Ghostly Roses
Bienvenue mon lapin, entre vite on t'attend !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Hentai] Un peu plus au calme [chez les Clain ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: [Hentai] Un peu plus au calme [chez les Clain ]   Sam 25 Juin - 0:54


Un peu plus au calme
PNJ: Doan et Evangeline enfants, Evangeline, Doan, Lee-na, Céleste, Wesley, Mélisandre





C'est tout à fait ça. Au risque de nous répéter encore et encore, on ne peut dire que l'acte maintenant lancé soit un acte réfléchis. Encore maintenant, leurs mouvements, leurs gestes n'étaient guerre réfléchis, naturel et pourtant Ô combien désirés. Ni l'un ni l'autre ne semblait subir, bien au contraire, ils semblent tous deux se délecter de cet amour, de cet preuve d'amour bien plus intime mais tout aussi belle.
Que se soit l'ange ou le démon, ni l'un ni l'autre n'a vu dans un acte sexuel, un acte fondamentale, quelque chose d’obligatoire au bon fonctionnement d'un couple. Mais Doan reste un incube et ce que pense l'humain ne se calque pas aux pensés du démon des nuits de Grands Rites. Alors oui, cet actes actuellement en cours n'est pas un acte prévus bien qu'appréciés des deux, mais quelque part, c'est le démon en lui qui a eu raison de son corps et de ses désirs bien qu'alors, il ne fasse pas (encore ?) acte de présence et qu'il ne laisse pas paraître à notre pseudo humain qui c'est lui, le démon, l'incube, qui l'a conduit à mêler son corps à celui e l'ange. Pourtant, rappelons nous qui à objectivement lancé la parade nuptial ? Pas l'ange.

Jusqu'ici, je veux parler de quand il était avec Kiara, Doan subissait la plupart du temps, au départ du moins, les rapports amoureux avec elle. Il lui arrivait pourtant, rarement soit-il, de vouloir lui-même en avoir mais ceci, je les ai déjà expliqué et je veux me répéter le moins possible. Il y eu une période ou Doan parlait beaucoup enfants. Il fallait à tous prit qu'il ait un deuxième bébé, pourvu même que ce dit bébé soit une fille ! C'était il y a 4 ans grosso modo, alors que son fils, lui, avait 8 ans. A cet âge déjà, il avait déjà un caractère bien forgé bien qu'il gardait encore une innocence impénétrable et la niaiserie enfantine encore intacte. Mais il était déjà très proche de sa mère, Doan était alors laissé de côté, tenant la chandelle à ce couple mère/fils simplement adorable mais dont Doan jugeait ne pas bouleverser.
Doan avait alors 21 ans et il se devait d'avoir lui aussi un enfant qu'il l'aime comme Wesley aime et aime encore aujourd'hui sa mère. Et qui d'autre qu'une petite fille pouvait aimer son père comme son premier grand amour, au même titre qu'une mère est le premier grand amour de son fils ? Pour Doan en tous cas, ça a été le cas: sa mère a été son premier grand amour - comprendra qui pourra on ne parle pas ici d'inceste - et Wesley n'en est pas l’exception effectivement.
Outre cet excuse, il voulait tous simplement un autre enfant. Il en a fait des pieds et des mains à Kiara pour qu'elle accepte sa requête allant même à lui faire des exposition qui durait toute une soirée sur les pour - jamais les contre - d'avoir un deuxième enfants, lui expliquant quel père il sera comme s'il avait quelque chose à prouver. Et puis, plusieurs tentatives de séduction par des expositions et des paragraphes argumentés après, Kiara finis enfin un soir par accepter sa requête.
Je ne sais si avec Evangeline ce fut la même choses pour Lee-na, mais alors ce fut pour lui l'unique fois où il fut motivé incroyablement, pour tous les soirs je dirais sans mentir, pour essayer de faire ce bébé.
Mais alors qu'il se rendit compte sur le tard que cette histoire d'essaie encore une fois raté ne tenait que sur des fondations en ruine puisque ne l'oublions pas, Doan est un incube et il sait pertinemment qu'il ne peut pas "rater aussi facilement", il apprit, tout à fait par hasard, de la même manière que la fois où il a retrouvé le téléphone de Kiara il n'y a guerre plus de temps qu'il y a quelques mois, que Kiara se fichait tout simplement de lui et qu'alors qu'elle prenait une contraception, il se rendit compte que c'était pour elle le seul moyen de pouvoir avoir des rapports sexuels sans avoir à le motiver plusieurs heures pour ça.
Autant vous dire qu'alors s'en était finis pour une longue période, ce fut même peut-être la période la plus longue de discorde dans le couple.
Aujourd'hui Doan sait qu'il a tout de même eu la fille qu'il désirait et s'est fait à l'idée qu'il n'aurait guerre d'autre enfants, déjà parce que, pas plus tard que cet après-midi encore, il savait qu'il se sera avec une autre fille que celle promise à son coeur soit Evangeline, et combien de fois le répéterons-t'il que l'ange et le démon sont condamnés à vivre ensemble une stérilité commune. Il sait pertinemment aujourd'hui contrairement à son petit lui qui dort probablement déjà, dans une autre pièce, qu'ils leur aient impossible, à lui et Evangeline, de faire naître un enfant de leur unions. Impossible. Bien que la ressemblance physique et anatomique soit quasi identique entre un ange et un démon moderne, ils ne font pas partie du même règne. Pour imager, c'est comme imaginer une portée née d'un chat et d'un chien. Oui, voilà: ce n'est pas possible et ça vous fait rire ! Il en va de même pour un ange et un démon: l'un est un chien, l'autre un chat, et essayer d'avoir de petits avec un chat et un chien. Je vous souhaite bonne chance.
Néanmoins, et ceci est dût à l'évolution qu'on notamment subit les démons dans le temps, les anges et les démons semblent de plus en plus se ressembler, les transformant presque en humains, comme si une branche de l'évolution du chat et du chien à fait naître un ancêtre commun, tellement comment qu'ils pourraient alors procréer ensemble. Pourquoi dis-je cela ? Parce qu'il a déjà été observé des grossesse que des couples anges et démons on conçus ensemble. Malheureusement ces grossesses n'ont absolument jamais aboutis. Les experts expliquent que dans le cas d'une ange mère, son corps se défends contre un corps étranger démoniaque et tue naturellement le bébé, comme le sang angelique tuerais un être démoniaque. Dans le cas où la grossesse est celle d'une démone, l'acte est bien glauque et plus dangereux encore: cette fois, c'est non pas le corps de la mère qui tue son bébé, mais le bébé qui tue littéralement sa mère, ou du moins essaie en détruisant l'oeufs dans lequel il se trouve, l'ovule, le placenta... Se tuant alors lui-même. Il a déjà été signalé que pour les grossesses de démones atteignant les 5 mois et plus, la mère présentait des infections qui engageaient alors moulte oppérations.
Autant donc ne pas essayer d'avoir des enfants quand on est un ange et un démon, n'est-ce pas ?
De toute façon, les grossesses sont rares et pour la plupart, elle ne résulte de toute manières que de fécondations in vitro, rien de naturel donc.

Et pourtant, ces histoire vraie d'effraie pas Doan. Pour Evangeline, je ne peut vous le dire à par penser que combien même ça l'effraierais, elle n'y pensais pas pour le moment.
Et pour Doan n'e ait pas effrayé ? Je l'explique: il sait que Evangeline ne tombera pas enceinte. Ca lui parait tellement évident. Elle a beau être une véritable poule pondeuse si on le lui laissait avoir bébés sur bébés, il sait qu'il n'en aura pas avoir elle.
Est-ce que ça le gène ?
Non, bien sûr que non.
Pas maintenant du moins.
Je rappel quand même qu'ils ne sont ensemble que depuis quelques heures, pas plusieurs mois !
Mais Doan reste Doan au même titre que Evangeline reste Evangeline et ils en discuterons surement un jour ou l'autre.
Tous deux savent qu'ils ne pourrons avoir la chance d'être parents ensemble, mais rien ne les empêche d'en avoir tous de même d'une façon ou d'une autre. Quelque chose me dit de toute manière que cette discussion viendra plus tôt que prévus... Maintenant tiens !

...A bah non j'ai rien dis...
Pour le moment ils sont occupés à promouvoir un acte amoureux sans rien attendre neuf mois plus tard.
Je vous disais tous à l'heure que les fois où Doan approuvait satisfaction et bonheur lors d'acte sexuels n'était que lorsque qu'il fut motivé pour avec son deuxième enfant jamais eu au final n'est-ce pas ?
Et bien actuellement nous n'en sommes pas loin.
Non,nous y sommes même.
Bien qu'il découvre petit à petit son acte présent avec son ange, que petit à petit il se rends compte que ses soupires sont mêlés à ceux de Eva au même titre que ses ébats, ses baisés et ses caresses, il est alors pris depuis le départ de ce désir, de ce bien être, cette détente, cet amour qui ne peuvent que dire qu'il apprécie. Non, c'est plus bien que ça... En vérité, il ne saurait dire s'il redécouvre un sentiment déjà vécus il y a 4 ans ou s'il ne le découvre pas cette nuit-même.
Dans tous les cas, il ne veut pas arrêter maintenant. Il n'est que trop bien (OOH CHUI BIEN LA J'BOUGE PLUS ! 8D) et non pas que parce que c'est un acte sexuel qu'il accomplie ce soir bien que ça y joue aussi il ne faut pas mentir, mais aussi et surtout parce qu'il est avoir elle. On ne répète trop mais pas assez je pense, mais il est important de comprendre que Doan est pur Evangeline son âme soeur, son amant, l'être aimé, son premier amour au même titre qu'elle l'ait pour Doan, et encore, je n'en ai pas dis assez. J'illustrerais cet amour de ce soir comme une retrouvaille émouvante et en larme de deux amoureux d'enfance s'étant perdu de vu, se retrouvant par hasard un soir d'automne, au couleurs chaudes et nostalgique de la nature.
Oui oui, j'ai de drôle d'illustration mais il faut rappeler que si l'automne est la saison favorite de Doan, c'est la mienne aussi et je ne juge que par l'automne voilà !

Contrairement à Evangeline, les pensés du démon n'étaient que pour elle, ayant à cet instant mis de côté le fait qu'il avait des enfants, ayant oublié de toute façon qu'il était chez lui, aurait-il même oublié qui il était ? Sa fatigue à lui aussi venait d'être mise de côté. Il était encore fatigué, bien sûr, mais cette fatigue avait été mise en pause le temps de cet amour démonstratif. Il avait même oublié ce petit creux qu'il a eu comme il en a tous les soirs... Comme il en a tous le temps même. Ce qui le retenait dans ce monde conscient c'était elle, Evangeline. Evangeline, son souffle chaud entre chaque va et viens, chaque coups de reins du démon en elle, ses caresses. Son bien être, il y prenait garde et à la moindre détresse il mettra fin à cet amour charnel puisque ce soir, s'il n'est question que de Doan du côté de l'ange, du côté du démon il n'est question que de Evangeline, elle et rien d'autre.
Les douces mains de sa douce avait depuis un moment quittées celles du démon pour se promener sur son dos. Elles furent alors jointent plus tard sur sa nuque tendit que Doan en avait posée un sur la joue de l'ange qui lui souriait. Soupirant doucement sous ses ébats qui se voulaient sans précipitations, d'une telle douceur qu'on se demanderait presque se qu'ils faisaient vraiment, il câlina Evangeline, frottant son visage au sien, posa par tantôt sa deuxième main sur l'autre joue de l'ange en effleurant le bout de son nez sur celui de l'ange, imitant un bisous esquimau même si l'on ne pouvait véritablement appeler cela un bisous esquimau, plutôt une mamours tendre et affectueuse.
Son oeil valide croisa involontairement l'heure affichée à sa montre fantaisie posée depuis deux jours déjà sur sa table de nuit. Elle affichait 2:08. Deux heures du matins. Déjà... Il se demanda alors une fraction de secondes quelle tête ils auraient tous les deux demain et si alors ils assumeraient également leurs projets promis.
Il sourit. Tant pis. Dans son esprit, il n'avait pas encore le temps de penser à autre chose que ce moment actuel qu'il vit avec elle.
De toute façon, il ne s'en fait pas de trop; Doan n'a pas besoin de ses huit heures de sommeils pour être en forme de lendemain, généralement 4 à 5 heures lui suffisent. C'est une facultés qu'il à depuis ses années scolaires où il passait ses soirs à réviser, et ça lui à été utile jusqu'ici, et c'est bien pour ça aussi qu'il est du genre matinal. Aussi, contrairement à son fils qui semble vivre pendant son sommeil, à parler et gigoter dans tous les sens, Doan est lui, du genre très calme au repos. Trop calme même, se réveillant dans la même position qu'il s'était couché, néanmoins, il se rattrape dès le réveille et c'est parti pour une journée avec un turbo dans le derrière ! Calmez vous, je peux vous dire qu'il a changé depuis son enfance parce que je peux vous dire qu'actuellement, la petite Evangeline vit sûrement une mauvaise nuit avec son mini Doan qui, tous comme son futur fils, vie la nuit autant que le jour, gigotant, parlant, donnant même des coups, se retrouvant parfois au sol mais ce n'est pas grave, la course continue. Oui, ça c'st un Doan de 8 ans, jamais fatigué.
Ce changement à été radicalisé avec son opération au coeur qui l'a shooté, et je ne pèse pas mets mots car en effet,alors qu'il passe des nuits très tranquille maintenant, en pleine journée il a aussi des coups de bourre, survenant généralement entre 13:00 et 16:00 où o découvre un Doan très calmes, très posés, très patient, et c'est d'ailleurs dans ces tranches horaires là qu'il prenait rendez-vous avec Kim pour s'occuper de ses mains car autrement, il savait qu'il était invivable, Kim se retenant presque pour ne pas lui foutre une patate à travers la tronche. Oui, dans ces tranche horaire là, le coréen pouvait faire ce qu'il voulait du démon puisque de toute manière, il est complètement moue.
La période où le démon était moue tout au long des journées et passant des nuits horriblement agités était lorsque Wesley est né. Cette période il s'en souviendra longtemps encore, elle lui était affreuse parce qu'alors qu'il n'avait jamais connu la fatigue, cette fois il devait la subir durant 1 an et ça aurait pû être 3 si son démon n'avait pas repris le relais.

Aaah ! Cette période de sa vie. Il était encore trop jeune pour ça, et il l'a vécue avec Evangeline. Evangeline a eu sa fille deux ans avant lui et elle l'a soutenue durant cette année de survie. Néanmoins, il ne s'est jamais plaids car contrairement à elle, Wesley avait un autre parent sur qui compter. Céleste elle ne pouvait compter que sur sa mère, au départ du moins, même si intimement Doan pense que Céleste a toujours eu qu'un seul parent.
D'ailleurs, en y pensant à ça... Pensez vous que Doan ait été jaloux que Evangeline ait eu des aventures avec deux hommes autres que lui ?
Oui et non dirais-je...
Au départ oui, beaucoup même, en tous cas avec Jimmy déjà parce qu'il savait que Jimmy se fichait complètement d'elle, mais aussi parce que, bien qu'ils n'étaient plus ensemble, l'ange était encore avec elle, dans sa tête. Jaloux de Evangeline, non. Jaloux de Jimmy, oui. En colère même et peut-être même que son caractère envers lui aujourd'hui lui viendrait de cette période.
Ensuite, concernant Kim, je dirais qu'il a grandit , Doan, à ce moment là. Ce qu'il voulait c'était le bonheur de son ange et il c'était toujours dit qu'elle était heureuse avec lui, mais il était quand même jaloux de Kim Dae, oui, mais une jalousie bien différente de celle de Jimmy. Là était la jalousie lui faisant prendre conscience qu'il ne récupérera pas si facilement la blonde de son coeur.
Nous savons que Evangeline à éprouvée une certaine satisfaction quand elle a apprit le départ de Kiara et si Kim serait parti d'une manière plus ou moins similaire, il aurait été de même pour Doan, bien sûr mais là c'était bien différent et Doan n'a donc jamais envisagé à faire des avances à Eva contrairement à si il serait parti de lui-même où il ne se serait pas gêner. Peut-être est-ce la raison pour laquelle notre démon auburn ne s'est jamais décidé à essayer de conquérir le coeur de l'ange blonde. Il lui était inconcevable de faire cela.
Et pourtant, actuellement il ne le regrette pas le moindre du monde. Néanmoins il vient d'avoir un temps d'arrêt en repensant machinalement à Kim. Vis à vie de lui, est-ce bien ce que lui et Eva font en ce moment ? Je ne parle pas forcement de leur relation sexuel, je parle aussi de leur relation amoureuse qui débute tout juste. On-t'ils vraiment le droit ? Ils ne pense pas aux regards des autres en pensant ça, il pense surtout à Evangeline, à ses filles. Mais Evangeline lui à dit, plutôt dans la soirée, que c'est sûrement ce qui lui aurait souhaité. Aurait-il vraiment souhaité que Eva refasse sa vie aussi rapidement qu'un an après le drame ? Je dois avouer qu'il n'en était pas si sûr mais il ne pouvait malheureusement pas y penser plus longtemps, et c'était plus fort que lui. Etant un bout de démon et un bout d'homme malgrer les apparence, il reste sensible au charme féminin. Il y repensera plus tard quand il en aura le temps. Pour le moment, il ferma les yeux, caressant les lèvres de Evangeline avec les siennes, lentement, amoureusement, soupirant d'amour et de plaisir.





Poil la princesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: [Hentai] Un peu plus au calme [chez les Clain ]   Sam 13 Aoû - 0:12





Evangeline, Doan, Céleste, Mini-Dova, Doriane, Wesley, Mélisandre,Lee-na.


Un peu plus au calme.



Tout avait prit son sens, elle était à la place qui lui avait été destinée depuis le début, dans ses bras à lui. Enroulant tout son corps autour du sien, Evangeline se laissait transporter par l'odeur de sa peau, la douceur de ses cheveux qui, de temps à autres, venaient lui caresser le visage. Elle sentait le contact de ses lèvres chaude contre les siennes, cette caresse amoureuse déclenchait des frissons dans le corps de l'ange qui accompagnait tendrement les mouvements.
La chaleur l'avait définitivement envahi, elle était enveloppé dans un cocon moelleux mais terriblement chaud. Leurs mouvements s'accordaient à la perfection, l'un et l'autre ondulaient au rythme de leurs mélodieux amour, le tout formant un ballet de tendresse folle.
Elle ne voyait plus que lui, avait éffacé tout autres pensée de son esprit, vivant pleinement le moment présent. Ses mains serraient parfois la couverture duveteuse sur laquelles ils étaient alongé, retenant des soupirs d'un plaisir timide.
Evangeline ne laissa pas une fois sa voix résonner dans l'air, laissant simplement sa respiration saccadée s'occuper d'exprimer ce qu'elle ressentait. Leurs deux souffles se mélaient, comme à peut-près tout à ce moment là. Ils ne formaient plus qu'un seul et même être, une seule et même émotion, un seul et même amour.

Demain, elle se réveillerai à ses côtés, verraient ses yeux s'ouvrirent après un sommeil qu'elle saura réparateur et bien mérité. Demain, elle comprendra qu'enfin, sa vie prendra une tournure différente, qu'enfin elle aboutira à ce qu'elle convoitait secrètement : ce couple, son couple, le bonheur. Elle ne regrettera rien, comment pourrait-elle le regretter. Mais pour l'instant, elle ne pouvait penser à demain, ni même aux secondes qui défilaient lentement, bien trop prise par l'action en cours.

Elle ne saurait dire combien de temps ils sont resté l'un et l'autre, corps contre corps, mélangeant leurs êtres. Toujours est-il qu'elle sentait doucement que le plaisir montait un cran au dessus, qu'il montait vers des horizons insoupçonnées. Son rythme corporel s'accéléra petit à petit, sans pour autant que rien ne soit brutal. Aussi mieleux que cela puisse paraître, cet acte n'était que douceur, amour et partage. C'était le plus important, l'un et l'autre ne cherchait pas un plaisir solitaire, ni même à simplement satisfaire l'autre, ils voulaient que leur plaisir soit égaux. Ainsi, Evangeline éspérait que la frénésie qui s'emparait d'elle à ce moment ne laissait pas Doan sur le côté. Elle voulait que lui aussi ressente la monté de sensation, de plaisir.

Les doigts de l'ange vinrent chercher ceux de l'Incube tandis qu'elle poussait un profond soupir, le dernier, l'ultime. Le bonheur avait atteint son sommet, lui coupant pratiquement le souffle. Son coeur semblait exploser dans sa poitrine tandis qu'un feu d'artifice sensorielle éclattait dans tout son corps. C'était l'aboutissement de leurs danse, le bouquet final, mais ça n'avait rien d'explosif, rien de volcanique, au contraire, on aurait pu y ressentir la douceur et la beauté des aurores boréales qui représentait divinement leurs deux corps lumineux, ondulant dans la nuit étoilée. Voilà les choses telles que l'ange les voyait, les ressentait. Son soupir venait de l'exprimer clairement, c'était finit pour elle et cette fin signait pourtant le plus grand des débuts. Dans ce curieux moment entre la réalité et le rêve, Evangeline se rattachait à lui comme à la seule chose qui comptait et, en relevant la tête pour voir son visage, elle lui sourit. Leurs mains entrelacés mimaient leurs corps nues, l'un contre l'autre. Elle lui souriait, observant son merveilleux visage comme si c'était la première fois. C'était bel et bien lui, son âme soeur.
Evangeline reposa sa tête sur le matelas qui l'acceuillit sans peine, elle fixait le plafond qui semblait onduler devant ses yeux miroitants, signe de trop grandes émotion et d'une fatigue qui, petit à petit, reprenait ses droits.
Ca avait été merveilleux, elle ne pourrait poser de mots sur ce moment lorsqu'elle y repensera, plus tard. Une retrouvaille, un lien renouée et plus fort que jamais, l'exposition d'un amour véritable sans tabou, sans gênes. Rien n'avait été impur, dégradant ou obscène, tout avait été fait de manière à ce qu'ils soient exposée mais recouvert de leurs amour, nues mais habillé de l'autre. C'était époustouflant. Elle avait été pleinement elle-même et elle éspérait que lui aussi ai ressentit la même chose qu'elle, cette chose qui lui avait fait emballer son coeur quelques secondes avant.
Evangeline se retira de son amant sans pour autant que leurs corps ne soient trop séparés. Elle posa sa main sur son torse nu, sentant son coeur à travers sa peau fine, et elle poussa doucement afin qu'il puisse à son tour s'allonger sur le lit, à ses côtés. Accompagnant son mouvement, Evangeline bascula elle aussi pour se retrouver à demi au dessus de lui au niveau du torse, posant le bout de son nez contre le sien pour le frotter affectueusement. Elle décrocha ses doigts des sien pour venir caresser son visage, comme on apaiserai quelqu'un pour le reposer. Ses yeux, sa bouche, sa peau, elle retombait indéniablement amoureuse de tout ce qu'il représentait et était, elle le fixait admirativement et vint même à esquisser un petit rire, se rendant compte que l'effort commis par leurs danse avait laissé ses joues rosée, ou peut-être l'imaginait-elle. Evangeline resta un moment sans rien dire, ayant pour seul bruit son souffle qui éffleurait la peau de Doan, elle ne disait rien parce que ses yeux parlaient, eux. Il pourrait en lire les moindres lignes, elle le savait.
Après être restée dans cette position, Evangeline se rabaissa lègèrement. Ses mains entourèrent le corps menu de son amour tandis que sa tête venait trouver repos dans le creu de son cou, ou elle venait de déposer les lèvres délicatement. Elle l'aimait, ça n'avait jamais été une nouveauté, pourtant elle l'aimait plus encore chaque seconde.
Alors que la faiblesse la gagnait doucement, que son corps s'évanouissait sur celui de son être aimé, Evangeline ricana un instant, repenssant à quel point cet acte avait été partagé en plus d'être merveilleux.

Avec Kim, c'était une chose différente. Kim et elles partageaient beaucoup de choses, mais même si elle ne s'en était jamais rendu compte, ils ne s'étaient jamais entendu sur le point sexuel. Kim avait besoin de nouveauté, d'un certain exotisme que cet ange blanc ne pouvait lui offrir. Elle ne se doutait même pas de cet espèce de corde dissonante qu'il y avait entre eux, mais maintenant qu'elle a vécu cette expérience avec le démon, elle s'en rendra certainement compte un peu plus tard si toutefois elle venait à y repenser, ce que je doute. Elle repensera à l'acte, à leurs belle danse, se disant qu'elle n'aurait pu trouver meilleur partenaire tant ils s'accordaient parfaitement. Ils étaient fait pour s'accorder. C'est d'ailleurs sur ce dernier point qu'Evangeline butta quelque seconde alors que ses yeux glissèrent de nouveau vers ceux de Doan. Elle retira l'une de ses mains de dessous lui pour venir la poser sur sa joue, lui dévoilant une nouvelle fois milles et une déclaration d'amour à travers ses yeux.








_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Hentai] Un peu plus au calme [chez les Clain ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» Le calme avant la tempête
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» du nouveau chez ubisoft
» Un elfe chez les nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghostly Roses :: Le village :: Maisons-
Sauter vers: