, avant qu'elle devienne la Eva que nous avons toujours connus. Mais si il y a bien une chose dont se rappelle nôtre ange au sujet de sa période d'asservie des Cieux, c'est sa mission. Elle était claire, sa mission, elle semblait facile, sa mission, elle ne consistait qu'a une chose : ramener Arika, la traîtresse et l'impure Arika, qui prend plaisir a faire du mal aux humains, afin qu'elle soit jugée et punie. Ne me demandez pas pourquoi c'est nôtre naïve anginette qui était l'exacte opposée de l'accusée qui a été envoyé pour cette tâche et non pas un gros barraque d'ange adulte, elle c'est juste contentée d'obéir. Nous connaissons la suite par coeur et ce n'est pas le plus interessant pour ce que j'explique. Là où je veux en venir c'est qu'avant qu'Eva fasse la rencontre des personnes qui représente aujourd'hui son quotidien pour ne pas dire toute sa vie, Arika était ce pillier qui la faisait avancer, Arika étais la personne pour qui elle devait se battre puisqu'elle était le but de sa mission. C'est de ça que je parlais quand je vous disait qu'Arika étais "sa" Arika. Ca n'a rien d'affectueux, au contraire, mais c'est la vérité. Comme Tom doit chasser Jerry, Evangeline devait attraper Arika.
Les choses ont évolué depuis, bien entendu qu'il n'a plus été question de toucher a Arika puisque celle-ci avait un répondant qui pouvait mettre en péril la vie de nôtre poltronne. Et plus les années passaient, plus Eva a tenter de chasser la moindre pensée qu'elle pouvait avoir au sujet de cet ange qui a pendant des années prit un malin plaisir a lui concocté milles-et-un piège pour lui faire plus ou moins de mal. Jusqu'a ce que l'ange déchue porte le coup final, il y a quelques mois, après un long moment de silence.
Tout ce bla-bla pour au final vous dire que la réaction qu'eu Eva en voyant la "petite" Arika ne fût pas celle qu'elle aurait eu en présence de la Arika d'aujourd'hui.
Revenons a nos moutons, alors que l'ange prit un moment avant de présenter un signe de vie a son intelocutrice, son regard glissa vers une autre personne, une masse de cheveux roux, des yeux fushia, un accoutrement bien particulier..voilà petite Wandy.
Dire petite Wandy est quelque chose qui pourrait faire sourire, puisque Wandy est en réalité plus grande que Eva, de peu certes, mais quand même.
Nôtre grande maman finit finalement par relier quelques bouts et se décida à..partir. Non, elle n'allait pas répondre à Arika, elle prit juste Lee-na,qui venait tout juste de se décrocher de son dos pour aller faire on-ne-sait quoi avec Mélisandre, et elle prit d'ailleurs également celle-ci pour aller se mettre près de Doan, où que celui-ci soit.

Je crois que je deviens folle, où peut-être ai-je besoin de lunette finalement ? Doan je suis persuadée que la Arika qui est venue me parler n'est pas celle que nous coto..où plutôt que je cherche a éviter chaque jours. Je crois aussi avoir vu Wandy..est-ce que nous sommes victimes d'une caméra cach..

HEY ARIKA T'ES LA GROSSE FOLLE JTE CHERCHAIS PARTOUT FAUT QUE JTE RACONTE !

Poussant un peu tout sur son passage, ce qui venait de traverser le petit groupe était brun, brune plutôt, avec des mèches légèrement violine et des oreilles bien pointues. Une voix quelque peu éraillée mais bien criarde, des yeux hétérochromiques a la limitte du fluorescent, un style provocant et sombre..
Eva ne mit pas longtemps avant de reconnaître également celle qui accompagnait sa tortionnaire dans beaucoup de ses plans machiavélique à son encontre. C'est avec une voix un peu plus affolée que continua l'ange vers son ami.

Tu vois ? Tu la reconnait comme moi non ?

-Eh mais..'.' Arika r'garde on dirait l'ange débile là, alors que j'viens de te dire qu'elle est la bas...j'comprend plus trop rien moi '^'


Evangeline repris Lee-na dans ses bras ce qui fit légèrement gigoter celle-ci, elle ne devait pas être si consentante puisqu'elle s'expérimentait à savoir si Méli ne la voyait vraiment pas lorsqu'elle lui tirait la langue.

Ca ne m'inspire vraiment rien de bon..

Le regard de l'ange blanche se déposa sur la petite cheveulure blonde de sa fille qui courait en enlevant son petit gilet long bleu pour recouvrir le fils Akhaton qui était nu en prétextant que , et je cite , "ca va pas la tête de te balader tout nu comme ça" et quelques autres réprimandes de ce genre . Non, voir Noor nu n'était pas ce qui semblait le plus troublant dans toute cette mascarade.

Tu as réussi a retrouver Doriane ?

En marquant une pose pour vérifier si tout chez son "meilleur ami" allait bien, surtout pour vérifier qu'il ne panique pas avec la foule qui commençait à s'agiter, Eva continua ensuite.

Si il y a une deuxième Arika, et une deuxième Wandy, ainsi qu'une deuxième Lucy-lee, il y a peut-être un second toi aussi tu ne pense pas ? Doriane est peut-être avec lui en ce moment ?

QUELQU'UN A BESOIN D'UN PETIT LEMONTANT ?! 8D

Non non, cette fois-ci, ce qui venait de passer était bien la Chen adulte.




_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Jeu 11 Fév - 21:20


Bien le bonjour, le monde du futur !
Tous les personnages voulant participer.




Reculez, c'est ce qu'il a trouvé de mieux à faire en voyant la version enfant de sa grande soeur. Que signifie cette vision effrayante ?! A cet instant, il eu l'impression e se réveiller d'un nouvelle possession de son incube et de redevenir amnésique. Etait-ce le cas ? Etait-il en train d'halluciner, de croire qu'il viens d'une autre époque ?
Non, ou du moins, si c'est le cas, c'est différent; là il est adulte, et il le sait. Wandy, cette Wandy est enfant. Que se passe-t'il ? Deviens t'il complètement fou ? Sans se tourner, il scrutait les environs, pour voir Wandy, la vraie Wandy LA Wandy de CETTE époque, la grande Wandy aux cheveux rasés sur le côté et ulta longs et lisses de l'autre, celle qui est percée à la langue, aux lèvres, aux arcades, aux oreilles, au nombril... Maisil ne trouva pas cette Wandy et se décide alors de s'enfuir sur le côté. Son fils venait de partir vers Leiko et sa fille est resté près de Evangeline. Il faut qu'il trouve Doriane, c'est son objectif, là ! Il était pour entrer dans la foule quand il reconnu une voix qui s'adressait pourtant pas à lui mais à Evangeline. Il retrouva un calme presque effrayant d'un seul coup et se tourna vers Arika.
Doan n'est toujours pas au courant que c'est elle qui a tué Kim. Il a bien entendu des bruits plus ou moins vrai d'ailleurs, mais Doan ne se fit pas au bruit, il se fit à ceux qui étaient là, qui ont vécu les scènes et seule Evangeline était présente quand Kim est mort, tu moins en sa connaissance (pour Gabriel il n'en sait fichtrement rien) cependant, Evangeline ne lui a rien dit là dessus sauf ce qu'elle a bien voulu lui dire et n'a jamais cherché à en connaitre les détails. L'incube à beau être une sacrée commère qui aime tous savoir sur tous et connaitre les potins du jour, son rituel était d'ailleurs avant d'aller voir Kim dan son salon avant d'ouvrir sa propre boutique ou aux heures creuses pour pipeletter sur des faits et geste des villageois ou bien aller voir Kôdaa à la boulangerie. Aujourd'hui, il ne se rend qu'à la boulangerie. Mais là, concernant cette histoire, il ne veux rien entendre si ce n'est de la bouche de son ange. Ce qu'il sait cependant, c'est que Evangeline et Arika sont se que l'on appel ennemies et l'une veut la mort de l'autre et ce n'est pas l'ange blanche qui souhaite cela !
Doan ne considère personne comme son ennemi directement. Mais il a peur de Arika. Pas pour lui, mais pour l'ange et sa famille, pour Evangeline, Lee-na et Céleste. A partir de ce moment, Doan avait oublié Doriane, la foule, mini Wandy. Il resta là, sans bouger à fixer Arika de ses yeux noirs. Noirs, oui, je parle toujours de Doan effectivement mais d'un Doan protecteur qui, au moindre geste mal placé pourrais en placer un autre. Je ne dit pas qu'il peut battre Arika, d'ailleurs, ce n'est même pas sûr qu'il puisse lui tenir tête même dans une simple conversation dont il est pourtant incollable, mais sa volonté à défendre Evangeline contre cette être monstrueux qu'est Arika dépasse tous.

Evangeline vint alors à le rejoindre se qui ne perturba pas pour autant sa fixette sur l'ange noire qui, entre nous soit dit, n'avait pas percuté dans l'esprit du démon que c'était une Arika plus jeune. C'était Arika, juste Arika, jeune ou vieille elle reste Arika, point.

Evangeline venait de lui adresser la parole ce qui n'avait pas pour autant décrocher le regard du démon de sur l'ange déchue mais l'avait quelque peut radoucie cependant. Il voulu répondre à son amie en réussissant à tourner la tête vers elle mais quelqu'un lui fit perdre le temps de répondre. Il se tourna vers cette personne et reconnu cette fille que Doan juge vulgaire. D’instinct, Doan ramena sa fille contre lui, posant sa main sur la tête de celle-ci. Ce qu'il ressent pour Lucy-lee ? Il n'en sait trop rien. Il ne la porte pas dans son coeur mais elle n'est pas au même stade que Arika pourtant. Il en a peur, c'est ce qui est certain comme il a peur de sa propre soeur d'ailleurs.

Oui je la reconnais.

Et c'est tous ce qu'il réussis à redire car désormais, il cherchait Céleste et Wesley, était donc ailleurs si l'on puis dire.
Puis la petite ange revint en couvrant Noor un peut plus à l'arrière. Doan ne l'avait même pas remarqué et heureusement si non il l'aurait sûrement réprimandé - quoi que vu la situation actuelle... Céleste fut alors rattrapée par l'incube qui l'a ramena entre sa mère et lui.
A part Arika, Doan ne vit pas cette situation comme dangereuse, simplement surprenante et déroutante. Et c'est pour cela qu'il ne chercha pas à récupérer Wesley. D'ailleurs il ne sait pourquoi il a tiré Céleste vers le groupe. Peut-être a t-il remarqué que Evangeline avait récupéré Lee-na et voulait aussi récupérer son aînée, peut-être. Quant à Mélisandre, il vaut mieux la garder près de soit.
Evangeline posa alors une nouvelle question à son ami, à laquelle il enchaina aussitôt à répondre par un non de la tête.

Je ne sais où est-ce qu'elle a put aller. D'habitude elle ne s'éloigne pas aussi de moi, elle est toujours là. Elle ne peut pas s'éloignée de trop de toute façon car elle perd en énergie. J'ai peur que ce soit à cause de ça.

Par "ça" il montra le ciel qui avait toujours cette teinte étrange mais il faisait ainsi aussi allusion à ce drôle d'événement. Mais il ne faisait plus réellement attention à Doriane; avoir Arika si près le mettait sans mentir mal à l'aise et il aurait bien suivit Evangeline si cette dernière lui aurait demandé de partir. D'ailleurs, il sentis le regard de l'ange sur lui, comme si elle s'assurait qu'il allait bien. Il l'a regarda alors sans sourire mais son regard ne traduisait rie d'inquiétant; il était redevenu normal après cette brume de colère qui venait de le traverser mais il était encore un peut perturbé par un tas de chose: sa soeur devenue petite, Arika trop proche, la disparition soudaine de son "poltergeist" (c'est ainsi que Doriane se nomme elle-même)...
Tout en continuant à regarde Evangeline, celle-ci lui ouvrit un échappatoire pour quitter les lieux en prétextant qu'il y avait peut-être une mini Eva et un mini Doan et que Doriane pourrait sûrement être avec eux. L'idée semblait étrange mais pas si idiote que ça et c'était de toute façon une excuse pour partir. Doan mit cependant un temps avant de faire un oui de la tête et de prendre la main de celle-ci et de prendre avec son autre main, celle de Mélisandre. En se retournant, il faillit se prendre Chen en pleine face. Oui cette narration est inutile et elle le serait encore plus si je ne précisais pas que Doan jeta un oeil pour vérifié que cette Chen était celle qu'il connaissait, ce qui est le cas.

Je ne suis pas sûr de vouloir aller vers mon moi enfant, mais retrouver Doriane et nous mettre en sécurité face à Arika est bien ma priorité actuellement.



Dernière édition par Doan Clain le Dim 14 Fév - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e):
signe(s) particulier(s):

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Dim 14 Fév - 18:30

Pour vous remettre dans l'actuel contexte, Evangeline va sur ses 14 ans. Oui, vous m'avez bien comprise. Je ne parle évidemment pas de nôtre Eva, qui a une vingtaine d'année à son compteur, mais de celle qui est en ce moment perdue dans une foule.
La journée commençait pourtant bien pour nôtre petite Evangeline adolescente, une journée de plus sur Terre, sa bien aimée Terre. Une journée de plus où elle se réveilla dans son lit, dans sa chambre où l'air était légèrement froid, il faut dire que la ferme dans laquelle elle résidait n'était plus toute jeune, tout comme sa propriétaire. Une journée de plus où dés lors qu'elle eu les yeux ouvert, un sourire se dessinait d'or et déjà sur son visage angélique d'enfant. Même petite, son visage n'as jamais eu de traits grossiers, elle n'a pas eu de grosses joues de bébé hamster non, juste un visage fin aux traits délicats réhaussé de grands yeux émerveillés. Car il faut le dire, à cette époque, nôtre petite ange blanche était émerveillée de sa nouvelle vie. Nouvellement ghostlyienne, son statut d'habitante libre lui procurait un bonheur sans pareil. Aussi c'était-elle fait pleins d'amis ! Bon, "pleins" est un mot assez large puisqu'en vérité, l'ange était plus non-apprécier qu'autre chose dans ce village où les Grim et leurs entourage menaient majoritairement la danse.
Pourtant, il y a un Grim, ce Grim, qui était devenu L'Ami de nôtre être des cieux.
Je vous parle comme si elle était là depuis quelques semaines seulement alors que ça allait faire une année entière plus quelques mois qu'elle avait chuté au village, mais comme je vous l'ai fait comprendre, cette situation était encore toute nouvelle dans le coeur de la blondinette.
Or donc, Eva c'était réveillé et avait commencer sa journée comme toute les autres, en vaguant a droite a gauche pour chantonner tout en coiffant ses kilomètres de cheveux. Une fois fait, elle sortie de la ferme d'Anku et il était presque évident de savoir où elle allait. Elle avait hier donné rendez-vous a Doan, son petit ami, afin que tout les deux aillent faire..n'importe quoi en soit, mais tant qu'ils étaient ensemble, tout irait pour le mieux dans la tête de l'ange. Ah Doan, difficile de ne pas savoir qu'il a une place plus qu'importante dans le coeur d'Eva puisqu'elle est avec lui la journée et parle de où pense à lui le reste du temps. Cette amourette était une chose inconnue de nôtre bébé ange, mais Seigneur ce que c'était doux, l'amour. Eva aimait aimer et être aimée en retour, c'est pour cela que son amoureux était pour elle une chose indispensable. Des calins, des caresses, des mots doux, de l'attention, toutes ses choses sans espérer un moindre contre-coup, ça c'était le plus bel aspect de la vie, l'amour. Peu importait l'aspect peu commun de son bien-aimé, elle l'aimait encore plus pour ça. Il avait pour elle l'âme la plus pure, le coeur le plus doux et le visage le plus beau, tout ça pour dire qu'elle l'aimait beaucoup beaucoup, son démon. Ah non, ne parlez pas de Doan en tant que "démon", ce mot grésille encore dans les saintes oreilles de la blondinette. Doan n'est pas un démon, Doan est un ange, comme elle.
Inutile de vous dire que nous sommes tombés dans une période de la vie d'Evangeline où sa naïveté, son innocence, son amabilité et son 'insousciance étaient a leurs paroxysme, tout comme d'autres chose tel que sa niaiserie et son émotivité.
Mais treve de narration inutile, nous connaissons suffisament nôtre Eva de l'époque, et si ce n'est pas le cas, nous allons la redécouvrir.

Trottinant dans le village, profitant pour faire voler sa petite robe blanche, l'ange allait droit vers son but en se marmonant à elle-même, oui oui, il lui arrivait de se parler à elle même.

- Je vais aller le voir et je vais prendre mon courage pour l'inviter à la fête du printemps, cette fois c'est à moi de le faire, je VAIS le faire ! >w<

En s'arrêtant brusquement dans son élan, l'ange ramena ses poings a son torse en les serrant pour prendre une mine inquiète, le retour de la tragédienne du ciel !

Mais si jamais il me dit "non", qu'est-ce que je fais si il me dit "non" ? ....je vais pleur..

Un gros râlement fit s'arrêter Eva dans ses pensées exprimées à haute voix. Ce râlement venait de la maison à sa droite. Il lui fallut un gros moment pour  se souvenir a qui appartenait la maison en question, mais sa mémoire le lui rapella au bout de quelques minutes, c'était la maison du scientifique du village, qu'Evangeline ne connaissait que par un enchainement de coincidence. Mais si c'était la maison du docteur Chiber, ça signifiait que le lieu de rendez-vous avec son âme soeur n'était qu'a quelque mètre a peine.
Or donc, c'est un haussement de ton qui souleva la curiosité d'Evangeline, qui s'approcha de la maison. C'était instinctif en fait, si le ton était levé, c'est qu'il y avait colère, et la colère des humains peut mener à faire certaines choses irréparables, donc en sa qualité d'-ex-ange, Eva devait être présente pour "répandre la paix". Oui mais pour simplifier, c'était juste l'incorrigible curiosité de nôtre enfant qui la poussa a regarder a travers la fenêtre. Elle le regrétta bien vite.
Ses cheveux violets, elle les connaissait. Ah malheur ! Elle se baissa vite fait bien fait, peut-être qu'elle ne l'avait pas vu ?
Centimètre par centimètre, elle se releva. Non, Arika ne pouvait l'avoir vu, elle était de dos. C'était elle qui criait, c'était dans un sens rassurant et dans l'autre plus qu'inquiétant. Rassurant dans le sens où entendre Arika hausser le ton ce n'est pas inhabituel, elle est plus de ses chiens qui aboient mais mordent peu, Evangeline ne se compte pas dans les "non mordus" puisqu'elle est une cause perdue de ce côté là. C'est ce qui revient à dire que dans l'autre sens , c'est inquiétant : si Arika venait à faire du mal, ce n'est pas le petit corps poltron de nôtre bébé ange qui y changera beaucoup, mais au moins elle essayera.
Bref, Arika criait, et ce n'était même pas obligé qu'il y ai une raison. Evangeline regardait, les yeux collés a la fenêtre pour essayer de comprendre. Ses yeux vinrent à se tourner sur la droite et elle cru y voir celui qu'elle attendait, réel vision où hallucination, elle interpela quand même.

Doan !!

Presque simultanément à cet appel chaleureux accompagné d'un grand signe de main, a croire qu'elle avait oublié qu'elle était face à la fenêtre où était Arika, cette dernière venait justement de taper sur quelque chose, déclenchant un enchainement de chose. Des bruits sourds, des éclairs puis plus rien.

                 ~
Sans qu'elle ne comprenne pourquoi, c'est face au sol que se réveilla nôtre blondinette. Un peu plus loin que l'entrée du village. Elle se redressa tout doucement, les oreilles encore sifflantes. Elle  grimaçait, comme si elle se retenait de pleurer, sans même se demander pourquoi également. Evangeline se dressa sur ses deux jambes et verifia que tout allait bien chez elle, pas de bobos, pas la moindre égratignure si ce n'est la terre qui était déposer sur ses genoux. Elle l'enleva d'un balayement de main.
En reprenant ses esprits, Evangeline se..

AH ! Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce que c'est ?! AAH !!

...eh..se mit a courir en secouant ses cheveux ?

...Oh, ce n'est qu'une petite coccinelle, bonjour petite coccinelle, tu m'as fait peur :3

Pour s'arrêter doucement et se mettre a regarder de plus près la coccinelle...

..AIE ! Elle m'a mordu !!

..Vous ai-je déjà redit que sa niaiserie était pas mal accentuée ?
Quoiqu'il en soit, après cette petite frayeur où la dite petite bestiolle se décida à s'envoler sous le regard plus qu'interrogateur de nôtre anginette, Evangeline avança un peu plus. Elle était seule, où du moins n'avait pas remarquer du monde autour d'elle. En suivant la petite coccinelle du regard, elle vit le ciel et son étrange couleur.

Qu'as-tu, mon pauvre Ciel ? Es-tu malade ? Que t'on fait les anges ?


Avançant doucement, les mains sur son torse une nouvelle fois, les poings serrés, sans regarder où elle allait, les yeux rivés sur le ciel, Evangeline finit par entendre de l'agitation autour d'elle et se retrouva face à une petite foule. Elle reconnus certains visages, mais c'est comme si son esprit lui jouait des tours, ces visages étaient différents.
Tiens , voilà Wandy ici ! Elle est reconnaissable par ses cheveux et son style vestimentaire. Malheureusement, l'entente entre la roussette et nôtre ange n'était pas des plus agréable, elle devait donc la suivre sans qu'elle ne remarque sa présence. En suivant discrètement Wandy sans se soucier des personnes autour d'elle, nôtre petite Evangeline peureuse s'arrêta soudainement, elle y fut obligé, une petite blonde passa devant elle en la frôlant. Fixant son regard sur cette dite petite blonde, elle l'observa. Elle avait l'air gentille, elle était belle en tout cas, c'est tout ce qu'elle se dit. Cette petite fille qui devait avoir pas loin de son âge pouvait être une potentiel aide. Une aide pourquoi ? Pour retrouver son Doan evidement ! Si petite Eva n'avait fait attention a aucun visage autour d'elle, c'est parce qu'elle en cherchait un en particulier !
Dans le prolongement du bras de la fille en face d' Evangeline, il y avait une main, en remontant de cette main, nôtre petit bébé eu un sursaut.
Ce visage, elle le reconnaîtrait entre des milliers. Pourquoi lui semblait-il si différent alors ?
Pourquoi était-il si grand ? Pourquoi était-il si triste ?
Doan, c'est toi oui, mais où sont donc tes grands yeux et ton sourire ?
Une expression bien plus que surprise, Evangeline s'avança sans réfléchir au devant de ce Doan. Elle s'arrêta devant lui et le fixa, sans doute serait-il génée de voir l'insistance avec laquelle l'ange le regardait. Elle attendait un mot, un sourire, un calin, quoi que ce soit qui lui prouverait qu'elle ne perdait pas l'esprit et que ce Doan était le sien. En soulevant ses bras, elle les déposa sur le visage porcelain de l'adulte auburn. Elle aurait pu pleurer, là, tout de suite, comme si elle venait de découvrir que la fleur qu'elle aimait tant avait perdu sa couleur, se fanait presque.


Ton...visage..

Se retrouver dans une telle situation dérangeai Eva au plus haut point. Ce n'est pas du tout ce qu'elle c'était imaginée pour cette après-midi en amoureux.
Là, a ce moment, petite Evangeline ne voyait que lui, elle ne voyait même plus la petite fille blonde, ni même les autres qui étaient a côté de ce Doan différent, elle s'en moquait, elle ne voulait que lui. Il fallait qu'il la suive, qu'ils partent tout les deux loins de toutes ses choses qu'elle ne comprenait pas.
Toujours en ayant ses mains chaude sur son visage et ses yeux plongés dans les siens, Eva se rapprocha un peu plus.

Je ne comprend rien du tout Doan, j'ai peur je crois, je veux rentrer a la maison, avec toi, rentrons à la maison et explique moi, tant pis pour nôtre rendez-vous, faisons le a la maison s'il te plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Dim 14 Fév - 23:00


Bien le bonjour, le monde du futur !
Tous les personnages voulant participer.




Dans l'une de ses mains, Evangeline, dans l'autre Mélisandre, que Lee-na et Céleste les suivent ou non, bien que c'est ce qu'il aurait espéré, il n'a pas son mot à dire sur elles. Il est vrai que son visage avait perdu toute gaietés, non pas qu'il était triste, mais plutôt qu'il ne contrôle pas la situation ou du moins, il ne la comprends pas, il ne sait ce que ça signifie et ne sait ce que les attends. La vérité est donc qu'il était en pleine réflexion et observation. Non, ce qui arrivait n'allait pas lui faire perdre sa bonne humeur, selon lui, la fin du monde n'est pas pour aujourd'hui et ce qui se passe doit être une hallucination collective: il y a des sorciers, des jeteurs de sorts dans le villages, des bons, des moins bons et surtout des jeunes. Suffirait-il que l'un d'entre eux aient jeté un sort de paranoïa ou on-ne-sait-quoi encore pour que tous le village soit plongé dans une, comme je l'ai dis plus tôt, hallucination collective. C'est ce qu'il expliqua à Evangeline en regarda à droite puis à gauche en espérant retrouver le visage familier de Doriane.

Evidemment ce n'est que mon avis, peut-être est-ce autre chose encore.Quoi qu'il en soit, si s'en ai une, nos sentiments eux sont bien réels et quand je te dit éprouver un mal-être face à cette... Nouvelle Arika, ce mal-être est bien réel et je ne veux en aucuns cas qu'elle ne te fasse du mal.

Il s'arrêta alors peut après la fin de son monologue en scrutant les environs. Ils étaient éloignés de la foule, du moins assez pour ne plus être bousculé ou de se perdre mais encore trop près pour y voir un quelconque visage familier, mais c'est cependant là que son subconscient l’arrêta. Son subconscient ou peut-être est-ce Doriane qui l'a emmené jusqu'ici ? Elle doit avoir un problème, c'est certain ! Il ressent cette puissance étrange. Il n'a jamais ressentis ça auparavant et ne saurait l'expliquer, cependant quelque chose va leur arriver. Peut-être pas quelque chose de malfaisant, mais quelque chose tout de même. Doan lança alors des regards rapides aux environs.

Evangeline, retourne à la boutique, emmène y les filles si tu le souhaite. Tu sais où se trouvent les clef n'est-ce pas ? Si Arika arrive, enferme-toi y je ne veux pas la voir s'approcher de toi.

Doan était pour lâcher la main de l'ange quand il vit du coin de l'oeil en plus d'entendre des bruits de cailloux qui s’entrechoquèrent près d'eux, une petite silhouette. Il crus tous d'abord voir Céleste mais quelque chose dans le physique ne faisait pas Céleste du tout. Il repris alors la main de la jeune femme et se retourna vers la jeune fille qui était arrivé à sa hauteur.
Guerre plus grande que lui si ce n'est plus petite, de long cheveux d'un blond des blés qui sonnaient presque éblouissant sous ce ciel bien sombre, un accoutrement qu'il semblait connaitre... Doan connaissait cette fille, il le sait... Mais d'où ? Peut-être est-elle une jeune cliente qui est venue lui acheté une fois ou deux des bonbons après l'école ou la soeur d'une de ses habitués collégiens ou lycéens ? Pourtant on ne peut pas dire que la ressemblance entre cette mini Eva et la version adulte près de lui soit différente, au contraire, on reconnait bien là le même visage surtout si l'on côtoie cette personne depuis l'enfance !
Est-ce l'angoisse ou les événements qui perturbe à ce point notre démon ? Quoi qu'il en soit si c'est bien ces raisons, il ne reconnu pas du tous sa Evangeline d'autrefois, celle qui était sa petite amie de l'époque, l'époque qu'il regrette tant pour un tas de choses.
La petite - je dis petite mais elle est déjà plus âgé que son fils - le regardais avec insistance. Peut-être était-elle effrayé et le suppliait de rester avec lui.
Il lâcha la main de Eva et celle de Mélisandre pour pouvoir poser les siennes sur l'épaules de l'adolescente mais c'était sans compter que celle-ci le devança on posant ses mains sur les joues de Doan. Surpris peut-être par cette proximité un peut trop intime selon lui, mille et une hypothèses et questions se posaient alors dans sa tête: la connaissait-il vraiment ? La fille d'ami(e)s peut-être ? Est-ce peut-être véritablement une cliente aussi tactile que lui ou pire encore: comme Nagi ? Une hallucination, tous comme il l'avait expliqué à Eva: cette enfant est une hallucination tous bêtement... Ou un fantôme. Par pitier faites que ce ne soit pas une de ses âmes qui cherchent un corps à empreinte ! Pas maintenant ! Non, pas un fantôme: la texture de ses mains, de son touché n'est pas le même que celui de Doriane qui ne se sent pas, qui se devine simplement par la sensation de froid et d'un magnétisme différent. Doriane... Est-ce Doriane qui aurait subtilisé un autre corps ? Après tous, c’est un fantôme, elle en ait sûrement capable bien qu'elle ne l'ai jamais fait devant Doan et qu'elle ait d'ailleurs utilisé que le sien à sa connaissance. Si c'est le cas alors cette proximité ne le dérange guerre bien que Doriane n'a jamais été quelqu'un de très tactile.
Une des suggestions loufoques de Doan durant ce court instant qui sépare les deux premiers mots donné par cette fille de son futur monologue a été de croire que cette petite blonde était une autres de ses enfants cachées. Et bien ! Ne rigolez pas ! Après avoir découvert Mélisandre, jeune fille d'une dizaine d'année comme étant sa fille, il pourrait pourquoi pas en avoir d'autre ! Et si Mélisandre avait une jumelle et que cette jumelle était elle ? Qui sait ? Bon, moi narratrice, vous lecteurs savez que cette blondinette à 14 ans et qu'il est impossible pour notre incube d'avoir eu un enfant de cette âge aujourd'hui, mais son âge n'est pas marqué sur sa face, peut-être n'a-t'elle que 10 ans ou beaucoup moins ?! Après tous, on ne lui a raconté que très peut de chose sur sa période incube et il en sait encore moins de lui-même ! Pourquoi exclure la possibilité d'avoir eu un (ou plusieurs ?!) enfant avec d'autres femmes ?! Ca sonne horrible dans l'esprit de Doan, mais ceci est une possibilité ! La préoccupation première d'un incube est de procréer, rien d'autre, et comme il ne se souviens de rien de cette époque, c'est un bon prétexte pour dire que cette fille est sa fille cachée et qu'elle ne se révèle que maintenant.

Mais ce que raconte alors la jeune fille par la suite réveilla Doan de ses recherches plus ou moins insensés et il recula afin que les mains de la blondinette ne le touchent plus.

Je...Ne suis pas celui que vous cherchez je suis désolé.

Il ne sût quoi dire d'autre bien qu'il ne voulait pas en rester là de peur que cette inconnue au visage pourtant si familier ne soit blesser. Ce qui le mettait mal-à-l'aise était qu'elle l'avait appelé par son prénom et, de ce qu'il sache, il est le seul dans ce village à s'appeler Doan, le contraire l'aurait marqué à moins qu'un vacancier ne s'appel Doan mais un Doan qui lui ressemble lui semble bien trop gros comme excuse - si elle l'avait confondu avec un autre c'est que physiquement ils se ressemblent.
Après l'avoir longuement regardée afin d'espérer que peut être, quelque chose à dire lui vienne, ce qui ne fut guerre le cas, il se retourne vers Evangeline pour lui parler quand, comme nous le doutons, il tomba sur son visage. Oui et alors me diriez vous ? Et bien voilà la raison: le fait d'avoir revu le visage de l'ange adulte lui tilta soudainement et il refit volte-face devant l'adolescente, yeux grand ouverts - enfin autant qu'il le put - et bégaya un instant avant de réussir enfin à sortir un prénom:

Evangeline ?!

Le fait d'avoir appelé cette enfant ainsi lui donna l'effet d'un tournis, comme s'il avait peur de se prendre un gros vent du genre "ah non c'est pas ça !" mais aussi, cela lui fit une étrange sensation de voir le visage de sa meilleure amie en mini format. Il en est presque certain que c'est elle comme il a été certain d'avoir vu sa soeur en petite fille tout à l'heure.
Qu'en est-il de cette hallucination collective ? Est-elle réellement collective ? Ou tout simplement, est-ce vraiment une hallucination ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Lun 15 Fév - 18:09





TOUT LE MONDE EST CONVIEE !


Bien le bonjour, le monde du futur !


Tenue par son meilleur ami, Evangeline était légèrement abasourdie. Elle écoutait attentivement ce que lui racontait Doan, son opinion sur une probable illusion collective, elle l'écoutait oui, mais semblait dubitative. Une fois qu'il eu finit, elle répondit à son tour.

Le sorcier où la sorcière en question doit être bien puissant pour que son sortilège nous touchent tous, je ne sais pas si nous en avons un au village, a part le petit Grim mais je doute qu'il soit la cause de ce..cette..


Elle ne continua pas sa phrase, le mot adéquat lui manqua et elle savait qu'elle avait été assez claire.L'Evangeline adulte qui répondait avait prit ce ton qu'on les adultes, le ton qu'ils emploient lorsque "l'heure est grave". Après tout, elle ne pouvait garder ses idées naïves dans des moments où des choses qui ont une porté bien loin d'être anodine se passaient sous ses yeux. N'allez pas non plus croire que le timbre de l'ange était sec, ou froid, non il était toujours aussi mieleux et pleins de bonnes attentions, mais on voyait bien qu'il n'allait pas finir par un éclat de rire, ni même un sourire.
Rajoutons a cela que l'ange était secouée, littéralement, par sa petite cadette qui ne trouvait rien de mieux a faire que secouer le bras de sa mère.
Doan ramena ensuite le sujet d'Arika, alors que la maîtresse d'école venait tout juste de commencer à l'oublier, il lui dit même d'aller s'enfermer avec les filles, ce a quoi l'ange répondit par un signe de tête négatif mais un petit sourire rassurant.

Je vais bien, je ne pense vraiment pas qu'elle irait faire quoi que ce soit contre quelqu'un, même moi. Tu l'as vue comme moi, elle était troublée, peut-être même déboussolée, elle n'a le contrôle sur rien comme nous tous, alors je crois que la seul chose qu'elle fera sera la même que toi et moi : essayer de comprendre ce qui se passe.

Alors qu'Evangeline c'était rapprochée de Doan dans l'idée de rester tout simplement près de lui, une petite voix s'adressa à lui. L'ange adulte observa avec attention ce qui venait de déposer ses mains sur les joues de l'incube. Alors que Doan restait comme bloqué, l'ange adulte elle s'avança un peu plus, se pencha même légèrement, le visage de la petite inconnue la troublait.
Lorsque vous vous retrouvez devant un miroir, vous savez que c'est vôtre reflet uniquement parce que vous avez compris le principe du miroir. Allez placer un miroir devant une personne qui ne sait pas ce que c'est, il croira simplement voir une autre personne en face de lui. La, c'est a peut près la même chose qui se passait dans la tête de nôtre jeune maman. Il n'y avait pas de miroir, juste une enfant, une enfant dont le visage n'était pas inconnu, mais pas des plus familiers non plus. Evangeline n'as pas de photos ni même de souvenirs d'elle enfant, et ça n'a pas beaucoup évoluer lors de son arrivé chez les humains. L'ange n'a jamais été forcément portée sur son apparence physique étant plus jeune, elle était ce qu'elle était, faisait le minimum pour paraître agréable au regard mais n'allait certainement pas passer une heure devant un miroir. Donc ce visage la, quand bien même il était le sien, elle le vit comme elle verrai le visage d'une de ses filles, ou d'une enfant plus généralement.
Malgré tout, elle avait toute son attention portée sur l'enfant, oubliant même que sa cadette la secouait comme un prunier et que son ainée était partie vaguer à droite à gauche. En cette fille perdue, elle revit Mélisandre quelque temps auparavant, lorsque celle-ci l'avait prise pour sa '"maman" lors du réveil de sa phase morbide. Eva ressentit le même sentiment, ce sentiment qui nous fait nous dire qu'on doit être sacrément embrumée pour ne pas reconnaître son entourage où reconnaître un entourage qui n'en est pas un. Sur le coup, l'ange voulut tendre la main a la blondinette, qui avait quelques airs de Céleste il faut se le dire, c'est certainement pour ça que 'lange s'y était si facilement interessé, mais Doan la repoussa, doucement certe, mais le geste avait quand même surpris la jeune fille qui recula.
Les yeux du démon se retournèrent vers l'ange blanche, celle-ci répondit à son regard par un petit signe de tête qui traduisait un "elle te connais, c'est qui ?" et d'un coup sans qu'elle ne comprenne pourquoi, son meilleur ami se mit à l'appeler. Mais ce n'était pas elle qui regardait, c'était l'enfant.
Sous cet appel, la fille releva les yeux et on pu y voir une lueur d'espoir dessiner un sourire, sans doute était-elle heureuse qu'il prononce ce nom. Sauf que ce nom, il n'était pas à elle, non, la Evangeline de maintenant était la seule concernée par cette appel, c'est du moins ce que cette dernière se disait. D'ailleurs, elle y répondit en penchant sa tête vers Doan.

Qu'est-ce qu'il y a ?

Oui c'est moi ! C'est Evangeline, tu vois que tu me reconnais !


Nôtre grande Evangeline fixa la petite, qu'est-ce que ce pauvre petit être peut bien s'être imaginer ? Il n'y a qu'une Evangeline, et elle n'a certainement pas l'âge de la petite fille. Lee-na elle-même c'était arrêter d'embêter son monde pour finir par se tourner vers la petite blonde. Petite, elle ne l'était pas réellement cet enfant, elle avait un physique élancé, un peu plus grande que Céleste et facilement plus grande que Lee-na. Ses grands yeux cyan pétillaient, elle semblait remplie d'un espoir si blanc qu'elle fit presque de la peine a nôtre grande maman.
Petite, Céleste aussi était remplie de joie de vivre et d'idée insouciantes, elle l'est toujours d'ailleurs, mais Evangeline ne c'est jamais fait de soucis pour sa fille, malgré ses idées parfois naïve, Céleste est forte, elle a une force qui la pousse a toujours être debout, la tête haute. Cette enfant là, elle était fragile, si facilement brisable que l'ange se revit en elle. N'est-ce pas normal me direz vous ?  Mais ce n'est pas son physique qui lui fit emmettre un lien entre cette blondinette et elle, mais cet aspect de morceau de verre qu'elle avait. Oui, elle la voyait comme un petit bijoux de verre, transparent, pure, qui luit et brille mais se brise en une chute.
La façon dont la petite regardait Doan lui prouvait bien que non, elle ne se trompait pas, c'est bien lui qu'elle convoitait et qu'elle cherchait. Elle semblait même presque prête à lui sauter dans les bras pour qu'ils repartent tout deux, bien loin de se soucier de ce qui les entouraient. Autrefois, c'est aussi comme ça que nôtre Evangeline voyait les choses.
La jeune maman observa longtemps ce qui se passait en face d'elle. Ce visage lui revenait petit à petit, pas forcément le visage en soit, mais plutôt ce qu'elle était, ce qu'elle portait, ce qu'elle dégageai, toutes ses choses qui font que nous reconnaissons ce qui nous appartiens et plus encore, ce qui est nous. Pas une fois, la petite fille avait posé le regard sur nôtre Evangeline adulte, elle ne faisait que fixer Doan, sa vision lui paraissait rassurante mais quelque chose la troublait. Ca encore, c'est une chose que l'ange adulte avait non pas deviner, mais savait tout simplement.
Comme si la solution c'était soudainement présentée à elle, Evangeline adulte se détacha de sa petite fille et de Doan pour s'accoupir vers l'enfant, qui finit par la regarder. Le moment fut des plus étrange, la sensation était indescriptible, essayez d'imaginer vous ce qu'on ressent lorsqu'on se retrouve face à soi, un soi qui a peur qui plus est. Parce qu'elle avait peur, cette enfant. Evangeline le savait tout simplement parce que cette enfant n'était pas une enfant, c'était une Evangeline.
En lui souriant timidement, parce que c'est toujours ce que fait la professeur des écoles face à une enfant, Eva pointa du doigt la petite robe blanche aux détails rose que portait la petite Evangeline.

C'est une très jolie robe que tu as là

La petite mit quelque secondes a répondre, elle semblait bien trop occuper à regarder le visage de l'ange adulte, surement parce qu'il la troublait d'une part, et parce qu'elle essayait d'y mettre un nom, cherchant à savoir qui pouvait bien être cette jeune femme qui était avec Doan, ce Doan qui n'était plus vraiment le sien. C'est avec un certain détachement qu'elle répondit, une petite hésitation qui traduisait un "je ne suis pas sencée parler aux inconnus, mais je sais que je te connais", ou quelque chose de ce genre.

Oui, je suis allé l'acheter avec Doan, peut-être avant-hier où avant encore, je ne sais plus.

Elle doit beaucoup tourner lorsque tu tournes, n'est-ce pas ?

Souriant d'un coup, la petite blondinette a frange se mit à gigoter sur elle même en tenant le linge dans ses mains blanches.

C'est pour ça que je l'ai acheté, j'aime les robes qui tournent, c'est très joli !  

La réponse de la petite fille fit légèrement glousser Evangeline qui se retourna finalement vers Doan.

Je pense que tu es bel et bien celui qu'elle cherche

Evangeline se releva, jeta un rapide coup d'oeil pour faire l'appel au niveau de ses enfants et se remit dans cet étrange contexte. Elle se mit intentionellement au côté de la petite fille tout en continuant à s'adresser à son meilleur ami.

Du moins, c'est un toi de son âge qu'elle doit chercher.Je crois que..qu'elle est moi. Plus jeune c'est évident, mais elle est moi, je le sais..non c'est plus comme si, je le sentais.

En marquant une petite pause comme si elle se rendait compte que ce qu'elle disait n'avait ni queue ni tête, Evangeline finit quand même par continuer

Je ne sais pas comment c'est possible, mais elle est là, elle est là comme cette étrange apparition d'Arika et de sa sœur qui pourtant n'est plus au village depuis un bout de temps.

Arika est ici ?

Retournant ses yeux vers la jeune fille une nouvelle fois, l'ange adulte lui répondit comme elle aurait répondu a Céleste, soit d'une manière bien maternelle.

Tu n'as pas a avoir peur, elle ne te fera rien.

Oh mais je n'ai pas peur, je l'ai juste vu tout à l'heure. Là, je cherche Doan et je croyais l'avoir trouvé, mais..il n'est plus comme avant. Est-ce que moi je suis comme avant alors ?

Je ne sais pas Evangeline.

La petite Evangeline fit un léger mouvement de recul, elle ne comprenait rien, ça se voyait et lorsqu'une Evangeline ne comprend rien, elle prend peur.

Comment tu connais mon nom ?

Evangeline adulte ne répondit pas, en fait, elle fut d'un coup bloquée dans ses pensées, comme si elle essayait de se souvenir de certaines choses. Pendant ce petit moment d'absence, la petite Evangeline lui sourit, un des véritable sourire bienveillant de l'ange, un de ses sourirs qui veut aussi dire "aurevoir !", tanpis si la grande Eva ne lui avait pas repondu, elle avait de toute manière autre chose a faire.

Merci pour ta gentillesse, mais je dois maintenant aller chercher mon petit-ami, aurevoir !

Elle lança un aurevoir comme si elle allait partir a 10 mètres alors qu'en fait, elle ne s'avança que de quelques centimètres. Cet aurevoir était symbolique, il voulait dire qu'elle était passé a autre chose et n'avait pas le temps de bavarder avec n'importe qui, quand bien même elle aimait bavarder avec n'importe qui.
Mais bref, la petite Evangeline s'avança vers Doan encore une fois, sans doute allait-elle lui sortir un "aide moi a retrouver mon cheri" en version angélique, mais ses yeux curieux glissèrent vers la petite fille que tenait Doan dans sa main, une étrange petite fille aux cheveux blanc.

Est-ce que c'est Kiara ?












_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anku Grim
Habitant
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 1 novembre au 15e siecle
Petit(e) ami(e):
signe(s) particulier(s): est mis femme mi squelette ce qui lui donne une apparence sinistre. Elle a une frange de couleur bleu foncer naturel

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Lun 15 Fév - 19:43

Tchiiiiiiiiiiiiii...

Voilà déjà plusieurs minutes que l'on se fixe elle et moi, moi et elle, nous, la même personne. Je ne sais comment vivent les villageois de la recentre avec leur eux d'avant, mais pour ma part c'est plutôt le jeu des 7 différences. Et j'ai beau chercher...

RAAAH RIEN A FAIRE !!! Je n'ai pas changé d'un pouce depuis que toi t'es devenu moi ! ><

Pourquoi les autres sont revenus au stade de l'enfant voir de l'adolescent et que moi chui restée adulte ? =_=

Peut-être parce que t'es trop vieille ? -_-

C'est toi la plus âgée j'te rappel !

Retrouvé mon moi du passé n'a pourtant pas été si facile et si évident que ça en a l'air maintenant. Mais je me suis pourtant bien habitué à sa présence durant ces 20 dernière minutes !
Elle m'a expliqué avoir entendu crier Arika. Bon, ça, ça ne change pas de notre époque actuelle lui ai-je dit, Arika reste Arika bien qu'elle m'ai lâché les bottes depuis quelques années, enfin ! Enfin les bottes de mon grand père... MAIS C'EST DU PAREIL AU MEME !!
Nous voilà rendu à notre 6e thé chacune. Nos goût aussi restent les mêmes... Au fait je me rend conte que je suis une vieille fille quand même.
Elle continue en me disant que, de peur qu'elle soit entré par effraction chez quelqu'un - ce qui était le cas puisqu'elle venait d'entrer chez les Chiber, elle était sortie pour régler cette histoire au plus vite; la dernière fois qu'elle est entré chez quelqu'un comme ça, j'ai bien crus que l'heure de la fin c'était rapprochée plus tôt que prévu pour la victime !
C'est comme si n'avait changé: Arika se moque pas mal du temps de vie donné à chaque individus et au contraire, ça lui semble plus amusant de torturer quelqu'un qui a le temps devant lui ! Mon grand père le lui a donc rien appris...

Et alors ? Il s'est passé quoi par la suite ?

Nous sirotons ensemble notre boisson chaude comme des jumelles synchronisées. Alors que je repris des biscuits, elle continua.

Après, grand vite. Enfin, quand chui arrivé sur le pas de la porte des Chiber, j'ai même pas eu le temps de dire quoi que se soit qu'un sorte de lumière aveuglante c'était jetée sur moi, enfin sur nous tous au fait.

C'est à cause de l'ange noire ?

Non j'crois pas. Je sais pas c'qu'il est devenu le Derek d'aujourd'hui, mais rappel toi que dans mon époque c'est un scientifique et je me rappelle avoir entendu parlé de voyage extra temporel ou je sais pas quoi... Enfin j'pense qu'il a réussis à mettre au point ce que tous l'monde appel la machine a voyager dans le temps.

Ca peut avoir des conséquences grave chez nous ça !

Et chez nous aussi ! T'imagine pas toi, un idiot qui se découvre ici, s'il voit comment il va finir ce qu'il sera capable de faire pour modifier son futur dans son présent ?!

Tu parles de Jimmy là non ? :')

...Aaaah je vois que je suis toujours aussi intelligente ! x)


Et nous nous mettons à rigoler. Comme je suis drôle !
Elle me raconta alors des anecdotes qui me font sourire car je les avait déjà vécus. Comme c'est drôle de pouvoir parlé à son sois du passé ! Effrayant quand ont y pense mais tellement drôle !
Elle se mit alors à chercher quelque chose. Peut-être que j'avait un truc important que j'ai enlevé... Qui sait ?

Evangeline n'est plus ici ?

Evangeline ?! Oh et bien ! Ca va faire un bon paquet d'années qu'elle n'est plus ici ! Un peut moins de 10 ans ?

10 ans ! Wow... Tant mieux, elle ne sera plus dans mes pompes.

Ne me trompe pas, je suis toi et je sais très bien qu'au font ça te fasse un peut chier qu'elle soit partie.

...T'as raison, je n'imagine pas vraiment son départ. Qui feras la vaisselle, le ménage, la lessive ?!

Et nous nous remontons à rire. La pauvre ange blanche ! Il est vrai que je m'amusais à la faire tourner en bourrique, c'était tellement amusant de voir son jolie minois en panique quand je faisais semblant de l'engueuler !
J'explique à mon moi du passé qu'elle c'étais trouvé logement avec son petit copain. Elle me tira une de ces tronches en avalant sa gorgé de thé ! Elle me dit être surprise que Doan et elle soit encore ensemble à notre époque actuelle.

Un ange et un démon ensemble ?! Ca va faire combien de temps ? 10 ans ? 15 ans ? L'un n'a pas encore tués l'autre ? Rassure moi: le démon de mon p'tit fils s'est réveillé non ? Comment ça s'fait que l'ange soit encore en vie ? Y a jamais eu une querelle ?!

Oooulà ma pauvre vieille mais c'est qu'il faut te mettre à la page ! :') Oui le démon de Doan s'est réveillé bien qu'il a tardé, et non faut que je t'apprène un truc attention tu va tomber de ta chaise: Doan n'est pas notre petit fils.

WOUHA ?!!

Et elle tomba de sa chaise. Bah c'est ça de se balancer aussi ! Je l'avais prévenu... Une fémurs sous la table, la main par là-bas et les phalanges dispersées par-ci par-là... Je l'aide à remettre sa mâchoire qui c'était démantibulé par la chute et pendant qu'elle remets ses membres en places, je continue en lui racontant ce que l'on sais c'est-à-dire: non, l'ange et le démon ne se sont jamais foutu sur la tronche ce qui m'étonne encore toujours d'ailleurs, non ils ne sont plus ensemble depuis... Je n'en sais plus grand chose la mémoire flanche. Et que surtout, chacun ont eu deux enfants de leurs côtés et je nommes les parents: Jimmy et Kim Dae pour Evangeline en survolant vite-fait le cas de Kim en lui dévoilant seulement que c'était un asiatique du genre féminin sur les bord mais mort il n'y à pas longtemps puis Kiara. Elle rigola quand je lui décris Kim, je pense qu'elle se disais que Eva n'aimait décidément que les filles manquées mais tirant une de ses tronche quand je lui annonça les nom de Jim et Kiara.

Jim et Eva ? Kiara et Doan ? Mais ils leur ait passé quoi par la cervelles ?! Ils sont ch'timbrés hein ! Jim est un p'tit merdeux prétentieux qui ne fait que de profiter de la gente féminine !

Voilà comment Eva s'est retrouvé avec sa première gosse.

QUOI ?! T'es sérieuse toi ?! Et Kiara ? Cette espèce de bourine ?! Il ne s'y retrouvera pas Doan avec elle !

Et ils ont pourtant eux 2 gosses ensemble ! Mais elle s'est cassés. Plus de Snowcraft au village.

Nous déblatérons maintenant sur les histoires de couples entre l'ange et le démon, puis l'histoire dériva sur Lucas, notre petit sorcier adoré.

Il deviens quoi lui ?

Aaah l'élève va finir par surpasser le maître ! Il ne sert plus a rien que je lui apprends certaines choses, il me devance toujours !

Je lui raconte tous ce que notre petit apprenti a appris, ses prouesses, ses échecs, ses réussites...
Soudain on vois des gens s'enfuir devant la cours. Mon moi du passé continue de siroter pendant que je pense à voix haute.

Va peut-être falloir que je me décide à calmer tous ça moi... '.'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Grim

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e):
signe(s) particulier(s):

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Lun 15 Fév - 20:31

Tiens, quand on parle du loup. C'est un grand dadais qui passe sa tête dans la porte resté entrouverte, comme il en a toujours eu l'habitude. Vêtu d'un T-shirt à manche longue blanc, son sempiternel jean délavé et des converses noires. Ca n'a pas changé depuis son enfance au petit Lucas. Nonchalamment, il passa la porte et déclara :

Anku, tu devrais aller voir dehors, il se passe des choses bizarres, et pour une fois, je n'y suis pour rien.

Il allait repartir, ouvrir la porte à son arrière grand-mère Quand il s'arrêta net dans son geste, est-ce qu'il avait vu juste ? Il se retourna de nouveau, et effectivement, ce n'est pas une, mais bien DEUX Anku qui étaient à la table. Il fronça les sourcils, la bouche ouverte, l'index pointé. En soi c'était logique, si les êtres du passés étaient de retour, il était normal qu'Anku fasse partie du lot, sauf que là, ça ne concordait pas. Il avait à présent vu seulement des enfants, et la seconde Anku, qu'il ne différenciait pas d'ailleurs, n'était pas une enfant.
Parlant d'enfant, c'est cette fois un petit bout de chou qui bouscula Lucas, un petit bout d'environ quatre, cinq ans qui se cogna contre la jambe du grand dadais, se releva, secoua la tête et se remit à courir dans la direction d'Anku.

Anku ! Anku ! Je savais que tu serais là ! Y se passe des trucs bizarres ! Mais j'ai pas touché à ton grimoire, promis !

Le gamin s'arrêta net quand il vit le garçon qu'il venait de bousculer, à croire que la présence de deux Anku ne le perturbait pas, Il le fixa pendant longtemps et ferma la bouche, Son mode "mute" venait d'être activé, il y avait là une personne qu'il ne connaissait pas, un adulte qui plus est, même si il semblait encore jeune, il n'empêche qu'il était grand, très grand. Il se rapprocha d'une de ses arrière grand-mère, toisant son soit du futur droit dans les yeux et murmurant à l'adresse de la faucheuse :

C'est qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Lun 15 Fév - 23:01


Bien le bonjour, le monde du futur !
Tous les personnages voulant participer.




A ce que dit Evangeline à propos de ce sorcier qui aurait éventuellement plongé le village dans la plus grande paranoïa collective digne d'une secte, Doan grimaça en haussant les épaules, mimique chez lui qui signifie entre autre "oui pas faut". Evangeline à raison - Oui ! C'est possible Halleluja pour elle ! - de ce qu'il sache, aucun sorcier en ce monde est assez puissant pour plonger un village entier dans une pareille magie. Même Anku en est incapable. Encore moins les plus grands sorciers aillant vécus autrefois, non. Et il existes des contre sorts et des individus non réceptifs a ce genre de magie de manipulation mental (l'hypnose en faisant partie plus ou moins). Il ne répondit rien cependant, non pas parce qu'il n'aime guerre avouer ses tords - au contraire, là serait plutôt le genre à son fils - mais plutôt parce qu'il sais que l'ange comprends cette mimique comme beaucoup d'autres et aussi car in était quelque peut distrait pour répondre.

Avançons désormais un peut plus loin pour arriver au moment où Eva s'agenouilla devant la jeune fille, ou plutôt la mini Eva, sans s'attarder sur ce que lui répond Doan quand ils se mirent à parler de Arika, ce à quoi il eu répondu par cette même mimique de la grimace et le haussement d'épaules.
Voir mini Eva et grande Eva l'une en face de l'autre troubla d'avantage l'incube qui reçus comme un tournis: est-ce un rêve étrange ? Ou comme il l'a dit: une paranoïa ? Oui, peut-être qu'il deviens simplement complètement fous, que tous ça il l'imagine. Il va bientôt se réveiller avec une camisole.
HEY OH ! Nous parlons toujours de Doan, là, pas de sa fille ! Et d'ailleurs sa fille dans tous ça ? Oh, et bien, Mélisandre est resté là où on l'a laissé, tous simplement. Elle écouta simplement en essayant de comprendre: elle arrive a peine à mettre un nom sur une voix. Ca y est, Evangeline, elle l'a assimilé. Son papa aussi, son frère également - d'ailleurs elle ne préfère pas penser à ce garçon qui répète sans cesse qu'elle est un monstre, qu'elle n'a rien à faire ici. Il y a aussi sa cousine, Cassie, sa tante et son oncle Jimmy et Wandy... Jimmy qui est aussi le père de Céleste, Céleste qui est la soeur de Lee-na et la fille de Evangeline... Oui ! Elle se souviens de tous ça. Elle semble peut-être complètement vide d'esprit, mais la vérité est qu'elle a une très bonne mémoire.
Doan de son côté, resta là, a regarder les deux filles, des deux même personnes à deux âge différents. Il nia d'un petit mouvement de tête discret quand Evange... Petite Evangeline se mit à dire que la robe qu'elle porte actuellement, elle l'avait acheté avec Doan. Et puis d'un coup le souvenir lui reviens...


*:.~.:*


Evangeline chan ! Viens voir !

Doan se trouvait dans le rayon des robes de saison de la nouvelle collection, a cherche une nouvelle tenue pour lui à l'origine mais il était aujourd'hui accompagnée de sa petite amie, Evangeline. Après tous, accompagnée ou non d'elle, il lui est décidément compliqué depuis qu'il est avec elle de se chercher des vêtements pour lui car, dès lors qu'il voit une affaire, il y voit l'ange la portant.
Il ne pouvait attendre que sa bien aimée la petite ange n'arrive; il attrapa la robe vu sans même regarder la taille et couru vers la blondinette, manquant plusieurs fois de rentrer dans des stand. Arrivé devant Evangeline, il s'y pris trop tard pour freiner et lui rentra dedans. Fort heureusement son poids plume ne permis à personne de tomber, seulement de recevoir une petite secousse. Il colla alors la robe au corps d'Evangeline, pour vérifier sa vision.

Elle te vas à ravir, Evangeline chan ! *^* Cette couleur ta correspond parfaitement ! Peut-être... Peut-être un accessoire comme une ceinture pour d'avantage l'habiller... Une collier aussi ! Oh non, tu ne porte que très rarement de bijoux c'est vrai... Un chapeau alors ? Oh Oui ! Je vais te trouver un chapeau Evangeline chan ! Profite-en pour essayer la robe et dis moi ce que tu en pense ! J'ai tellement hâte de t'u voir à l'intérieur tu la rendras tellement plus jolies ! >w<



*:.~.:*


Doan souris à la remémoration de ce souvenir. Qu'est-ce qu'il pouvais parler et gesticuler à ce moment là. Quand à t'il perdu tous cela ? Le voilà bien plus calme aujourd'hui, laissant d'avantage les autres parler que parler à leur place. Pour ce qui est de la bougeotte, son opération au coeur y est pour beaucoup, le reste est peut-être purement dans la maturité.
Cette robe, il s'en souviens parfaitement. Il se souviens de sa mère qui lui avait dit que c'était très irrespectueux de choisir les vêtement pour les autres, choses à quoi il a répondu:

Ce n'est pas moi qui ai choisis la robe, c'est la robe qui a choisis Evangeline chan :3

Qu'on l'ai entendu où non, cette phrase lui est revenu d'un coup et il ne put se la redire à haute voix. Evangeline a toujours été fan des robe que les jeunes filles appels des "robes de princesses". Pas princesses dans le sens lolita comme Doan voit, mais dans le sens de la robe qui tournent quand on fait un grand mouvement de hanche.
Evangeline, la grande Evangeline, se retourna ce qui interpella Doan qui se réveilla de sa semi inattention. Elle lui confirma ce qu'il avait soupçonné: de nouvelles personnes sont arrivés au villages, des personnes pas si nouvelles que ça au final quand on sait qu'elles sont là depuis longtemps en réalité.
Il écouta donc ce que dit l'ange adulte: oui, cette nouvelle Eva ne se trompais pas en disant qu'elle avait trouvé Doan mais elle se trompe de Doan. Dans ce cas, où est le Doan de son époque ?
Il ne put répondre directement à la question de sa meilleure amie, car son elle enfant le devançant en répétant le nom de l'ange noire. C'est quand l'adolescente eu un moment de recule après avoir entendu son nom de la bouche de la grande elle que Doan répondit bien tard:

Ce qui se passe avec les... "Minis nous". Je pense que tous cela est dût à ça.

Il leva la tête vers le ciel qui reprenait peut à peut une couleur naturelle tous en gardant tous de même cette atmosphère magique.

Me connaissant, je dois en ce moment être dérouté par tous cela. Je suis soit chez Oka Sama, soit à la recherche de Evangeline chan, soit, chez Anku sama ! ^^

Ceci était la réponse à "je dois retrouver mon petit ami"  phrase à laquelle Doan reçus une nouvelle fois un coup de tournis, cette fois, dans le sens émotif. "Mon petit ami" en parlant de lui, sortant de la bouche de Evangeline. Qui l'eu crus; cette phrase lui sonnait tellement utopique aujourd'hui, tellement lointaine ! Il aurait voulus la réentendre encore une fois. Mais le Doan d'hier n'est pas celui d'aujourd'hui et celui que cherche la mini Eva, c'est le Doan qui n'est pas encore là, qu'il faut chercher.
C'est soudain que l'ange adolescente ce mit devant notre Doan, ayant coupé tous contacte avec la grande Evangeline. Il lui posa une question qui lui fit un drôle d'effet. Non, aucun mal ne lui reviens; le mal du départ de la neko lui était passé, c'est comme si ils c'étaient séparés à l'amiable. C'est pour Wesley que cette histoire lui pince encore le coeur, car, le mal, il le ressent de Wesley qui lui souffre de plus en plus de l'absence de sa soeur et cela se voit d'avantage sur son comportement avec ses amis et surtout sur Céleste.
Comment Evangeline peut-elle parlé de Kiara ?
Doan avait bien compris qu'elle parlait de Mélisandre, car, il ne faut pas se le cacher, Mélisandre ressemble terriblement à sa mère, avec les yeux et les cheveux entre autres en plus de sa taille de poitrine qui est plutôt pas mal avancé comparé à la moyenne et sa taille qui est loin d'être naine. Le reste de son corps comme sa morphologie plus que trop fine, les traits de son visage, ses yeux légèrement en amande comme une petite eurasienne lui viennent de son père.
Ce que le démon ne comprends pas, c'est le fait que l'ange connaisse Kiara. La connaissait-elle à cette époque ?

Papa, c'est quoi Kiara ? Ca ce mange ?

Remettons nous dans le contexte... Doan et Eva se connaissaient et s'aimaient bien avant que Kiara n'arrive au village. D'ailleurs, c'est longtemps après que Doan soit sortie avec Snowcraft. C'était juste après qu'il est découvert que son père n'était pas celui qu'il croyait. En cette période Evangeline avait disparue, Doan était donc devenu très vulnérable, d'avantage quand on sait que petit déjà il a développé une phobie plutôt... particulière: l'athazagoraphobie ou la phobie de ne plus être aimé par les autres. Doan était à ce moment là dans une période plutôt sombre où selon lui, pour lui tous allait mal et ça c'était suivit quelques mois après par ses complications cardiaques et son opération. Le reste nous ait bien plus claire.
C'est alors que notre incube tapota la tête de Mélisandre et répondit:

Non, Kiara a des oreilles et une queue de chat souviens toi ! ^^ Mélisandre chan est humaine... Normalement ^^'

Il ne voulu la décrire comme étant sa fille pour plusieurs raisons comme le fait de perturber la petite Eva qui, peut-être bien aurait-elle crus que Mélisandre est la fille de son elle et Doan du futur. Comment lui avouerais t'il donc qu'il n'en ai pas le cas ?

Mélisandre est la fille de mon papa !

Bon et bien la chose à ne pas dire a été dites, comme ça il n'y a plus rien a caché, c'est fait !

Et Evangeline est la maman de Mélisandre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e):
signe(s) particulier(s):

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Mar 16 Fév - 14:05

Ah oui, c'est vrai, Kiara a de belles oreilles blanches *^*

Pour tout dire, elle savait que cette enfant n'était pas la neko blanche, mais elle y ressemblait, et a vrai dire, elle avait dit ça sans réfléchir, comme l'une de ses rapides refléxions qu'on se fait à soi-même, et bien ce genre de réfléxion, Eva les fait a haute voix, même encore aujourd'hui. Passant très rapidement sur un autre sujet que la neko alsacienne, après tout elle avait juste lancé ça comme ça et  n'a en vérité vu Kiara qu'une où deux fois, a la pension, lorsque celle-ci était avec son petit ami, le garçon aux nattes et au regard méchant, du moins c'est ainsi que l'ange le décrit.
Passons donc, la petite fille aux cheveux blanc avait parler, c'est vrai, Evangeline aurait juré l'avoir entendu ! D'ailleurs, elle se remit a parler. Elle s'appelait Mélisandre, c'est tout ce qu'avait enregistrer nôtre petite ange. Cette fois bien souriante, heureuse d'entendre une voix d'enfant, Evangeline écouta ce que dit ensuite la dite Mélisandre. Deja a cet âge, Eva avait ce regard très maternel avec les plus jeunes qu'elle, Mélisandre n'en était donc pas l'exeption, quand bien même elle ne la connaissait que depuis une minute.

Et Evangeline est la maman de Mélisandre !

Cette petite phrase décrocha un micro sursaut à nôtre pré-adolescente, elle stoppa de sourire. Qu'est-ce que tu dis, petite fille aux cheveux blanc ?
Evangeline ne peut pas être maman, Evangeline est petite. C'est ce qui vint immédiatement à l'esprit de l'ange. Pourtant, l'idée d'être maman était loin d'être un cauchemars pour nôtre anginette, d'ailleurs plus tard, elle aura plus de cinq enfant, c'est une certitude, elle et Doan se sont mit d'accord.
L'ange blanche n'avait en fait toujours pas fait le lien entre elle et la jolie femme à côté d'elle, cette même jolie femme qui lui avait fait remarquer que sa robe tournait. Et c'est soudainement que le lien se fit. Evangeline est naïve mais n'en est pas moins intellectuellement désavantagée, de plus, des histoires de magie et d'échange de corps, elle en a déjà entendu parler. C'est donc d'un coup qu'elle se mit à émmettre une petite hypothèse dans sa petite tête blonde : la jeune femme de tout à l'heure avait réagit lorsque ce Doan avait dit le nom de l'ange, son nom, de plus, elle avait dit quelque chose que l'ange miniature n'avait pas forcément relevé mais qui lui revint soudainement ; "elle est moi". Si "elle" est moi, alors "je" suis elle, se dit nôtre petit bébé ange. Et elle n'avait pas tord.

Mais, Evangeline n'est pas..

Il y eu le déclic.
En se retournant vivement vers la grande femme, petite Evangeline se mit à sourire, puis a faire des aller-retours entre la grande Evangeline, ce Doan qui n'est donc pas le sien, et cette petite fille, Mélisandre. Le sourire qu'elle avait aurait certainement pu laisser échapper un petit cri de joie, certainement oui, mais elle se mit bien trop vite a parler pour laisser échapper quoi que ce soit. En poussant un de ses soupirs inversés qui traduit une bonne surprise, l'ange exprima son opinion, avec une certaine joie il faut le dire.

Mais alors, si tu es moi et que je suis toi, et que tu as une...ça signifie que moi aussi j'ai une.. *^*

Les grandes mains de l'ange adulte vinrent à se pencher vers la petite Eva qui les esquiva, le visage de la grande Evangeline se secouait de gauche a droite, mimant un "non". Elle devait savoir ce qu'avait en tête nôtre petite tragédienne et voulait la stopper avant même que sa tête ne s'emplisse de rêve. Mais il était bien trop tard, pour cette petite Evangeline, Mélisandre était..

Ma fille ! Tu es ma futur petite fille ! *O* Comme tu es belle Mélisandre, je doit t'aimer d'un amour si fort puisque je crois que je t'aime déja !

En s'approchant un peu plus de Mélisandre, sans pour autant poser ne serait-ce qu'un doigt sur elle, certainement de peur qu'elle ne parte en fumée où de peur de "l'abimer", petite Evangeline continua sur sa lancée. Son petit coeur battait à tout rompre, il faut dire qu'il en faut très peu pour que nôtre émotive ange s'emballe, alors là pour elle, c'était Noel, non, mieux encore !

Tu es aveugle Mélisandre ? Ce n'est pas grave, je te protègerai ! ...Non..je...NOUS ! Nous te protègerons, ton papa et moi !

En pouffant dans un petit éclat de rire, Evangeline se mit à glousser d'exitation : elle avait prit le bras de Doan comme une princesse attrape le bras de son prince. Le jeu du "papa-maman" était un jeu qu'elle adorait !
En regardant le Doan a côté d'elle, elle attendait de lui qu'il rit avec elle. C'est ce qu'aurait fait son petit-ami, et il est son petit ami, grand ou petit, son Doan reste son Doan. Ce Doan la, elle le trouvait toujours aussi beau, bien que légèrement plus impressionant que son petit-copain, après tout son copain a une réel tête d'enfant alors que ce Doan là, il fait plus "adulte", du moins aux yeux de l'Evangeline habituée à la bouille enfantine de son bien aimé, il est sacrément grand. Mais qu'importe, la Evangeline qu'elle a vu est grande elle aussi, grande et belle, même si elle c'est très rapidement dit que c'était d'un narcissisme et d'une prétention bien trop grande de prétendre que l'on se trouve belle, elle ne pouvait s'en empêcher. Cette Evangeline et ce Doan étaient beaux, leurs âmes étaient pure, et ils étaient d'autant plus beau en sachant qu'il étaient encore ensemble. En les voyant tout les deux, la petite Evangeline se mit a aimer encore plus fort son Doan à elle et voulait maintenant le retrouver.
C'est avec le Doan de son époque qu'Evangeline voulait partager ce moment, c'est que c'est un moment important dans la vie d'une mère : apprendre qu'on a une fille ! Qui a presque nôtre age en plus ! ...oui enfin, c'est comme ça qu'Eva voyait maintenant les choses.

Il faut vite aller chercher mon Doan, il sera si heureux d'apprendre ça. Depuis longtemps, il adore les petites filles, nous nous sommes dit que plus tard, nous en aurons pleins ! *^*


Evangeline regardait maintenant son autre Evangeline, elle s'attendait à voir un immensse sourire sur son visage, mais a la place, elle ne vit qu'un visage qui semblait presque triste. Quoique non, elle souriait en fait, la grande Evangeline, mais c'était presque un sourire de gêne, un sourire qui cachait quelque chose.
Moi, la grande narratrice surpuissante, je sais pourquoi la grande Evangeline n'a pas stoppé son mini-elle dans ses rêveries, ça m'évitera de refaire un rp sur ce sujet.
Voir la joie, l'espoir dans le regard de son mini-elle avait complêtement plongé Evangeline dans ce rêve. Elle était comme bloquée, n'osait pas détruire le petit monde que c'était si rapidement construit sa petite double. Elle ne voulait pas parce qu'elle savait ce que ressentirait la petite Evangeline, cette deception. Bien entendu qu'elle se disait également que plus elle laissait Evangeline parler, plus la chute serait désagréable, mais ces petites rêveries faisaient aussi du bien a nôtre ange adulte.
C'était donc a cause d'un petit égoïsme mélangée à cette envie de croire aux dires de la petite ange que l'ange adulte n'avait tout d'abord pas stoppée Evangeline.
Mais elle vint à le faire. Le ton qu'elle allait employer serait doux, pour amortir au maximum le petit choc.

Non Evangeline, Mélisandre n'est pas ta..nôtre fille.

Pour tout dire, l'ange miniature n'avait pas réellement écouté ce qu'avait dit la grande maîtresse d'école. Elle la regardait, c'est sure, mais sans doute devait-elle se demander "A quel âge ai-je pu l'avoir ? Comment a été ma grossesse ?" ou des choses bien plus "Evangeline" telles que " Est-ce que j'aime les poivrons maintenant ? Pourquoi est-ce que je n'ai pas d'autres filles avec moi ?" enfin pleins de questions plus ou moins idiotes comme celles-ci. Donc non, elle n'avait pas remarqué réellement ce qu'avait dit Evangeline, elle la coupa même en se rapprochant d'elle.

Nous aurons tout le temps de parler Evangeline, quand nous aurons retrouver Doan ! Après je te poserai pleins de questions :3

Sans perdre un instant de plus, la petite ange se mit à mimer un pas en avant, comme pour dire : allons-y mes amis !

Allez viens Mélisandre, allons a la recherche de mon futur mari !

En se stoppant d'un coup comme si elle venait de se fourrer une autre idée dans la tête, la petite Evangeline se retourna une nouvelle fois vers la petite troupe, regardant cette fois Doan avec le même sourire que celui qu'elle a depuis le début, soit le même sourire qu'a un enfant lorsqu'il voit pour la première fois des choses qui font réver comme les kebabs

-Est-ce que nous enfin, vous êtes mariés, ou pas encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Mar 16 Fév - 20:05


Bien le bonjour, le monde du futur !
Tous les personnages voulant participer.




Ce que venait de dire Mélisandre surprit Doan qui n'osait plus rien dire de peur qu'il eu mal comprendre et aussi en espérant bien que la mini Eva n'est pas relevé la chose, sauf que, manque de chance, elle releva un peut trop bien même. Doan n'eu le temps d'en placer une car la petit Eva parlait, parlait et surenchérissait. Même Mélisandre avec cette mine assurée lui fit des gestes de oui de la tête quand la Evangeline du passé s'adressa à elle. Mélisandre ne soit pas si sûr de toi !

Mélisandre n'est pas aveugle, c'est juste sue elle voit pas quand il y a trop de jour.

Quand alors l'adolescente du passé se mit a s'imaginer que "nous" était elle-même et Doan et que ce "nous" allait protéger Mélisandre et donc par déduction l'éduquer ensemble, Doan jeta un regard insistant à sa meilleure amie. Ce regard, que signifiait-il ? Il voulait dire "tu ne fais rien ?" "dit quelque chose !" Comme si lui n'en était pas capable. Et c'était le cas, il ne pouvait se permettre de faire du mal à Evangeline.
Mini Eva attrapa alors le bras de notre incube qui décrocha son regard de Evangeline et regarda alors la mini Eva. Que dire ? Que faire ? Elle semblait attendre quelque chose de lui mais la seule choses qu'il trouva a faire était de mâcher des mots comme s'il cherchais a ordonner une phrase d'une lettre officielle.
Enfin, il faut dire qu'il fut très vite dérouté quand Eva adolescente évoqua le Doan de son époque en rappelant qu'il adorerait avoir une fille.

Oh oui c'est vrai je rêvais tellement d'avoir une fille ! *o* Ou 2 ! Ou même 30 ! >w<

C'est ainsi que l'on perdit Doan adulte qui se remit à rêver d'une autre autre petite fille a sa charge. Si seulement ce rêve devenait possible ! Malheureusement Doan sait qu'il n'aura guerre d'autres enfants et pour cause: outre Kiara qu'il n'aimait peut-être que par obligation de devoir conjugale, ses sentiments reste uniquement pour Evangeline et il ne veut ni ne pourra se mettre avec une autre femmes comme il l'a fait avec Kiara. Il sait qu'entre lui et Evangeline c'est désormais impossible et combien même cette chance venait à sonner à sa porte, elle est un ange et lui un démon et ces deux races sont génétiquement incompatibles à la procréation.
Mélisandre est et sera a jamais sa dernière enfant, la chance pour lui est qu'il a eu un garçon et une fille.
En réalité il ne se souviens que très peut de la grossesse de Kiara pour Wesley à cause de l'amnésie qu'il a subit quelque jours après s'être réveillé de sa possession démoniaque, en plus de n'avoir jamais vécu quoi que se soit de Mélisandre puisqu'il n'est au courant de son existence que depuis ces derniers semaines. Il se rappelle pourtant très bien de la grossesse qu'à eu Eva pour Céleste et encore mieux de celle de Lee-na puisqu'elle est plus récente et cette fois, aucunes crise d'amnésie n'a pas troubler ce souvenir ! Voir Evangeline enceinte, au contraire de ce que l'on peut éventuellement croire, n'a aucunement chagriné l'incube ou ne l'a vexé dns le sens où il savait qu'il n'était pas le père de ces filles. Non, au réalité, il était très heureux d'apprendre ces grossesse - un peut moins heureux devant Jimmy qui s'est bien fait remonté les bretelles cependant - et il est vrai que plus tard, je dirais il y a 1 ou 2 ans avant la mort de Kim et jusqu'à celle-ci, Doan essayait presque de persuader le coréen à avoir un nouveau bébé avec Eva. Doan sait quelque chose sur Evangeline que tous le monde sait: elle a dore les enfants et plus elle en aura, plus elle serra. Quant a Doan, voir Evangeline enceinte lui aurait procuré le même bonheur que celui d'apprendre la venu d'un nouvel enfant dans son foyer, ceci d'avantage quand il a sût qu'il ne fallait plus compter sur sa concubine de l'époque pour avoir un nouveau bébé.
Tous ça pour dire qu'effectivement, nous avions belle et bien perdu notre incube qui venait de se mettre à l'idée que Mélisandre était sa fille à lui et celle de l'ange adulte.
Puis d'un coup, on le réveilla, et ça lui a fait comme un petit choque, comme s'il venait vraiment de se faire réveiller brusquement par un réveille buzz. C'est sa meilleure mie, Evangeline adulte qui, de manière plutôt radicale sans être pour autant violente annonça que non, la petite aveugle n'a pas de son sang en elle.
Doan regarda alors son amie et acquis d'un mouvement net de la tête. Oui, Evangeline, merci de garder la tête sur les épaules ! Mais Mini Eva ne semblait pas avoir écouter Et c'est sa manière de montrer qu'il était temps de se mettre en route qui le fit comprendre. Doan alors haussa les épaules avec un demie sourire du coin de la bouche ce qui cette fois signifie "tant pis" ou "on réessaiera plus tard" Il posa donc un pied devant pour avancer quand une nouvelle fois, la nouvelle - ou ancienne ? - Eva re stoppa le faux couple.

Eh ?

La question concernant le mariage fit terriblement rougir Doan, a un point que l'on ne l'aurait jamais vu aussi rouge; Doan n'ai que très rarement gêné au point de rougir, d'ailleurs, quand il rougit, ce n'est pas forcement quand on devine de qui il est amoureux, il rougit aussi et surtout à cause de la gêne comme les sujets tabous portant sur le sexe notamment. Là le sujet n'était pas sexuel mais s'en rapprochait plus ou moins indirectement: le mariage. Le mariage ? La mariage a toujours été un sujet peut abordé par notre incube, même petit. Il n'a jamais voulu entendre parlé de mariage avec Kiara parce qu'au fond, il savait qu'elle n'était pas faite pour elle. Quant avec Evangeline, il n'aurait sûrement jamais pris le temps d'en parler, une nouvelle fois non pas par peur, mais simplement parce que pour lui le mariage est un acte qui oblige deux individus a rester ensembles sans infidélités, le cas échéant pourrait faire dire aux autres que rien ne pèse sur la conscience de celui qui a été voir ailleurs. Doan n'est pas du jour a "aller voir ailleurs". Quant à Evangeline, elle est comme lui mais le "mais" n'est pas non plus à banir; on ne sait ce que la vie nous réserve et si Evangeline ou même lui avait rencontré une autres personnes ? Au moins, aucun pacte ne les tenaient enchaînés.
En réalité, il voit dans le mariage que des chaines pour la femme et Doan ne veut retenir une femme enchaîner.
Et pourtant ?
Oui, et pourtant, aujourd'hui à 25 ans, alors que son coeur est de nouveau libre et que beaucoup de chemins sont dégagés dans sa vie, il penserais éventuellement d'avantage au mariage, à un amour éternel.
Se marier avec Evangeline ?
Quelle magnifique rêve ! Quelle bonne idée ! Comme ça serait magnifique !
Tous en continuant de rougir, peut-être un peut moins, il souris et répondit:

Non, nous ne sommes pas mariés. Nous ne risquons pas de nous marier car Evangeline chan et moi ne sommes pas ens...

Soudain...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e):
signe(s) particulier(s):

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Mar 16 Fév - 20:47

Soudain...

EVANGELINE CHAN !!

Une petite fillette habillé d'une robe lolita JSK nommé "Wonder Party" de la marque Angelic Pretty de couleur bleue, remontée d'une blouse blanche et de chaussettes hautes de même couleurs (éviter de chercher sur le net, c'est tous simplement la tenue de l'avatar de Doan XD) courant à font les ballon vers le petit groupe.
Inutile de garder le suspens, il n'y a pas 40 milles de personne à parler ainsi et surtout a se ruer aussi grotesquement sur l'ange !
Mini Doan manqua de tomber et se rattrapa simplement en se jetant sur la petite Evangeline, la serrant fort contre lui.
Il pris le visage de la blondinette entre ses mains et se mit alors à lui raconter sa folle histoire.


Je t'ai vu au loin, Evangeline chan ! Je t'ai fais un signe de main, tu m'as vu et je t'ai vu venir à moi ! J'ai fais de même ! Je n'ai pas oublié notre rendez-vous, je n'ai d'ailleurs parlé que de ça à Okaa Sama toute la soirée ! >w< J'eu tellement hâte ! J'avais prévu tellement de chose ! Et puis Je ne sais ce qui s'est passé... J'ai crus que j'avais rêvé, que je m'étais endormis car me voilà réveillé sur l'herbe dans le parc... Savais-tu qu'il y on changé le kiosque, au parc ? Ils ont dût faire cela très vite car j'eu guerre le temps de m'en apercevoir ! Je regrette un peut l'ancien mais celui-ci est aussi beau ! Viens ! Je vais te le montrer ! ^^

Il pris la main de sa petite ami avant de s'arrêter net en poussant un "hop" en se tapant le front avec son index et son majeur, se retourne vers l'ange et et continua:

Je ne sais pas ce que s'est passé ! Quand je me suis réveillé, j'ai crus voir tellement de gens que nous connaissions mais... Différent ! Une élève dans ta classe par exemple... Je l'ai reconnu mais je ne sais comment car elle me semble avoir grandit.

Il pausa ses mains sur les épaules de l'anginette et recula afin de la contemplée.

Tu l'as mise ! Evangeline chan tu es tellement magnifique ! Tu l'a porte si bien ! Je savait que tu allait la rendre plus belle qu'elle ne l'était, elle n'attendait que toi ! Comme tu es belle mon ange ! :3

Il souleva le haut du jupon et la faisait valser de gauche à droite en gloussant.

Elle tourne comme tu aimes ! Mais.... Oooh Evangeline chan tu n'as pas mis de collier ! :[ Je sais regarde !

Il décrocha une longue chaîne couleur argent de son coup de laquelle pendait un gros pendentif en forme de sucette de couleur azure. Il le mis autour du coup de sa bien aimée sans hésité et la contempla de nouveau.

Ca apporte un petit plus ! ^^ Tu n'en es que plus jolie Eangeline chan ! *^*


Il l'as serra dans ses bras et lui déposa un gros baisé sur la joue avant de délarer d'un coup, comme si cela venait de lui revenir:

Regarde ce Ciel ! Ne le trouves-tu pas étrange ? Crois-tu que cela annonce un orage ? Oh je ne l’espère pas, tu en serais toute mouillées et tu attraperais vite froid... JE SAIS ! Si il pleut, alors nous irons à la maison et nous nous réchaufferons avec un bon goûté ! *^* Tu es d'accord ?

Il posa alors doucement sa main sur la joue de l'ange et la regarda avec tendresse comme s'il s'agissait de la plus belle et la plus précieuse choses qu'on pouvait lui mettre entre les mains. Puis soudain, il reprit vite les mains de l'ange et la fit reculer avec lui en fixant en face de lui. Il venait de voir son lui du futur. Il se reconnu de suite, il ne sais comment, mais il se reconnu. Cette femme près de lui... Evangeline ? Non ! Et cette petite fille entre eux ?
Même s'il était sûr de s'être lui-même reconnu, il ne pus s'empêcher de demander d'une voix intimidé, presque effrayée:


Qui êtes-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e):
signe(s) particulier(s):

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Mer 17 Fév - 17:09

Une légère mine déçue lorsqu'une réponse négative a sa question se fit entendre, Evangeline ne pû cependant la garder bien longtemps puisque..

EVANGELINE CHAN !!

Cette façon si particulière de prononcer son nom, cette démarche unique pour se ruer sur l'ange, la question ne se posait décidément pas quant à l'identité de l'agresseur.
Un large sourire bien plus lumineux que tout les autres se dessina sur le visage de notre petite ange. Le voilà, celui qu'elle cherche, celui dont elle parle depuis un moment à ces deux adultes en face d'elle. Il était la, énergique comme elle le connaissait, elle lui aurait presque dit de ne pas courir, de ne pas fatiguer son petit coeur, mais le mal était fait : il courait droit vers elle.
Regardant tour à tour la grande Evangeline et le grand Doan, elle leurs fit comprendre que c'était lui, vous voyez, elle vous parlais de son petit-ami chéri, et bien c'était lui !
Le poid plume de l'auburn tomba sur l'ange blanche qui ne fit qu'étendre ses bras pour rattraper ce calin express. Ils se serèrent tout deux dans les bras. Evangeline gloussait, c'est peut-être futile, mais elle riait de joie.
Une fois n'est pas coutume, le petit démon se mit à raconter ses péripéties sous le regard qu'on pourrait simplement qualifier d'amoureux de sa grande amie. Je dis grande puisqu'en comparaison, Evangeline allait bien facilement jusqu'au 10 cm de plus que ce petit Doan.
Il ne semblait pas avoir compris ce qui se passait en ce moment puisqu'il tirait des conclusions a un peu tout. A ces dires, Eva acquiessait, comme pour lui dire "oui, je sais, mais attend de voir la suite !"
L'ange blanche semblait si joyeuse, pas seulement parce qu'elle venait de retrouver son démon, mais aussi parce qu'elle avait tant de chose à lui dire, tant de personnes à lui présenter ! Comment réagirait-il a la vue de sa futur fille ? C'est ce que se demandait l'ange, elle voulait savoir !
Il se stoppa enfin, laissant un échappatoir pour qu'Evangeline puisse lui dire tout ce qu'elle avait à lui dire. Il la recula et lança le sujet de sa robe. Ah, soit, l'enfant d'Evangeline et Doan attendra, pour l'instant, petite Eva avait une dose de compliment à recevoir.
Etre flatée lorsqu'ils ne sont que tout les deux, Eva aime ça, du moins elle est maintenant habituée et y prend même gout. La flatterie est une chose encore bien nouvelle pour elle, mais il faut dire qu'en fréquentant le petit Clain...pardon, Grim, elle frolait parfois l'overdose. Pour un esprit simple comme elle, c'est un peu beaucoup disons. D'autant plus que là, ils ne sont pas seul, des gens les regardes, alors il est evident qu'elle était beaucoup plus génée, nôtre petite blonde. Tourner, se faire serrer dans les bras, avoir la robe qui vole et entendre des éclats de rire, voilà a quoi ressemblait la scène, cette scène qui est depuis un moment le quotidien de ce petit couple des plus atypique. Evangeline ne disait rien, elle n'avait d'une pas le temps de répondre puisqu'il enchainait encore et encore, et de deux elle ne savait quoi répondre à ses douces paroles.
Une fine chaine froide vint à se faire déposer autour du cou de la jeune Evangeline, une des parures fantaisiste de son bien aimé, qu'elle ne refusa pas, au contraire. Elle se laissait souvent manipuler, pouponner, habiller, coiffer, parfois même maquiller par son chéri. Il aimait ça, elle aimait ça, alors pourquoi y changer quelque chose ?
Après un gros bisous affectueux sur sa joue, Doan revint au sujet interessant, ce qui fit sortir l'ange de son petit monde bubulleux et bisounours. Elle fit un "oui" de la tête à la question posée par Doan, qui parlait d'un gouter. Même si nous savons qu'Evangeline préfère préparer que manger, ce qui n'a en soit pas bien changer, nous savons aussi a quel point son petit démon aimait tout ce qui est a base de sucre.
L'atmosphère changea légèrement lorsque Doan vit son double et la grande Evangeline, il leurs adressa d'ailleurs une interrogation. C'est à ce moment là qu'intervint la petite Evangeline. D'abord silencieuse et souriante pour laisser son copain l'envelopper de ses paroles pelucheuses et pleine d'amour, elle réveilla maintenant son côté "ange", ce côté qui est là lorsque les questions et peurs viennent. Ce côté rassurant et lumineux qu'as autant nôtre Evangeline dans sa phase enfant, soit celle qui allait parler maintenant, que au moment de son âge adulte.
En prenant dans sa main celle de son petit ami, la petite ange intervint donc.

C'est Evangeline et Doan, c'est nous ! ^^

Et se fût maintenant au tour de l'ange de raconter ses aventures en se mettant face à son tendre copain.

Je t'ai vu aussi tout à l'heure, j'allais là où nous devions nous rejoindre, et alors que j'y était presque, j'ai entendu quelqu'un crier. Non, pas crier comme si quelque chose de grave c'était passé, mais crier contre quelqu'un, d'énnervement. C'était dans la maison en pierre blanche, celle a côté du stop, je crois que c'est ..oh je ne sais plus qui y habite, mais ce n'est pas le plus important. C'est Arika, qui s'énnervait. Ne t'inquiète pas, j'ai bien fait comme tu m'as dit, je me suis immédiatement cachée sous la fenêtre ! Ma curiosité aurait pû me couter qu'elle me voit, c'est un vilain défaut.

Avec un sourire et en un hochement de tête fière, traduisant un "mais j'ai survécu !", l'ange continua.

C'est a ce moment là que je t'ai vu, j'allais moi aussi aller te voir mais..comme toi, je me suis retrouvée à l'entrée du village. Un peu plus loin en fait, près du rocher où nous avions trouvé le nid de coccinelle, tu te souviens ? Et bien j'était là, allongée par terre. Quand je me suis réveillée, j'ai marcher pour te retrouver, j'avais un peu peur d'être toute seule, j'ai même cru que c'était Arika qui m'avait projeter là pendant un moment. Mais non, heureusement !


Ensuite, l'ange se mit à mimer des gestes.Voilà ce qui se passe lorsqu'elle prend un peu trop a coeur une histoire qu'elle raconte, elle se met à mimer.

Et c'est là que je suis tombée sur toi. Ce n'était en fait pas réellement toi, mais je l'ai cru pendant un instant, il faut dire que vous vous ressemblez tellement..

La dernière phrase était prononcé un peu plus bas, comme une note à elle même, t'as raison Eva : Doan et Doan se ressemble, t'as bien fait de le remarquer !

C'est comme ça que j'ai fait la rencontre de ton toi du futur, et regarde là, c'est moi !


Pour en rajouter un peu, la petite Evangeline c'était a présent jeter au bras de la grande Evangeline, au cas où son amoureux n'avait pas compris de quel femme elle parlait.

Je ne sais pas comment c'est possible mais...

En relevant ses yeux pleins d'étoiles, Evangeline commença a dire ce qui la chatouillait depuis le début, c'est qu'il y a des révélations à faire !

Mais ce que je sais, c'est que nous étions tout les deux, et qu'entre nous deux il y a..

Comme pour continuer le suspens, Evangeline fit un, puis deux, puis trois petit pas de danseuse vers Mélisandre. Encore une fois, elle ne la toucha pas, mais la désigna très clairement.

Mélisandre. Mélisandre est nôtre futur petite fille ! *O*

Après un léger rire, Evangeline se précipita maintenant vers son copain, on ne sait jamais si il vient à tomber. Elle prit ses deux mains dans les siennes pour les rapprocher de son torse, je ne sais pourquoi elle fait ça, mais elle le fait, c'est comme ça.

Je n'y ai pas cru au début, mais j'ai finit par me reconnaître après t'avoir reconnu. Depuis que je suis arrivée, je suis avec toi et Evangeline, ils ont prit soin de moi. Et d'un coup, Mélisandre m'a dit que Evangeline était sa maman, et que tu étais son papa. Tu te rend compte ?! *^* Nous aurons une fille, une belle fille aux cheveux longs, nous serons si heureux ! *O*

En tournant légèrement les yeux vers la grande Evangeline, la petite ange s'adressa à elle

N'est-ce pas Evangeline que tu es heureuse ? :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Mer 17 Fév - 17:56





TOUT LE MONDE EST CONVIEE !


Bien le bonjour, le monde du futur !




N'est-ce pas Evangeline que tu es heureuse ? :3

Evangeline ? Elle te parle. Que vas-tu lui répondre ?
C'est vrai ça, es-tu heureuse, Evangeline ?
La vue de son soi-enfant avait beaucoup perturber nôtre ange adulte, bien plus que la petite Evangeline ne devait l'être. Parce que ce qui différait la petite Evangeline de la grande était ça, le sentiment ressentie. Alors que la petite Evangeline était toute exitée de se dire que la vie qu'elle s'imaginait allait être la sienne, qu'elle jubilait à l'idée de grandir pour vivre ce qu'elle voyait devant ses yeux, nôtre grande Evangeline était elle mélancolique.
Il était évident qu'a la periode de vie de la petite Evangeline, elle était heureuse. Tout était parfait ! Un nouveau monde, une nouvelle vie remplie d'amour, d'amitié, de tendresse et de joie. Evangeline rêvait parfois secrêtement de retourner à cette periode de sa vie et d'y rester pour l'éternité, elle en révait lorsqu'elle se retrouvait seule dans sa chambre, le soir, mais cette rêverie s'éffaçait bien vite le matin venue, lorsque nôtre ange devait enfiler son costume de super maman, maîtresse, amie et femme d'intérieur.
Evangeline ne faisait que fixer son petit double, elle n'avait en fait pas énormément changer, les fabulations de son imagination la faisait toujours autant vibrer.
En voyant cette petite blonde, raconter ses histoires, utiliser un certain vocabulaire qu'elle-même encore utilise, que même Céleste a prit et que Lee-na aurait également certainement prit si elle savait parler. Certains de ses mimiques lui rappellait si durement sa première fille. Alors qu'il est evident que Lee-na est une copie de son père en version féminine, il est encore plus claire que Céleste a beaucoup de sa mère. Notamment cette manie de mimer en parlant, ces termes innocent et ce regard insouciant.Céleste a tout ce qu'a cette petite Evangeline, avec l'énergie et le peps en plus, mais ça, Eva est intimement convaincue que ça ne viens pas d'elle.
Evangeline s'observait, essayait de se replonger dans ce petit corps qui était le siens pour tenter de savoir ce qu'elle aurait dit dans la même situation, et bien pas de doute, elle aurait réagit exactement comme réagissait devant elle son mini-elle. C'est normal, me direz vous encore une fois.
Lorsqu'elle vit la scène d'amour entre l'ange et le petit démon nouvellement arrivé, Eva ne pu s'empêcher de frissonner. Qu'est-ce qu'elle aimait ces moments, ces caresses, ces mots doux et ses manipulations délicates. Elle n'a eu ça avec personne d'autre, ce sentiment d'être précieuse et aimée. Même si elle se sentait aimée et chérie avec Kim-Dae, ce n'était pas la même chose, c'était bien moins fusionnelle.
Nôtre grande Evangeline avait presque oubliée qu'elle était au village en ce moment, elle s'imaginait simplement sur un petit nuage, regardant le petit couple en face d'elle.

ARRETE NOOR TU VAS DECHIRER MON GILET !!

Cette voix n'était pas aussi forte que la majuscule le laisse penser, elle était même presque en fond, mais Eva l'avait entendu, et c'est ce qui la fit sortir de ses pensées.
Elle se mit à sourire en acquiessant pour répondre a la petite Evangeline.

Oui, je suis heureuse ^^

Après avoir marqué une petite pause, la grande ange continua

Tu le seras aussi, Evangeline.

En s'approchant de la petite blonde, Evangeline posa une main sur son épaule pour captiver toute son attention, c'est ce qu'il fallait pour le faire, qui mieux que elle pouvait le savoir.

Tu auras une vie remplie de bonheur, de joie, partout où tu regarderas, tu ne verras que l'amour. Bien entendu, tu connaîtras des moments plus sombres, c'est normal et il faudra que tu apprennes a t'habituer un peu plus chaque jour à l'obscurité pour un jour, vivre avec et ne voir que la lumière. Beaucoup de personnes seront ta lumière et te guiderons vers un avenir heureux.Tu seras heureuse Evangeline, je peux te le promettre.

Même si elle savait que son petit discour n'allait faire que conforter la petite ange dans ses rêveries, Evangeline c'était en vérité plus parler à elle-même à travers la vision de son elle enfant. Elle savait que si Evangeline vivait plus tard tout ce qu'elle avait vécu, elle aurait besoin de ses paroles, de ce sourire pour se dire que tout finirait par aller.
Même si nôtre Evangeline actuelle est une femme heureuse, elle n'est pas comblée et elle sait pertinament ce qui lui manque pour être comblée, ce qui lui a toujours manqué en vérité.
Pour ne pas interférer dans son futur passé, Evangeline ne dira pas à sa petite double qu'elle aura une relation bien trop tôt avec un garçon qu'elle n'aimera pas, ni qu'elle rencontrera un homme qui finira par la quitter trop précipitamment. Comment celle-ci réagirait-elle ? Et bien elle essayerai de changer le cours des choses, et si elle viens a boulverser des choses telle que la naissance de Céleste ou de Lee-na, et bien vous pourrez lui dire ce que vous voulez, mais Evangeline sera persuadé qu'elle ne pourra être pleinement heureuse. Il est vrai qu'elle aura a sacrifier son amour, mais a quel prix ? Au prix d'une vie de mère merveilleuse, surtout que son Doan, elle l'a toujours près d'elle, pas comme elle le souhaiterai bien entendu, mais il est là, et même aujourd'hui, il était encore a côté d'elle.
En se relevant, Evangeline sourit aussi au petit Doan, mais se dirigea vers le plus grand en se plaçant face à lui, pour bloquer la vue au petit couple et pouvoir avoir une discution un peu plus "intime" (:]) avec l'incube adulte.

Je ne peux pas lui dire.

Evangeline se reprit en secouant légèrement les mains, se rendant compte qu'elle c'était mal exprimée

Non enfin, je lui dirait pour Mélisandre, elle ne doit pas vivre dans un mensonge et même pour Mélisandre, elle pourrait être perdue,  mais je ne sais pas si c'est une bonne idée de lui dire pour..nous ? Je veux dire, si cette Evangeline venait à savoir qu'il y a de grande chance qu'elle se retrouver mère dans a peine deux ans, qu'elle sera et tout ça sans toi..enfin sans lui mais..non, je pense qu'il vaudrait mieux les ménager, même pour toi je suis sure !

Evangeline se mit à pousser un petit rire nerveux et s'expliqua

J'ai du mal a imaginer quel genre de tête aurait ton petit toi si il apprenais qu'il serait papa d'ici quelque année, d'un petit garçon et que bien des années plus tard, c'est sa fille qui frappera à sa porte si on peut dire ça ainsi..

Après un petit soupir, l'ange releva sa tête qui était baissée légèrement pour demander un avis autre que celui qui avait germer dans son esprit.

Ce n'est que mon avis, qu'en penses-tu ?











_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le:
Petit(e) ami(e):
signe(s) particulier(s):

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Mer 17 Fév - 21:16

Bien que se fût Evangeline qui le dit, Doan resta sur ses gardes, regardant les deux adultes de son oeil suspect. Il n'avait pas peur, en tous cas, pas cette peur que l'on éprouve quand on se retrouve face à un danger potentiel. Il ressentait une peur c'est vrai, mais la peur de se retrouver devant un miroir qui reflète votre futur. Bien qu'il adore s'imaginer son futur, il ne veut pas pour autant le connaitre, jamais donc il ne voudra connaitre l'art de la cartomancie ou aller voir une voyante pour cela, alors imaginez le, le voir projeter dans son futur, LEUR futur, à lui et Eva. Néanmoins, il fut vite rattrapé par ses habitudes distingués en se courbant à la manière asiatique pour projeter respect et politesse à ses interlocuteurs mais ne pris guerre le soin de se présenter; à quoi cela servait de se présenter à sois-même ?
Il envoya alors un large sourire: quel beau couple ! Quel magnifique couple ! Il voulu dire à Evangeline combien il était heureux qu'ils soient encore ensemble l'un et l'autre, qu'ils s'aiment toujours... Cette amour semblait d'ailleurs bien plus grand bien plus gros, bien plus imposant ! S'il savait ce qu'il en était en réalité...
Il leva ses mains sur Mini Eva, voulant les poser sur elle surement et voulu lui dire combien il était heureux que leur futur semble si splendide ! Mais celle-ci le devança et, à sa manière, fit comprendre à Little Gourmet que c'était maintenant à son tour de parler. Alors il baissa ses petites mains et souris simplement en se laissant noyer dans le doux océan des yeux de son ange et respirer l'air de ses paroles. Il gigotait dans tous les sens comme s'il avait froid - et c'était un peut le cas aussi - mis surtout parce qu'il était complètement excité, là, il fallait qu'il remu, qu'il parle, qu'il exprime sa joie de vivre au village. NON ! Au monde entier !!
Pourtant, son sourire s'affaissa peut a peut quand alors, son ange bien aimé prononça le mot "crier" qui sonna comme une alarme aux oreilles de Doan. Que c'était-il passé ? Puis le prénom de l'ange noire retentis. Le petit borgne aux yeux bleus arrêta de bouger dans tous le sens et fronça les sourcils. Fort heureusement, aucun mals ne fut fait à l'ange blanc de la part de l'ange noire. Doan repris alors ses spasmes de bonne humeur et se remit à sourire, un peut moins franchement du moins. Evangeline évoqua son réveil à l'entré du village.


OH OUI ! Je me souviens du nid de coccin...

Ouf ! Doan faillit bien couper a chique à sa ange qui continua de causer comme si elle n'avait pas entendu son petit ami dont l’envie de parler semblait le chatouiller à en juger son petit corps qui trémoussait. Evangeline ne serait pas en train de parler à sa personne, il aurait chantonné pour faire passer le temps et sauter sur la première occasion pour parler !
Mai que voulait-il dire déjà ?
Il ne s'en souviens plus. Peut importe ! Son ange parle, là ! Ce qu'elle dit semble si peut intéressant, et pourtant Doan l'écoute attentivement comme s'il s'agissait de plus grandes nouvelles que l'on puisse le lui annoncer. De toute façon, enfant ou adulte, peut importe ce que Evangeline lui raconte, il l'écoutera et vous pouvez être sûr que la moindre petite choses est stocké quelque part dans son cerveau. Il n'as de ce fait pas oublié qu'Evangeline enfant devait, après leur petite viré, acheter du lait pour Anku ce soir ! Il fallait lui rappeler de garder de la monnaie ! Etait-ce important maintenant, au vu de ce qui se passe ? Ils ne doivent pas être les seuls a voir leurs eux du futur, le village, le monde peut-être même doit être chamboulé par ces être venus d'un autre temps - car c'est clair, c'est les adultes qui sont venus, pas eux !
Mini Evangeline évoqua alors la ressemblance entre Doan adulte et Doan enfant. Doan se mit alors à bouder en jetant un oeil à son lui de plus tard, et alors il ronchonna surement pour lui même:


Je n'ai pas pris plus de poids et je suis toujours aussi petite -_-

A l'époque, la taille de notre petit démon était un véritable complexe: il aurait voulu, lui aussi, être dans la moyenne ! Rien que la moyenne ! Mais il à 8 ans et mesure 1m18 pour 15 kg. Le Doan d'aujourd'hui est toujours plus ou moins complexé par sa taille mais en rigole plus facilement en plus de se trouver plus mignon n étant petite et au moins, il a une taille "japonaise", dit-il que c'est plus facile pour s'habiller en Angelic Pretty. Cependant son complexe pour son poids est resté le même et un de ces désire est, pour l'adulte, de passer de la taille 32 à au moins 36 ! Savez-vous qu'il lui arrive même de s'habiller chez les enfants ? Il trouve cela tellement dégradant.
En réalité il ne l'écouta plus, quand l'ange repris la parole. Il ne releva la tête et reprit un air dit normal pour un Doan enfant que quant mini Eva c'était rendu contre grande Eva. Soudain, celle-ci se mit à parler de la petite fille au cheveux blanc. Doan l'avait vu, c'est vrai mais n'avait guerre relevé sa présence.


Kiara chan ?

Lui aussi tomba dans le panneau. Il est vrai qu'au premier abord, cette petite ressemble à Kiara. Ses cheveux blancs, ces yeux bleus... Mais en regardant de plus près, les yeux de cette fille était terne, comme son oeil droit à lui, de plus, elle n'a ni oreille ni queue de chat et le haut de son coeur n'est pas dévoilé comme celui de la neko blanche.
Et puis, le masque tomba: Evangeline, sa Evangeline présenta cette étrange Kiara comme étant Mélisandre et Mélisandre est...


MA FILLE ?! *^* C'est Notre fille ?! *o*

Ses yeux s'agrandissent plus qu'ils ne l'étaient déjà au naturel et des paillettes les illuminèrent. Son coeur venait de faire un de ces saut ! Qu'est-ce cette sensation qui n'en n'est guerre déplaisant ? Est-ce ce que l'on appel le nirvana ? Doan était pourtant sûr de l'avoir déjà senti, le nirvana, quand alors il eu pour la première fois posé les yeux sur Evangeline. Ou bien était-ce quand ils se sont embrassés pour la première fois ?
Et bien en réalité, il se rendit compte qu ce n'était pas tous a fait le nirvana, tous ça. C'est ça le nirvana ! Avec un enfant qui de plus est une fille et encore mieux: une fille avec sa bien aimée ! Il leva une nouvelle fois les mains, cette fois vers Mélisandre, mais il fut très vite interrompu par la jolie blondinette.
Au cas ou Doan aurait eu la vision dérangée par ces grosses paillettes scintillantes dans ces yeux Eva décrit la petite Mélisandre avec de longs cheveux.
Le petit incube dégagea alors ses mains de l'emprise de l'ange et les posas délicatement ses les joues robes de celle-ci et approcha son visage du sien.


C'est le futur que je veux pour nous, Evangeline chan ! Nous serons si heureux ! Nous aurions une petite fille ensemble et peut-être même plus ! Je te promet que tu seras heureuse comme il le faut et plus encore ! On se l’était promis: plus de 5 enfants ! Ou même une trentaines !!

Il poussa un petit son d'extase, une sorte de soupire inversé mais pas brusque comme si on venait de voir quelque chose de choquant.
Evangeline alors voulu une confirmation de son bonheur de la part de son futur elle. Doan releva le regard vers elle avec un grand sourire et des yeux toujours aussi brillant. Que pouvait interrompre ce bonheur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Mer 17 Fév - 23:47

Se voir soit-même, indépendant de sa volonté, cela fait l'effet d'être mort. C'est véritablement l'impression qu'il eu, d'être mort, de voir sa vie effectivement défiler devant lui. Il eu même cette impression de déjà vu, se surprenant même deviner à l'avance les réaction et mimique de son petit lui. Il répéta même en même temps que lui certains morts, certaines phrases comme un long texte appris par coeur.
Si Doan ne souriait pas, cette fois, c'est parce qu'il ne c'était en vérité pas préparé à se voir petit. Il était surpris . Amusé aussi. Et surtout pleins de nostalgie a voir ces gestes pleins d'amour, d'entendre ces grands mots plus de douceurs.
Il se rends compte que même sa façon de parler à changé aujourd'hui: il a un langage qui se veux bien plus courant alors que pourtant, il n'en reste pas moins "précieux" dans le vocabulaire choisis.
Au fait, voir toute cette démonstration d'amour de ces deux enfants le rendait plus triste qu'heureux. Ce n'était pourtant pas moins une mauvaise nostalgie, c'est ce genre de nostalgie qui vous fait mal, mais que pourtant, vous sentez avoir besoin, comme une envies soudaine de pleurer: personne n'aime pleurer mais il y a des fois ou ça fait tellement du bien que vous vous lâchez malgré votre fierté. C'était le même cas là: Doan ressentis un certain bonheur à voir cette scène bourrée d'amour, mais aussi beaucoup de mal à y insister.

Et arriva donc le fameux sujet qu'à eu le culot de lancer Mélisandre ! Non ! Vous êtes dans e faux ! Doan regarda sa meilleure amie, comme si elle était la seule a devoir y faire quelque chose choes.
Evangeline ne reprit personne et c'est sûrement ce qui le perturba le plus.
Evangeline dit quelque chose par pitié !
Notre incube poussa un "heu" hésitant dans l'espoir que ses mots sortent tous seuls, cependant sa bien aimé... Meilleure amie, pardon, le devança et il put l'empêcher de laisser échapper un petit soupire.
En réalité, ce n'était pas Evangeline qu'il a entendu mais sa fille a elle, sa véritable fille, Céleste. Il jeta un oeil à l'adolescente de cette époque. Noor s'amusait à tirer sur les manches du gilet de son amie. Noor n'a jamais eu un gros respect pour le matériel. En temps normal, il aurait reprit son oncle - enfin ça il n'est pas censé le savoir bien que c'est pour lui d'une évidence ! - mais à l'heure actuelle, Evangeline venait de prononcé une phrase. Doan l'a regarda alors et l'écouta attentivement. Elle a dit être heureuse et elle le dit avec un sourire. Doan baissa les yeux comme si cette réponse l’attristait d'avantage. Non, il ne souhaite pas que l'ange soit malheureuse, au contraire, mais il aurait cependant bien voulut entendre quelque chose comme "je le serais plus si mon coeur pouvait exprimer des sentiments pour une personnes en particulier" tous en espérant que cette "personne en particulier" soit lui. Oui, ce fut une espérance bien nombriliste, on se l'accorde.
C'est alors qu'il vit un déplacement de la part de son amie qui se place alors devant lui. Il releva les yeux et lui souris. Si elle se mets ainsi, c'est parle ce qu'elle voulait lui dire quelque chose et il devina ce qu'elle voulait lui dire: je n'ai pas pus leurs dire que toi et moi on a plus rien a voir en commun, amoureusement parlant du moins. Avant qu'elle ne s'explique, un clignement d'yeux suivit d'un petit hochement discret de la tête semblait suffire au démon pour répondre. Quand alors les explications furent données, Doan n'eu le temps que de rouler les yeux vers le sol pour cherche que dire, mais le petit rire angélique le fit relever le regard et écouter la suite. Il y avait une suite donc !
Doan esquiva un petit rire quand alors Evangeline fit référence à Wesley et surtout à Mélisandre. "frapper à sa porte"... Si l'on puis dire effectivement ! Si elle avait frapper de cette manière ça aurait été une toute autre histoire. Mais Doan n'a nié sa fille, après tous, n'importe quel orphelin mendiant se présenterais à lui comme étant son enfant, il l'acceptera.
La suite, Doan le ressenti comme une sorte d'appel à l'aide. Il ne sait si son ressentit pouvait se révéler véridique, mais c'est ainsi qu'il le ressentit et c'est peut être aussi parce que jusqu'ici, il n'avait dit un mot, ou très peut.
Doan approcha son visage de celui de la belle blonde et lui sourie.

Je pense qu'il ne sert à rien de le leur dire. Ils l'apprendrons bien vite en remarquant que ni l'un ni l'autre n'avions d’intérêt amoureux à nous transmettre.

Il marqua une pose, baisse légèrement les yeux vers le bas pour regarder son portable, comme qund on fait quand on ne veut se faire chopper en cours (n'est-ce pas Sasa ?!! XD) puis se remis face à l'ange et continua:

Nous approchons du soir et quelque chose me dit que nous devrions chacun en tant que villageois, nos double du passé pour un moment certain. Quand alors ils verrons que nous ne vivons ensemble et que notre... "fille" vit en réalité que chez son père, ils le comprendrons tous seul.. Je suppose. Je l'espère, ou bien je serais obligé de le dire à ... Doan.

Le tique de vouloir dire "chan" après chaque prénom le pris pour son propre nom mais s'arrêta pile quand il le fallait: quel narcissisme de ce lancer soit même tant de respect ? (dit celle qui s'auto appel Loli Candy Chan : OwO)

Il déposa un baisé sur la joue d'Eva et rattrapa la main de Mélisandre et recula comme pour signifier que de son côté, il avait finis son entretiens.

Allons, emmenons nos minis nous retrouver les leurs et essayons d'en s'avoir d'avantage. De ce qu'a dit la Evangeline du passé, ceci serait éventuellement un coup de mon aïeul ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Sam 20 Fév - 13:43





TOUT LE MONDE EST CONVIEE !


Bien le bonjour, le monde du futur !




Après avoir reçue un bisous de la part de son meilleur-ami, même si je dois dire qu'elle eu un petit réflexe de tendre plus la bouche que la joue, Evangeline jeta un rapide coup d'oeil autour d'elle pour vérifier que ses filles, ses véritables filles, étaient toujours dans les parages. A ce qu'elle avait compris de ce que lui avait dit Doan, ils devaient repartir chacun de leurs côté en emmenant leurs minis doubles, le ciel étant redevenu normal, la nuit commençait à pointer le bout de son nez, il faut dire que nous sommes maintenant en automne.
Ah, non, il fallait aussi retrouver les autres mini-doubles, les minis-doubles des autres plutôt. Evangeline se mit à réfléchir, qui pourrait aussi avoir reçue la visite de son petit soi ? Au vue de l'âge qu'avaient leurs petit double à eux, il fallait s'attendre à revoir les petits qu'ils côtoyaient à l'époque. Les petits Grim, qui étaient avant bien plus présent qu'ils ne le sont maintenant, surtout pour la petite dernière en véritée, puisque Lucas et Sakura sont élèves à la pension. Wandy et Jim, peut-être même Mimi et Anku. Le reste échappait à nôtre jeune maman puisqu'elle vint à se fair couper dans son élan de réflexion.

Maman, est-ce que je peux aller chercher Cassie ? Elle peut dormir à la maison ce soir ?

Il est possible que nous ayons une invitée ce soir ma petite perle.

C'est qui ?

Je t'expliquerai à la maison mon ange, je ne veux pas que tu te promène seule dans les rues, tu pourrais faire de mauvaises rencontre, surtout aujourd'hui. Nous irons chercher Cassie tout à l'heure.

Je suis pas toute seule, j'ai Noor et Wesley avec moi ! >w<....enfin Wesley veut toujours pas me parler, mais ça viendra ^^'

Non, je veux que tu rentres à la maison Céleste, emmène ta soeur avec toi et attend que je rentre, j'ai encore des choses à faire et je ne sais pas combien de temps ça prendra, je te ramènerai Cassie si je le peux d'accord ?

Après un acquiescement énergique, Céleste déposa un bisous sur la joue de sa mère avant de partir vers Doan pour aller l'enlacer et l'embrasser à son tour, elle lui expliqua rapidement qu'elle devait rentrer et se pencha devant Méli pour la saluer, seulement par voix, Céleste n'a jamais encore touché Mélisandre, par peur certainement. Ensuite, la petite ange partie, elle n'eu pas l'idée d'aller voir qui était ce petit couple qui se lovait à côté, elle avait son propre petit couple à sauver et ne connaissait pas ses gens. C'est ainsi que Céleste partie, en choppant Lee-na qui se laissa trainer en secouant la main. La dernière vision qu'eu Eva de Céleste fût lorsqu'elle dit quelque chose aux deux garçons avec qui elle était, certainement un "allez tous chez moi ! 8D" puisque plus le temps passe, moins Céleste supporte de rester seule chez elle, et par seule, je veux dire même avec sa demie petite soeur.
Soulagée de savoir que ses fille seraient sagement à la maison, Evangeline pu maintenant totalement se concentrer sur la tâche qui l'encombrai : sa petite elle. Ils devaient retrouver les autres petits doubles.

Qui cherchons-nous cette fois ? Tu as dit avoir vue ta soeur tout à l'heure, elle était seule ? Il n'y avait pas Jimmy avec elle ? Celle que nous avons vue était donc la petite Arika, je dois te dire que savoir qu'il y a deux Arika au village ne me rassure que très peu mais espérons que ni l'une ni l'autre ne se retrouve.

Il y en a d'autres ?

Nous supposons

Dans ce cas il faut les retrouver pour qu'il retrouvent leurs futur, je suis curieuse de voir les autres du futur !

Le sourire éclatant que lança la petite Evangeline à...bah Evangeline, elle ne lui rendit que très rapidement, elle réfléchissait à où aller pour en savoir un peu plus, où plutôt qui aller voir et qui en saurait un peu plus. Comme si elle eu une idée lumineuse, Evangeline fit par de ses réfléxions.

Il doit bien y avoir une personne qui sait ce qui se passe Doan, Anku doit certainement savoir et il est même possible que d'autres se soient tourner vers elle pensant qu'elle aurait des réponses ?


Oh non non nous ne pouvons pas aller chez Anku ! OO"

Pourquoi ça,Evangeline ?

J'ai oublié d'aller acheter du lait, je vais forcément me faire bien réprimander, peut-être même qu'elle va me fixer avec ses yeux ><"


En regardant aussi sur sa petite montre, Evangeline constata qu'il était près de 18h, la question restait de savoir si c'était prudent de s'aventurer dans le village,enfin je dis ça mais je parle pour une personne qui a peur du noir.











_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    Sam 20 Fév - 20:28


Bien le bonjour, le monde du futur !
Tous les personnages voulant participer.




S'il ne regarde plus le couple, ce n'est pas parce qu'il s'en fiche ou veuille les laisser un temps dans leur intimité. La vérité est plus tranchante que ça: il en ait presque gêné de voir ces scènes amoureuse de ce vieux couple aujourd'hui déchu depuis une décennie et quelques années. Il en serait gêné seul, mais il y a Evangeline qui est présente et que peut aussi observer la scène, donc là ça l'est d'avantage. Pourquoi cette gêne ? Imaginez que votre meilleur(e) ami(e) soit votre ex et que vous vous êtes promis de ne jamais entendre parler du couple que vous formiez avant déjà, pour ne pas blesser l'autre, mais aussi pour ne pas se blesser nous. Voir ce couple donc le blessais en plus de le gêner car il ne savait comment réagir à cette sérénade devant Evangeline. Peut-être que s'il n'avait pas de sentiments, ils ne s'en préoccuperait même pas, ou bien s'il avait avoué à Evangeline que lui-même à encore des sentiments pur elle - ou bien si elle le savait d'une quelconque manière - alors encore une fois cette gêne et peut-être cette blessure ne serait pas aussi intense que maintenant car il n'aurait rien à cacher à l'ange, hors, c'est le cas; il doit faire comme si que cette scène ne lui manque pas, faire comme s'il s'en moquait presque, de cet amour impossible et utopique.
Bien sûr que Doan a remarqué le rapprochement qu'à Evangeline à son égare et il est conscient aussi que de son côté, il s'est rapproché d'elle également, cependant, sans parler de lui, il est persuadé que sa meilleure amie s'est rapprochée de lui par pur amitié et pour, peut-être, avoir du réconfort maintenant qu'elle se retrouve seule.
"Tu es magnifique et douce, quand tu iras mieux, c'est sans aucuns doutes que tu auras plusieurs prétendants à tes pieds, reviendra à toi le choix de prendre celui que tu préféreras" lui as-t'il dit dans une conversation pas si lointaine que ça qui avait débordé sur le sujet du couple, du mariage, du célibat, du foyer. En réalité, bien que Doan serait heureux de revoir de nouveau Evangeline dans les bras de quelqu'un et surtout, heureuse, c'est un peut en grinçant des dents que notre incube lui dit cela, jurant à lui même et en se répétant pourquoi est-ce qu'il l'a laisser tomber du jour au lendemain.
Il s'imagine parfois ce qu'aurait été leur vie à tous les deux s'ils avaient continué leur amour mutuel sans jamais se quitter une fois.
Ni elle ni Doan n'aurait vécus ce qu'ils ont vécus aujourd'hui, et je ne parle pas seulement de mauvaises chose: leurs enfants n'auraient jamais vu le jours, et Doan ait qu'il leur est impossible d'en avoir entre eux. Un ange et un démon, sérieusement, que faire avec un couple aussi atypique que celui-ci ? C'est comme marier un loup-garou et un vampire ! Vous me diriez, les Croft forment un couple bien atypique aussi: un renard et un chat... Et ils ont eu un petit humain, Adrien !
Pourtant, me diriez vous, il n'a jamais tenté de séparer son fils de la fille aînée de sa meilleure amie, et pourtant, eux aussi forme un couple interdit: un ange et un démon, tous comme leurs parents avant eux. La mère de Doan a tenté biens des fois de séparé son fils de cette ange arrivée ici du jour au lendemain. Elle a eu ce qu'elle désirait et ça a pourtant toujours laissé une blessure non cicatrisé sur le coeur du démon aujourd'hui adulte. Doan n'est pas du genre briseur de coeur et il ne veut surtout pas que Wesley vive les même peines de coeurs que lui. Si Céleste et lui venait à se séparer, alors rien ne sera de sa faute, ça sera le destin tous simplement.
Voilà donc la conclusion que s’amène toujours Doan quand à chaque fois il pense a sa relation passé avec l'ange devenue sa meilleure amie - et il y pensait même quand Kiara était encore là ! - et cette conclusion est "elle a des enfants, j'en ai aussi. Ensemble nous n'aurions pas pus en avoir et nous n'aurions pas vécus ce que l'on a vécus" car, il faut se l'avouer, même s'il a appris - le mot est bien celui-ci - à aimer Kiara, il a tous de même eu des moments heureux avec elle, des épisodes de sa vie que lui ferons toujours sourire comme la fois où ils sont partis tous les trois, Kiara, Doan et leur fils âgé à peine de 4 an, en montage, la fois où il ont quitté le pays pour un voyage de deux semaines au Japon où il garde de bon souvenir de son fils qui s'est mis a apprécier pour la première fois les sushis, ramen et autres spécialité très connu locales. Bon il y a des fois aussi bien moins douce quand Wesley est tombé des escaliers et s'est retrouvé la bouche pleine de sang, une belle bosse et son petit bras dans le plâtre alors que Kiara était au boulot. Cette fois là Doan avait appelé, paniqué, Evangeline. Il aurait put appelé sa soeur qui était en week-end ou bien sa mère infirmière, le voisin, mais non, il a de suite pensé à Evangeline. Pour qui, pour quoi ? Quand il y réfléchis, il ne sait lui-même pas pourquoi, peut-être parce qu'au font, il aurait préféré que se soit elle, la maman de son petit et qui mieux qu'une maman peut réconforter son enfant ? En plus d'avoir la peur affreuse du sang, Doan sentait l'ange plus capable que lui d'affronter ces vilaines blessures qui ne sont que des "souvenirs de guerre" comme l'a dit Doriane alors que le petit incube se faisait mettre le plâtre. Arrivé le soir, je ne vous explique pas comment notre incube adulte s'est fait incendié par la (vraie) mère de l'enfant.
Non, tous ça il ne l'aurait pas vécus et bien qu'il regrette tant l'époque où il était avec Evangeline, rien ne vaut au jour d'aujourd'hui ce qu'il a vécus avec Kiara.
Aujourd'hui et il le sait, il est temps pour lui de faire ce qu'il a lui-même prédit pour Eva: se refaire une vie avec quelqu'un. Il le sait, il le vaudrait mieux pour lui comme pour Wesley qui souffre de l'absence maternelle. Mais il ne peut prendre au hasard la jolie femme célibataire du coin. Il ne peut plus le faire.

Il regarda Evangeline parler avec sa fille sans vraiment les regarder et encore moins à les écouter, perdu dans ses pensés. En réalité, il n'avait pas remarqué que Eva parlait avec sa fille. Parlait tous court. C'est quand Céleste fit un câlin à sa mère que Doan revint sur terre et se réveilla de ses rêveries son réflexe avait été d'abord de se tourner pour savoir où c'était rendu sa fille. RAS, Mélisandre n'a pas bougé d'un pouce quoi que si: elle regardait... Pardon "regardait" un quelque chose sur sa main. Machinalement Doan se pencha et vu un gros bourdon qui piétinait sans trop savoir où aller. Doan souris et secoua doucement la main de l'aveugle pour que l'insecte prenne son envole. Soudain, notre borgne se fit secouer par un câlin sauvage d'une Céleste sauvage. Il se rattrapa avant de finir sur sa fille et enlaça à son tour la seule et unique Céleste - on est plus sûr de rien aujourd'hui ! - et lui rendre son baisé sur la tempe. Mélisandre sentit la présence de Céleste et l'entendit et voulut répondre par un bisous en mettant sa bouche en cul de poule mais la pauvre enfant se vit ignorer. Tant pis. Doan regarda l'aînée de son amie s'en aller avec son fils et Noor. Wesley tirait encore une tête de mort-vivant pour ne pas changer mais suivait Céleste car malgré tous, il l'aime toujours même si elle lui a "volé son dessert" si bien sûr cette histoire est vrai ce dont Doan en doute. Puis il vint à remarquer quelque chose...

Wesley Chan ! Tes lunettes doivent être en face de tes yeux !

Puis il voit Noor qui fait le pitre en enlevant le gilet de Céleste de sur lui, montrons ses attributs masculins à qui veut voir.

NOOR CHAN C'EST INCORRIGIBLE ENFIN ! ><

Comme si cette voix stridente l'avait surpris, dans un sursaut que l'on pourrait qualifier de félin, l'incube typé arabe remit le gilet bien contre lui.
Evangeline arriva à ce moment là pour faire par de sa brillante idée à son ami.

C'est possible, à l'heure actuelle le bas de porte de Anku sama doit être plein à craqué de villageois qui se...

La mini ange venait de s’exclamer à propos de Anku. Doan la regarda alors, cherchant à savoir si à l'époque, Evangeline avait peur de cette femme.
Aussi étrange soit-il concernant la peur des mort de Doan, Anku ne lui a jamais donné mauvaise sensation. Il faut dire qu'à l'époque même où le petit Doan de 8 ans ici présent, Anku était son arrière grand mère et il a vécu une partie - aussi minime soit-elle - de son enfance avec la roi Grim Jr qui n'est rien d'autre qu'un squelette ambulant - à la base.
Et puis, il faillit éclater de rire quand mini Eva se mit à paniqué en raison du lait qu'elle n'as pas encore acheter. Enfin je dit "il faillit éclater de rire" mais il n'en était pas loin quand il se mit à glousser comme une dinde dans son coin.

Au vu de ce qu'il se passe, Evangeline chan, Anku sama peut comprendre que le lait peut attendre ! ^^ Si ce n'est que l'objet de la quiétude, alors je pourrais bien te donner un litre ou deux si cela dérange réellement Anku sama ^^

Machinalement, quand il vit que grande Eva regarda sa montre, il pencha la tête pour lui aussi regarder mais ne lit rien du tout, ce n'était qu'un reflex. Il savait quelle heure environs il pouvait être pour avoir regardé quelques minutes avant. Il sentit alors que l’orra de son ange avait changé, comme si elle commençait à s’inquiéter. Doan, alors, leva sa main vers le menton de la blonde et y posa son index en dessous et lui souris, comme pour lui dire de garder la tête de haute.

Ne t'inquiète pas, on va simplement se renseigner et nous irons ensuite nous réchauffer devant un feu et une bonne boisson chaude tous ensemble à la maison, d'accord ? ^^

Sans réellement attendre la réponse de l'ange, Doan attrapa son portable et fit bien remarquer qu'il envoyais un message groupé à son fils et Céleste pour les prévenir, au cas où l’envie de passer eux aussi leur viendraient.
Pendant qu'il écrivait sont message, il reprit la main de sa fille et fit signe de tête au couple ange et démon de les suivre. Il ne tarda pas à ranger son téléphone et à empoigner la main de l'ange à son tour, sans la regarder, filant droit devant lui ou plutôt chez Anku. Ce geste était un message pour le moins rassurant pour l'ange; Doan sait combien Evangeline est effrayée par le noir, la nuit et qui plus est, semble perdre beaucoup de sa force dans l'obscurité. Ce geste de lui prendre la main voulait simplement dire "je suis là, tu n'ai pas seul". Doan a beau être ce que l'on appel communément un fragile, l'obscurité ne l'as jamais inquiété - sauf dans les lieux mystérieux comme le sous-sol ou le grenier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bien le bonjour, le monde du futur !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bien le bonjour, le monde du futur !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bien le bonjour à tout le monde !
» Bien le bonjour !
» Bien le bonjour à tous mes frères nains
» Bien le bonjour gente compagnie :)
» Bien le bonjour à vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghostly Roses :: Le village :: Magasins-
Sauter vers: