Ghostly Roses
Bienvenue mon lapin, entre vite on t'attend !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [reboot2017] Vois comme elle enflamme le ciel - Evangeline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: [reboot2017] Vois comme elle enflamme le ciel - Evangeline   Mar 10 Jan - 17:51

________________________________________________________________
Prénom(s) : Evangeline
Surnoms : Eva, l'ange.
Nom : X
Âge : 27 ans
Espèce : niaise ange.

Métier / Études : Professeur à la pension
Pouvoir : Génère et contrôle une lumière blanche puissante et aveuglante. Son sang est aussi une arme de taille face aux démons, qu'elle le veuille où non.
Orientation sexuelle : Pansexuel
Famille : Mère de Céleste et Leena (et Cali), ex-fiancée de Kim, nouvellement l'amoureuse épanouie de Doan.



_______________________________________________

Description mental

_______________________________________________


Malgré les apparences et ce qu'elle veut bien laisser croire, Evangeline est une jeune femme d'une force étonnante. Pour ainsi dire, elle a encore une foi inébranlable en tout et ce même après ce qu'elle a vécu. Rien ne changera le fait qu'Evangeline croit au bien. D'ailleurs, Evangeline croit en tout.
L'âge adulte n'interfère en rien dans sa pathétique crédulité qui la pousse à accepter toutes les idées qu'on lui met en tête. Peut-être a t'elle en fait besoin de toute ces rêveries pour garder ce merveilleux sourire. Il est évident qu'aucun défaut ne touche à son existence immaculée, elle qui est descendu du ciel appuyée par la grâce de forces divines. Pourtant, son éternel bienveillance peut devenir pesante, au point qu'on aurait envie de la secouer brutalement afin de la sortir du monde dans lequel elle croit vivre.
Au fond de son coeur pur, elle le sait, elle sait tout. Tout ce qu'elle fait mine d'ignorer, tout ce qu'elle prétend ne pas comprendre, elle le sait. Simplement, elle se dit que ce savoir rend les choses moins belles tandis que son ignorance pare le monde d'un voile doré dont elle ne pourrait se passer.
Il se peut qu'elle vous entraine dans sa façon de penser, mais c'est à vos risques et périls, puisque quand bien même elle paraît chétive et sotte, elle porte beaucoup de poids insoupçonnés. C'est une experte dans l'art de l'innocence, nous ne le sommes pas, alors mimer ses pensés aurait beau nous faire monter vers un nuage duveteux, la chute n'en serait que plus difficile. Evangeline, elle, restera éternellement sur ce nuage.

Evangeline est très maternelle, ce n'est pas une nouveauté. Il semblerai même que plus elle prend de l'âge, plus l'amour qu'elle a à donner grandit, si bien qu'on se retrouve aujourd'hui avec une jeune femme qui prend tout le monde pour ses enfants. Elle donne sans jamais rien attendre en retour, elle agit pour le bien des autres sans penser une seul fois à elle. Tout ses faits et gestes sont sincères et spontanés. Mais tout ça, nous ne le savons que trop bien.
Aujourd'hui, elle est une femme épanouie, dans tout les sens du terme. Elle ne c'est jamais laisser abattre, répétant toujours que le courage et la bienveillance sont la clé du bonheur. Enfant, elle était assez poltronne, mais ces petites peurs ont toutes disparus à tour de rôle, ne lui laissant que son unique peur du noir qui elle sera malheureusement incurable. Evangeline est encore très enfantine sur beaucoup de points, et ça aussi ça peut devenir un défaut.
Evangeline est têtue, c'est à dire qu'il y a peu de chance pour qu'elle ne fasse pas comme elle l'a décidé et ce même si tout lui impose le contraire. Son grand sens de la justice et de la bonté la pousse à se mêler de tout, elle pense que l'amour est le remède de tout les maux, et de l'amour, elle en a à revendre.
Très douce et affectueuse, ses caresses sincères n'ont pour seul but que vous réconforter, vous apporter cette chaleur maternelle qu'elle a besoin de dégager. Elle n'est absolument pas rancunière, nôtre ange, si bien qu'elle donnera toujours une, deux, trois chances en plus malgré vos erreurs.

Niaise et parfois longue à la détente, il ne faut pas attendre d'Evangeline des réactions vives et faite sur le coup d'impulsions. Au contraire, la force tranquille qu'elle possède ne cherchera qu'à apaiser et détendre.

Depuis peu, Evangeline retrouve ses habitudes d'enfants, comme si elle régressait dans son ascension de l'âge adulte. Ainsi, même si au près des enfants elle gardera son rôle de maman ambulante, elle adoptera auprès des adultes une attitude bien plus immature et détachée. Elle se rend compte que ce monde, le monde adulte, recèle pleins de face cachées et sombre qui la rende plus qu'effrayé, de ce fait, elle se sent plus à l'aise en éternelle adolescente. Il lui arrive quotidiennement de s'émerveiller pour rien, de s'interroger sur des choses futiles, d'apprendre encore milles et une façon de faire ce qu'elle fait. Toujours aussi maladroite et tête en l'air, ses bêtises ressemblent parfois à des erreurs tellement pathétique qu'on vient à se demander "mais où a t'elle la tête ?!". La vérité est que la tête d'Evangeline, depuis toujours et pour toujours, est dans les nuages.


_______________________________________________


Description physique


_______________________________________________



physique en profondeur a écrit:
Age : 27 ans.
Taille : 167cm
Poids :53 kilos.
Pointure : 36.
Type de morphologie : Fine et élancée, assez gracieuse, semblable à celles des ballerines.
Couleur de la peau : La couleur de peau de cette fille là, soit pâle et unie.
Détail sur la peau : Sa peau est immaculée, il n'y a rien dessus, comme sur le reste de son corps, elle a une peau complètement nue.
Couleur des cheveux : Un jolie blond doré avec pleins de reflets et de brillance.
Type de cheveux : Fin, raide et très doux, ils accrochent très longtemps l'odeur du shampoing sucré.
Longueur de cheveux : Ils lui arrivent un peu plus bas que le milieu du dos, au niveau du début des hanches. Ils sont coupés sur une frange droite sur le front, ça donne environ ce résultat
Couleur des yeux : bleu clair assez tranchant.
Forme des yeux : De grands yeux européens , elle a un regard doux et tendre.
Forme du visage : Ovale je dirait, mais elle a des traits fins.
Forme des lèvres : Des lèvres plutôt fines mais aux courbes fluides, le haut de ses lèvres est en forme de coeur et son arc de cupidon est plutôt creux.
Forme du nez : Un nez "européens" en trompette plus long que large, à l'arrête droite et fine.
Photo la plus ressemblante ? celle-ci ou celle-ci




_______________________________________________


Histoire

Narratrice, par où devrais-je commencer ?

Par le début.

Arika ?

Tu ne peux pas remonter plus loin ?

Non. Arika est mon début, je le crains.

Alors commences par là.

Je n'en parle jamais, mais je me souviens encore parfaitement de la sensation que j'ai ressentit en ouvrant les yeux. La lumière, la paix, une pureté nouvelle qui me paraissait pourtant si familière. Je n'étais pas perdue, bien au contraire : j'étais à ma place.
Les jours, les années, peut-être même les décénies sont passées sans même que le temps me semble long. Je me souviens de ça, aussi. Je me souviens de ce que j'étais et de ce que je représentais, mais jamais je n'ai pu me souvenir de qui j'étais. Est-ce que j'avais un papa ? Ou une maman ? Un frère ? Un animal ? Je l'ignore. Je suis arrivée toute seule, je suis restée toute seule et j'obéissais. Jusqu'à ce qu'on me confie par première mission Terrienne. Pour un ange, sa première mission est ce qui guidera ses prochaines actions, si la mission échoue, on se sent incapable, c'est tellement dégradant. J'avais hâte, je me sentais fière.


Tu es allée sur Terre, après ?

Pas tout de suite narratrice, ne brules pas d'étapes. J'étais tellement pressée, tellement heureuse. Je voulais revêtir l'armure d'ange guerrière moi aussi, je voulais être comme ceux qui partaient pendant un temps que je n'ai jamais sû calculer et qui revenaient en ayant retirée ne serait-ce qu'un petit peu des forces mauvaises qui s'en prenaient aux Hommes. On les aimait tellement, les Hommes.

Tu les aimais, toi ?

Je le pensais, je pensai que c'était de l'amour. Je les regardai souvent en me disant que je devais tous les protéger. N'est-ce pas ça, l'amour ?

Peut-être.

On me l'a ensuite montrée.

Arika ?

C'était une ange, elle aussi. Elle avait été choisie, ramenée vers nous, mais elle n'a pas voulût y rester. Ca n'a jamais été sa place. Je n'ai jamais su plus que ce que l'on m'a dit : elle est tombée du Ciel, retirée de ses ailes, et une fois en bas : elle voulait faire du mal aux Hommes, nos Hommes. Ma mission, c'était elle.

Tu devais la tuer?

Non, jamais. Je devais venir la raisonner, la ramener parmis nous pour qu'elle accepte sa sentence : pour que justice soit rendue avant qu'elle ne fasse du mal à qui que ce soit. J'étais sûre d'y arriver narratrice, je pensais qu'en lui parlant elle comprendrai. Peut-être que c'était parce qu'elle se sentait toute seule, en fait ? Peut-être qu'elle avait juste peur. Je voulais lui montrer qu'elle n'était pas seule, qu'on était sa famille : que je l'étais, aussi.

C'est une idée un peu con, quand même.

Peut-être. En tout cas je suis partie et j'ai dépliée mes ailes pour descendre. Nous connaissons la suite.


Racontes-nous, t'es là pour ça.

Rien ne s'est passé comme je l'aurai voulut. Arika n'avait ni l'intention de revenir, ni de me ménager. C'était trop tard pour elle. J'aurai du rentrer narratrice, j'aurai dû remonter lorsque les choses se sont compliquées pour laisser un autre ange plus qualifié s'en charger.

Mais tu n'es jamais, remontée.

Comment l'aurai-je pu ? J'ai été prise, moi aussi, éprise de la Terre et de ses merveilles. Tout ce que j'ai regardé de là-haut était devant mes yeux, j'ai pu comprendre ce qui faisait que les Hommes se sentent si bien, ici. Plus que tout, j'ai découvert quelque chose que je pensais connaître mais qui est en fait tout autre : l'amour. Je ne fais pas nécéssairement référence à ma rencontre avec Doan, bien qu'il y soit pour beaucoup. Je fais référence à l'amour qu'ils se portaient les uns les autres, l'entraide qu'à eu Arika avec Wandy : c'était de l'amour, les choses que chacun connaissaient de l'autre : tout ça, c'était aussi de l'amour comme je n'en avait jamais vu.

Ouais et puis Doan surtout quoi.

Il m'a appris ce qu'était la vie. Il était tellement plein de couleur, de sentiments, que je ne pouvais revenir là ou tout étais blanc. Alors je ne suis plus jamais remontée et j'ai appris avec lui. Il m'a montré la Terre, il m'a appris la vie, il m'a donné l'amour. Depuis, je n'ai jamais pû m'empêcher d'aimer. Aujourd'hui encore, ça réveille en moi des choses que je ne connais pas encore et même les personnes les plus sombres en ont besoin. La preuve en est, Arika a trouvé l'amour, aussi.

D'ailleurs, ça va depuis ? Copines tout ça ?

Je pense qu'on ne le sait que trop bien, Arika me déteste. Pas comme les enfants lorsqu'ils détestent les légumes, c'est autre chose, quelque chose que je ne comprendrai jamais. Je crois que même si on ne le veut pas, on est en quelque sorte liée elle et moi. Nous sommes issues du même monde, et moi en arrivant : je n'avais qu'elle. Elle a été la première personne à laquelle je me suis raccrochée, mon premier but dans la vie.

A dire ça on croirait que tu l'aimes, au fond.

Je crois que..je crois qu'une partie de moi cherche encore à trouver le bien en elle, je suis sûre qu'il y en a : elle est maman après tout, comme moi. Mais je crois aussi que parfois..il m'est arrivé de souhaiter qu'elle ai mal narratrice, très mal. Peut-être qu'en ayant mal, qu'en comprenant ce que c'est, elle arrêterai de le faire.

M'ouais, jsais pas, jsuis que la pour combler moi.

Avant, je la pardonnai pour ce qu'elle me faisait. Je la craignais parce que je ne savais pas de quoi elle était capable, j'avais peur d'elle comme j'avais peur des monstres sous mon lit.

Tu as toujours peur des monstres sous le lit.

Le fait n'est pas là. Ce qu'elle me faisait était pardonnable parce que ça ne concernait qu'elle et moi. Ses farces, ses coups bas -ses coups tout court- je ne lui en voulait pas. Mais maintenant qu'elle a fait ce qu'elle a fait, je n'ai plus peur d'elle, je sais maintenant de quoi elle est capable : de tout. Je n'ai pas peur d'elle, je n'ai pas peur pour moi, j'ai peur pour les autres. Elle serait prête à tellement de chose pour me faire du mal.

Donc là on va se mettre à parler de Kim ?

J'ai cru qu'elle avait réussi à briser ma vie quand elle me l'a retirée. J'ai cru que j'étais arrivée à un point où je ne pouvais plus me relever. Mais elle a eu tord, aujourd'hui, je suis encore plus forte. Il me donne de la force, encore maintenant. Le souvenir de ce que nous avons construit me donne de la force, et ça, elle n'arrivera jamais à le détruire.

Et qu'est-ce qu'il te reste, maintenant ?

Tout, j'ai tout ce dont une femme rêve. Ma vie est merveilleuse. J'ai des amies qui ne m'ont jamais abandonnés, j'ai l'amour de Doan qui n'a jamais fané pendant toutes ces années et plus que tout, j'ai ma famille. Mes filles. Mes enfants.
Céleste est le premier véritable amour de ma vie, c'est en fait avec elle que j'ai compris ce qu'était l'amour et pour qui je le ressentait, vraiment. C'est en l'aimant elle, dans mon ventre, que j'ai compris que je n'ai jamais aimé Jimmy. C'est en l'aimant elle que j'ai compris que j'ai toujours aimé Doan. Je crois qu'un lien particulier nous unis, elle et moi, mais ça ce n'est pas un secret.
Lee-na est arrivé à un moment où ma vie était parfaite, elle n'a été que l'ultime aboutissement de ce que nous avions crée, Kim et moi. Elle m'apprend tellement de chose tout les jours, je ne me lasserai jamais d'essayer de comprendre son monde, de voir les choses telles qu'elle les voit.
Avant elle, j'ai eu Cali. Arrivée de nulle part, je ne l'ai jamais laissé repartir. Pourtant, elle a essayé. J'ai appris à l'aimer doucement, à crée un lien avec elle et c'est grâce à ça que je sais qu'aujourd'hui, je peux la laisser partir en sachant qu'elle reviendra. Mes trois filles sont le réel pilier de ce que je suis, c'est grâce à elles que je vis.


T'as d'autres gosses dans ton coeur, eh ?

Tellement. Je crois que je pourrai avoir encore tellement d'enfants. J'ai d'autres enfants, en vérité. La demie-soeur de ma petite perle, les enfants de Doan..Aujourd'hui, nous formons une grande famille, tous. Ca me rend tellement heureuse. J'ai un lien particulier avec chacun des enfants que j'aime, et même si je dois être plus prudente avec certains -je parle ici de Wesley, non pas de Mélisandre-, je sais qu'ils m'aiment eux aussi à leur manière. D'autant plus qu'il y a aussi mes enfants de l'école ! Je reçois tellement d'amour.

Concrètement, à quoi elle ressemble ta vie, aujourd'hui ?

Elle est plus belle que jamais. Je me lève chaque jours en sachant que je vais retrouver mes enfants, que je pourrai passer au shop pour voir le garçon que j'aime et que jamais je ne serai seule.


_______________________________________________



________________________________________________________________
Code du forum : Validé par Evangeline
Pseudo : Poilounette
Comment as-tu connus le forum ? NOUVELLE ANNEE, NOUVELLE PRESENTATION LES GARS 8D (je m'ennuie '-')
[/color]

_________________
**************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doan Clain

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 19 septembre 2010 (25 ans)
Petit(e) ami(e): Célibatair
signe(s) particulier(s): borgne de l'oeil droit, possède une cicatrice une longue cicatrice sur son torse

MessageSujet: Re: [reboot2017] Vois comme elle enflamme le ciel - Evangeline   Sam 14 Jan - 18:21

Mmmmmoh trop bien ta présentation surtout au niveau de l'histoire j'aime trop les interactions °Q°

BONNE ANNEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[reboot2017] Vois comme elle enflamme le ciel - Evangeline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'irai cueillir un bout de ciel; Libre
» voir les choses en grand ..... comme les C'Tan
» écailles rathian ciel
» TDU 2 comme je le vois - Ma déclaration d'amour quoi !
» La vie c'est comme certaines drogues, elle est dure...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghostly Roses :: Avant de commencer :: Présentation-
Sauter vers: