Ghostly Roses
Bienvenue mon lapin, entre vite on t'attend !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arika, le remake !

Aller en bas 
AuteurMessage
Arika Downfeather

avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: 04/11
Petit(e) ami(e): Gabriel
signe(s) particulier(s): Yeux hétérochromiques

MessageSujet: Arika, le remake !   Mer 31 Oct - 12:07




Arika Downfeather


Informations


• Prénom : Arika
• Nom : Downfeather
• Date de naissance : 4 Novembre 1931
• Âge : 27 ans
• Espèce : Ange déchu
• Métier : Croque mort, assistante de Jigsaw
• Pouvoir : Maîtrise les ténèbres, vol
• Orientation sexuelle : Bisexuelle
• Famille : Mère de Leiko, Sœur de Lucy-Lee, tante d’Eliah, belle-mère de Raven
• Amour : Gabriel


Caractère...
Arika a une passion pour le morbide et la mort, elle n’a pas choisi son métier au hasard ! Pourquoi cette obsession ? Car la mort est pour elle la seule chose qui aie du sens. Tout ce que l’on peut rencontrer au cours de notre vie peut être altéré, changé et parfois indépendemment de notre volonté. La mort elle, ne change pas, elle se qualifie toujours de la même façon : un arrêt des fonctions vitales. C’est tout, c’est simple. De cette philosophie elle n’est pas attachée à énormément de monde, elle aime beaucoup Gabriel et sa fille, Leiko mais ça s’arrête là. On pourrait presque la qualifier de psychopathe au sens psychopathologique du terme : Qui n’a aucune émotion ou sentiment. Je dis presque car elle ressent tout de même de la joie lorsqu’elle vit de sa passion. Devenue assistante de Jigsaw c’est elle qui prépare la plupart des pièges, elle aime élaborer des énigmes, des plans. Voir le vrai visage de la nature humaine : Chacun pour sa peau. Encore une preuve que les « sentiments » ne sont pas réels.  Elle aime le prouver, elle aime le tester. Son sadisme est plus complexe que simplement aimer faire le mal pour le mal, elle le fait pour prouver quelque chose : Rien n’a de sens. Pourquoi s’attacher à une personne si elle peut mourir à tout instant ? Absurde.  Et elle le prouve. Vois-tu cet homme duquel tu es tombé amoureuse ? Je l’ai tué.  Pourquoi t’es-tu attachée ? Pour rien, en voici la preuve. Au-delà de ça, étant à présent envoyée des enfers elle est par conséquent tout ce qu’un démon peut être : Sulfureuse, manipulatrice, pragmatique à l’extrême et bien sûr, une haine pour ce qui vient du ciel.


...Physique...
Arika est relativement grande, 1m77 et assez bien proportionnée même si on pourrait facilement la qualifier de “trop fine” ses hanches et sa poitrine sont sculptés, son ventre ferme. Le genre de beauté de mannequin que l’on voit partout et qui en devient presque « banal » la fille qui se prend en selfie sur Instagram . Ses cheveux lui arrivent au creux des reins, lisses, si épais qu’il est difficile de passer ses doigts dedans et d’un violet assez clair, loin d’être aubergine. Son regard est ce qui fait sa principale particularité, des yeux assez enfoncés ce qui les ombre naturellement, un regard toujours froncé et agressif, et plus que tout, ses yeux hétérochromiques : Son œil gauche est vert tandis que le droit est bleu. Son maquillage est très souvent prononcé sur ses yeux pour les faire ressortir, elle n’est particulièrement fière, mais il n’est pas rare de la voir porter un rouge à lèvre foncé. Quant à son style vestimentaire il a bien changé au fil des années, passant d’un style punk à son adolescence à un style à présent plus gothique avec principalement des harnais, des corsets, du tulle et des plumes noires.  Parlant de plumes, Arika peut déployer de grandes ailes qui lui permettent de voler, il s’agit d’ailes d’anges, mais Arika ayant été déchue et ayant prêté allégeance aux enfers, celles-ci ont pris une teinte noire. Maîtrisant les ténèbres cela se manifeste par des boules qu’elle peut diriger par la pensée ou de fumée noire. Ces ténèbres est un pouvoir donné par les enfers détruisant ce que cela touche.



...Son histoire
Née en 1931 Arika est née humaine, ayant également une soeur, Lucy-Lee. Mais les temps étant durs, ses parents décidèrent de se séparer de ce second enfant et Arika ne l’a jamais connue. Elle a huit ans au moment où la France déclare la guerre à l’Allemagne Nazie et où les périodes de répression et de rafle commencent. Elle qui vivait dans un petit village tranquille elle vivait à présent sous les ordres de couvre feux et de délation. Il y avait dans ce petit village un couple de jeune femmes, elles ne se montraient jamais ensemble, mais tout le monde le savait, elles étaient montrées du doigt et régulièrement interrogées. La jeune Arika le savait et elle ne comprenait pas. Que ce soit deux femmes ou non elles s’aimaient. Pouvait-on être contre l’amour ? Au moment où elle en parla à ses parents elle se prit une grande gifle. « Ne dis pas de choses comme ça, tu veux te faire exécuter ? » Les temps s’endurcirent encore plus, Arika avait alors douze ans et en sortant de l’école surpris par hasard une conversation entre deux hommes au sujet d’une rafle prévue dans le village qui devrait « éliminer les nuisibles » dans la semaine. Et, malgré toutes les interdictions elle frappa à la porte des deux femmes, leurs expliquant la situation. Elles ne pouvaient pas fuir, le temps était compté. Il fallait les cacher le temps de la semaine. Du village, de tout le monde. Arika n’avait que douze ans, sa chambre étant au rez-de chaussé elle cacha les deux femmes sous son plancher, à l’insu même de ses parents. Durant les jours qui ont suivis, Arika ne mangeait plus que le tiers de ses repas, gardant le reste pour elles. Et puis, le jour de la rafle arriva, les deux femmes étaient recherchées et personne ne les trouvaient. Les Nazis ont alors fouillés toutes les maisons, dont celle d’Arika, grâce à d’habiles procédés ils ne tardèrent pas à les trouver. Arrachant les planches de son sol, Elle le savait, malgré tous ses efforts elles allaient mourir. Alors elle eu un réflexe, un peu stupide. Elle sauta sur l’un d’eux pour essayer de l’en empêcher, la chute lui fit se briser la nuque sur le rebord de son bureau.  Lorsque l’autre officier vit la scène il n’hésita pas une seconde et tira une balle dans la nuque de la jeune fille avant d’emmener le couple qu’elle protégeait.
Plus tard, lorsqu’elle ouvrit les yeux elle se retrouva dans un environnement d’un blanc immaculé, elle était persuadée que sur Terre, ça lui ferait mal aux yeux, mais ici, cette lumière avait quelque chose d’apaisant. En face d’elle, un homme que l’on pourrait qualifier de parfait, littéralement. Il lui présenta la situation. Elle est morte, elle a bien agi, elle est alors au Paradis, mais il y avait un choix qui lui était offert, ayant donné sa vie pour en sauver d’autre, et étant très jeune, pure, on lui offrit le choix de vivre au paradis en tant qu’humaine ou de devenir une ange. Il y a en effet deux type d’anges, les originels, êtres parfaits créé par les Dieux et les Anges ayant été auparavant humain, vivant dans l’altruisme et la pureté. Un ange, Arika connaissait beaucoup d’histoires sur eux,  en devenir un ça ne se refuse pas, de là elle pourrait continuer à protéger les humains. Ce fut alors sa deuxième vie, Il faut savoir que la plupart des anges ne sont pas des petits êtres merveilleux qui chantent dans les nuages, ce sont des guerriers, des soldats du ciel qui obéissent aux ordres du Comité des Ange, formé d’Ange originels et porte parole des dieux. Arika fut donc une guerrière, elle apprit à se battre et à répandre la lumière divine. Il y avait qu’une seule règle : obéir aux ordres. Uniquement celle là, elle ne pouvait rien faire d’autre, elle qui avait toujours rêvé d’être un ange gardien elle se retrouvait à faire le toutou et à obéir aux ordres de gens qu’elle n’avait même jamais vue. Des ordres qu’elle ne trouvait pas prioritaire, la chasse aux démons ? Mais il y a une guerre sur Terre qu’il faut arrêter ! Alors elle fit la plus grande erreur qu’un ange puisse faire, le pire des crimes : Elle désobéit. Elle descendit sur Terre pour tenter de stopper la guerre, elle tua plusieurs personnes et recommença à avoir des émotions, ce que son statut d’ange avait altéré. Elle se vengeait, et elle aimait ça. Mais ça remonta vite aux instances supérieures et elle fut convoquée. Etant sa première désobéissance elle pouvait encore se racheter si elle plaidait coupable, qu’elle reconnaissait son erreur et faisait preuve de pénitence. Mais Arika ne comprenait pas. Si être un ange signifiait être un esclave dénué d’émotion et de volonté, elle préférait la sentence. Elle ne se fit pas attendre, la déchéance, pure et simple. Le sol s’ouvrit sous ses pieds et elle tomba, ses ailes se désagrégèrent et sa grâce s’arracha de son corps.  La Grâce est cette lumière divine qui afflue dans le corps des anges, ce qui les différencie des humains et leurs donne leurs pouvoir. Il est dit qu’au moment de la déchéance d’un ange sa grâce tombe elle aussi sur Terre. Si l’ange la retrouve, au bout d’un long chemin de recherche et de pénitence, il peut alors redevenir un ange et remonter au ciel.
Sur Terre, encore, elle erra seule un long moment. Elle n’avait plus rien, redevenue simple humaine, ses souvenirs du ciel commençaient à s’estomper, à croire qu’elle avait rêvé. Elle ne savait plus qui elle était, trop éloignée des humains, trop éloignée des anges. Les anges … On lui avait fait croire toute sa vie qu’ils étaient purs et bons, en réalité ils ne valaient pas mieux que les Nazis qu’elle avait combattu. Un pouvoir dictatorial. Puisque ses actions n’avait plus de conséquences elle continua ce qu’elle avait commencé, se venger. Alors qu’elle venait de trancher le cou d’un officier celui-ci reprit une grande inspiration, les yeux devenus totalement noirs , il parla à Arika. C’était un démon, Azazel, Prince des enfers, qui avait entendu son histoire, il la joignit à le suivre le temps de lui expliquer ce qu’il attendait d’elle. Arrivé au pied d’un grand arbre il lui montra une petite capsule remplie de lumière, c’était sa grâce, celle qu’elle avait perdue. Un nouveau choix s’offrit alors à elle, récupérer sa grâce et redevenir un Ange, ou la donner à Azazel, qui fera d’elle une envoyée des enfers. C’était la meilleure option, elle ne serait plus sous les ordres de personne, totalement libre avec en plus le pouvoir de maîtriser les ténèbres. La seule contrepartie est qu’elle devait donner sa grâce à Azazel qui s’en servirait pour alimenter la puissance des enfers et ainsi donner l’avantage aux démons dans la guerre perpétuelle entre le ciel et les enfers. Arika accepta, dès lors son physique changea, ses cheveux devinrent Violet, ses ailes réapparurent, d’un noir de Jai. Et enfin, un de ses yeux devint vert, la couleur d’Azazel.  Elle retourna alors sur Terre, une troisième fois. Son penchant infernal  augmenta sa rage envers tout les mensonges qu’on lui avait dit, au sujet du monde, au sujet des anges, des émotions … A présent elle vivrait comme elle le désire.
La suite de l’histoire, vous la connaissez, Arika se mit en couple avec Gabriel, elle retrouva sa sœur Lucy-Lee et eu une fille, Leiko. Pourtant, son histoire est loin d’être terminée, la guerre entre le ciel et les enfers continue de faire rage, et elle pourrait bientôt être impliquée dans le plan de l’un des deux camps …



codage par LaxBilly.


Dernière édition par Arika Downfeather le Mer 7 Nov - 20:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline
Admin
avatar


Un peu plus sur ton perso ?
né(e) le: date de naissance inconnue.
Petit(e) ami(e): folle amoureuse de son âme-soeur.
signe(s) particulier(s): cherchez un sourire lumineux.

MessageSujet: Re: Arika, le remake !   Lun 5 Nov - 16:13

AH JE SUIS CONTEEEENTE! Déjà parce que j'aime trop les nouvelles pres, et en plus parce que ta vision du paradis est pareille que la mienne et donc on sera raccord pour les événements à venir -qui ne me concerne que moi en fait- mais j'aime bien parce que ça m'émoustille ! ><

Lucy-lee : Eh on parle d'un nouveau mioche la d'dans ! j'ai un ptit neveu ? :]

T'es là toi? -_-

Lucy: On parle de moi la gamine abandonnée alors suis légitime a l'ouvrir! Et on parle de ma gamine aussi donc....et puis quoi des quon parle pas de ton ange coincée du cul et de sa marmaille tu fais la sourde oreille, on existe nous aussi !

Eliah : OUAIS ALORS CONSIDERES NOUS ESPECE DE GROSSE $***$@¨!

T'as juste appuyé sur les caractères spéciaux -_-

Eliah : Ouais mais c'est moins vulgaire que "vielle pute" :,)
Lucy : T'as raison la gamine, la politesse avant tout !

Raven :*chuchotte* Maman est tellement belle....<3
Eliah : OUAIS T'AS VU LA PAIRE DE LOCHE DE LA TANTINE!

_________________
*************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arika, le remake !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 décembre achetez votre pack roublard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghostly Roses :: Avant de commencer :: Présentation-
Sauter vers: